Latifa Ibn Ziaten donnera le départ de la Rolivaloise dimanche

Latifa Ibn Zieten (au centre) avec Marc-Antoine Jamet et le directeur de l'EPIDE il y a quelques semaines

Latifa Ibn Zieten (au centre) avec Marc-Antoine Jamet et le directeur de l'EPIDE il y a quelques semaines

image_pdfTélécharger en PDF

Latifa Ibn Ziaten, messagère de la paix depuis l’assassinat de son fils par Mohammed Merah, a accepté d’être la marraine de la Rolivaloise ce dimanche 18 mars. Elles sera présente à Val-de-Reuil et donnera le départ de la course.

Latifa Ibn Zieten (au centre) avec Marc-Antoine Jamet et le directeur de l'EPIDE il y a quelques semaines
Latifa Ibn Zieten (au centre) avec Marc-Antoine Jamet et le directeur de l’EPIDE il y a quelques semaines

Communiqué de la ville de Val-de-Reuil

La 12ème édition de la Rolivaloise, programmée dimanche 18 mars à Val-de-Reuil, sera marquée par la présence exceptionnelle d’une « immense Dame » : Latifa Ibn Ziaten, devenue messagère de la paix depuis le lâche assassinat de son fils par Mohammed Merah en 2012, fait l’honneur à la ville de Val-de-Reuil d’accepter d’être la marraine de cette marche/course unique en son genre. Elle en donnera le départ à 10h30. Pour entourer et soutenir cette mère courage, symbole de tolérance, forçant l’admiration auprès de tous, soyez plus nombreuses encore dimanche !

Elle s’est imposée comme le symbole de la lutte contre la radicalisation, comme une icône de la tolérance. Où qu’elle passe, Latifa Ibn Ziaten suscite une vague d’admiration, de respect, de de confiance. « Une mère courage », c’est ainsi que le monde considère cette Franco-marocaine de 58 ans dont le drame a ému et bouleversé la France entière : le 11 mars 2012, à Toulouse son fils Imad, un militaire de 31 ans, était la première victime de Mohammed Merah.

Son combat pour la laïcité

Latifa Ibn Ziaten aurait pu légitimement se laisser emporter par la haine. C’est un autre chemin qu’elle a choisi d’emprunter en créant l’association « Imad Ibn Ziaten pour la jeunesse et pour la paix ». Pour que la mort de son fils, cruelle, ne soit pas vaine, Latifa a décidé de parcourir le globe, d’aller à la rencontre des jeunes dans les cités, dans les écoles, dans les prisons… pour les convaincre de ne pas tomber dans les pièges du terrorisme et de la radicalisation. Elle a fait du dialogue interreligieux et de la laïcité son combat.

C’est dire l’honneur qu’elle fait à la Ville de Val-de-Reuil de s’associer à ce beau rassemblement féminin qu’est la Rolivaloise. Latifa Ibn Ziaten a en effet accepté d’être la marraine de la 12eme édition de cette marche/course unique en son genre. Une présence forte en symboles pour un événement haut en couleurs.

Un modèle de dignité et d’abnégation

Car la Rolivaloise symbolise la lutte des femmes, pour leurs droits, pour l’égalité, contre la maladie… C’est pourquoi elle est organisée quelques jours après la journée internationale des droits des femmes. C’est l’explication du fait que de nombreuses associations travaillant à la protection des droits des femmes en sont partenaires.

Une marée rose annoncée sur la ville le dimanche 18 mars
Une marée rose annoncée sur la ville le dimanche 18 mars

Latifa Ibn Ziaten est à la fois une femme, une mère, une citoyenne qui défend les valeurs républicaines. Elle incarne à la fois la douceur et la combativité, la tolérance et la détermination…, faisant d’elle un formidable exemple pour toutes les femmes, pour tous les hommes, pour la jeunesse, un modèle de dignité et d’abnégation.

Contre le cancer du sein

La Rolivaloise, ne l’oublions pas, est aussi un rassemblement pour soutenir le dépistage du cancer du sein auquel une femme sur 8 est confrontée au cours de sa vie. Détecté tôt, il peut être guéri neuf fois sur dix. C’est pourquoi l’événement, organisé en partenariat avec l’association DECAD’E (dépistage organisé dans le département de l’Eure), se veut aussi une vitrine de cette sensibilisation.

La Rolivaloise enfin est la fête des femmes, dans toute leur diversité. Jeunes, moins jeunes, sportives, non sportives, issues de tous horizons… elles seront plus de 2000, espérons-le, à se rassembler autour d’un fabuleux message d’unité et de solidarité. Un message qui fait particulièrement chaud au cœur de Latifa Ibn Ziaten.

La Rolivaloise s'adresse à toutes les femmes
La Rolivaloise s’adresse à toutes les femmes

Pour tout cela, soyons donc encore plus nombreuses ce dimanche à prendre le départ d’un des parcours proposés : que ce soit les 3 km ou 5 km marche ; que ce soit les 5 km ou 10 km course ou marche nordique…

Sur le village de la Rolivaloise

Par ailleurs, parce que la Rolivaloise est avant tout une fête, un grand village sera installé sur l’esplanade de la mairie. Des dizaines de structures, d’associations en tout genre, de professionnels du bien-être et de la forme y seront réunis : maquilleurs (venus de Guerlain, sophrologues, spécialistes de la réflexologie plantaire, ostéopathe… sans oublier les animations zumba tant prisées chaque année ! Alors, n’hésitez plus : venez très nombreuses !

 

 La Rolivaloise, dont le départ sera donné dimanche 18 mars à 10h30, est 100 % gratuite mais les inscriptions sont obligatoires.  Pour s’inscrire, rendez-vous sur larolivaloise.valdereuil.fr ou téléphoner au 02 32 59 42 12.

Vous pouvez encore vous inscrire le samedi 17 Mars de 14h à 18h, et le Dimanche 18 Mars de 8h à 10h10 sur le village de la course, parking de la mairie de Val-de-Reuil (Avenue des Falaises). Aucune inscription ne sera ensuite acceptée. Attention : un t-shirt officiel de « La Rolivaloise » est réservée aux 2.000 premières inscrites.