11 novembre : le formidable élan citoyen !

L'émotion toujours là

L'émotion toujours là

image_pdfTélécharger en PDF

Ils ont donné leur vie pour la France, pour notre liberté ! C’est pour leur rendre hommage que plus de 200 personnes étaient rassemblées ce 11 novembre au monument Mémoire et Paix.

Cérémonie du 11 Novembre 2016
Cérémonie du 11 Novembre 2016

11 novembre 2016 : 98 ans tout juste que les armes de la Grande Guerre se sont tues. Ce vendredi, la France entière rendait hommage à tous ces soldats morts sur le front, à toutes ces victimes de la première Guerre Mondiale, à tous ces morts pour leur patrie dans les différents conflits.

Une cérémonie intergénérationnelle

Intergénérationnelle...
Intergénérationnelle…

A Val-de-Reuil, ils étaient plus de 200 cette année encore autour du monument à la Mémoire et à la Paix pour participer à ce formidable rassemblement intergénérationnel. Des hommes, des femmes, des enfants… Autant de Rolivalois de tous âges, de tous horizons venus partager ce vibrant hommage à tous ceux et celles qui sont morts pour la France.

Des poèmes en guise d’hommage

Quel magnifique spectacle que ces quelques dizaines de jeunes venus apporter leur pierre à ce bel édifice du devoir de mémoire : que ce soit les enfants du centre de loisirs des Œillets rouges rassemblés pour lire un poème co-écrit par eux ; les collégiens de Montaigne qui ont, pour leur part, lu un poème de René Arcos ; les jeunes chanteurs qui ont entonné la Marseillaise avec la chorale du CIEM… sans oublier bien-sûr les écoliers, les lycéens, les jeunes de l’EPIDE, les jeunes sapeurs pompiers présents en ce jour solennel.

«L’oubli serait une seconde mort&eaquo;

L'émotion toujours là
L’émotion toujours là

Une formidable mobilisation de la jeunesse que le maire, Marc-Antoine Jamet, a tenu à saluer ; rappelant que ces combats auxquels ont dû faire face nos aïeux sont « des drames que vivent encore aujourd’hui des enfants. L’oubli serait une seconde mort… Ce rassemblement, c’est la mémoire ».

Aux victimes du terrorisme

Un rassemblement qui fut aussi l’occasion de rendre hommage à tous les soldats français morts ces dernières semaines, ces derniers mois alors qu’ils étaient engagés dans les conflits armés ; rendre hommage aussi à toutes les victimes des actes terroristes qui ont endeuillé notre pays depuis près de deux ans mais aussi à tous ces gendarmes, policiers, pompiers… qui se battent chaque jour pour notre sécurité.

Hommage à deux Rolivalois

Hommage à deux rolivalois
Hommage à deux rolivalois

Le maire enfin a tenu à saluer la mémoire de deux Rolivalois disparus, deux hommes « indissociables de ce moment » : le premier, Bernard Cancalon, nous a brutalement quitté cet été. Adjoint au maire, maître de cérémonie lors des commémorations, Bernard Cancalon était connu de tous : « Il savait donner de la considération et du temps à tous ces gens qui en avaient besoin ».

Le second nous a quitté il y a 10 ans maintenant… Mais personne n’a semble-t-il oublié Antonio Antonioli, lui qui avait fait de la solidarité sa grande bataille. Une gerbe a d’ailleurs été déposée sur sa tombe à l’issue de la cérémonie.