10 nouvelles recrues au commissariat de Val-de-Reuil !

Lundi 22 février, 10 nouveaux policiers ont pris leurs fonctions au commissariat de Val-de-Reuil – Louviers. Accueillis par le préfet de l’Eure, Jérôme Filippini, et les élus de la circonscription, leur arrivée était très attendue

C’était une promesse du ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin, c’est enfin devenu réalité ! 10 jeunes recrues, issues de la 257e promotion d’élèves gardiens de la paix, viennent d’être affectés au commissariat de Val-de-Reuil – Louviers. Ils viennent renforcer les effectifs des 52 policiers actuellement en poste. « Cela fait tellement longtemps que nous attendions des renforts, qu’avoir autant de monde d’un seul coup, c’est surprenant », confie Johann Maugé, secrétaire départemental du syndicat Unité SGP Police.

Des jeunes normands pour renforcer les effectifs

Les 10 nouveaux policiers ont été accueillis par le préfet de l’Eure et les élus de la circonscription.

Âgés entre 22 et 31 ans, les cinq femmes et cinq hommes sont quasiment tous originaires de Normandie. Pour Tess, 22 ans, c’est l’ambiance familiale du commissariat qui l’a attirée : « J’ai déjà eu l’occasion de travailler dans de grandes structures, confie la jeune femme originaire de Pacy-sur-Eure. On y croise souvent des collègues qu’on ne connaît pas. Je voulais aller dans un commissariat plus petit. C’est idéal ici ». Un cadre que la commissaire, Alexandra Capogna a mis en avant : « Si vous rencontrez des difficultés, rappelez-vous que vous avez la chance d’être dans une petite structure, avec un esprit familial. Vous n’êtes pas seuls, ça va bien se passer ».

« Nous avons la même préoccupation : aider les gens »

10 nouvelles recrues sont arrivées au commissariat de Val-de-Reuil – Louviers

« Vous allez œuvrer à la tranquillité publique et à la sécurité » s’est réjoui Jérôme Filippini. « Il n’est pas courant qu’on accueille les jeunes sortis de l’école, mais nous voulions vous souhaitez la bienvenue ». À ses côtés, Marc-Antoine Jamet ajoute : « Vous êtes des repères et avez un très grand rôle à jouer. Nous sommes du même côté, nous sommes pour la loi et l’ordre. Nous avons la même préoccupation : aider les gens ».

Des affectations déjà décidées

4 policiers seront affectés en voie publique, 2 en brigade d’appui polyvalente et 4 en brigade de sûreté urbaine. « Ils auront beaucoup de choses à apprendre, ce sera très formateur pour eux », confie Johann Maugé. « Maintenant, nous attendons les résultats du prochain mouvement profilé ». 5 nouveaux policiers devraient prochainement rejoindre les rangs du commissariat selon la promesse de Gérald Darmanin.

Partagez :

Vous êtes sans connexion