Étiquette : solidarité

Vous connaissez l’asinobus ?

Qu’est-ce que l’asinobus ? L’asinobus est un dispositif d’éco-mobilité identifiable à un ramassage scolaire. Les enfants sont récupérés par un animateur et son âne. L’âne accompagne ainsi les enfants, à pied, sur le chemin de l’école en portant leurs sacs.

L'asinobus à Val-de-Reuil
L’asinobus à Val-de-Reuil

Ludique et pédagogique

La présence de l’âne apporte un côté ludique et pédagogique supplémentaire qui attire les enfants et permet à ceux-ci d’être déchargés du poids de leur cartable. Cela permet aussi de responsabiliser les enfants qui doivent s’occuper de l’animal (lui donner à manger lors de l’arrivée à l’école, le caresser …).

Les ânes sont également utilisées lors de l'opération Ville Propre tous les ans au mois de Mai
Les ânes sont également utilisées lors de l’opération Ville Propre tous les ans au mois de Mai

Un transport doux, de multiples points positifs

L’asinobus pérennise l’action de la ville de Val‑de‑Reuil dans une démarche de développement durable, en développant ce mode de transport doux, économiquement viable, socialement rentable et écologiquement responsable dans toutes ses composantes : sociale (attractivité et lien social) ; économique (création d’un emploi aidé à pérenniser et soutien à une association locale relevant de l’Économie Sociale et Solidaire) ; environnementale (respect des sols, économie d’énergie fossile, diminution des gaz à effet de serre).

Voir le reportage de la chaîne Equidia

Ce reportage valorise, et explique le partenariat entre la Ville de Val-de-Reuil, la SILOGE et l’association du Chemin du Halage mis en place dans l’éco-quartier des Noés. C’est un quartier où il fait bon vivre avec de nombreux espaces publics partagés. Une crèche, des jardins partagés et un espace dédié à l’horticulture biologique et cultivé par le biais d’une association de réinsertion , mais aussi à venir une halle avec un magasin commercialisant des produits bio ainsi qu’une blanchisserie coopérative. L’asinobus qui accompagne les enfants à l’école s’intègre à l’éco-village et l’on peut voir les ânes paître régulièrement dans les champs qui leur sont réservés.

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

Le chemin du Halage

C’est l’association «Chemin du Halage» dirigée par Madame Solveig Rassat qui réalise ce service indispensable aux enfants sur notre territoire. Cette association sociale et solidaire a pour objet de valoriser « l’énergie animale », c’est-à-dire l’utilisation du cheval et de l’âne, comme une énergie durable et renouvelable. Elle promeut cette énergie dans les domaines de l’agriculture, du tourisme et de la gestion des services publics (déchets, espaces naturels…). Les animaux sont alors des transporteurs ou des accompagnateurs.Pour tous renseignements complémentaires :
LE CHEMIN du HALAGE
TRACTION ANIMALE en Normandie
29, rue des Moulins
27 590 Pîtres
06 79 23 54 48 lecheminduhalage@free.fr

Partagez :

Une journée de fête pour les 10 ans d’Epireuil

L’Epicerie sociale « Epireuil », qui agit sans relâche au service des plus démunis, a fêté ses 10 ans ce vendredi. Au menu : cascade d’animations et de rendez-vous au fil de la journée. 

C’était au mois d’août 2007, en plein cœur de l’été… L’épicerie sociale Epireuil voyait le jour au coeur de la dalle. La nouvelle structure révolutionnait alors le fonctionnement de l’aide alimentaire à Val-de-Reuil et dans les communes environnantes. Elle allait devenir un exemple. Il y était question non plus seulement de consommation, mais aussi de dignité. Désormais, les familles dans le besoin pourraient faire des courses, choisir leurs aliments, aller dans un magasin, à moindre coût et en bénéficiant également de conseils d’économie familiale, d’une entraide amicale, d’un soutien moral.

900 personnes aidées en 2016

Dix ans plus tard, Epireuil continue de prouver jour après jour à quel point elle est devenue précieuse pour nombre de nos concitoyens. L’an passé, ce sont près de 330 familles et 900 personnes qui ont ainsi été aidées par l’épicerie solidaire.

Pour Annick Gascher, qui préside l’association, c’est avant tout “une histoire de personnes”

“Aujourd’hui, c’est bien l’aventure humaine que cette épicerie a généré que nous fêtons tous ensemble”, insistait Annick Gascher, la présidente, lors de l’inauguration officielle. Nous avons fait nôtre cette devise : faire avec, faire ensemble, construire ensemble”.  

Devant une centaine de personnes – bénévoles, responsables des structures sociales, élus, institutions, habitants… -, tous les partenaires se sont exprimés pour manifester leur soutien à Epireuil.

“Fraternité et solidarité”

A commencer par Marc-Antoine Jamet pour qui cet anniversaire  « est d’abord celui de la reconnaissance pour l’action exceptionnelle menée au service des familles en difficulté. Avec l’épicerie sociale, nous avons des valeurs en commun, fraternité et solidarité, mais aussi des buts partagés : faire reculer la pauvreté, la détresse, la faim, ces fléaux qui, dans une Nation riche, au 21ème siècle sont une honte.  Dès lors, il y a ceux qui détournent les yeux et ceux qui ne l’accepteront jamais. Val-de-Reuil fait partie des seconds ».

Marc-Antoine Jamet est fier d’avoir toujours soutenu cette épicerie sociale

La municipalité de Val-de-Reuil, sensible au formidable travail effectué par une petite équipe de permanents et des dizaines de bénévoles, à l’accompagnement et à l’écoute qu’ils ont apportés à des milliers de Rolivalois, se rappelle avoir posé la première pierre de cette aventure, puis d’avoir concrètement contribué à en élever de nombreuses autres permettant le développement de cette initiative exceptionnelle.

45 000 € de subvention par an

C’est autour du CCAS de la Ville Nouvelle et de celle qui en était alors la directrice, Marie-Pierre Dumont, soutenue avec détermination par une élue, Michèle Combes, que ce projet est devenu réalité. Depuis, la ville de Val-de-Reuil verse chaque année une subvention de 45 000 € à Epireuil pour lui permettre d’assurer ses missions.

Bernard Leroy, le président de l’Agglomération ; Daniel Jubert, conseiller départemental, Bruno Questel, député et Anne Frakowiack, la nouvelle sous-préfète ont salué également l’action d’Epireuil. La représentante de l’Etat se voulant par ailleurs rassurante. “Vous disposez de trois emplois aidés : ils ne seront pas remis en cause”. 

Outre cette cérémonie officielle avec les partenaires, ce 10e anniversaire a été dignement fêté dans la convivialité : entre ateliers pour les enfants, repas partagé, conférence-débat, spectacle… Epireuil peut être fier de cet anniversaire hors du commun.

Les animations en images:

 

 

Partagez :

Epireuil fête ses 10 ans le 29 septembre

10 août 2007 : l’épicerie sociale Epireuil ouvrait ses portes. 10 ans plus tard, la structure a plus que jamais sa raison d’être. Rendez-vous le vendredi 29 septembre pour fêter son 10e anniversaire. Nombreuses animations. 

Epireuil fête ses 10 ans !
Epireuil fête ses 10 ans !

Permettre l’accès à des produits alimentaires à moindre coût pour les plus précaires, proposer des ateliers d’animation et de création ouverts à tous les habitants pour favoriser les liens sociaux et le vivre-ensemble… voilà le projet qu’au début des années 2000, habitants, élus, travailleurs sociaux, représentants associatifs… commencent à dessiner. Le concept d’épicerie sociale est déjà dans tous les esprits.

En Juin 2005, l’association Epireuil est constituée pour mettre en œuvre le projet. Elle se donne pour objet de :

  •    Contribuer à assurer les besoins alimentaires des habitants en situation précaire ;
  •    Permettre aux bénéficiaires d’être acteurs du projet de l’association ;
  •    Privilégier une organisation qui permette de valoriser les compétences dans le respect de chacun ;
  •    Développer des actions d’insertion.

Le 10 août 2007, l’épicerie sociale voit enfin le jour à Val-de-Reuil.

Une aide alimentaire participative

10 ans plus tard, l’accompagnement par l’alimentation demeure toujours au cœur du projet associatif
10 ans plus tard, l’accompagnement par l’alimentation demeure toujours au cœur du projet associatif
>

10 ans plus tard, l’accompagnement par l’alimentation demeure toujours au cœur du projet associatif. Le libre choix des denrées, la participation, l’accompagnement des publics, le respect des réglementations en vigueur en matière de sécurité alimentaire et de traçabilité des denrées, le travail en réseau ainsi que l’implication des bénéficiaires, des bénévoles et des administrateurs de l’association sont des fondamentaux autour desquels l’aide alimentaire participative se construit au quotidien.

L’Epicerie Sociale s’est, au cours de ces 10 ans, développée et structurée ; l’offre de produits s’est diversifiée, avec une équipe de professionnels pour garantir la dynamique et le respect des obligations réglementaires.

Le programme du 29 septembre

Le programme de la fête d'Epireuil
Pour ses 10 ans, Epireuil a choisi d’organiser un grand moment de convivialité et de partage. Il aura lieu le vendredi 29 septembre.

La journée sera articulée autour de 4 temps forts:

« MANGER », un spectacle burlesque musical
« MANGER », un spectacle burlesque musical
  • le matin : expositions, mur d’expression, stands partenariaux, conférence-débat avec ATD Quart Monde « L’alimentation, un droit pour tous ? » à 9h30 à la MJA.
  •  le midi : un repas partagé autour d’un buffet du monde sur la plaine Saint-Jean – inscriptions au 02.32.50.57.98. Apporter un dessert de votre choix.
  •  l’après-midi : des stands d’animation ludiques autour de la thématique Alimentation – à la médiathèque et sur la dalle.
  • ·le soir : « MANGER », un spectacle burlesque musical interprété par la compagnie ZYGOMATIC (spectacle sélectionné par le festival Off d’Avignon 2017) – à 20h00 à la MJA. Participation 9 € / personne, prix solidaire. règlement par avance adressé par chèque à l’ordre de l’Association.
Partagez :

42 jeunes Rolivalois sur les chantiers jeunes

A Val-de-Reuil, sans attendre 18 ans, on peut décrocher un premier job d’été. A chaque vacance scolaire, la Ville recrute des jeunes Rolivalois pour participer aux chantiers solidaires. Depuis le 10 juillet, 42 jeunes de 16 à 20 ans travaillent trois semaines durant à l’embellissement de la ville. 

42 jeunes Rolivalois sur les chantiers jeunes
42 jeunes Rolivalois sur les chantiers jeunes

Une chose est sûre : à Val-de-Reuil, les vacances scolaires ne riment pas avec « ne rien faire » ! Tout au long de l’année, plusieurs dizaines de jeunes Rolivalois de 16 à 20 ans – lycéens pour une très grande majorité d’entre eux, à la recherche d’un emploi pour d’autres – prennent la direction du travail chaque matin pendant deux à trois semaines. Avec à la clé, un premier salaire.

Immersion dans l’univers du travail

Depuis 2011, la Ville de Val-de-Reuil organise ces chantiers jeunes (en partenariat avec plusieurs des bailleurs de la commune) pendant chacune des périodes de vacances scolaires. L’objectif est de donner l’occasion à un nombre maximum de jeunes de s’immerger pour la première fois dans l’univers du travail, avec ses rites, ses contraintes et ses horaires, tout en réalisant des travaux pour leur ville.

Le bilan de l’opération est éloquent : d’année en année, le dispositif séduit davantage de Rolivalois. Alors que, en 2016, 78 lycéens (garçons et filles) avaient participé à cette belle aventure sur la totalité de l’année, pendant ces seules vacances d’été 2017, ce sont 42 jeunes Rolivalois ont été recrutés. Ces jeunes filles et ces jeunes garçons ont débuté leur mission le 10 juillet et l’achèveront le 28 juillet prochain.

Ces jeunes, qui travaillent 7 heures par jour du lundi au vendredi, sont rémunérés sur la base du SMIC horaire
Ces jeunes, qui travaillent 7 heures par jour du lundi au vendredi, sont rémunérés sur la base du SMIC horaire

En partenariat avec les bailleurs

Contrairement à de nombreuses autres communes, la Ville de Val-de-Reuil fait le choix de les employer pendant trois semaines consécutives (deux semaines pendant l’année) afin de leur assurer un salaire suffisant pour mener à bien leurs projets (permis de conduire, études…). Ces jeunes, qui travaillent 7 heures par jour du lundi au vendredi, sont rémunérés sur la base du SMIC horaire.

Réalisés en partenariat avec les différents bailleurs que sont IBS, le Foyer Stéphanais, Eure Habitat et la Siloge (des conventions ont été signées entre la ville et les bailleurs qui subventionnent ce dispositif), les chantiers jeunes interviennent aux quatre coins de la ville, en intérieur comme en extérieur. Les jeunes s’attellent ainsi à repeindre les parties communes et les cages d’escaliers de cinq immeubles gérés par IBS, rue Grande ; le parking en sous-sol de l’immeuble les Cascades, sur la Voie Blanche, géré par Eure Habitat ; les escaliers et les entrées des bâtiments Eure Habitat, rue de la Châtellenie…

Les jeunes s’attellent ainsi à repeindre les parties communes et les cages d’escaliers de cinq immeubles gérés par IBS, rue Grande
Les jeunes s’attellent ainsi à repeindre les parties communes et les cages d’escaliers de cinq immeubles gérés par IBS, rue Grande

La saison est également propice aux travaux dans les écoles : peinture extérieure à l’école des Cerfs-Volants, sur le mobilier à l’école des Dominos, au centre de loisirs Léon Blum… sans oublier bien-sûr tous ces travaux de peinture et de nettoyage un peu partout en ville : murets du CCAS, stade Jesse Owens, effacement de graffiti à la Garancière…

Ambassadeurs de la ville

En réalisant des travaux visibles pour la population et dans l’espace public, sous la direction des services techniques, du service jeunesse, de la médiation, entourés d’adultes qui les encadrent, les conseillent et les forment, les jeunes « travailleurs » deviennent de véritables ambassadeurs de la ville et contribuent à limiter les dégradations qui peuvent être commises par d’autres jeunes que parfois ils connaissent. Preuve que les chantiers jeunes participent activement et efficacement du vivre ensemble à Val-de-Reuil !

les jeunes « travailleurs » deviennent de véritables ambassadeurs de la ville et contribuent à limiter les dégradations qui peuvent être commises par d’autres jeunes que parfois ils connaissent
les jeunes « travailleurs » deviennent de véritables ambassadeurs de la ville et contribuent à limiter les dégradations qui peuvent être commises par d’autres jeunes que parfois ils connaissent

Ils contribuent aussi à développer l’apprentissage de la citoyenneté et le sens des responsabilités. Le dispositif a en effet l’immense avantage d’initier ces adolescents et ces jeunes adultes à la discipline, à la cohésion, au respect des règles… Autant de valeurs indispensables dans la vie active et dans la société en général.

Avec ces chantiers jeunes, la ville de Val-de-Reuil adresse un message d’espoir et de confiance à ces jeunes qui sont l’avenir de notre ville, de notre société.

Mode d’emploi

Les chantiers jeunes sont exclusivement réservés aux jeunes Rolivalois, âgés de 16 à 20 ans. Pour postuler, il est obligatoire de n’avoir encore jamais participé à un chantier jeune. Ensuite, il suffit de rédiger une lettre de motivation adressée à Monsieur le Maire de Val-de-Reuil et de la déposer au CCAS de la ville. Une liste de pièces justificatives à fournir est alors remise au postulant.

Pour écrire à Monsieur le Maire :
Monsieur le Maire
Mairie de Val de Reuil
70 Rue Grande
27100 Val-de-Reuil

Partagez :

Un concert solidaire pour Arthur

Soyons nombreux au concert solidaire des Sur Mesures samedi à la Factorie. Un rendez-vous musical exceptionnel au profit de l’association Un rêve pour Arthur.

Un concert pour Arthur
Un concert pour Arthur

Arthur est un petit bonhomme de 4 ans au visage d’ange ! Atteint d’une grave maladie neurologique, due à une mutation génétique très rare (CDKL5), Arthur a non seulement un important retard de développement psychomoteur mais il est en plus victime d’intenses crises d’épilepsie quotidiennes, ne voit pas, ne communique pas, ne tient pas sa tête.

Thérapies très coûteuses

C’est pour aider sa famille à faire face aux frais liés à sa pathologie qu’a été créée l’association « Un rêve pour Arthur ». Plusieurs thérapies (à Barcelone notamment où Arthur se rend six semaines par an) peuvent en effet aider le petit garçon à progresser, mais elles sont coûteuses et non prises en charge par la sécurité sociale.

 Concert des Sur Mesures

Un concert des "Sur Mesures"
Un concert des “Sur Mesures”

La mobilisation s’organise autour de l’association en vue de trouver des fonds pour Arthur. Ainsi, ce samedi 8 avril, un concert solidaire est organisé à la Factorie (Ile du Roi à Val-de-Reuil).

Les Sur Mesures, un groupe de jazz composé de 8 musiciens, allieront bonne humeur, dynamisme et répertoire Dixieland / New Orleans. Le style enjoué des pièces promet de séduire le public.
Le concert a lieu à 20h00 – participation libre aux frais.
Rens. La Factorie au 02 32 59 41 85
www.unrevepourarthur.fr

Partagez :

Téléthon : vers un nouveau défi !

4 mois après l’exceptionnelle mobilisation rolivaloise pour le Telethon, l’AFM organisait samedi ses assises régionales à Val-de-Reuil. Le maire a annoncé sa volonté de relever le défi en 2017.

Relever le défi
Relever le défi

Val-de-Reuil accueillait samedi ses 1eres assises régionales du Téléthon. Pour l’occasion, une soixantaine de bénévoles, de délégations et représentants des services régionaux des Hauts de France et de la Normandie s’étaient donnés rendez-vous le temps d’une journée au stade Jesse Owens.

Superbe collecte

L’association avait donc choisi de revenir dans la plus jeune commune de France, quatre mois après la formidable mobilisation rolivaloise pour le Téléthon 2016. Début décembre, notre ville avait été retenue pour l’opération “100 villes, 100 défis” diffusée sur France 2 pendant l’opération. Un millier de personnes s’étaient alors réunies sur l’esplanade de la mairie pour former le logo géant du Téléthon.

“Pour ce téléthon 2016, Val-de-Reuil avait également réalisé une superbe collecte”, confie Marie-Christine Loys, administratrice nationale de l’AFM Téléthon.

Une réussite en 2016 pour le Téléthon à Val-de-Reuil
Une réussite en 2016 pour le Téléthon à Val-de-Reuil

Rendez-vous en 2017 !

Rejoints par Marc-Antoine Jamet pendant leurs travaux, les participants ont à nouveau reçu l’entier soutien du maire de Val-de-Reuil.

Notre ville est généreuse, solidaire, engagée. L’entraide fait partie de son ADN”. Ce Téléthon 2016 en a apporté, pour le maire, une nouvelle preuve. “Je voudrais que notre ville continue à être dans cette chaîne de l’espoir. Qu’on mène un autre défi pour le Téléthon 2017”.
Rendez-vous est donc déjà pris pour début décembre 2017 !

Partagez :

Une Rolivaloise phénoménale

Le défi était osé : il a été relevé au-delà de toutes les espérances ! Plus de 2400 femmes ont pris le départ de la Rolivaloise ce dimanche matin. Une fête dédiée aux femmes qui restera dans les annales.

Une incroyable marée rose s’est abattue sur Val-de-Reuil ce dimanche matin. Jeunes ou moins jeunes, sportives ou non, seules ou en famille, entre amies, entre collègues, de toutes les cultures… Elles venaient de partout, ces femmes pour participer à la 11e édition de la Rolivaloise. Si bien que lorsque le starter du départ a retenti, elles étaient plus de 2400 à s’élancer sur les parcours de 3 km, 5 km ou 10 km.

Chacune avait ce matin une bien belle raison de courir ou de marcher sur cette Rolivaloise : les unes pour soutenir le dépistage du cancer du sein, les autres pour les droits des femmes; d’autres pour le plaisir de se retrouver ou encore pour revendiquer leur soutien à la candidature de Paris aux JO 2024. Car la marraine de cette édition 2017 n’est autre que l’ambassadrice de la candidature de la capitale française pour ces jeux olympiques.

Sarah Ourahmoune, la marraine dans la course

Sarah Ouhramoune dans la course
Sarah Ouhramoune dans la course

Sarah Ourahmoune, vice-championne olympique de Boxe aux JO de Rio l’an passé, était ce matin à Val-de-Reuil, parmi les participantes. “Pour la première fois, la marraine courra la Rolivaloise avec vous”, indiquait Marc-Antoine Jamet juste avant le coup d’envoi de la course. Sarah Ourahmoune, qui portait le dossard n°1, a en effet couru 5 km.

La Tour Eiffel de Paris 2024 en signe de ralliement
La Tour Eiffel de Paris 2024 en signe de ralliement

“C’est beau, c’est impressionnant cette marée humaine”, confiait-elle en observant, émue, la foule quelques minutes avant le départ et juste avant le geste collectif qu’elle a invité les participantes à réaliser, en soutien à Paris 2024 : “c’est la Tour Eiffel en langage des signes”, signalait la championne. Et la boxeuse a pu constater, comme chacun ce matin, la richesse de la Rolivaloise, par la diversité de ses participantes.

Maya, 4 mois et demi

La plus jeune particpante, Maya 4 mois et demi
La plus jeune particpante, Maya 4 mois et demi

Ce matin, la plus jeune était sans aucun doute la petite Maya, 4 mois et demi, dont le landau était recouvert du tee-shirt rose de la Rolivaloise. Pas question pour sa maman, Anaïs, de manquer l’événement. “Cela fait 6 ans que je cours la Rolivaloise. Et même si j’ai quitté Val-de-Reuil pour Boulogne sur Mer, je tenais absolument à être là aujourd’hui. C’est notre course: on ne peut pas la manquer. Et je voulais que la première course de ma fille soit celle-ci “.

Le collège Alphonse Allais en force

Et le Collège Alphonse Allais participait !
Et le Collège Alphonse Allais participait !

Dans la  foule également, Estelle Morin, principale du collège Alphonse Allais et son adjointe Gaëlle Gouriou. “Nous tenions à accompagner notre équipe d’élèves et d’enseignantes engagées sur la course. C’est un événement formidable : faire sortir les femmes, être solidaires, apprendre à se connaître… le tout dans une ambiance conviviale et sympathique”.

Stéphanie et Sophie
Stéphanie et Sophie

Stéphanie et Sophie, deux habitantes de Louviers et Evreux, ont été très sensibles aux causes défendues par la Rolivaloise. Pour la première fois, elles ont donc pris le chemin de Val-de-Reuil pour une petite sortie entre copines. “C’est la première fois que l’on participe mais certainement pas la dernière. Nous serons là l’année prochaine: le parcours est très sympa et l’ambiance est très chaleureuse”. 

Cascades d’animations

Une cascade d'animations
Une cascade d’animations

Nul doute que la cascade d’animations proposées sur le village aura contribué à cette ambiance de feu. Entre les démonstrations de Zumba, l’échauffement en musique, les ateliers de musculation mais aussi les séances de maquillages par des artistes professionnelles, le spectacle de feu et de bulles géantes ou encore les multiples stands tenus par les associations… les participantes n’avaient que l’embarras du choix.

Un village paré pour l'évènement qui enflammait les participantes
Un village paré pour l’évènement qui enflammait les participantes

Des participantes qui ont quitté Val-de-Reuil ce midi, une rose à la main. En gentlemen, les organisateurs ont en effet offert à toutes les femmes une fleur à l’arrivée de la course. Les premières de chaque course ont également été récompensées d’un trophée et de cadeaux :

5 km – 1 : Solène Billard ; 2 : Sandrine Prochasson; 3 : Hélène Tessier.
10 km – 1 : Laetitia Morice ; 2 : Sandrine Blain-Ibos; 3 : Alexia Vantol.
Tout comme l’équipe la plus nombreuse de cette 11e édition: Il s’agit de l’équipe “Coeur Battant”, composée de plus de 130 personnes. Elle était menée par la très dynamique Nadia Benamara.

4400 € à la ligue contre le cancer

La Rolivaloise c'est aussi la générosité pour une grande cause
La Rolivaloise c’est aussi la générosité pour une grande cause

Enfin, avant de se quitter, Marc-Antoine Jamet a remis à Nanou Dessaux, la présidente départementale de la ligue contre le cancer, un chèque de 4400 €. Un chèque bien plus conséquent que les autres années puisque lié au nombre de participantes. “Bravo pour votre courage et votre motivation”, les a ainsi félicité Nanou Dessaux.

Au final, cette Rolivaloise 2017 restera gravée dans les mémoires! A l’année prochaine, plus nombreuses encore…

Toutes les photos de l’évènement

La Rolivaloise – Mars 2017

Flickr Album Gallery Powered By: WP Frank

L’actualité du sport à Val-de-Reuil

On attend 3000 participants sur cette 15e édition du Marathon Seine-Eure

Le dimanche 13 octobre, tous au Marathon Seine-Eure !

C’est un incontournable de l’automne à Val-de-Reuil et dans l’agglomération. Le 13 octobre prochain, s’élancera le marathon Seine-Eure, 15edu nom… ...
Lire La Suite…
Enorme exploit de la Rolivaloise Corinne Lefèvre aux Mondiaux de Duathlon : elle décroche le bronze !

Le bronze pour la Rolivaloise Corinne Lefèvre aux Mondiaux de duathlon

Formatrice au CFA et championne de duathlon : c’est la double vie de Corinne Lefèvre, médaillée de bronze aux mondiaux de ...
Lire La Suite…

Apprendre à nager en toute sérénité

Chaque année, la piscine municipale met en place l’opération « J’apprends à nager », un dispositif national ouvert aux enfants ...
Lire La Suite…

Retour en images sur la Fête de la Ville 2019

Retrouvez ici toutes les images de la Fête de la Ville 2019. Cet album est pour vous. Alors, n’hésitez pas ...
Lire La Suite…

Samedi 14 septembre : la fête de la Ville de A à Z

Val-de-Reuil sera en liesse ce samedi 14 septembre ! Rendez-vous sur l’esplanade de la mairie et de la piscine pour ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos N°14 Septembre - Octobre - Novembre 2019

Val de Reuil_Infos N°14 Septembre – Octobre – Novembre 2019

En une de ce numéro : Aux écoles, les grands moyens ! Zoom sur les travaux, les équipements et nouveautés ...
Lire La Suite…

Le Judo Club des 2 RIV fait son entrée sur la scène sportive rolivaloise

Depuis la rentrée, un nouveau club de judo a pris ses quartiers au gymnase Léo Lagrange. Le Judo club des ...
Lire La Suite…

Tous à la piscine !

Pour clôturer la saison estivale, la piscine municipale propose une soirée festive mercredi 28 août prochain de 17h00 à 20h30 ...
Lire La Suite…

Jardin sportif : des équipements qui font fureur !

Inauguré le 13 juillet dernier, les nouvelles structures installées au jardin sportif et au square François Mitterrand font déjà chavirer ...
Lire La Suite…

Le sport à Val-de-Reuil

Aucune publication trouvée.
Partagez :

Rolivaloise : un festival d’animations

Dernière ligne droite avant le grand départ de la Rolivaloise ce dimanche 12 mars. Encore un tout petit effort : le défi des 2024 participantes est plus que jamais à portée de main. Pour elles, c’est un incroyable cocktail d’animations qui a été concocté toute la matinée.

Rolivaloise 2016
Rolivaloise 2016

Il n’y a aucun doute, les femmes aiment la Rolivaloise. Chaque jour, elles s’inscrivent par centaines pour participer à cette marche / course 100 % féminine organisée à Val-de-Reuil quelques jours seulement après la journée internationale du droit des femmes.

Les organisateurs s’attendent d’ailleurs, comme à l’accoutumée, à connaître un impressionnant pic d’inscriptions, ces prochains jours. Les retardataires pourront même encore s’inscrire le samedi 11 mars de 14h à 18h sur l’esplanade de la mairie de Val-de-Reuil, voire le matin même de l’événement, entre 8h et 10h10.

Une large palette de parcours possibles !

Pour cette édition 2017, le défi est immense ! Il s’agit en effet de réunir 2024 participantes sur la ligne de départ à 10h30. Des femmes qui pourront choisir de marcher 3 ou 5 km ou de courir 5 ou 10 km ; et pour la première fois depuis 11 ans, un parcours d’1 km dédié aux familles a été tracé. Il permettra aux petites filles (mais aussi – et c’est l’exception – aux petits garçons) et à leurs mamans de participer eux aussi à la Rolivaloise.

2024 participantes donc en soutien à la candidature de Paris aux jeux olympiques de 2024 ! Pour l’occasion, la marraine de cette 11e Rolivaloise n’est autre que Sarah Ourahmoune, championne olympique de boxe et ambassadrice de Paris 2024. La boxeuse internationale sera à Val-de-Reuil ce dimanche dès le début de la matinée.

Elle participera ainsi au grand échauffement en musique organisé à 10h15 et – elle y tient tout particulièrement – prendra le départ de la Rolivaloise, au milieu de toutes les participantes, sur le parcours 10 km.

Grande fête sur le Village  

Mais au-delà du défi sportif, la Rolivaloise sera, dimanche, une immense fête féminine mais aussi familiale. Aussi le village de la Rolivaloise, où les hommes sont bien évidemment les bienvenus, sera-t-il extrêmement riche en animations. Des dizaines d’associations, de structures en tout genre, de professionnels du bien-être et de la forme réunis le temps de la matinée, rendront l’événement plus incontournable encore. Parmi eux, des artistes maquilleurs qui, au travers d’un stand MAKE UP FOR EVER, offriront aux participantes un moment de détente et de beauté.

Les ateliers et démonstrations se succèderont au fil des heures : dès 9h et jusqu’à midi, l’haltérophilie club de Louviers proposera des initiations au banc couché et aux haltères ; les associations SportXtrem et Crossfit Rollon, des parcours de remise en forme ; le duo Soulawesi, une grande animation musicale (de 9h à 9h45 et de 10h45 à 11h15) ; l’association de Muay Thai rolivaloise, une démonstration de boxe à 9h45 ; l’association Z’Addict, une animation zumba…

Sans oublier la démonstration de hula-hoop par l’association Powerhoop et enfin, clou du spectacle : la compagnie Akasha proposera un époustouflant spectacle de jonglerie, spectacles de feu, bulles géantes et échasses pour clore l’événement de 11h15 à 12h00.

Ambiance de fête enfin sur le parcours où le groupe Agogo Percussions accompagnera les femmes dans leur effort.   Mais aussi la veille où la Rolivaloise prend, à la piscine, quelques longueurs d’avance.

A la piscine le 11 mars

Au sein des bassins : Aqua training (circuit comprenant un atelier vélo, deux ateliers haltères, un atelier step)  roulement sur chaque atelier combinant du cardio training, du renforcement musculaire et un effet drainant. 1 session de 15h à 15h45 (20 places) / 1 session de 16h30 à 17h15 (20 places). Les inscriptions se feront à l’accueil de la piscine ( place aux Jeunes, 27100 Val-de-Reuil – 02.32.59.19.70). Tarif : Prix d’une entrée piscine.

À la cafétéria de la piscine : Atelier Wogi en compagnie de LM BE WELL de 15h00 à 15h45  (W pour wellness, O pour oxygénation, G pour gymnastique, I pour imagée) Une activité douce qui stimule tous les muscles du corps grâce à des enchaînements physiques effectués plusieurs fois et qui permet d’augmenter la dépense énergétique, d’améliorer la tonicité et la souplesse et de se libérer du stress. Danse sensitive de 15h à 16h45.

Inscrivez-vous !

Au final, que vous soyez sportive ou non, jeune ou moins jeune, Rolivaloise ou non, seule ou en groupe… la Rolivaloise est forcément pour vous ! Venez plonger dans cette ambiance de fête si propre à l’événement, unique en son genre. Et pour celles qui le souhaitent, une garderie est même proposée aux enfants pendant la marche / course.

Alors, n’hésitez plus, venez rejoindre la Rolivaloise ce dimanche 12 mars. L’inscription est gratuite (mais obligatoire) : www.larolivaloise.valdereuil.fr / 02 32 59 42 12.

Partagez :

Rolivaloise : toutes ensemble contre le cancer du sein !

Dimanche 12 mars 2017 : 2024 femmes engagées dans la 11ème édition de la ROLIVALOISE ? C’est le défi lancé à Val-de-Reuil. Alors pas d’hésitation : soyons très nombreuses ce jour-là pour marcher ou courir pour un meilleur dépistage du cancer du sein !

Rolivaloise 2017 avec Sarah Ouhramoune
Rolivaloise 2017 avec Sarah Ouhramoune

Le pari est osé. Il sera pourtant tenté. A Val-de-Reuil, pour la 11ème Rolivaloise, cette course (ou cette marche) unique réservée aux femmes, l’objectif du mouvement sportif sera de rassembler 2024 femmes lorsque le starter donnera à 10h30 devant la mairie de Val-de-Reuil le signal du départ.

Avec une volonté bien sûr : celle de développer l’information sur le dépistage du cancer du sein et de faire reculer cette maladie. Avec une envie : celle d’inscrire cette cause qui nous rassemble tous dans la dynamique de PARIS 2024 grâce à la présence d’une marraine étincelante de victoires : la boxeuse Sarah Ourahmoune, médaillée aux JO de Rio et, évidemment, ambassadrice de la capitale pour l’organisation des Jeux Olympiques 100 ans après ceux de Pierre de Coubertin. Que de  symboles ! Que de raisons de s’engager !

 Chaque participante aura son tee shirt rose

La petite course est devenue grande ! De 50 participantes en 2005, la Rolivaloise a atteint, l’an passé, un record de participation avec plus de 1500 femmes réunies sur la ligne de départ, avenue des falaises.

Vêtues des fameux tee-shirts roses de la lutte contre le cancer du sein, mis à la disposition de toutes les coureuses, cette année comme les précédentes, par la Ville de Val-de-Reuil, chaque participante affichera ainsi un soutien déterminé au dépistage de cette maladie, objectif premier et prioritaire de ce rendez-vous unique organisé depuis plus d’une décennie.

Subvention selon le nombre d’engagées

Une subvention spéciale sera remise à la ligue contre le cancer calculée, comme c’est la tradition, sur le nombre d’engagées. Venez donc nombreuses… Dimanche 12 mars, un défi supplémentaire s’ajoutera à ceux des années précédentes. Il est lancé à toutes les femmes de la région : quel formidable symbole ce serait que de parvenir à réunir 2024 femmes, de tout âge, de toute origine, de toute motivation, pour la  Rolivaloise 2017 !

Pourquoi 2024 participantes ?

Sarah Ourahmoune marraine de La Rolivaloise 2017
Sarah Ourahmoune marraine de La Rolivaloise 2017

2024, c’est en effet un chiffre fétiche pour Sarah Ourahmoune, particulièrement émue d’avoir été choisie par Val-de-Reuil, après l’extraordinaire championne des paralympiques 2016, Marie-Amélie Lefur, la princesse burundaise Esther Kamatari, égérie de Guerlain, et la ministre des sports Valérie Fourneyron, pour être la marraine de cette 11e édition.

La boxeuse, médaillée d’argent aux jeux olympiques de Rio, est une des ambassadrices-phare les plus actives  de la candidature de Paris pour les jeux olympiques de 2024, dont elle porte l’image dans le premier film envoyé au CIO. Avec elle, comme elle, soutenons tous (toutes) cette candidature, en réunissant le plus grand nombre de coureuses et de marcheuses à Val-de-Reuil, soyons 2024 le dimanche 12 mars !

Toutes les femmes ont leur place sur la Rolivaloise

Ce chiffre est parfaitement atteignable. Toutes les femmes, sans la moindre exception, quels que soient leur âge, leur condition physique, leur commune, sont les bienvenues sur le parcours de la Rolivaloise, qui – il faut le rappeler – n’est pas qu’une course, mais aussi une marche plébiscitée chaque année.

Marcher ou courir : à chacune de choisir !

Qu’importe, en effet, que vous soyez sportive ou non ! Venez comme vous êtes ce dimanche 12 mars à la Rolivaloise : seules, en famille, entre amies, entre collègues…Et choisissez parmi les trois parcours possibles : 3 km marche ; 5 km course ; 10 km course sur des parcours nouveaux, simples et parfaitement sécurisés… Argument supplémentaire pour ne pas manquer ce rendez-vous 100 % féminin, cette marche/course est 100 % gratuite.

Vous l’aurez compris : la Rolivaloise 2017 sera plus que jamais une fête placée sous le signe de la femme, sous le signe des femmes.
QUATRE TRÈS BONNES RAISONS DE PARTICIPER A LA ROLIVALOISE
La Rolivaloise est une marche / course unique en son genre. Chacun y choisit sa distance, son allure En cela réside sa réussite chaque année.
Une date symbolique. Chaque année, la Rolivaloise est organisée au plus près de la journée internationale des femmes, fixée le 8 mars. Nous fêterons cette année le 40e anniversaire de cette journée. L’occasion d’être plus nombreuses encore pour revendiquer le droit, l’égalité et la place des femmes dans la société ! De nombreuses associations oeuvrant au nom des droits des femmes sont partenaires de la Rolivaloises. Parmi elles, le CIDFF (centre d’information sur le droit des femmes et des familles).
Soutenons le dépistage du cancer du sein. Le cancer du sein est le plus fréquent des cancers. Une femme sur 8 y est confrontée au cours de sa vie. S’il est détecté tôt, il peut être guéri neuf fois sur dix. La Rolivaloise, organisée en partenariat avec l’association DECAD’E (dépistage organisé dans le département de l’Eure), se veut aussi une vitrine de cette sensibilisation.
Des femmes dans toute leur diversité. Jeunes et moins jeunes, sportives ou non, femmes issues de tous horizons, de toutes cultures, de toutes conditions sociales…, la Rolivaloise est fière de rassembler autour d’elle les femmes dans toute leur diversité.  Elle transmet donc un message d’unité et de solidarité. Elle est une rencontre. C’est aussi ce qui en fait la richesse.
Paris 2024. Sarah Ourahmoune a choisi d’être ambassadrice de la candidature de Paris pour les Jeux Olympiques de 2024. La Ville de Val-de-Reuil soutient aussi cette candidature qui, si elle était validée, serait une formidable opportunité pour le territoire, pour la ville et son attractivité. Les équipements rolivalois (halle régionale d’athlétisme par exemple) seraient dans le dispositif de préparation aux jeux olympiques des délégations étrangères.

REJOIGNEZ-NOUS ET INSCRIVEZ-VOUS SANS TARDER

L’inscription à la Rolivaloise est 100 % gratuite, mais elle reste, pour une question d’organisation obligatoire. Ne tardez plus !
Rendez-vous sur www.larolivaloise.valdereuil.fr ou téléphonez au 02.32.59 42.12.

Partagez :

Sarah Ourahmoune, marraine de la Rolivaloise

Sarah Ourahmoune, la boxeuse, médaillée olympique à Rio, sera la marraine de la 11e édition de la Rolivaloise le dimanche 12 mars. Les inscriptions sont ouvertes. Ne manquez pas l’événement.

Rolivaloise 2017 avec Sarah Ouhramoune
Rolivaloise 2017 avec Sarah Ouhramoune

Depuis plus de 10 ans, Val-de-Reuil organise, autour de la Journée Internationale des droits de la femme, une course unique en son genre : la Rolivaloise.

Unique parce qu’elle est exclusivement dédiée aux femmes. Unique parce qu’elle s’adresse aussi bien aux athlètes confirmées qu’aux joggeuses du dimanche. Unique parce qu’on peut s’y inscrire quels que soient son âge ou sa condition. Unique parce qu’il s’agit en y participant de développer le dépistage du cancer du sein. Unique parce qu’elle séduit un nombre chaque année de plus en plus grand d’engagées.

Elle rayonne désormais au-delà des frontières de la ville, de l’Agglomération Seine-Eure, voire du département. Tant et si bien que, dimanche 12 mars prochain, à 10h30, ce sont plus de 1500 participantes qui sont attendues au départ de la 11e édition.

Porter les couleurs et les valeurs de la Rolivaloise

Preuve supplémentaire de l’engouement qu’elle suscite, cette course unique attire des marraines d’exception. Venues d’horizons différents, à chaque édition, elles portent haut les couleurs et les valeurs de la Rolivaloise.

Après plusieurs athlètes de renom comme Muriel Hurtis, Anne Gaëlle Retout ou Marie-Amélie Lefur qui se couvrit d’or aux Jeux Paralympiques, après la Ministre des Sports elle-même, Valérie Fourneyron ou la princesse burundaise Esther Kamatari, égérie de Guerlain, c’est la boxeuse Sarah Ourahmoune qui parrainera la 11ème Rolivaloise dimanche 12 mars 2017.

Cette sportive remarquable a fait vibrer le cœur de millions de Français dans la chaleur du mois d’août aux Jeux Olympiques de Rio en y décrochant, sur le ring, une extraordinaire médaille d’argent. A 35 ans, Sarah Ourahmoune, aujourd’hui, a définitivement raccroché les gants, concluant une carrière exceptionnelle : 10 fois championne de France jusqu’en 2016, championne du monde en 2008, médaillée de bronze au Championnat du Monde 2011, médaillée d’argent au Championnat d’Europe 2011…

Paris 2024

Désormais, Sarah Ourahmoune mène un autre combat aussi grand, aussi beau, plus collectif peut-être, celui de Paris 2024, puisque la boxeuse est ambassadrice de la candidature de la capitale pour accueillir les jeux olympiques cent ans après ceux que Coubertin y organisa. La Rolivaloise est une étape sur la route des Jeux qui seront attribués à Lima en septembre prochain. Notre course doit montrer l’union de la Normandie, comme du reste du pays, avec Paris et en cela réside la signification de la présence de Sarah. C’est pourquoi cette 11ème édition doit voir exploser le nombre de participantes.

Jeunes ou moins jeunes, sportives ou non, toutes les femmes, les jeunes filles, les petites filles peuvent s’aligner sur le parcours de cette course peu commune, vitrine des droits des femmes et instrument au service de la lutte contre le cancer du sein ! 3 km, 5 km ou 10 km, à chacune sa distance, à chacune son rythme ! Certaines choisiront de courir, d’autres de marcher… qu’importe puisqu’il s’agit avant tout de se rassembler autour de la cause des femmes.

Alors n’ayez plus aucune hésitation, foncez et venez vous inscrire pour participer à la 11e Rolivaloise et contribuer à ce bel élan 100 % féminin. Ah une dernière chose : l’inscription est gratuite.
Renseignements et inscriptions sur www.larolivaloise.fr ou auprès du service des sports de la ville de Val-de-Reuil au 02 32 59 42 12

Partagez :

Le parfum solidaire de Noël

À Val de Reuil, la solidarité s’écrit sans cesse avec un grand S. Preuve en est encore ce formidable Noël de la Solidarité organisé samedi après midi par le Collectif  Vivre Ensemble.

Un Noël solidaire
Un Noël solidaire

Près de 500 jeunes Rolivalois issus de familles modestes se sont ainsi retrouvés à la maison de la jeunesse et des associations (et au cinéma pour leurs aînés).

Une grande fête de famille… c’est comme cela que Nadia Benamara, présidente du collectif  aime à présenter ce Noël fraternel ! « C’est le Noël des Rolivalois pour les Rolivalois ».

L’après-midi a en effet été animée et pilotée par des Rolivalois, avec le cœur sur la main : que ce soit Mireille et ses amies qui ont écrit et lu un conte de Noël aux bambins ou les Frères Gratos (Barthélémy et Jérome, de la Factorie) qui ont présenté un spectacle de clowns…

Ces Rolivalois qui brillent

En plus des 38 bénévoles du collectif mobilisés, une dizaine de brillants bacheliers 2016 participaient à cet après-midi de fête autour des jeunes. « Ils sont là aussi pour montrer aux plus jeunes que les Rolivalois peuvent réussir dans la vie », précise Nadia Benamara.

A l’issue des spectacles, des cadeaux ont été distribués à tous les participants qui ont pu profiter du Père Noël avant de partager le goûter de la fraternité !

Nos photos

Partagez :

Et si vous donniez votre sang ?

L’établissement français du sang organise une collecte de sang le jeudi 15 décembre à Val-de-Reuil. En cette période de fin d’année, l’EFS a plus que jamais besoin de la mobilisation de tous.

A l’approche des fêtes de fin d’année, l’Etablissement français du sang appelle les Français à donner massivement leur sang. D’ici au 31 décembre, l’EFS estime qu’un effort de 25 000 produits est à atteindre afin de répondre aux besoins des malades. Cela représente environ 1500 dons supplémentaires à collecter en Normandie.

Partager son pouvoir

Parce qu’aujourd’hui, nous partageons toujours plus via les réseaux sociaux et les sites collaboratifs, il existe un espace bien plus fort pour le partage : celui de donner son sang et de partager maintenant son pouvoir. Tel est le message fort et emblématique de la campagne que lance l’Etablissement français du sang en cette fin d’année. Acteur central du système de santé, l’Etablissement français du sang est un maillon essentiel de l’économie du partage qu’il exerce de manière singulière à travers ses valeurs fondamentales : volontariat, bénévolat, anonymat et non-profit.

Faites- vous partie des 500 donneurs par jour qui contribuent à sauver des vies en Normandie ? Si vous souhaitez donner votre sang, rendez-vous  le jeudi 15 décembre de 15h00 à 18h00 sur l’esplanade de la mairie

Qui peut donner son sang ?

Pour donner son sang, il faut être âgé de 18 à 70 ans, peser plus de 50kg, être en bonne santé et ne pas être à jeun. Pour un 1er don, il faut se munir d’une pièce d’identité.

Partagez :

Le Téléthon de tous les défis

Le Téléthon 2016 à Val-de-Reuil restera dans toutes les mémoires. De l’extraordinaire défi humain retransmis sur France 2 au village de la solidarité en passant par le défilé de mode aux couleurs de Val-de-Reuil et les actions tous azimuts organisées aux quatre coins de la ville… des centaines et des centaines de personnes se sont mobilisées contre la maladie !  Et permis de récolter 9512 €.

Val-de-Reuil avait promis de relever le défi : pari réussi ! Le collectif Vivre Ensemble et la ville de Val-de-Reuil sont parvenus à mobiliser 1000 personnes ce samedi pour former cette extraordinaire main géante aux couleurs du Téléthon.

Des hommes, des femmes, des enfants venus de Val-de-Reuil et de beaucoup plus loin pour partager ce magnifique élan de solidarité à l’occasion des 30 ans du Téléthon.

Il était à peine 14h00 lorsque l’esplanade de la mairie a été envahie par cette marée humaine venue relever le défi. C’est alors que sous l’œil des caméras de France Télévisions et du drone mobilisé pour l’événement, une main de 500 m2 tournée vers le ciel a subitement jailli. Le tout dans une ambiance de folie.

Un village plein de vie

Une ambiance qui, dès le début de matinée, s’annonçait prometteuse, à peine le village du Téléthon ouvert. Une quarantaine d’associations s’y était installées : les unes proposant des ateliers et des défis sportifs, les autres des objets à la vente quand d’autres encore avaient choisi de faire déguster pléthore de gourmandises…

Cette année encore, les pompiers étaient de la fête, invitant leurs visiteurs à une petite séance d’initiation aux gestes de premiers secours ou à poser en tenue de pompiers.

Défilé de mode en clôture

Sur le podium et ses abords, les concerts, danses, démonstrations sportives et autres animations se sont inlassablement succédées au fil de la journée !

Ne croyez pas qu’à la tombée de la nuit, la fête était finie ! C’est au théâtre de l’Arsenal que s’est poursuivie la journée autour d’un défilé de mode exceptionnel aux couleurs de Val-de-Reuil ; sous les yeux complices de la Princesse Esther Kamatari , égérie de Guerlain. Une ambiance de folie dans ce haut lieu de la culture rolivaloise où venait s’achever ce Téléthon 2016… Un Téléthon qui restera, c’est certain, dans toutes les mémoires !

Le Téléthon en vidéo

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

Les photos du Téléthon 2016

Partagez :

Osons le pari d’être 1000 le samedi 3 décembre

J-17 avant l’incroyable défi du Téléthon à Val-de-Reuil ! La grande mobilisation est lancée : osons le pari d’être 1000 le samedi 3 décembre à 14h15, tous rassemblés sur l’esplanade de l’Hôtel de Ville pour former une main géante aux couleurs du Téléthon !

Instant unique, instant magique vécu en direct par des millions de téléspectateurs : l’image sera en effet diffusée en simultané sur France 2.

Et si vous aussi vous participiez à cette grande aventure solidaire ? Témoignons ensemble à la France entière qu’à Val-de-Reuil, que dans l’Eure, qu’en Normandie… nous sommes tous main dans la main, unis autour de cette grande cause. Rejoignez les 400 volontaires d’ores et déjà inscrits pour former cette formidable chaîne humaine ! Inscrivez-vous dès aujourd’hui en contactant le 02 32 09 51 20 et rendez-vous dès 11h le 3 décembre à Val-de-Reuil.
On a tous raison(s) d’y croire !
Téléchargez ici le programme complet du Téléthon 2016 à Val-de-Reuil

 

Partagez :

Téléthon / J-30 : mobilisons-nous pour le défi géant !

1000 volontaires sont attendus à Val-de-Reuil le 3 décembre pour réaliser un incroyable défi lors du Téléthon 2016. L’exploit sera filmé en direct sur France 2. L’appel à la mobilisation est lancé !

L’esplanade de la mairie transformée en une main géante grâce à la mobilisation d’un millier de volontaires… le tout immortalisé par les caméras de France 2 et diffusé en direct dans toute la France : voilà le défi que Val-de-Reuil a choisi de relever le samedi 3 décembre à l’occasion des 30 ans du Téléthon !

« C’est un magnifique cadeau que nous a fait l’AFM Telethon en nous choisissant comme ville lumière », confie Michèle Combes, élue en charge des associations. La Ville fait en effet partie des 100 communes françaises sous le feu des projecteurs de France Télévision et des organisateurs du Téléthon.

Val-de-Reuil, ville solidaire

Un choix qui n’a rien du hasard : ville solidaire par excellence grâce à ses actions permanentes tournées vers la solidarité ; par ailleurs très investie dans le Téléthon 2015, Val-de-Reuil s’est naturellement imposée auprès de l’AFM Téléthon comme ambassadrice du Téléthon 2016, comme l’épicentre de la mobilisation de tout un département et toute une région (elle est l’une des deux seules communes de l’Eure et de la Seine-Maritime retenues pour relever l’un des 100 défis français). Autant dire donc que la mobilisation de toutes les bonnes volontés doit être phénoménale pour parvenir à relever cet immense défi !

Vivez en direct cet événement unique !

Le collectif Vivre Ensemble, co-organisateur de l’événement avec la ville de Val-de-Reuil, compte en effet sur la présence de 1000 personnes sur l’esplanade de la mairie ce jour-là. Petits et grands, Rolivalois ou non, habitants de l’Agglomération, du département et de toute la région… Rejoignez le défi et vivez en direct cet événement unique !

« Nous avons déjà de nombreux volontaires mais nous avons besoin d’encore beaucoup d’autres personnes pour réussir le défi ». Nadia Benamara, présidente du collectif Vivre Ensemble, ne cache pas sa joie et son émotion face à l’enthousiasme suscité par le défi. Les volontaires semblent en effet affluer de toutes parts, à la manière de ce groupe d’une cinquantaine de personnes tout droit venu d’Alizay à vélo pour participer au défi.

Une fresque vue du ciel

Sur place, chaque participant sera invité à brandir un panneau coloré ; la somme des tous les participants, positionnés de manière très précise, permettra de reconstituer une fresque vue du ciel représentant un cœur au milieu d’une main aux couleurs du logo du Téléthon (illustration ci-contre). Et à 14h15 précises, la fresque sera diffusée en direct sur France 2 à partir d’un drone positionné au-dessus de la ville.

Vous souhaitez participer au défi géant ? Contactez dès que possible le 06 77 68 22 25.

Une mobilisation tous azimuts

Pas question toutefois pour la Ville et le collectif de se cantonner au défi géant : le Téléthon 2016, c’est aussi une mobilisation tous azimuts des associations, dès le vendredi soir 2 décembre jusqu’au samedi soir 3 décembre (programme à venir) ; un village du Téléthon qui rayonnera sur l’esplanade de la mairie le3 décembre…

Sans oublier bien-sûr la vente de cette multitude de mains colorées : une action lancée depuis plusieurs semaines maintenant par le collectif. « Depuis son lancement, cette opération est un immense succès », insiste Nadia Benamara. Rien qu’aux puces Motos début octobre, nous avons pu récolter 411 euros ».

Les actions à venir

vendredi 18 novembre : soirée cinéma à 20h00 au cinéma les Arcades autour du film “Le ciel attendra”. La projection sera suivie d’un débat. Entrée: 4,50 euros. Réservations au 02 32 50 67 26.
samedi 19 novembre : vente de mains à Simply Market
vendredi 2 décembre : opération à la Cyberbase.

Partagez :

18ème édition du cross de l’EPIDE de Val-de-Reuil sous le thème de la solidarité.

200 coureurs, 15 équipes mixtes, ont pris le départ mercredi 18 mai pour parcourir 5 kilomètres avec comme objectif la ligne d’arrivée devant le stade couvert Jesse Owens

Le Cross de l'EPIDE a du succès
Le Cross de l’EPIDE a du succès

Bonne organisation, esprit d’équipe,  et solidarité étaient les maîtres-mots de cette 18ème édition.  Les jeunes volontaires de l’Epide, accompagnés de leurs cadres de sections, avaient en effet pour mission de démarcher les entreprises et commerçants locaux au bénéfice de l’association “Action contre la Faim”.  Une réussite pour cette course conviviale, avec des équipes de la région de plus en plus nombreuses et qui rassemble divers milieux socio-culturels et socio-professionnels. Ainsi, Djoudé MERABET, maire d’Elbeuf sur Seine, Alexis RAGACHE, maire adjoint de Sotteville-lès-Rouen, Roland JOANNIC directeur de la DGA du Bassin des Carènes,  Nicolas BOUYDRON, Lieutenant du SDIS de Louviers/Val-de-Reuil et Fabrice BARBE, Directeur Général des Services de Val-de-Reuil,  ont couru avec les jeunes volontaires des EPIDE d’Alençon, Brétigny sur Orge, Cambrai, Combrée, Compiègne, Doullens, Montry et Val-de-Reuil et des lycéens de Marc BLOCH.

L’équipe de la mairie de Val-de-Reuil a remporté le trophée, succédant à la DGA du bassin des Carènes. Les équipes de la BA 105 et l’EPIDE  de Brétigny-sur-Orge complétant ce podium. Tous les participants ont rendez-vous le mercredi 23 novembre 2016 pour la 19ème édition.

Résultats

Individuel masculin scratch
1er Quentin JALIER Team Foulées
2ème Nicolas ROLLAND BA 105
3ème Mokhtar BENHARI Mairie de Val de Reuil
Individuel féminine scratch
1ère Melle GALLE EPIDE Brétigny sur Orge
2ème Salma BENHARI Mairie de Val de Reuil
3ème Melle ROSATI EPIDE Montry
Individuel masculin volontaire d’insertion
1er Kévin LEMAITRE EPIDE Doullens
2ème M. SACIER EPIDE Cambrai
3ème M. PYNTE EPIDE Cambrai
Individuel féminine volontaire d’insertion                          
1ère Melle GALLE EPIDE Brétigny sur Orge
2ème Melle ROSATI EPIDE Montry
3ème Melle DEDAIN EPIDE Cambrai
Classement par équipes                                         
1er Mairie de Val de Reuil
2ème BA 105
3ème EPIDE Brétigny sur Orge
4ème EPIDE Doullens
5ème EPIDE Alençon
6ème EPIDE Val de Reuil
7ème EPIDE Cambrai
8ème DGA Bassin des Carènes
9ème EPIDE Montry
10ème Mairie Elbeuf
11ème Lycée Marc BLOCH
Non classés : Team foulées, SDIS, EPIDE Compiègne, EPIDE Combrée

                                                                                   

Partagez :

La Rolivaloise, dimanche 13 mars, fête ses 10 ans !

Au lendemain de la Journée Internationale des Droits des Femmes, la Ville de Val-de-Reuil, en collaboration avec le Val-de-Reuil Athlétique Club (VRAC), organise la 10ème édition de « La Rolivaloise »

Cette course exclusivement féminine, qui se dispute sur un parcours de 3, 5 ou 10 km parfaitement balisé et surveillé par des bénévoles, connait un succès de plus en plus important d’année en année. Elle attire désormais sportives confirmées ou celles qui le sont moins, de tous les âges, en équipe ou en individuelle, à la recherche d’une performance ou venues pour une balade.

Pour cette 10ème édition, des nouveautés

Nouveau parcours !
Accessible à toutes, ce nouveau parcours est rythmé par 3 points d’animations… Des surprises au rendez-vous !
Nouveau site web !
http://larolivaloise.fr : Plus simple, plus lisible et facile d’accès. Toutes les informations en 1 clic ! Les inscriptions gratuites en ligne et tout  le programme autour de la Rolivaloise (avec des animations piscine le samedi 12 et mardi 15 mars) !
Espace détente, sur le village !
Massage, réflexologie, manucure, espace relaxation, etc… sur le village de la course !

Soyez prêt(e)s, le dimanche 13 mars, pour cette belle journée, solidaire avec, notamment,  l’association DECAD’E, qui s’annonce, comme chaque année, festive et conviviale ! Le départ sera donné à 10h30, depuis l’Avenue des Falaises, devant la mairie, en présence de Marie Amélie Le Fur, championne du monde en longueur et 400m, championne olympique à Londres sur 100m handisport, qui sera la marraine de l’édition.

Et pour prolonger la fête, le cinéma les Arcades offre aux femmes rolivaloises ou aux femmes qui participent à la course une entrée pour le film “No Land’s Song ” à 15h00 ou pour le film “La Ligne Droite” à 17h30

Venez nombreu(ses)x !

Partagez :

Des centaines de Rolivalois chantent la République

Mercredi 13 janvier 2016 les élèves des chorales des collèges Alphonse Allais, Pierre Mendès France et Michel de Montaigne ont chanté pour la République en hommage aux victimes des attentats

Ils chantent pour la République
Ils chantent pour la République

Cette manifestation solidaire et citoyenne soutenue par la Ville représentée par Catherine Duvallet 1ère adjointe, le corps enseignant et l’académie a levé la salle comble lors de l’interprétation de la Marseillaise.

Une Marseillaise émouvante

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

Décorée pour l’occasion, la nouvelle Maison de la Jeunesse et des Associations (anciennement théâtre des Chalands) arborait une charte de la Laïcité, illustrée par des bulles de couleur rédigée par des écoliers et collégiens. Accueillis par Marc-Antoine Jamet, le maire de la commune, élèves et enseignants ont déposé cette charte qui peut désormais être vue dans le hall d’accueil de la mairie.

La charte de la Laïcité dans le hall de l'Hôtel de Ville
La charte de la Laïcité dans le hall de l’Hôtel de Ville
Le diaporama sur les valeurs de la République

Télécharger le document 1ère partie
[embeddoc url=”https://www.valdereuil.fr/wp-content/uploads/2016/02/Diaporama-long-13-Janvier-2016Part1.pdf” width=”100%” download=”all” viewer=”google”] Télécharger le document 2ème partie
[embeddoc url=”https://www.valdereuil.fr/wp-content/uploads/2016/02/Diaporama-long-2-13-Janvier-2016.pdf” width=”100%” download=”all” viewer=”google”]

Les dessins des lycéens de Marc Bloch en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015

Télécharger le document
[embeddoc url=”https://www.valdereuil.fr/wp-content/uploads/2016/02/marc_blochDessinsHommage.pdf” width=”100%” download=”all” viewer=”google”]

 

Chansons Pour La République – 13 Janvier 2016

Flickr Album Gallery Powered By: WP Frank
Partagez :

Téléthon : un chèque de 4230,11 € pour l’AFM !

Samedi, la grande famille Rolivaloise du Téléthon, élus, bénévoles du collectif d’associations Vivre Ensemble et sa présidente Nadia Benamara, a remis à l’AFM-Téléthon un chèque de 4230,11 euros

Remise du chèque pour le téléthon 2016
Remise du chèque pour le téléthon 2016
Voir le Rolithon 2015

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

Partagez :

Téléthon 2015 : les Rolivalois ont du coeur !

Que ce soit sur le marché place des 4 Saisons avec le collectif d’associations Vivre Ensemble, les pompiers, l’EPIDE et la municipalité

La vidéo du Rolithon 2015 par l’Association Vivre Ensemble

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

Ou au gymnase Alphonse Allais, avec les clubs sportifs, les incroyables talents, avec des défis sportifs, un défilé solidaire et un coeur composé de plus de 1000 coeurs dédicacés par la population, le Téléthon 2015 a été une vraie réussite recueillant plus de 4000 euros de dons et de nombreux participants et plus de 3000 visiteurs.

 

Téléthon 2015 – 4 & 5 Décembre 2015

Flickr Album Gallery Powered By: WP Frank
Partagez :

450 collégiens pour un cross solidaire

Jeudi 12 novembre 2015 avait lieu la 2ème édition du cross parrainé du collège Alphonse Allais, organisé par les professeurs d’EPS

.  Les 450 élèves du collège devaient courir pendant 20 minutes en réalisant des tours de la plaine des jeux. Dans un premier temps, ils avaient dû trouver un parrain ou une marraine qui s’engageait à verser une certaine somme d’argent par tour réalisé, l’objectif étant jeudi de courir le plus de tours possible pour récupérer une somme d’argent qui permettra de subventionner les voyages en Espagne et en Italie des élèves de 4ème. La bonne ambiance et la bonne humeur étaient au beau fixe et les parents d’élèves étaient nombreux pour encourager leurs enfants.

Partagez :

Egalité des chances : Val-de-Reuil offre 8 ordinateurs à de jeunes rolivalois méritants

L’opération « un ordinateur pour chaque collégien » permet, pour la deuxième année consécutive, de doter des élèves d’un ordinateur, après qu’ils ont suivi une formation à l’utilisation de l’informatique dont la pratique autant que la maîtrise représentent un indiscutable atout pour leur réussite

La remise des ordinateurs aux collégiens avec Marc-Antoine Jamet et Catherine Duvallet
La remise des ordinateurs aux collégiens avec Marc-Antoine Jamet et Catherine Duvallet

Cette année 8 élèves bénéficieront de ce projet. Ils ont été sélectionnés à partir de plusieurs critères : les ressources des familles mais aussi leur mérite et leur comportement par leurs principaux de collèges, Mme Sophie Bourdin du collège Alphonse Allais (5 élèves, collège en REP+), M. Hocine Benhedane, Principal au collège Pierre Mendès-France (1 élève collège en REP) et M. Philippe Galimand, du collège Montaigne (2 élèves).

Dans une ville particulièrement jeune comme Val-de-Reuil – les 0-17 ans représentant un tiers de la population totale (32%) contre 24% dans l’Eure ; 23% en Haute-Normandie et 21% en France – l’éducation est et restera le premier budget, le premier poste.

Accompagner – soutenir – aider les élèves tout au long de leurs parcours à l’école c’est la mission que s’est donnée la commune. Dès 2005, elle s’est engagée dans un programme de réussite éducative (PRE) pour assurer une véritable égalité des chances entre tous les élèves.

Val-de-Reuil est, comme sur bien des sujets, une ville pionnière. L’éducation en est le premier. Elle l’est avec la réforme des rythmes scolaires en l’initiant dès 2013, permettant ainsi à 70% des écoliers de pratiquer une activité extrascolaire (contre 10% avant la réforme).

Cette année, la commune a une nouvelle fois pu compter sur le soutien de l’Etat (ACSé) qui a accordé une subvention de 110 000€ pour le PRE, ce qui porte à plus d’un million d’euros les financements cumulés depuis plus de dix ans. La ville quant à elle y a consacré à ce jour 1,6 millions d’euros. C’est un outil essentiel que nous devons encourager. Ce projet, piloté par Catherine Duvallet, 1ère adjointe en charge de l’éducation, la formation et la petite enfance, comprend 4 axes : la santé et la prévention, l’ouverture culturelle, la réduction de la fracture numérique et la lutte contre le décrochage scolaire.

Pour l’année 2016, la commune accentuera son action sur la citoyenneté et la laïcité s’orientant sur le travail réalisé par le comité interministériel pour l’égalité et la citoyenneté. 60 mesures y avaient été décidées autour de 3 grandes thématiques : « Vivre dans la République », « La République pour tous » et « La République au quotidien ».

La commune devait répondre à un double défi. Un défi républicain donc mais aussi et en même temps le défi de la transition numérique guidés par un engagement : offrir à tous les mêmes chances de réussite dans leur parcours. Ecoles, collèges, lycée, l’ensemble des établissements scolaires de la commune sont désormais connectés au très haut débit. 2 écoles sont équipées de tablettes numériques (Coluche et Léon Blum) et 3 autres vont suivre (Dominos, Pivollet, Louise Michel). La commune n’entend pas s’arrêter là puisqu’elle prévoit de connecter chaque foyer à la fibre optique et d’offrir une offre sociale d’accès à Internet à tarifs réduits à tous ses habitants.

Partagez :

Avec Epireuil une diététique journée anti gaspi !

Vendredi 16 octobre 2015, l’Association Epireuil et ses partenaires ont proposé des animations dans le cadre de la Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire

Sur la Place des 4 saisons  de nombreux badauds ont pu déguster la “disco soupe” et la “Cuisine des restes”, et recevoir conseils et astuces pour acheter malin et savourer les fruits et légumes de saison…

Apprendre à faire des samoussas, du pain perdu et de la soupe avec les restes : c’est bon et on ne jette plus !


A la Médiathèque le Corbusier, contes, jeux informatiques et de plateaux, dégustations, expositions autour des légumes de saison et du gaspillage alimentaire intéressaient les plus jeunes accompagnés de leurs professeurs.

La classe de 5ème option cuisine du collège Alphonse Allais en ateliers


Avec l’épicerie sociale Epireuil, cette action de sensibilisation était co-organisée par : la ville et la médiathèque Le Corbusier de Val de Reuil, le Département de l’Eure, les associations ADISSA, Armée du salut, Banque alimentaire de l’Eure, l’EPIDE, Ensemble, Lire et faire lire, le PIMM’S, Réseau d’échanges et de savoirs, Restos du coeur et le Magasin Simply market.
Site de l’association Epireuil

Partagez :

Val-de-Reuil dit oui à l’accueil des réfugiés !

J’ai demandé à ce que la Ville puisse prendre en charge dans les meilleurs délais l’accueil de familles réfugiées

Communiqué de Marc-Antoine JAMET

Les drames qui, partout en Syrie, en Irak, dans la corne de l’Afrique, aux portes de l’Europe se sont multipliés, les tragédies humaines qui prennent chaque jour une plus grande ampleur, les crises humanitaires qui, en Hongrie, en Grèce ou en Bulgarie, menacent d’éclater et ne peuvent laisser sans émotion ni réaction. Le Président de la République a annoncé ce lundi, à l’occasion d’une conférence de presse et après avoir interpellé dès le mois de juin l’ensemble des dirigeants européens sur la nécessité d’une réponse adaptée, que la France accueillerait dans les prochains jours 24 000 réfugiés sur son territoire national. C’est la traduction d’une volonté française toujours affichée, d’un message, celui des droits de l’Homme, d’une tradition qu’il nous faut à tous honorer et respecter. En France, premier garant du droit d’asile, premier défenseur du droit à la dignité humaine, le repli serait un déni. Il ne s’agit pas là d’un choix partisan mais d’un acte militant qui appelle à la conscience de chaque élu, de chaque responsable politique, de chaque citoyen. A l’Etat de le coordonner désormais, aux communes de le mettre en œuvre sans tarder.

C’est ce que la Ville de Val-de-Reuil a décidé. Depuis le 20 août déjà, en coordination avec le Préfet de l’Eure René Bidal et le Préfet Jean-Jacques Brot en charge de cette mission au sein du Ministère de l’Intérieur, j’ai demandé à ce que la Ville puisse prendre en charge dans les meilleurs délais l’accueil de familles réfugiées. Avec le bailleur social 3F, des solutions concrètes d’hébergement sont déjà à l’étude. Ces réflexions préalables nous permettront dès les prochains jours de soumettre aux autorités préfectorales compétentes une proposition de mise à disposition de logements de type T4 à T5 pour 15 à 20 familles quelle que soit leur religion, cela va de soi. Les équipes sociales du réseau Coallia (association notamment spécialisée dans l’hébergement social d’urgence) travailleront à les aider à s’intégrer à travers un accès facilité : aux droits, à la santé, à la scolarisation, à l’accompagnement vers l’emploi et un logement pérenne.

40 ans après avoir accueilli des centaines de réfugiés, fuyant l’atrocité de la Guerre du Viêt-Nam, débarqués de l’ «Ile-de-Lumière », affrété sous la direction de Bernard Kouchner par l’association Médecins Sans Frontières, Val-de-Reuil est au rendez-vous de l’Histoire, de son histoire. Ces premiers arrivants en sont aujourd’hui les premiers acteurs, les premiers témoins, les premiers moteurs. Ville cosmopolite riche des 60 nationalités qui la composent, ville accueillante, ville solidaire, ville bienveillante, Val-de-Reuil accueillera demain ceux qui fuient la violence de la guerre et la bêtise de la barbarie.

Partagez :

Chantiers jeunes : pour le 40ème été rolivalois, 40 jeunes embellissent la Ville !

Du 6 au 24 juillet 2015, ils embellissent la Ville. Une quarantaine de jeunes, encadrés par six adultes du pôle médiation dirigé par Mohamed Atif, travaillent, souvent pour la première fois, sur un « Chantier jeunes »

Payés au Smic, ces jeunes, âgés minimum de 16 ans, ont été recrutés  par le Centre Communal d’Actions Sociales (CCAS), sous la houlette de Bernard Cancalon, son Vice-président, conseiller municipal délégué en charge du logement, de la vie des quartiers et de la démocratie de proximité.

Les chantiers jeunes sont un dispositif qui permet de réparer, embellir, rénover des imperfections repérées lors des « diagnostics en marchant » sur le terrain avec le service de Gestion Urbaine de proximité (GUP). Sont également prévus des travaux dans les écoles, des petits plus en extérieur, après consultations des directeurs des écoles, qui agrémenteront la vie des élèves et de leurs professeurs ou bien des travaux, en lien avec les bailleurs sociaux, pour la plus grande joie des locataires qui leur réservent toujours un très bon accueil. Pour ces chantiers, le budget s’élève à 86 000 €. Il est financé à 50 % par la commune et 50 % par les partenaires extérieurs liés à la politique de la ville dont certains bailleurs sociaux.

A pied d’œuvre de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h00, ravitaillées en eau, casquettes, tee-shirts ou combinaisons fournis par la mairie, six équipes mixtes se répartissent les travaux :
–    Trois équipes pour la rénovation des peintures de cages d’escaliers en concertation avec les bailleurs sociaux : une dans les logements IBS, cour Ariane ; une chez Eure Habitat, aux Arcanes 3 ;  une autre au Foyer Stéphanais, en face du gymnase Léo Lagrange ;
–    Une équipe pour la réfection de la peinture des vestiaires du gymnase et de la main courante tout autour du stade  Léo Lagrange ;
–    Une équipe pour le traçage de jeux au sol, de couloirs d’athlétisme ou de terrain de basket dans les écoles de la Ville ;
–    Enfin une sixième équipe, « volante », est affectée au débroussaillage, taillage de buissons, désherbage et nettoyage sur les autres chantiers.

Pendant la période d’été mais aussi lors des vacances de Toussaint et de Printemps, ces chantiers jeunes sont une expérience renouvelée depuis trois ans, dans un terme gagnant-gagnant pour la Ville et pour ceux qui ont besoin d’un petit coup de pouce, d’un pied à l’étrier et parfois d’une seconde chance.

Partagez :
Pour la 12ème année consécutive, Val-de-Reuil met en place un “Plan de prévention de la canicule”

Pour la 12ème année consécutive, Val-de-Reuil met en place un “Plan de prévention de la canicule”

Comme chaque année, durant toute la période estivale, afin de prévenir les effets des périodes de forte chaleur, la Ville de Val-de-Reuil, avec le soutien des services sanitaires et sociaux de l’Etat, du Département de l’Eure, a réactivé son Plan de prévention de la canicule

En mettant en place un registre nominatif des personnes vulnérables ainsi qu’une coordination spécifique des services de la mairie, du Centre Communal d’Action Sociale, de la résidence Espages dont Mme Christine Lebrun est la nouvelle directrice. Ce service de coordination est joignable 24 heures sur 24 au 02 32 59 58 00, ou par mail, à l’adresse clebrun@valdereuil.fr.

Outils complémentaires destinés à renforcer la solidarité de proximité, mais aussi à aider concrètement nos aînés, ces deux dispositifs, qui avaient été très appréciés par les habitants de Val-de-Reuil et des alentours lors de la grande canicule de 2003, permettront d’assurer une veille permanente et efficace auprès des habitants les plus âgés de la ville et des territoires voisins. Ils seront opérés avec l’Association de Services Intercommunale (ASI), qui, sur quatre cantons de l’agglomération Seine Eure prend en charge les personnes dépendantes.

La constitution d’un registre nominatif, réalisé grâce à l’inscription volontaire des individus et des familles, mais également en fonction d’un travail de repérage réalisé tant par le CCAS que par l’ASI auprès de ses bénéficiaires et par son personnel, avait permis, en 2014, d’apporter un service particulier à 95 personnes dont 43 résidents de l’Espages considérées comme très vulnérables. Ce dispositif, reconduit cette année, est le résultat positif d’un travail et d’un dialogue en amont. Ils ont permis de dresser une nouvelle liste des personnes à risques. En outre, comme à chaque été, le maire de Val-de-Reuil a adressé un courrier aux 1190 Séniors de la ville, âgés de 61 ans et plus, les invitant à se faire connaître, s’ils n’avaient pas été recensés, afin d’être intégrés, pour en bénéficier, à la liste « prévention canicule ». Cette inscription leur permettra de recevoir « appel de courtoisie » régulièrement pendant la période estivale, d’un suivi plus intense selon la demande de la personne ou de sa famille, ainsi que d’une assistance d’urgence en tant que de besoin ou en cas de déclenchement du Plan canicule par les autorités de santé.

Le « Plan prévention canicule » de la Ville de Val-de-Reuil permettra, en cas de difficultés ou de forte chaleur, comme c’est le cas actuellement, à toutes les personnes fragiles d’être entendues ou secourues. La résidence Espages a aussi mis en place un « Plan bleu » qui prévoit la désignation d’un référent responsable en cas de crise, la mobilisation des personnels, l’installation d’une pièce rafraichie, une veille quotidienne, des procédures spécifiques sur réquisition, etc. Dès le déclenchement de l’alerte niveau 2 par le Préfet dans le cadre du Plan National Canicule, l’ensemble des agents du CCAS, de l’Espages et de l’ASI ont été mobilisés pour assurer les contacts avec les personnes repérées et inscrites sur le registre, par des appels téléphoniques et des passages au domicile. Les services de la police municipale ont été associés à cette action et se tiennent également à la disposition des personnes en difficultés en cas d’urgence au 02 32 09 44 44.

Par ailleurs, les agents municipaux dans le cadre de leur fonction ont à disposition en mairie des fontaines à eau et ceux qui travaillent en extérieur, comme le service espaces verts, bénéficient d’un aménagement d’horaires spécial pour l’été. Comme tout au long de l’année, la municipalité et ses agents restent et sont à l’écoute de tous les Rolivalois, quel que soit leur âge dans ces moments climatiques extrêmes.

Marc-Antoine Jamet a déclaré : « C’est à la manière de prendre soin de ses aînés que se juge une société. Val-de-Reuil, pour eux, doit être vigilante et solidaire. »

 

Partagez :

Le collectif Vivre Ensemble réalise un clip métissage à l’image de la ville

Le collectif “Vivre Ensemble” a réalisé un clip-métissage à l’image de la ville à l’occasion de son repas partage. Présenté au Conseil municipal, il a fait l’unanimité !

La vidéo

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

Partagez :

780 personnes au repas partage de l’association “Vivre Ensemble” : record battu !

Le rendez-vous cette année était fixé samedi 13 juin 2015 aux alentours de 13h00 au jardin fantastique avec 3 miss, ambassadrices de Bouchons 276 et avec l’équipe de bénévoles du Collectif d’associations organisateur, le collectif “Vivre Ensemble”.

600 personnes étaient attendues et, soleil  et réputation de convivialité aidant, ce sont 780  Rolivalois de tous les quartiers, de toutes les origines, de toutes les confessions qui ont passé l’après-midi ensemble, partageant le repas animé par Benjamin et Dr Sono… 780 a participer aux animations concoctées par la dynamique présidente Nadia Benamara et toute son équipe : concert rock des Broken Arms, animations et chants par le centre de loisirs Les Œillets rouges, théâtre/football par la Cie Moulin à Paroles, la Ferme des Jeunes et l’ASVVP, démonstration de teakwondo, structure gonflable et jeux pour les plus jeunes, exposition des travaux des associations. Une bien belle journée, finie en danse et musique, comme Val-de-Reuil et les Rolivalois savent  en donner !

Les photos du Repas partage 2015
Le collectif Vivre Ensemble

Les associations membres :
Amicale Africaine des Femmes de  Val-de-Reuil (AAFEVAL), Afrique-Antilles, Asso France-Sénégal Solidarité Sans Frontière, Afrique et Nouvelles Interdépendances International, Epicerie Solidaire de Val-de-Reuil (EPIREUIL), L’Association Rolivaloise Anciens Combattants et Assimilés (ARACA), Pétanque-Retraités ; le Réseau d’Echanges Réciproques de Savoirs (RERS), L’association de coopération et relations internationales (ACRI), Centre Socio-Culturel du Bassin Méditerranéen,  Les Sarments du CEP, Eglise Evangélique,  Sous le soleil exactement, Les Jardins familiaux, Club des Retraités du Val, Paroisse St Pierre des 2 Rives, Pour faire briller les étoiles, Association de soutien et de développement de l’action socio-éducative (ASDASE)
Les partenaires :
Mairie de Val-de-Reuil avec le Centre de loisirs Les Oeillets Rouges, la Ferme des jeunes, Centre Communal d’Action Sociale mais aussi La Maison des Mots, l’Association des Paralysés de France, l’Etablissement Public d’Insertion de la Défense (EPIDE), le Centre d’Informations sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF), ainsi que Culture-Dialogue-Médiation 27
Pour contacter le collectif : 06 77 68 22 25
vivreensemblevdr@gmail.com

 

Repas Partage De Vivre Ensemble – 13 Juin 2015

Flickr Album Gallery Powered By: WP Frank
Partagez :

Ensemble pour le Népal, déplaçons des montagnes

Pour soutenir le peuple népalais suite au tremblement de terre du 25 avril dernier, Thierry Deleforge et Jean Morel mettent en vente des portfolio de 15 cartes, aquarelles et dessins, à l’Hôtel d’Entreprises des 4 Soleils (14 rue du Pas des Heures), et à l’accueil de la mairie du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 13h30 à 17h30

Partagez :

Vous êtes sans connexion