Étiquette : meetingdeleure

Meeting d’athlétisme à Val-de-Reuil : les coulisses de l’organisation

Le 14 février 2021, des athlètes du monde entier se sont donné rendez-vous à un seul même endroit : au stade Jesse Owens de Val-de-Reuil. Crise sanitaire oblige, le meeting de l’Eure s’est déroulé à huis clos. Une première pour la cinquième édition ! Vivez en image des coulisses de l’événement !

Avec les témoignages de Rachida Dordain adjointe au maire en charge des sports, Daniel Gassa conseiller municipal en charge des sports de haut niveau, Hervé Boissin médecin superviseur du protocole sanitaire et les athlètes : Floria Guë, Grant Holloway, Mike Rodgers et Cynthia Bolingo Mbongo.

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

Tournage et montage : Olivier Bonnet

Rédaction et voix off : Coline Lefèvre

Twitter : @valdereuil_info

Facebook : Val-de-Reuil infos

Instagram @val_de_reuil

Partagez :

Les stars de l’athlétisme atteignent des sommets à Val-de-Reuil !

Pour la première fois, la 5ème édition du meeting d’athlétisme de l’Eure s’est déroulée à huis clos. Devant les 200 000 spectateurs “virtuels”, les athlètes ont tout donné sur la piste du stade Jesse Owens !

Saut en longueur, perche ou encore 800m. Les athlètes du monde entier se sont donné rendez-vous à un même endroit dimanche 14 février : au stade Jesse Owens de Val-de-Reuil. Crise sanitaire oblige, le 5ème meeting de l’Eure s’est déroulé à huis clos. Une première qui n’a pas freiné les sportifs de haut niveau. Au total, près de 200 000 spectateurs ont regardé l’événement en ligne et à la télévision !

Protocole sanitaire extra renforcé 

Pour la venue des athlètes, la Ville a mis tout en œuvre pour sécuriser les épreuves et faire oublier la situation particulière de cette année. Tout au long de la semaine qui précédait le meeting, les agents, athlètes, journalistes et l’ensemble des membres organisateurs de l’événement ont passé un test PCR. « La Ville et le CDA 27 ont tout mis en place en terme sanitaire : les tests sont obligatoires. C’est la fête de l’athlétisme, il faut avancer malgré la situation ! » se ravit Rachida Dordain, adjointe au maire chargée des sports accompagnée de Daniel Gassa conseiller municipal aux sports de haut niveau.

Afin de surveiller la sécurité sanitaire, le maire de Val-de-Reuil, Marc-Antoine Jamet, à demandé au Dr Hervé Boissin, ancien membre du Conseil national de l’ordre des médecins, de contrôler la bonne application du protocole : « J’ai visité tout le complexe pour repérer les réglages à faire. L’ensemble des règles est parfaitement appliqué. Ce beau meeting est très bien organisé ! »

Meilleure performance de l’année et records nationaux

Pendant près de 4 heures de compétition, les sportifs ont affolé les mesures et les chronomètres ! Au titre des records, on retrouve la victoire de Gudaf Tsegay qui s’est imposée sur 800m dans un temps canon de 1’57’53 ! Un chrono incroyable qui propulse la jeune Éthiopienne de 24 ans en haut du classement des performances enregistrées cette année. Elle établit le nouveau record national de la distance et détrône le temps de Kutre Dulecha en 1999 !

Il était attendu. Il a répondu présent. Hugues Fabrice Zango, âgé de 27 ans, nouveau détenteur du record du monde du triple saut, a survolé le concours en l’emportant, dès sa troisième tentative, avec un bond enregistré à 17,51.  « C’était une étape nécessaire avant les JO de Tokyo, ça me tenait à cœur d’améliorer ma meilleure performance de l’année qui était de 17,23. C’est un beau progrès » a confié l’athlète après son épreuve.

Sur 60 mètres haies, les regards étaient tournés vers Kevin Mayer, venu parfaire à Val-de-Reuil sa préparation au décathlon, mais la logique a été respecté puisque le spécialiste de la discipline, l’Américain Grant Holloway, a survolé les débats en s’imposant en 7,41 secondes : « C’est une super ville, tout le monde est très sympa ! »

Une impression partagée par le sprinter américain, Mike Rodgers, inconditionnel du meeting et heureux de revenir à Val-de-Reuil. « J’adore venir ici et je reviendrai toujours ! À l’année prochaine ! » a affirmé le vainqueur du 60m masculin à la fin de sa course.

Après son retour au premier plan et une barre à plus de 6 mètres franchi quelques semaines plus tôt, la star française des perchoirs, Renaud Lavillenie, n’a pas obtenu le résultat qu’il était venu chercher et a laissé l’américain Christopher Nilsen remporter l’épreuve à 5,80m.

 

Éloges et remerciements

Habituée du Stade, Floria Gueï, finisheuse époustouflante du relais 4x400m féminin à Zurich en 2014, s’est hissée en deuxième position de la première série du 400m femme en 52’’99. « J’ai toujours apprécié cette piste. Elle est réputée rapide.  Je l’adore ! » a confié la Française en pleine récupération après sa première course. Cynthia Bolingo a finalement remporté la première place en 52’’75. Un temps qui la ravit : « Merci Val-de-Reuil d’avoir organisé le meeting, heureusement que des villes ont encore le courage d’organiser des événements. Quand c’est bien fait, il faut le souligner ! » 

Enfin, la championne olympique belge, Nafissatou Thiam, a franchi la barre d’1,86m lors du concours de saut en hauteur féminin. Un retour sur la piste après plus d’un an d’absence : « Je suis heureuse de retourner à la compétition ici ! ». 

Rendez-vous en 2022, pour la prochaine édition du Meeting de Val-de-Reuil !

 

 

Partagez :

Vous êtes sans connexion