Une enseignante des Dominos au Skri Lanka

Delphine Durin, enseignante à l’école des Dominos et son amie Aurélie Pla reviennent du Sri Lanka, où elles ont participé au Raid Amazones, une course 100% féminine à la découverte d’elles-mêmes ! 

Elle a encore des étoiles dans les yeux. Une semaine après être rentrée du Sri Lanka, cette enseignante de l’école des Dominos n’en revient toujours pas d’avoir terminé 31e au Raid-Amazones, une course 100% féminine où les concurrentes partent à l’aventure dans un pays exotique différent chaque année pour se découvrir elles-mêmes à travers le sport et le voyage, et vivre une expérience humaine unique qui souvent change leur perception de la vie. Un voyage sportif et humanitaire que Delphine Durin a entamé avec son amie d’enfance Aurélie Pla. 

Sport et visites culturelles 

À l’aube de leurs 40 ans, Delphine et Aurélie ont eu l’idée de participer à ce raid hors du commun. Sportive de base, cette enseignante a plaqué sa fonction de titulaire pour s’envoler au Sri Lanka : “Depuis 15 ans, j’étais enseignante dans une école des Andelys. Pour pouvoir partir, j’ai décidé de me lancer dans les remplacements. Je n’ai aucun regret ”. Elle arrive alors aux Dominos pour la nouvelle année scolaire où elle trouve sa place dans une classe de CP et s’inscrit avec son amie au raid. “Ce qui nous a tout de suite séduites, c’est le fait de ne pas savoir dans quel pays on allait partir. Au début, on devait se rendre en Thaïlande, mais avec la COVID c’était impossible”, explique Delphine devant son tableau. 

Le 13 mars, les bagages faits, les deux copines s’envolent pour 20h de trajet vers le Sri Lanka. Le début d’une aventure exceptionnelle au milieu des temples et des singes : “Au début, on a eu trois jours d’acclimatation, pour se faire à l’humidité et la chaleur du pays. Ensuite, tous les matins, on avait une épreuve sportive définie comme le VTT, le Canoë, le Trail, le Tir à l’arc… Et l’après-midi, c’était découverte de la culture Sri Lankaise.” 

10 jours incroyables où les deux amies ont pu participer à des cours de cuisine traditionnelle, découvrir une réserve d’éléphants, visiter des temples et des plantations de riz et donner du matériel dans une école locale. 

“Cette aventure nous a encore plus unies” 

Avant de partir, elles ont mobilisé plusieurs sponsors dont l’excédent de 1 000 euros sera reversé à l’association Apedys qui aide les parents et enfants dyslexiques. Un voyage à la fois humanitaire, amical et sportif qui a permis aux deux amies de tisser des liens avec les autres participantes. “On a fait beaucoup de découvertes, à la fois culturelles, mais aussi humaines. Nous étions 253 Françaises à participer, on a créé des liens. Cette aventure nous a encore plus unies !” 

Jusqu’au 23 mars, les jeunes Rolivalois de l’école des Dominos ont pu suivre quotidiennement le périple de leur maîtresse. Chaque jour, Delphine envoyait des photos, racontait sa journée à ses collègues qui ont, quant à elles, élaboré des projets pédagogiques autour du Sri Lanka. “Avant de partir, j’avais fait un tour des classes pour expliquer notre voyage. On était des héroïnes pour eux ! Ils ont travaillé sur la culture Sri Lankaise et ont même construit un éléphant géant dans le hall d’entrée ! Cela leur montre aussi que, quand on a un objectif dans la vie, on se donne les moyens pour y arriver”, souligne-t-elle en se souvenant de la rupture qu’elle avait eue entre la France et l’Asie : “Il y a beaucoup de pauvreté, mais ils vivent avec le strict minimum et ont tous le sourire ! J’ai eu la chance d’aller dans une école, ils sont tous en uniforme et sont 40 par classe, c’est impressionnant !” 

Reboostées, les deux copines vont essayer de trouver un autre raid compatible avec les vacances scolaires. En attendant, Delphine repart sur une nouvelle épreuve sportive demain,dimanche, en faisant 25 km au Trail des deux Amants.

Partagez :

Vous êtes sans connexion