Journée internationale des droits des femmes : la Ville célèbre toutes les Rolivaloises !

plusieurs équipements publics illuminés en rose du 6 au 9 mars

Les équipements publics illuminés en rose, l’accès gratuit à la piscine et au cinéma pour toutes les femmes, des roses pour dire merci… La Ville multiplie les initiatives à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes.

Jamais, tant que le combat n’aura pas été gagné, la Ville de Val-de-Reuil ne laissera passer la date du 8 mars sans adresser un signe fort, un signe de solidarité et de respect, aux femmes, de toutes les femmes, d’ici ou d’ailleurs. Jamais, dans la plus jeune commune de France, la journée internationale des droits des femmes ne sera célébrée sans porter avec ferveur un message de soutien, témoignage de la mobilisation rolivaloise au nom de l’égalité et de la solidarité entre les sexes.

Un combat encore long

Alors même que l’on fête les 50 ans de la naissance du mouvement de libération des femmes (MLF), l’actualité rappelle jour après jour que la bataille pour l’égalité entre les femmes et les hommes – que ce soit au travail, en politique ou encore à la maison – sera longue à mener, que la fin du sexisme, des harcèlements, les violences n’est, malheureusement, pas encore proche.

Pour ces raisons, afin de rappeler son engagement en faveur des droits des femmes, la Ville de Val-de-Reuil donne chaque année à la journée du 8 mars une dimension particulière en multipliant les attentions à l’égard des Rolivaloises et des femmes venues d’ailleurs.

Contre les violences faites aux femmes

Ainsi, depuis plusieurs jours, la Ville a réactivé sa campagne de sensibilisation contre la violence faite aux femmes. Afin de dénoncer les féminicides, dont le nombre s’accroît et qui gangrènent notre société, les panneaux d’affichage municipaux délivrent un même message :« chaque morte est un meurtre ». Il rappelle que l’an passé près de 150 femmes ont été assassinées par leur compagnon ou leur ex-compagnon. Nous avons tous un rôle à jouer pour que des vies cessent d’être brisées.

Sans masquer ces drames, la Ville a choisi de marquer d’espoir la journée internationale des droits des femmes. Dès le vendredi 6 mars à la tombée de la nuit, plusieurs sites importants et symboliques de la Ville Nouvelle s’illumineront de rose : la mairie bien sûr, symbole de liberté, d’égalité et de fraternité ; mais aussi l’hôtel d’entreprises des 4 soleils, parce qu’il est un lieu de la vie économique locale, le hall de la piscine municipale pour affirmer que le sport ne peut être le lieu des abus ; Cinétisme, l’œuvre d’art monumentale de Luis Tomasello, érigée sur la dalle, parce que la Culture doit être accessible à tous et toutes. Chaque soir jusqu’au 9 mars, ces illuminations témoigneront de la mobilisation de la Ville dans tous ces combats.

300 roses pour dire merci !

Les Rolivaloises sont formidables ! C’est le message que Marc-Antoine Jamet et son équipe souhaitent également transmettre à l’aube de ce 8 mars 2020. Comme chaque année, cette date symbolique sera donc l’occasion de dire « Merci » à toutes ces femmes qui, au quotidien, oeuvrent avec beaucoup de cœur et de professionnalisme au sein du service public municipal. La municipalité offrira donc une rose aux 300 agents féminines (66 % des effectifs) de la mairie. Les élus iront à leur rencontre, dans l’ensemble des services, pour leur remettre cette fleur et de leur manifester leur reconnaissance pour le travail accompli.

Accès gratuit à la piscine et au cinéma

Et la Ville va plus loin. Pour remercier les Rolivaloises de la place qu’elles occupent dans la vie de Val-de-Reuil, pour la richesse qu’elles apportent à la plus jeune commune de France, pour la solidarité qu’elles manifestent afin que 70 nationalités pratiquent le Vivre-Ensemble, la municipalité leur offre un accès gratuit (illimité) à la piscine municipale et au cinéma les Arcades, du vendredi 6 mars au lundi 9 mars. Un dispositif qu’elle étend à toutes les femmes, Rolivaloises ou non !

 

Un festival 100 % féminin

La petite équipe du cinéma, dynamique et militante, s’est d’ailleurs elle-même très largement mobilisée autour de la journée internationale des droits des femmes, avec notamment un festival « Rêves de Réalisatrices », qui, pour sa 5e édition, propose quatre jours de films autour de l’égalité, du 6 au 9 mars. Cet événement met en lumières des réalisatrices à travers une programmation exclusivement féminine. Chacun pourra y découvrir des films venus des quatre coins de la planète ; et parmi eux : «Birds of prey, la fabuleuse histoire de Harley Quinn», de Cathy Yan, « Un divan à Tunis», de Manèle Labidi ou encore «Made in Bangladesh», de Rubaiyat Hossain. L’intégralité des séances sera offerte aux femmes ; celle du 8 mars par l’association Pour faire briller le soleil, qui gère le cinéma ; les autres par la Ville.

  

En attendant la Rolivaloise

Ces initiatives ne dissiperont pas notre tristesse d’avoir été contraints, en application du principe de précaution, de reporter la Rolivaloise, cette marche/course 100 % féminine initialement programmée ce dimanche 8 mars. Un avantage toutefois puisque cette année, la journée internationale des Droits des Femmes se prolongera au-delà du 8 mars. Une date sera, en effet, fixée pour permettre aux 2500 participantes, fidèles au rendez-vous, de se retrouver pour promouvoir les droits des femmes, pour lutter contre le cancer du sein et pour le plaisir de se rassembler en toute convivialité.

 

Partagez :

Vous êtes sans connexion