Journée internationale des droits des femmes : ces Rolivaloises qui ont fait les JO !

Vous voulez voir la flamme ?

Venez l’accueillir à Val-de-Reuil:

  • jours
  • : 
  • heures
  • : 
  • Minutes
  • : 
  • Secondes

Elle est arrivée !!

Partagez :

Saviez-vous que les femmes sont arrivées aux Jeux Olympiques plusieurs années après leur création ? En effet, la première participation officielle des femmes aux Jeux olympiques date de 1912. Elles représentaient 2 % des athlètes et ne pouvaient participer qu’à deux disciplines. Il faudra attendre 2007 pour que « la Charte olympique rende obligatoire la présence des femmes dans tout sport » ! À Val-de-Reuil, plusieurs femmes ont une histoire avec les JO. Rencontre.

Seloua Ouaziz et les jeux de Sydney en 2000 

La nostalgie !  À 49 ans, Seloua, bien connue des visiteurs du stade Jesse Owens, agent municipal au service des sports, a un palmarès brillant ! En l’an 2000, elle a représenté le Maroc aux Jeux Olympiques de Sydney ! Arrivée demi-finaliste au 1 500m, elle garde à jamais ce souvenir qu’elle raconte à ses proches les yeux pétillants 24 ans après. “Je suis née dans une famille d’athlètes, mes deux sœurs et mon père m’ont poussé à débuter l’athlétisme.” Athlète assidue jusqu’à l’adolescence où elle met de côté la pratique pour faire ses études. Un bac +4 en poche, Seloua reprend la course et participe aux championnats du monde de cross-country lui permettant d’intégrer le centre national en 1998, alternant de grandes périodes d’entraînement, montant les échelons, enchainent les médailles jusqu’à sa sélection aux Jeux de Sydney : “En tant qu’athlète, on ne profite pas forcément de l’ambiance olympique. On est vraiment focus sur notre préparation et notre performance. La concentration mâche un peu l’ambiance mais c’est quand même incroyable !” Pendant 1 mois, Seloua a côtoyé des athlètes du monde entier dans un village gigantesque : “je me souviens de prendre le bus avec des sportifs de disciplines différentes, c’était exceptionnel et très sympa d’être ensemble !” En plus de faire le même temps que lors de ses minimas au 400m en 4’08, Seloua a été la seule femme qualifiée pour représenter le Maroc sur 1 500m. “Les qualifs étaient très exigeantes, je ne me souviens pas que la parité n’était pas respectée. Au contraire !” souligne notre Olympienne qui a gardé sa tenue complète. Cette année, elle suivra les Jeux sous une autre forme, en accueillant les délégations à Val-de-Reuil et en organisant le passage de la flamme ! 

Fatou Bintou Fall et les jeux d’Athènes en 2004 ! 

Vous l’avez peut-être déjà croisé au CCAS, Fatou aide les usagers dans leurs démarches au sein du service France Service. À 42 ans, cette ancienne athlète du VRAC a participé aux Jeux Olympiques d’Athènes en 2004 ! “J’ai débuté l’athlétisme à l’âge de 4 ans, j’ai une famille de sportifs, j’étais licenciée dans le club de mon quartier au Sénégal puis j’ai connu le VRAC grâce à un ami, j’ai donc fait une double licence en 2003”, explique l’Olympienne qui s’est spécialisée très vite au 400m plat ainsi que le 4x400m. Elle rentre au club international d’athlétisme de Dakar après son bac et est vite repérée gravissant les échelons devenant championne d’Afrique jusqu’à sa participation aux JO qui restent gravée dans sa mémoire alors qu’elle n’avait que 23 ans  : “ quand on est un sportif de haut niveau, c’est une magnifique expérience ! En plus, Athènes est là où tout a commencé, ça a une grande symbolique ! On a rencontré tous les sports du monde entier, nous étions dans un village de la taille de Val-de-Reuil je pense où des complexes sportifs, des restaurants, des hôtels étaient implantés !”  Une expérience unique qui l’a poussée jusqu’en demi-finale au 400m plat ! “Ça m’a poussé à faire du management du sport par la suite, en tant qu’ancienne on a accès à une plateforme, des conférences, des colloques, des formations..” Aujourd’hui, elle a arrêté l’athlétisme mais garde des souvenirs mémorables ! 

Stéphanie Exilie et les jeux de Londres en 2012

Vous vous entraînez peut-être avec elle ou participez à ses séances de renforcement musculaire… Stéphanie, entraîneur au VRAC et agent municipal au service des sports a elle aussi une histoire avec les JO ! En 2012, c’est dans la capitale britannique que notre gymnaste s’est rendue pour assurer la billetterie invités des Jeux Olympiques de Londres en tant que bénévole ! Une expérience mémorable pour cette fan de sport qui a fait de belles rencontres tout au long des 3 semaines ! “Je ne voyais pas tout le temps les invités, mais j’ai parlé avec beaucoup d’anciens et athlètes actuels comme l’escrimeuse Laura Flessel qui est très humble, Tony Parker ou encore la skieuse Sandra Laoura !” , se souvient Stéphanie qui accédait à des lieux VIP pour déposer les billets nominatifs dans les hôtels et les lieux olympiques. Habillée de la tête aux pieds avec une tenue logotée JO 2012, elle avait également la chance d’obtenir une place gratuite au choix. “J’avais pris l’athlétisme car c’était dans le stade Olympique et il y avait la flamme. J’ai aussi eu l’occasion de récupérer des billets restants pour voir le basket féminin, l’escrime et la gym évidemment !” Un jour, dans son bureau qui donnait en face de la Tamise, la grande basketteuse Céline Dumerc est arrivée avec sa médaille d’argent : “je lui ai demandé si je pouvais la prendre et faire une photo. Évidemment nous sommes soumis à une charte en tant que bénévole. J’ai simplement envoyé la photo à mon mari qui m’a dit que j’avais en face de moi la Tony Parker féminine du basket Français !” 12 ans après, Stéphanie reprend le flambeau d’une nouvelle mission aux Jeux de Paris ! Elle accueillera le public pour les épreuves de gym et de basket à l’accord Arena du 26 juillet au 10 août prochain ! 

Christelle Robin et les jeux de Paris en 2024 ! 

Licenciée du VRAC depuis septembre, cette sportive n’aurait jamais imaginé être bénévole pour un événement aussi historique ! Du 3 au 10 août et du 21 au 31 août prochain, Christelle participe aux Jeux Olympiques de Paris 2024 dans les rangs des bénévoles ! Une expérience exceptionnelle pour cette passionnée d’arts martiaux et d’athlétisme. “J’avais candidaté sans trop réfléchir. Je ne m’attendais pas du tout à être sélectionnée à la suite d’un long questionnaire de 90 questions. Je vais m’occuper de l’encadrement, l’accueil et la gestion générale des officiels techniques sur l’épreuve de Taekwondo au Grand Palais à Paris. J’ai toujours suivi les Jeux à la télévision, je n’aurais jamais pensé participer ! J’ai hâte de rencontrer nos français, c’est un enrichissement, une diversité culturelle et un émerveillement d’y participer ! Je vais profiter au maximum ! J’étais déjà subjuguée de voir les drapeaux lors de la Rolivaloise en mars 2023, c’était un avant-goût incroyable !” En décembre, elle a également décroché un dossard pour le 10km de Paris 2024 et devient porteuse de de flamme !

Derniers articles parus

Partagez :
Partagez :

Les inscriptions scolaires auront lieu du 1er Février au 21 Juin 2024