Faire face à la désertification médicale avec le service d’accès au soin !

Le 6 Juillet venez accueillir la flamme

Elle sera à Val-de-Reuil dans :

Partagez :

Créé pour apporter une solution aux patients n’ayants pas de médecins traitants, le SAS 27 vient de poser son antenne dans notre ville ! 

Ouvert uniquement aux personnes résidentes dans l’Eure, le Service d’accès aux soins du département s’est installé à Val-de-Reuil ! Un service complémentaire au SAMU et aux urgences, permettant de désengorger les services physiques et de permettre à tous de se soigner. 

192 médecins traitants adhérents 

Installée à côté des locaux du cabinet du Dr Bourrez, au-dessus de la pharmacie Peltier, l’équipe du SAS 27 n’arrête pas depuis quelques mois. Toutes au téléphone, les yeux rivés sur leur écran, Laura, Axelle, Isabelle et Coralie aident près de 70 patients par jour à trouver un rendez-vous chez un médecin traitant. Un service inédit issu d’une expérimentation débutée en 2021 et qui gagne du terrain en ce début d’année à travers la France. Et c’est à Val-de-Reuil que le premier secrétariat départemental médical s’est installé pour centraliser l’intégralité des appels. « Il y a des gens qui disent quils essayent davoir un médecin depuis 6 mois, le parcours du patient et plus clair, chacun a sa place dans le système de santé. Cest vraiment rassurant de voir autant de médecins volontaires pour participer. On ne sest jamais trouvé dépourvu », souligne Laura Tiphaigne, référence au CNP de l’équipe, aide-soignante de formation, qui connaît bien le métier pour avoir travaillé 5 ans au SAMU 27 et au SAMU 76. Car en effet, c’est bel est bien le SAMU qui s’occupe de réguler le flux d’appels. Par exemple, si vous suspectez une angine virale et que vous ne disposez pas de médecin, vous pouvez contacter le 116 117 ou le 15 qui va réguler directement avec un médecin urgentiste la gravité de la situation puis un médecin régulateur. Si la prise en charge est urgente, mais non vitale,l’appel est directement transféré à une opératrice de soin non programmé du SAS rolivalois. « Nous nous chargeons ensuite de trouver un rendez-vous au patient en fonction de son lieu de résidence. Nous avons l’obligation de donner un rendez-vous en 48h », explique Saupy Touré, la coordinatrice du service, passée au CHU de Rouen et en hôpital privé. Dans leur logiciel, une longue liste de 192 médecins installés aux quatre coins du territoire ayant des créneaux ouverts selon les jours. 

Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 20h en continu, les opératrices de soin se relayent tout au long de la semaine pour avoir 50% des effectifs le matin et l’après-midi. Le week-end et la nuit, la permanence de soin prend le relai. Que ce soit pour un rhume, un renouvellement d’ordonnance, un certificat de décès ou encore un arrêt de travail, les sujets peuvent être nombreux et peuvent rapidement aider ceux n’ayant aucune solution tout en désengorgeant les urgences. “C’est une solution qui vient s’ajouter au travail que fait la ville sur l’accompagnement des professionnels de santé. Cela va profiter aux Rolivalois et aux habitants des alentours”, souligne Inci Altuntas, conseillère municipale en charge de la santé et du handicap.  Financé par l’Agence Régionale de Santé, porté par l’association Rolivaloise ALAUME des médecins libéraux de l’Eure, présidée par le Dr Bourrez , le SAS est une solution à court terme à l’image de la borne de téléconsultation disponible dans la pharmacie Bahut ou encore de la cabine de téléconsultation disponible chez la pharmacie Peltier.

Derniers articles parus

Partagez :
Partagez :

Les inscriptions scolaires auront lieu du 1er Février au 21 Juin 2024