Concert de rentrée de l’opéra de Rouen Normandie : « Beethoven, Mozart »

Cette année, c’est à Val-de-Reuil que l’Opéra de Rouen a choisi de faire sa rentrée. Pour cette tournée d’avant-saison, la Ville a le privilège d’accueillir, aux côtés de trois autres villes de la Région, une représentation exceptionnelle et gratuite de l’orchestre de l’Opéra Rouen Normandie autour des œuvres de Mozart, Beethoven et Tarrodi.

Qu’il s’agisse de la première retransmission en direct, en 2018, de Madame Butterfly, célèbre opéra de Puccini, de la 9èmesymphonie de Beethoven jouée, l’année suivante, devant 3.000 spectateurs conquis, d’Offenbach, Rossini et Verdi qui, au cours des trois dernières années, ont réuni plusieurs milliers de spectateurs au Théâtre de l’Arsenal ou bien encore du programme proposé l’été dernier, en plein air, devant la Mairie, par les cuivres de l’Orchestre de l’Opéra, chaque année est synonyme d’une nouvelle initiative, d’un nouveau rendez-vous, de nouvelle forme de collaboration entre la municipalité, sous l’impulsion de Marc-Antoine Jamet, et la direction de l’Opéra Rouen Normandie avec toujours à la clé le même enthousiasme et le même succès. Nous partageons une ambition commune : favoriser l’accès à la culture et démocratiser l’art lyrique auprès de tous les publics.

Cette rentrée 2022 en sera de nouveau une belle et grande illustration. Réunissant Beethoven, Mozart et Tarrodi pour l’occasion, la jeune et talentueuse cheffe d’orchestre finlandaise Emilia Horving conduira les 30 musiciens de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen pour 1h15 de concert et de découverte musicale autour des chefs d’œuvre méconnus ou oubliés des plus grands compositeurs de musique. Nous n’avons qu’une recommandation à vous faire : ne perdez pas une minute, inscrivez-vous, réservez votre place, venez dimanche 11 septembre à 17h00 au Théâtre de l’Arsenal !

Réservations et informations à culture@valdereuil.fr

Au programme : la rencontre de Beethoven et Mozart

Il est au fond du désespoir et pourtant, lorsqu’il écrit la deuxième de ses neuf symphonies, Beethoven accouche d’une œuvre particulièrement épanouie et vivante. « Tout est noble, énergique et fier » s’enthousiasme Berlioz, jusqu’au final d’une fougue irrésistible. Alors qu’elle est l’une des symphonies les plus méconnues de Beethoven, elle inaugure son véritable style. Dirigés par Emilia Hoving, les musiciens de l’Orchestre de l’Opéra font également entendre la Symphonie concertante de Mozart où le compositeur introduit, pour la première fois, quatre instruments face à l’orchestre. Tendez l’oreille, il les traite avec une harmonie et un équilibre impartial. Encore un chef-d’œuvre de Mozart au menu, quel régal !

Découvrez le talent d’une jeune et prometteuse cheffe d’orchestre

La cheffe d’orchestre finlandaise Emilia Hoving (née en 1994) est actuellement cheffe assistante de l’Orchestre Philharmonique de Radio France sous la direction de Mikko Franck. Elle a attiré l’attention internationale pour la première fois en mai 2019 lorsque, en tant que cheffe assistante de Hannu Lintu, elle a repris au pied levé les concerts de l’Orchestre symphonique de la Radio finlandaise, dirigeant BA Zimmermann et Bruckner avec autorité et musicalité.

La saison dernière, Emilia Hoving a dirigé le Royal Stockholm Philharmonic, le Helsinki Philharmonic, le Finnish Radio Symphony, le Lahti Symphony et a fait ses débuts avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France. En 2021-2022, elle avait intégré l’Orchestre national de Lille, l’Orchestre philharmonique de Luxembourg, l’Orchestre symphonique d’Islande, l’Orchestre symphonique de Québec, les orchestres symphoniques d’Helsingborg et de Gavle, l’Orchestre philharmonique de Turku, et au Vienna Konzerthaus avec l’Estonian Sinfonietta.

Elle a commencé ses études de direction d’orchestre en 2015 avec Jorma Panula, ayant auparavant étudié la clarinette, le violoncelle et (à partir de 6 ans) le piano avant de rejoindre l’Académie Sibelius auprès de Sakari Oramo.

Programme de la soirée : 

Andrea Tarrodi Birds of Paradise
W.A Mozart Sinfonia Concertante KV 297b en ré bémol majeur
Ludwig van Beethoven Symphonie n°2 en ré majeur, opus 36

Durée
1h15, sans entracte, entrée libre

Val-de-Reuil, L’Arsenal
Dimanche 11 septembre, 17h

Distribution

Direction musicale Emilia Hoving

Solistes :

Hautbois Jérôme Laborde
Clarinette Naoko Yoshimura
Basson Batiste Arcaix
Cor Julien Desplanques

Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie

L’Opéra de Rouen Normandie, Théâtre lyrique d’intérêt national, est subventionné par la Région Normandie, la Métropole Rouen Normandie et le Ministère de la Culture DRAC Normandie.

Derniers articles parus

Partagez :
Partagez :

Vous êtes sans connexion