“Je suis Charlie” : très nombreux rassemblés devant la mairie pour hommage aux journalistes et aux policiers victimes

08 janvier 2015 – Rassemblement d’hommage aux victimes de l’attentat

Avec tous les Rolivalois, j’adresse aux familles, aux collègues, aux amis et aux proches des morts de Charlie Hebdo, à ceux des  policiers abattus en faisant leur devoir, simplement parce qu’ils protégeaient un journal et sa liberté, mes plus vives condoléances.

J’exprime ma tristesse personnelle, mais aussi l’horreur et l’effroi de tous devant la violence imbécile et aveugle qui les a tués. Ces 12 victimes, coupables d’avoir permis qu’un crayon, une parole, une pensée soient libres, ont été exécutées. La barbarie, la bêtise et la lâcheté les ont assassinées. La presse est visée. La République est atteinte. Mais les idées sont debout. L’essence même du combat pour la liberté d’expression a repris à l’heure où ces innocents, parce qu’ils étaient plus forts et plus beaux que leurs bourreaux, sont tombés.

À Cabu, à travers mon père, l’admiration depuis l’enfance.

Marc-Antoine JAMET

Les drapeaux en berne
Les drapeaux en berne