Au gymnase Alphonse Allais, 350 personnes vaccinées en une journée !

Près de 350 personnes ont franchi les portes du gymnase Alphonse Allais hier pour recevoir leur première injection du vaccin contre le COVID-19 et retrouver un peu plus de liberté et de sérénité.

Depuis le début de la pandémie COVID-19, la Ville de Val-de-Reuil se mobilise sans relâche pour faire front face au virus. Après les campagnes de distribution de masques, de dépistages gratuits ou encore la mise en place de dispositifs d’accompagnement vers les plus fragiles, la Ville, en lien avec l’ARS, a ouvert mercredi  un centre de vaccination éphémère afin d’offrir à tous la possibilité de se faire vacciner à deux pas de chez eux. Une initiative plébiscitée par les Rolivalois et les habitants alentours : ils étaient plus de 350 à saisir cette opportunité.

« A deux pas de chez nous »

« Nous avions rendez-vous au mois de juillet au centre de vaccination de Louviers. Lorsque nous avons vu la possibilité de se faire vacciner, ici, à deux pas de chez nous, nous n’avons pas hésité », explique Melissa Queniez, une Rolivaloise venue accompagnée de son conjoint et de leur enfant pour recevoir sa première dose. « Nous ne sommes pas véhiculés, donc ce centre nous simplifie grandement la vie ».

Une pensée partagée par Kévin Lavallée, un jeune Rolivalois de 19 ans, qui n’a pas hésité une seule seconde pour sauter sur l’occasion. « Pour des personnes comme moi qui n’ont pas le permis ou pour des gens qui ne peuvent pas se déplacer en dehors de la ville c’est vraiment très pratique », explique-t-il soulignant les raisons de sa venue. « Si nous sommes tous vaccinés, cela aidera à faire reculer la pandémie. Donc c’est important pour moi, pour me protéger mais aussi protéger mes proches ».

Quelques chaises plus loin, Rose Makret Goudet, une Rolivaloise de 68 ans, se sent soulagée d’avoir reçu sa dose vaccinale tout comme David Edeline, un autre Rolivalois âgé de 51 ans. « Je viens de recevoir ma première dose, ma seconde dose est prévue pour le mois de juillet. Ça fait du bien, car cela me permet de me sentir un peu plus en sécurité et de retrouver un petit goût de liberté », confie-t-il saluant, à l’image du plus grand nombre, la très belle organisation mise en place par la municipalité. « C’est rapide, on n’attend pas et tout le monde est très accueillant, c’est parfait ! ».

Une démarche essentielle

Du côté du corps médical, on salue l’engouement des Rolivalois et l’initiative de la municipalité d’avoir organisé ce genre d’opération. « Ça se passe plutôt très bien. Le fait d’avoir organisé cette séquence de vaccination dans notre ville est une bonne idée car cela correspond à un vrai besoin de santé publique, c’est-à-dire d’aller vers les patients qui en ont besoin, vers les personnes qui n’ont pas forcément ressenti le besoin d’être vaccinées », explique Dr Thomas Bourez, médecin généraliste sur la plus jeune commune de France qui, accompagné d’un infirmier et de trois infirmières, a passé huit heures à accueillir et vacciner près de 350 personnes originaires à 90% de Val-de-Reuil.

Il rappelle l’importance d’une telle démarche. « Le COVID nous éprouve tous ; outre les personnes hospitalisées à cause de complications, je dirais que l’ensemble de notre société a été impactée du fait de ne plus pouvoir avoir une vie sociale. On voit aussi des jeunes en souffrance car ils sont isolés et ne peuvent pas voir leurs amis. Le tout virtuel ne fait pas l’épanouissement des gens. A l’heure actuelle, pour pouvoir revivre à peu près une vie sociale, la vaccination est essentielle », conclut le médecin rolivalois, saluant la qualité et le sérieux des services municipaux autour de cette opération qui fut un véritable succès.

Rendez-vous le jeudi 22 juillet de 14h à 20h pour la deuxième injection. A noter que pour les personnes qui n’auraient pas réussi à trouver un créneau hier, le gymnase sera également ouvert aux personnes en quête d’une première dose. De nouveaux créneaux seront disponibles dans les prochains jours sur la plateforme Doctolib.fr.

Partagez :

Vous êtes sans connexion