Arbres et Québec à l’honneur du Festival Poésia 2022

Après deux ans d’absence pour cause de Covid, le Festival Poésia, le plus grand évènement poétique de Normandie, revient du vendredi 20 mai au dimanche 5 juin. Le thème choisi « Aux Arbres, etc… » mettra à l’honneur les poètes québécois. Zoom sur les rendez-vous à l’Ile du Roi.

« Afin que l’arbre monde prenne racines et que commence à germer l’arboretum poétique, de nombreux rendez-vous sont proposés, dans une ambiance douce et ombragée, tels balades, concerts d’arbres, siestes poétiques et sirop d’érable venu d’outre-Atlantique accompagné de délicieux poètes québécois. » Le ton est donné… Patrick Verschueren, directeur de La Factorie, Maison de poésie Normandie, et son équipe nous ont concocté un programme sensible, ouvert sur le monde sur l’allégorie de l’arbre. « Val-de-Reuil est une ville de gens venus d’ailleurs, nous sommes tous des migrants…On voulait prendre les arbres comme témoins. De différentes essences, ils viennent d’ailleurs, ils enrichissent cette terre et nous racontent une histoire comme ces récits d’une trentaine de Rolivalois originaires d’une quinzaine de pays, recueillis par Marie Gautier, médiatrice culturelle, qui nous transmettent en vingt heures d’enregistrement leur parcours, leur héritage. » Des extraits seront gravés par « Yggdrasil » sur soixante panneaux de bois pour devenir « l’Arbre Monde », une structure monumentale de douze mètres imaginée par le Sculpteur Romain Réveilhac et réalisée par l’entreprise de menuiserie « Le Bois à l’œuvre » et dont l’inauguration samedi 21 mai à 18h30, sera le point d’orgue de cette 6ème édition du Festival. A cette occasion, en partenariat avec la Maison des Mots, Vivre Ensemble et la Ferme des jeunes de Val-de-Reuil,  les vainqueurs du concours de Slam,  sur le thème de la migration, déclameront leur œuvre.

Le Québec à L’honneur

Vingt-deux poètes venus de tous horizons sont invités, dont les poètes lauréats du 9ème prix CoPo (Comité Poétique) Jenny Dahan et Antoine Mouton, ou bien les poètes fraîchement édités, telle Ada Mondès, par Les Carnets du Dessert de Lune, maison d’édition adossée à La Factorie, ou bien encore des poètes-artistes mettant en scène leur Art ou ayant mené des actions en résidence sur l’Ile du Roi.  Mais qui mieux que les Québécois, originaires du pays des forêts, pouvaient être mis à l’honneur cette année ? D’autant que le Québec est aussi le pays de la poésie avec son dynamique Festival de Montréal à renommée internationale. Un pays dont trois recueils de poésie sont devenus des bestsellers !  Six poètes et deux maisons d’édition, Triptyque et Mémoire d’encrier, venus d’Outre-Manche participeront à cette fête de la poésie, à « cette étrange forêt peuplée d’arbres à souvenirs, d’arbres à vœux, d’arbres à paroles, à sorcières, à secrets… un parcours poétique permettant de découvrir des territoires encore inaccessibles à la main de l’homme ».

Un programme complet

Poésia #6 c’est donc 22 poètes et poétesses et 3 maisons d’édition, l’inauguration de l’Arbre Monde, mais aussi des lectures, des ateliers d’écriture, des performances, 1 exposition, 3 concerts, des déambulations et de nombreuses surprises poétiques sur le thème de l’arbre.

Vendredi 20 mai

18h30 : Vernissage de l’exposition NATUREL.LE.S – Créations de Line Huet, Marie-Pascale Deluen, Elisabeth Verschueren,Véronique Mutchler, Martine Chittofrati
19h30 : L’absentarium : sortie de résidence de la compagnie Coquelicot
20h30 : Confiture amère, cabaret de femmes : sortie de résidence de la Compagnie Suzanna Martini
21h30 : Lectures / performances de Suzanne Rault-Balet

Samedi 21 mai

18h30 : Inauguration de l’Arbre-Monde – Slam sur le thème des migrants par un groupe de jeunes de Val-de-Reuil
19h30 : « Paroles d’exil », par Souleymane Diamanka
21h00 : « La vie vivante », performance d’Ada Mondès accompagnée au piano par Jérôme Médeville, duo itinérant de 55 minutes, qui ose la rencontre de Rachmaninov, Albeniz et Ravel avec des textes contemporains ; des morceaux choisis de Debussy et des compositions personnelles, pour un spectacle où se rencontrent voyage, musique classique, et texte incarné Le voyage, la musique classique et le texte incarné.
22h00 : Concert d’arbres : performance de Karinn Helbert et Christophe Tostain, voix et musiques sortant des arbres, un concert singulier nous faisant entendre l’univers sonore des grands arbres avec orgue de cristal et projections vidéo.

Dimanche 22 mai

12h : Brunch avec les Éditions Triptyque & Mémoires d’encrier. Rencontre avec les éditeurs, le festival de poésie de Montréal et les poètes & poétesses Nicholas Dawson, Hector Ruiz, Virginie Savard, Catherine Poulin, Fiorella Boucher et Laura Doyle Péan
14h : Sieste poétique bercée par la voix des grands arbres (Si les arbres pouvaient parler) ; Spectacle tout public : Requiem pour 25 000 poulets, par la compagnie les rémouleurs d’histoire ; Surprises poétiques ambulantes : « Les facteurs de poèmes »
15h00 : Déambulation poétique : « Mi-Grands », parcours d’arbre en arbre avec les poètes québécois invités, les arbres qui parlent et les musiciens du samedi
16h00 : Beaux présents dorés, performance poétique de Julien Marcland
17h00 : Conclusion de la journée avec la performance poétique d’Iliana Teodorescu : « Voyager avec la chance » accompagnée à l’accordéon par Fabricio Leva Ceron

 

Festival Poésia “Aux arbres, Etc…”
Gratuit sauf le dimanche (10 € brunch compris)

La Factorie, Maison de Poésie de Normandie, Ile du Roi, 27100 Val-de-Reuil
Renseignements :  02 32 59 41 85 ou sur https://www.factorie.fr/

Derniers articles parus

Partagez :
Partagez :

Vous êtes sans connexion