5 jours de tests gratuits pour faire face à Omicron

Afin de faire face à la forte circulation du variant Omicron sur le territoire, la Ville de Val-de-Reuil, en lien avec l’Agence Régionale de Santé Normandie et le Ministère des Solidarités et de la Santé, organise 5 journées de dépistage gratuit à la MJA, place des Chalands. Du mardi 4 au samedi 8 janvier de 9h à 17h, sans rendez-vous, sans ordonnance, sur simple présentation d’une pièce d’identité et de sa carte vitale. Reportage.

Depuis plusieurs jours, les indicateurs virent au rouge en France. Et le département de l’Eure n’y échappe pas. Avec plus de 265 000 nouveaux cas par jour au niveau national, l’épidémie de Covid-19 ne cesse de gagner du terrain. Avec l’arrivée du nouveau variant Omicron, Val-de-Reuil n’échappe pas au phénomène. Confrontée à un pic de contamination, la ville s’organise pour faire face. Pendant 5 jours, du mardi 4 janvier au samedi 8 janvier, la MJA  se transforme en centre de dépistage.

Gratuité, proximité et solidarité 

Afin de désengorger les pharmacies du secteur et de soutenir les soignants normands, deux agents municipaux et deux infirmières se relaient chaque jour jusqu’à samedi pour tester un maximum de Rolivalois et habitants des alentours. « Les pharmacies de la Ville et des communes environnantes étaient submergées par la demande, les files étaient très longues ces derniers jours. Nous avons travaillé avec les soignants du secteur et les pharmaciens pour voir comment aider. En lien avec l’ARS (Agence régionale de Santé) et le Ministère de la Santé, nous avons décidé de proposer des tests gratuits pendant 5 jours » , explique Sonia Rossignol, la directrice du CCAS (Centre communal d’action sociale) rolivalois.

Une gratuité essentielle pour contrer l’épidémie et mettre en sécurité les plus fragiles le plus vite possible. Dès 9h, la file commençait déjà à se former devant la place des Chalands, des Rolivalois nombreux comme Noran et son fils qui habitent à quelques mètres : « Mon compagnon est positif, le fait que ça soit à côté et que c’est gratuit, c’est doublement pratique ! » Mais également des personnes qui ne trouvent plus de tests depuis le début de la semaine, comme Mathilde qui a quelques symptômes : « J’ai de la fièvre et un peu mal aux poumons, et ça depuis dimanche. J’habite à Elbeuf et je n’ai rien trouvé pour me faire tester, soit les queues sont interminables, soit il n’y en a plus. » Même constat pour Damien qui vient de Saint-Etienne-du-Rouvray. Pour ce dirigeant d’entreprise, les tests réguliers sont importants pour éviter une fermeture : « C’est une belle initiative, surtout le fait qu’ils soient gratuits ! » 

« On peut réaliser jusqu’à environ 300 tests par jour » 

Une fois à l’intérieur, la démarche est plutôt simple. Comme au centre de vaccination de la Détente, les patients doivent attendre leur tour sur des chaises mises à leur disposition. Une infirmière de la Ville appelle alors chaque personne au tour à tour. Margot Becker, infirmière à la maison médicale de la Plaine, réalise son dixième test antigénique de la matinée. Une fois l’écouvillon retiré du nez, le patient peut attendre au centre, rentrer chez lui ou dans son véhicule s’isoler dans l’attente de ses résultats. En général, selon la positivité du test (il faut compter un peu plus de temps pour les positifs aux variants Delta ou Omicron), les résultats sont directement envoyés par SMS. Pour ceux n’ayant pas de téléphone portable, ils sont invités à attendre sur place.

Pas de panique ! Pour se faire tester, pas besoin de venir aux aurores devant la MJA, le centre est ouvert non-stop de 9h à 17h tous les jours jusqu’au samedi 8 janvier inclus. « Nous pouvons réaliser entre 200 et 300 tests chaque jour, il n’y a pas besoin de venir à l’ouverture » , précise la directrice du CCAS.

Centre de dépistage éphémère 

Maison de la jeunesse et des associations, Place des Chalands, 27100 à Val-de-Reuil

Du mardi 4 janvier au samedi 8 janvier de 9h à 17h 

Tests antigéniques gratuits, ouvert à tous, sans ordonnance et sans rendez-vous.

Simple présentation d’une carte d’identité et carte vitale

 

Partagez :

Vous êtes sans connexion