14 juillet 2012 :La plus jeune commune de France accueille le plus jeune Maire du Royaume-Uni

Après qu’une délégation rolivaloise a assisté le 9 mai dernier à l’investiture du nouveau Maire de Workington, la décision avait été prise de multiplier les échanges entre les deux Villes afin de retrouver, comme avec Ritterhude en Allemagne, Stzum en Pologne, et Meithar en Israel, l’esprit de jumelage qui réunissait les deux cités ouvrières.

Venu depuis les confins de l’Ecosse, côté anglais du mur d’Hadrien, Andrew Lawson, le plus jeune Maire du Royaume-Uni âgé de 21 ans, entouré d’une délégation composée notamment d’anciens Maires, d’élus en fonctions et d’enseignants, assistera donc à la cérémonie du 14 juillet, à 10h45, à Val-de-Reuil, plus jeune commune de France puisque fondée en 1985. Le “God Save The Queen” succédera à “La Marseillaise“. Le Président de la République François Hollande qui vient de traverser le Channel ne pourra être là. La Reine s’est fait excuser. Avec Conception Barbosa, présidente de l’association de jumelage, avec Isabelle Malard, Conseillère municipale en charge des jumelages et Elhoussaine Oulhisse, Conseiller municipal très investi dans cette initiative et distingué anglophone, la plus jeune commune de France déroulera cependant son tapis bleu, blanc, rouge pour le “Bastille Day”.

La cérémonie patriotique sera suivie d’un moment fort. Les pelouses situées devant la mairie ont été réaménagées l’an passé et l’esplanade qu’elle forme n’avait pas été baptisée. A 12h00, cet espace deviendra « l’esplanade de Workington ». Une plaque sera dévoilée et inaugurée.

Accueillie par des familles et dans les hôtels de la commune, les membres de la délégation britannique profiteront de leur séjour en France pour visiter Paris, Rouen et, à Val-de-Reuil, la Direction générale de l’armement et son bassin d’essai des carènes ce qui est un privilège rare cette entreprise stratégique ouvrant ses portes avec parcimonie.

Au-delà des rencontres et des déplacements, seront évoqués avec les partenaires de la Ville les moyens de mettre en œuvre deux propositions nouvelles et concrètes : davantage d’échanges scolaires avec Workington (le « Lakes College » de Workington et le CFA de Val-de-Reuil devraient se rapprocher suivant l’exemple du collège Pierre Mendès-France lié depuis 2005 au Southfield technology school de Workington) et la création d’un programme d’échanges inédit entre les « Sea Cadets » britanniques, les jeunes de la Royal Navy, la Marine britannique, et les jeunes sapeur-pompiers rolivalois.

Ce sera, pour le jeune Maire et la Ville Nouvelle, un jumelage « new age ».