Étiquette : emploi

DIRECTEUR / DIRECTRICE DES FINANCES (H/F) – jusqu’au 1/12/2018

Recrutement clos !
Recrutement clos !

DIRECTEUR / DIRECTRICE DES FINANCES (H/F)

Cadre d’emploi : Attaché ou Attaché principal territorial

Les candidatures seront closes le 01/12/2018

Enjeux et Missions

Sous l’autorité du Directeur Général des Services et membre de l’équipe de direction, vous assistez et conseillez le Maire et les élus dans la définition de la stratégie budgétaire et financière de la Commune, du Centre Communal d’Action Sociale et du Syndicat intercommunal de l’École de Musique. Vous êtes le garant(e) de la fiabilité et de la sécurité des procédures budgétaires, de préparation, d’exécution et de contrôle du budget de ses 3 entités. Expert financier, vous apportez votre conseil à la hiérarchie dans la préparation, l’exécution et la prospective budgétaire. Vous pilotez la réalisation des analyses financières et fiscales prospectives et proposez des stratégies de pilotage. Vous animez et coordonnez l’équipe de 6 agents (catégorie C) placée sous votre autorité. À ce titre, vous avez pour missions principales de :

  • Participer à la définition des orientations financières et stratégiques et à leur mise en œuvre :
    • Réaliser un diagnostic financier des services de la collectivité, en coût global ;
    • Analyser les évolutions (juridiques, politiques) et leurs incidences sur la politique financière de la collectivité ;
    • apporter un conseil expert dans la préparation, l’exécution et la prospective budgétaire ;
  • Élaborer les budgets principaux et annexes des 3 entités :
    • Préparer des scénarios d’élaboration et de réalisation budgétaire ;
    • Gérer les différentes phases du budget d’une collectivité et rédiger les documents y afférents (ROB, BP, BS, DM….) ;
    • Déterminer une organisation, des étapes et un calendrier budgétaire cohérent ;
  • Organiser et contrôler les exécutions budgétaires :
    • Organiser le traitement déconcentré de l’exécution ;
    • Vérifier la fiabilité et la cohérence des opérations ;
    • Définir des seuils d’alerte ;
    • Centraliser et suivre les demandes de subvention ;
    • Réaliser des travaux de contrôle de gestion et le suivi financier de l’exécution des marchés;
  • Mettre en œuvre le budget par l’ensemble des services :
    • Apprécier les logiques et les contraintes des autres services ;
    • Proposer des arbitrages et les expliquer avec pédagogie et discernement ;
    • Coordonner la réalisation des tableaux de bord de suivi budgétaire ;
    • Administrer le progiciel financier ;
  • Réaliser les analyses financières rétrospectives et prospectives :
    • Anticiper sur les besoins et contraintes de la gestion prévisionnelle ;
    • Interpréter les résultats d’analyse ;
    • Comparer les résultats à des collectivités similaires ;
    • Définir les ratios prudentiels partagés ;
    • Définir les marges d’autofinancement et libérer des marges de manœuvre financières ;
    • Analyser et proposer des montages financiers autour de la taxe sur la valeur ajoutée et les dispositifs fiscaux ;
    • Analyser les éléments financiers intervenant dans le coût et la tarification des services publics ;
  • Gérer la dette et la trésorerie :
    • Élaborer une stratégie de gestion de la dette ;
    • Contracter les emprunts nécessaires ;
    • Superviser la gestion de la dette et de la trésorerie ;
  • Animation et pilotage de la fonction financière déconcentrée :
    • Présenter et faire adhérer aux choix de gestion ;
    • Créer et animer un réseau de correspondants présents au sein des différentes directions ;
    • Coordonner et suivre les travaux des directions ;

Profil

De formation supérieure en comptabilité et finance publique, vous justifiez d’une solide expérience dans un poste similaire et maîtrisez les enjeux de la comptabilité et de la fiscalité publique et en particulier celles des communes et des EPCI.

Il est attendu que vous disposiez d’une : maîtrise du cadre réglementaire, des règles budgétaires et comptables de la comptabilité publique, des techniques d’élaboration et de suivi de l’exécution du budget d’une collectivité locale, des techniques d’analyse financière. Vous avez des connaissances en droit public, vous maîtriser les règles de base de l’achat public et le contexte institutionnel des collectivités territoriales.

Sens du travail en équipe, capacités managériales, discrétion, loyauté, rigueur, force de proposition, aptitudes à la négociation et aisance relationnelle, sont des qualités qui vous sont reconnues. Vous êtes organisé(e), autonome, vous savez anticiper et vous avez le sens de l’initiative.

Conditions de recrutement

Recrutement par voie statutaire (mutation, détachement, mise à disposition) ou, à défaut, par voie contractuelle. Rémunération statutaire + NBI + régime indemnitaire.

Poste à temps complet à pourvoir dans le cadre d’une passation des dossiers avec la directrice prochainement retraitée.

Télécharger l’offre d’emploi

Merci d’adresser votre candidature

(lettre de motivation + C.V. + 3 dernières évaluations + dernier bulletin de salaire + prétention salariales) avant le 01/12/2018 par courrier

à l’attention de M. LE MAIRE
Mairie de Val-de-Reuil
70, rue Grande BP 604
27106 – VAL-DE-REUIL CEDEX

Pour tout renseignement, contacter M. Julien TRISTANT, Directeur Général des Services, jtristant@valdereuil.fr

par courriel

[contact-form-7 id=”40524″ title=”V4_Candidatures_direction_finances”]

Partagez :

“Aux Fleurs des Falaises” : senteurs et couleurs route des Falaises

Originaires de la région, deux amies, Stéphanie Lesueur et Elodie Mudie ont ouvert fin octobre « Aux Fleurs des Falaises », le nouveau commerce route des Falaises.

Aux Fleurs des Falaises
Stéphanie Lesueur et Elodie Mudie ont ouvert Aux Fleurs des Falaises le 27 octobre 2018

Cogérantes, Stéphanie et Elodie travaillent de concert pour présenter à leurs clients  fleurs coupées, compositions faites maison, plantes, contenants et bougies artisanales. D’une grande fraîcheur, les fleurs et plantes arrivent en direct du MIN (Marché d’Intérêt National) de Rouen et de Hollande, le plus grand marché floral européen, et sont livrées une à deux fois par semaine.

Aux Fleurs des Falaises
“Aux Fleurs des Falaises” : un nouveau magasin route des Falaises

Stéphanie est depuis 26 ans “dans la partie” et a fait son apprentissage au CFAIE de Val-de-Reuil et se rappelle avec émotion de ses professeurs, notamment de M. Derrien professeur de pratique,  qui lui ont tant appris. Elle s’est d’ailleurs longtemps investie dans cette filière de l’apprentissage en étant encore il y a 3 ans  correctrice  du CAP. Elodie est quant à elle issue de la filière gestion administrative et se forme à l’art floral avec Stéphanie pour tenir le magasin. « Aux Fleurs des Falaises »  offre en effet une ouverture d’une grande amplitude horaire et elles ne sont pas trop de deux  pour servir et se relayer, l’affluence  étant déjà au rendez-vous dans ce nouveau commerce clair et coloré.

Pratique

Aux Fleurs des Falaises
1, route des Falaises , 27100 Val-de-Reuil
02 76 49 96 36 auxfleursdesfalaises@gmail.com
https://www.facebook.com/auxfleurs.desfalaises.1

Magasin ouvert :
Mardi 9h-12h  14h-19h
Mercredi 9h-19h
Jeudi, vendredi  et samedi 9h-19h30
Dimanche 9h-13h

Aux Fleurs des Falaises

Partagez :

ÉLECTRICIEN/NE CDD 1 an (possibilité de renouvellement)

ÉLECTRICIEN/NE (h/f) CDD 1 AN (renouvellement possible)

Cadre d’emploi : adjoint technique / agent de maîtrise – catégorie C

Enjeux et Missions

* Assurer la sécurité et l’entretien des équipements électriques basse tension des bâtiments communaux.
* Assurer la maintenance électrique basse tension dans les bâtiments communaux dans le respect des réglementations en matière de sécurité et de prévention
* Réaliser les installations de sonorisation et d’éclairage des manifestations sur la ville

* Étudier et réaliser des travaux de rénovation, de réaménagement ou d’équipements neufs des installations électriques dans le patrimoine bâti communal
* Contrôler et réceptionner les travaux confiés aux entreprises dans la limite de ses compétences
* Assurer une veille technique et réglementaire pour garantir la conformité des installations électriques dans les bâtiments communaux
* Assurer la maintenance et le dépannage de la détection incendie, GTC/GTB, anti intrusions, et téléphonie.

Profil

* CAP électricien minimum ou Bac pro d’électricien (avec notion en courant faible)
* Habilitations électriques
* Permis B

Savoir être / savoir-faire requis
– Large autonomie dans l’organisation du travail
– Prise d’initiative en cas d’intervention urgente
– Garant de la bonne réalisation des travaux dans sa spécialité
– Gestion en responsable averti de la sécurité de ses interventions pour lui-même et les usagers
– Grande connaissance des composants d’un bâtiment, des techniques de recherche des pannes
– Capacité à établir un diagnostic et de proposer des solutions techniques : Une erreur dans les travaux exécutés pouvant entraîner la dégradation du bâtiment, voire des dommages, aux usagers, nuire à l’image de la ville de Val-de-Reuil, voire entraîner la responsabilité de celle-ci
– Capacité à transmettre des informations écrites et orales ainsi que d’assurer une traçabilité écrite
– Bonne connaissance de l’outil informatique
– Missions définies et évaluées par le chef d’équipe bâtiment ou le responsable du centre technique municipal.

Conditions particulières

– Bonne condition physique : station debout prolongée, fréquents allers et venues, travaux en hauteur, déplacements réguliers, port de charge
– Astreintes et permanences

Conditions de recrutement

Poste à pourvoir dès que possible par voie contractuelle – poste à temps complet (37,5 heures hebdomadaire)

Consulter l’offre

 

Merci d’adresser votre candidature avant le 15 novembre 2018

(lettre de motivation + C.V.) par courrier à l’attention de la Direction des Ressources Humaines (Mme Julie Vard)
Mairie de Val-de-Reuil
70 Rue Grande
BP 604
27106 Val-de-Reuil Cedex
Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Pour tout renseignement contacter M. Claude GODEFROY, responsable des ateliers municipaux au 02 32 09 51 33

Pour postuler par courriel

[contact-form-7 id=”40457″ title=”V4_Candidatures_electricienhf”]

 

Partagez :

ATSEM (H/F) CDD 1 mois

ATSEM (h/f) Contrat à Durée Déterminée d’1 mois

Cadre d’emploi : Adjoint d’animation (catégorie C)

Enjeux et Missions

Vous assistez le personnel enseignant pour la réception, l’animation et l’hygiène des très jeunes enfants. Vous préparez et mettez en état de propreté les locaux et le matériel servant directement à ces enfants. Vous participez à la communauté éducative. Vous êtes en charge de la surveillance et de l’animation des enfants sur le temps périscolaires (temps du midi, ateliers périscolaires). Vous préparez et proposez des activités.

Profil

* Vous disposez d’une même expérience réussie dans un poste similaire.
Titulaire d’un CAP petite enfance, vous disposez d’une aisance relationnelle et de bonnes conditions physiques .

Conditions de recrutement

* Poste à pourvoir à compter du 05/11/2018 par voie contractuelle.
* Travail à temps complet (37h50 hebdomadaire) du lundi au vendredi (de 8h30 à 16h30).

Consulter l’offre

 

Merci d’adresser votre candidature avant le 4 novembre 2018

(lettre de motivation + C.V.) par courrier à l’attention de la Direction des Ressources Humaines (Mme Julie Vard)
Mairie de Val-de-Reuil
70 Rue Grande
BP 604
27106 Val-de-Reuil Cedex
Pour tout renseignement contacter Monsieur Pascal REGNAULT au 02.32.09.51.51 ou pregnault@valdereuil.fr

Pour postuler par courriel

[contact-form-7 id=”40443″ title=”V4_Candidatures_ATSEMCDD1mois”]

 

Partagez :

Référent de parcours du programme de réussite éducative

RÉFÉRENT(E) DE PARCOURS DU PROGRAMME DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE (h/f) Contrat à Durée Déterminée jusqu’au 31 décembre 2018

Cadre d’emploi : Adjoint d’animateur ou animateur (catégorie B ou C)

Enjeux et Missions

Sous la responsabilité du coordonnateur de la veille éducative, le référent de parcours intervient en collaboration avec les autres agents du pôle, auprès des enfants et familles intégrées dans le Programme de Réussite Éducative, à travers la mise en œuvre et le suivi d’un parcours individualisé.

Le référent de parcours intervient dans le cadre du Programme de Réussite Éducative (PRE), au sein du pôle socio-éducatif du CCAS de Val-de-Reuil. Il devra accompagner des enfants âgés de 2 à 16 ans repérés comme étant en fragilité éducative par des professionnels de l’animation, de l’éducation, du secteur social et/ou de la santé, afin de les inscrire dans une démarche globale de réussite éducative.

Dans ce cadre, il doit :
* Accompagner l’enfant dans le cadre des actions proposées par le PRE : l’aider à comprendre l’accompagnement et à maîtriser le parcours co-construit, l’aider dans son organisation, le soutenir dans ses efforts et à aller au bout des démarches engagées.
* Aider les parents sur la base des engagements du parcours de réussite éducative : les soutenir dans leur rôle éducatif, les encourager à mettre en œuvre les préconisations de l’équipe pluridisciplinaire et les accompagner dans les démarches nécessaires, les orienter vers d’autres lieux (soins, services, …) en facilitant leur connaissance du droit commun
* Jouer un rôle d’interface entre l’enfant, la famille, l’école et les autres partenaires concernés (centres sociaux, associations, clubs sportifs, travailleurs sociaux…) en collaboration avec la médiatrice école/famille

Profil

* Titulaire d’un BAC+2, vous disposez des connaissances sur le développement de l’enfant, les dispositifs éducatifs, l’aide à la scolarité, le soutien à la parentalité, le réseau de partenaires du secteur social, éducatif, scolaire.
Savoir-faire
– Capacité à travailler en équipe et en partenariat
– Capacité à expliquer ses choix, ses actions, ses orientations et à partager de l’information
– Maîtrise de la conduite d’entretiens individuels avec des familles
– Analyse de situations complexes
– Maîtrise de l’outil informatique : Word, Excel, Internet (moteur de recherche, messagerie)
Savoir être et attitudes requises
– Capacité d’observation, d’écoute, de patience, d’adaptation, de travail collaboratif
– Aptitude à l’accueil et la prise en charge des publics difficiles et/ou en difficultés
– Discrétion professionnelle (non transmission d’informations sensibles ou relatives à des situations personnelles à l’extérieur)

Conditions de recrutement

* Poste à temps plein – CDD jusqu’au 31/12/2018
* Horaires du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h et disponibilité nécessaire en cas de réunion tardives
* Disponibilité et adaptation dans l’organisation du travail

Consulter l’offre

 

Merci d’adresser votre candidature avant le 6 novembre 2018

(lettre de motivation + C.V.) par courrier à l’attention de la Direction des Ressources Humaines (Mme Charlène Jimonet)
Mairie de Val-de-Reuil
70 Rue Grande
BP 604
27106 Val-de-Reuil Cedex
Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Monsieur EL OUERDIGHI, directeur du CCAS au 02 32 09 51 41

Pour postuler par courriel

[contact-form-7 id=”40423″ title=”V4_Candidatures_referentparcours”]

 

Partagez :

INTERVENANT(E) ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE (CLAS) (h/f) CDD d’octobre 2018 au 30 juin 2019

INTERVENANT(E) ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE (CLAS) (h/f) dans le cadre d’un contrat à durée déterminée d’octobre 2018 au 30 juin 2019

Cadre d’emploi : Adjoint d’animateur ou animateur (catégorie B ou C)

Enjeux et Missions

Sous la responsabilité du Coordonnateur CLAS, vous intervenez 4 fois par semaine pour proposer des activités d’appuis à la scolarité (apports méthodologiques à la leçon, révisions et projet d’ouverture culturelle) et d’aide à la parentalité (activités en lien avec les parents, écoute, soutien).

Vous travaillez en équipe dans des établissements scolaires. Le niveau des enfants varie du CP à la 3ème. Vous avez en charge un groupe de 8 enfants.

Rattaché au CCAS, vous travaillez en lien avec les différents partenaires notamment l’Éducation Nationale. Vous êtes sollicités pour remplir des évaluations et participer à des réunions d’équipes.

Profil

* Titulaire d’un BAC+2 minimum
* Bon niveau en langues apprécié
* Étudiants acceptés
* Disponible

Conditions de recrutement

* Poste à temps non complet – CDD de 10/2018 au 30/06/2019
* Horaires les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 16h30 à 18h (seulement sur les périodes scolaires)
* Disponibilité et adaptation dans l’organisation du travail

Consulter l’offre

 

Merci d’adresser votre candidature

(lettre de motivation + C.V.) par courrier à l’attention de M. LE MAIRE
Centre Communal d’Action Sociale
Place aux jeunes
27100 Val-de-Reuil
Pour tout renseignement, contacter Madame Isabelle AVENEL, Coordinatrice CLAS, 02 32 09 51 41

Pour postuler par courriel

[contact-form-7 id=”39109″ title=”V4_Candidatures recrutement_Jimonet”]

 

Partagez :

Directeur pôle patrimoine et énergie (H/F) jusqu’au 15/10/2018

Recrutement clos !
Recrutement clos !

Cadre d’emploi : Ingénieur territorial/architecte

Les candidatures seront closes le 15/10/2018

Enjeux et Missions

Rattaché à la Direction Générale du Cadre de vie et de l’Aménagement, le Directeur du pôle patrimoine et énergie assure un suivi de la politique de construction, réhabilitation, maintenance et entretien du patrimoine bâti dans le cadre du schéma directeur immobilier et dans une logique de transition écologique. En charge du management opérationnel du pôle bâtiment (40 agents), vous aurez également un rôle d’animateur dans le pilotage des équipes. À ce titre, vous avez pour missions principales de :

  • Planification, organisation et suivi des travaux d’entretien et de maintenance sur le patrimoine bâti
  • Suivi du Schéma Directeur Immobilier (Ademe) et mise en place d’une stratégie d’optimisation de la performance énergétique des bâtiments municipaux
  • Suivi des commissions de sécurité pour l’ensemble des bâtiments de la ville (publics et privés) et mise en place de procédures préventives
  • Suivi des travaux et mise en application de l’Ad’AP
  • Élaboration / Constitution des pièces techniques de marchés publics (CCTP, Documents graphiques)
  • Élaboration et suivi du budget et de la PPI
  • Mise en application des normes et règlements liés aux bâtiments
  • Établissement de bilans : tableaux de bord de suivi des contrôles et de l’entretien courant sur les bâtiments ainsi que des travaux réalisés ou projetés
  • En lien avec le responsable du Centre Technique Municipal, supervision de l’activité de l’ensemble des services relevant du service bâtiment (électriciens, peintres, menuisiers…)

Profil

Titulaire de l’enseignement supérieur (Bac + 4/5 ingénieur en bâtiment), vous disposez d’une expérience confirmée d’au moins 5 ans sur un poste similaire. Vous justifiez ainsi d’une:

  • Maîtrise du contexte réglementaire : Marchés Publics, Loi MOP, ERP et Urbanisme
  • Maîtrise des procédures administratives et financières
  • Rigueur et aptitude à l’encadrement et au travail d’équipe
  • Capacité d’adaptation et d’écoute, polyvalence, sens de l’organisation,
  • Maitrise des outils bureautiques (Word, Excel, Powerpoint)
  • Permis B requis ainsi qu’une grande disponibilité (horaires flexibles avec réunions en soirée).

Conditions de recrutement

Poste à pourvoir dès que possible par mutation, liste d’aptitude ou par voie contractuelle – poste à temps complet (37,5 heures hebdomadaire). Rémunération statutaire + régime indemnitaire.

Merci d’adresser votre candidature

(lettre de motivation + C.V. + photo et dernier arrêté de situation administrative) avant le 15/10/2018 par courrier

à l’attention de M. LE MAIRE
Mairie de Val-de-Reuil
70, rue Grande BP 604
27106 – VAL-DE-REUIL CEDEX

Pour tout renseignement : Contacter M. Pierre-Antoine AURIÈRES, Directeur Général Adjoint en charge du Cadre de vie et de l’Aménagement, 02 32 09 51 33 ou à paaurieres@valdereuil.fr

Télécharger l’annonce

 

Envoyer votre candidature par courriel

[contact-form-7 id=”40067″ title=”Directeur pôle patrimoine et énergie (H/F)”]

Partagez :

40 ans du CFA : deux jours d’animations à la rencontre du public !

Le saviez-vous ? Le CFA de Val-de-Reuil, le plus important de la région, souffle cette semaine ses 40 bougies. Pour fêter cela, ses 1700 apprentis donnent rendez-vous aux Rolivalois mercredi et jeudi.

Tous les métiers enseignés au CFA proposeront des animations le 3 octobre

La notoriété du CFA de Val-de-Reuil a largement dépassé les frontières de la ville, de l’Eure, voire de la Normandie ! Ses performances dans les concours régionaux et nationaux viennent d’ailleurs le confirmer.  Celui qui se présente aujourd’hui comme le plus gros CFA de la Région et l’un des plus importants de France, n’a pas à rougir de son succès.

« Nous sommes un véritable levier contre le chômage des jeunes », confie Patrice Pierre, son directeur. Pour preuve, le taux d’insertion de nos apprentis à 18 mois est de 80 % ». 

Patrice Pierre, le directeur du CFA

45 jeunes Rolivalois

Les métiers de bouche (boucherie, boulangerie, pâtisserie, traiteur), les fleurs, la mécanique automobile, la coiffure, l’hôtellerie / restauration, la vente… autant de secteurs d’activités auxquels l’établissement rolivalois forme ses 1700 jeunes actuellement en formation. Dont 45 de Val-de-Reuil. « Nous proposons 30 formations à 12 métiers, en alternance pour la grande majorité », précise le directeur.

Et les jeunes affluent de partout pour suivre les cours en alternance dans l’établissement rolivalois, qui fête cette année ses 40 ans. C’est en 1978 en effet, quasiment en même temps que la ville elle-même que le CFA a vu le jour, rue du Pas des Heures. De 700 jeunes accueillis à ses débuts, l’établissement a plus que doublé ses effectifs. « Notre internat fait aussi notre force : nous accueillons 650 internes », insiste Patrice Pierre.

Journée portes ouvertes

Les festivités, organisées mercredi 3 et jeudi 4 octobre pour fêter les 40 ans du CFA, inciteront peut-être de jeunes Rolivalois à choisir plus nombreux encore la voie de l’apprentissage.

Toujours est-il que l’établissement a mis les petits plats dans les grands pour cet anniversaire pas comme les autres. En ouvrant d’abord ses portes au grand public ce mercredi 3 octobre de 9h à 12h et de 14h à 17h. Pour l’occasion, chaque section propose pléthore d’animations pour les visiteurs :


– Parcours segway avec le pôle mécanique proposent un parcours de Segway
– Exposition de grands décors floraux avec les apprentis du pôle fleurs
– Course de garçons de café par les apprentis du pôle cuisine – restauration
– L’histoire de la coiffure à travers les époques avec le pôle coiffure
– Un atelier décor de pièces en pain avec les apprentis de boulangers, pâtissiers, chocolatiers
– Découverte de vitrines de concours avec le pôle boucherie – charcuterie traiteur.

Défilé en ville

Le lendemain, jeudi 4 octobre, rendez-vous à partir de 11h devant la mairie de Val-de-Reuil pour suivre le défilé exceptionnel des apprentis du CFA. Plusieurs centaines de jeunes, vêtus en tenue professionnelle, ustensile de circonstance à la main, défileront sur l’avenue des Falaises et la voie Blanche jusqu’au CFA à la manière de la parade des nations lors des jeux olympiques. Une manière de mettre à l’honneur chacune des sections proposées au CFA.

CFA de Val-de-Reuil – 41 rue du Pas des Heures à Val-de-Reuil. www.cfaie.fr

 

L’emploi sur notre site

 

Crée ta boîte

Rolivalois, crée ta boîte !

Vous êtes Rolivalois et voulez monter votre entreprise ? Avec Crée ta boîte, vous êtes guidés au fil de votre ...
Lire La Suite…
candidature spontanée

Envoyer une candidature spontanée

Vous recherchez un stage ? La Ville de Val-de-Reuil accueille en son sein des stagiaires. Malheureusement le nombre de places ...
Lire La Suite…
Carte de Val-de-Reuil

Vie économique : Les commerces, entreprises artisanales et industrielles

Créée en 1975 entre Seine et Eure, rebaptisée Val de Reuil en 1985, la cité rolivaloise, maintenant quatrième ville du ...
Lire La Suite…
Forum de l'emploi 2019

L’emploi

Nos actualités concernant l'emploi ...
Lire La Suite…

 

L’actualité de l’emploi

Crée ta boîte : la solution sur mesure

Le dispositif Crée ta boîte a organisé une session de speed-meeting au Factory sport Café. Rencontre avec ces porteurs de ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

ANIMATEUR SAISONNIER EN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS (H/F)

ANIMATEUR SAISONNIER EN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS (H/F) Dans le cadre des recrutements saisonniers pour les mois de juillet et ...
Lire La Suite…

Vœux de Marc-Antoine Jamet et de la Municipalité le 16 Janvier 2020 à 18h30

Le 16 Janvier à 18h30 au Théâtre de l'Arsenal, Marc Antoine Jamet, Maire, et le Conseil municipal vous présenteront leurs ...
Lire La Suite…

Humando s’installe au CCAS

Vendredi 6 décembre 2019, l’Entreprise de Travail Temporaire d’Insertion (ETTI) Humando a inauguré ses nouveaux locaux au sein du CCAS ...
Lire La Suite…
Amoureux des bijoux, Thierry Lechevalier a ouvert sa boutique Clip'In en 1989

Clip’in : 30 ans de bijoux et cadeaux

Depuis 30 ans, Thierry Lechevalier tient les rênes de Clip’In, sa boutique de bijoux / cadeaux blottie sur la place ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

Agent d’accueil (h/f) au sein de l’hôtel de ville – 15h/sem Contrat à durée déterminée de 3 mois

Agent d’accueil (h/f) au sein de l’hôtel de ville – 15h/sem - Contrat à durée déterminée de 3 mois Cadre ...
Lire La Suite…
Partagez :

Comment mieux (re)trouver un emploi quand on est une mère de famille ?

Permettre aux femmes chargées de famille de retrouver un emploi… C’est l’ambition du dispositif Professionn’elles en action ! 90 Rolivaloises pourront en bénéficier dans les prochaines semaines. Réunions d’information les 2 et 5 octobre. 

Irène Fina témoigne (ci dessous) de son expérience avec Professionn’elles en action

Trouver un emploi est à l’évidence loin d’être chose aisée ! Quand en plus, on est une femme qui a quitté le marché du travail pour élever ses enfants ; qu’on n’a pas ou peu de qualifications, pas de moyens de locomotion, qu’il faut encore gérer le quotidien de sa progéniture… le parcours du combattant se transforme parfois en mission impossible ! C’est du moins ce que pensent nombre de « mères au foyer » confrontées à cette situation.

Expérience concluante

Et pourtant, il suffit parfois d’un petit coup de pouce pour reprendre pied ! C’est le constat qu’à Val-de-Reuil, la Ville et ses partenaires ont fait l’an passé en lançant le dispositif Professionn’elles en action. « 21 Rolivaloises chargées de famille avaient été accompagnées pendant un an pour les aider à lever les freins qui pouvaient les gêner pour trouver du travail », explique Christine Caron, responsable du service municipal de l’emploi.

Entretiens individuels et ateliers collectifs menés par des professionnels ont rythmé ces quelques mois de mobilisation. Avec à la clé des résultats prometteurs : treize d’entre elles en effet trouvé un travail ou une formation. « Les femmes ont repris confiance en elles, ont pu sortir de leur isolement. Elles réalisent que c’est possible d’avancer sur leur projet professionnel », se réjouit Géraldine Deliencourt, élue en charge de l’emploi.

12 femmes sur 4 mois

Une vingtaine de femmes avaient participé au premier dispositif en 2016-2017

Conscients de l’espoir qu’ils offraient à ces mères de famille, la ville et ses partenaires ont choisi de renouveler l’action, mais à plus vaste échelle. Près de 90 femmes pourront ainsi rejoindre Professionn’elles en action. « Pendant 3 ans, nous allons constituer des groupes de 12 femmes qui seront accompagnées pendant 4 mois », précise la responsable municipale. Le premier groupe débutera en novembre 2018, le deuxième en janvier 2019, le troisième en mars… pour un total de neuf sessions.

Concrètement, chaque Rolivaloise volontaire participera à deux ateliers collectifs chaque semaine (pendant les heures de classe) ; bénéficiera d’un accompagnement autour de son projet professionnel et réalisera un stage de 2 semaines en milieu professionnel. « Pendant ce stage, les frais de garde de leurs enfants seront pris en charge pour ne pas imposer un obstacle supplémentaire », souligne Allal El Ouerdighi, directeur du CCAS. N’hésitez plus !

*Réunions d’informations les 5 et 12 octobre à 9h30 au CCAS. Rens. et inscriptions au service emploi du CCAS : 02 32 09 51 73

 Témoignage

Au bout du chemin, le succès !

Irène Fina le dit à qui veut l’entendre : Professionn’elles en action lui a offert un nouveau départ dans la vie. Jamais, avant de se lancer dans l’aventure, cette mère de famille rolivaloise n’aurait imaginé qu’un jour, elle deviendrait responsable de la Maison des Projets de Val-de-Reuil, chargée à la fois de la démocratie locale et du conseil citoyen. Un poste qu’elle occupe depuis un peu plus d’un an.

Tout a commencé en 2016. Depuis trois ans, Irène Fina cherche un emploi. En vain. « On m’a alors proposé d’intégrer ce tout nouveau dispositif ». Pendant plusieurs mois, elle participe à tous les ateliers, tisse des liens, travaille son projet professionnel, reprend petit à petit confiance en elle. « L’atelier théâtre durant lequel on travaille l’image de soi, la gestion du stress avec une comédienne a été décisif pour moi ».

Fin prête pour les entretiens d’embauche, Irène se lance alors dans une phase de recherches intensives qu’elle étend vers de nouveaux horizons. Et le succès est au bout du chemin ! « J’ai postulé à la mairie de Val-de-Reuil, passé plusieurs entretiens et décroché ce travail ». Pour son plus grand bonheur !

L’emploi sur notre site

 

Crée ta boîte

Rolivalois, crée ta boîte !

Vous êtes Rolivalois et voulez monter votre entreprise ? Avec Crée ta boîte, vous êtes guidés au fil de votre ...
Lire La Suite…
candidature spontanée

Envoyer une candidature spontanée

Vous recherchez un stage ? La Ville de Val-de-Reuil accueille en son sein des stagiaires. Malheureusement le nombre de places ...
Lire La Suite…
Carte de Val-de-Reuil

Vie économique : Les commerces, entreprises artisanales et industrielles

Créée en 1975 entre Seine et Eure, rebaptisée Val de Reuil en 1985, la cité rolivaloise, maintenant quatrième ville du ...
Lire La Suite…
Forum de l'emploi 2019

L’emploi

Nos actualités concernant l'emploi ...
Lire La Suite…

 

L’actualité de l’emploi

Crée ta boîte : la solution sur mesure

Le dispositif Crée ta boîte a organisé une session de speed-meeting au Factory sport Café. Rencontre avec ces porteurs de ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

ANIMATEUR SAISONNIER EN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS (H/F)

ANIMATEUR SAISONNIER EN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS (H/F) Dans le cadre des recrutements saisonniers pour les mois de juillet et ...
Lire La Suite…

Vœux de Marc-Antoine Jamet et de la Municipalité le 16 Janvier 2020 à 18h30

Le 16 Janvier à 18h30 au Théâtre de l'Arsenal, Marc Antoine Jamet, Maire, et le Conseil municipal vous présenteront leurs ...
Lire La Suite…

Humando s’installe au CCAS

Vendredi 6 décembre 2019, l’Entreprise de Travail Temporaire d’Insertion (ETTI) Humando a inauguré ses nouveaux locaux au sein du CCAS ...
Lire La Suite…
Amoureux des bijoux, Thierry Lechevalier a ouvert sa boutique Clip'In en 1989

Clip’in : 30 ans de bijoux et cadeaux

Depuis 30 ans, Thierry Lechevalier tient les rênes de Clip’In, sa boutique de bijoux / cadeaux blottie sur la place ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

Agent d’accueil (h/f) au sein de l’hôtel de ville – 15h/sem Contrat à durée déterminée de 3 mois

Agent d’accueil (h/f) au sein de l’hôtel de ville – 15h/sem - Contrat à durée déterminée de 3 mois Cadre ...
Lire La Suite…
Partagez :

The Barber club ou l’envie de s’investir

L’ouverture de nouveaux commerces continue cet automne à Val-de-Reuil. Depuis mi-septembre c’est au tour de The Barber club, un coiffeur-barbier-visagiste d’ouvrir ses portes rue Grande.

The Barber Club
Hafid Khallouk a créé The Barber club, un salon chaud et accueillant

Arrivé à Val-de-Reuil à l’âge de 6 mois, Hafid Khallouk y a grandi, fait sa scolarité de la primaire au lycée avant que poursuivre ses études à Mont St Aignan puis de travailler dans le secteur des transports. La quarantaine venue, il a eu envie de  se recycler dans le commerce et de se lancer…Et entreprendre dans « sa ville chez lui », lui a paru comme une évidence. Surfant sur la mode des barbes hipster bien taillées et entretenues, Hafid Khallouk, élégant jusqu’au bout des ongles, donne force à son projet. Pas facile pour autant « cela a été un peu le parcours du combattant mais avec le soutien de la mairie j’ai pu  trouver un local qui contribue à faire vivre ce côté de la dalle ».

Une clientèle variée

Depuis mi-septembre The Barber club, dans un décor chaud et soigné,  portes grandes ouvertes par temps ensoleillé, accueille les nombreux clients qui s’y pressent. Avec la proximité du parking des Chalands la clientèle est variée et certains viennent même de loin… jusque du Neubourg! Hafid Khallouk s’en rejouit « c’est un commerce atypique  qui permet de rencontrer toutes sortes de gens, différents profils d’habitants,  du jeune du quartier au cadre dynamique qui profite de la pause déjeuner à la grand-mère qui vient discuter sur le pas de porte sa baguette sous le bras en passant par les gens qui fréquentent la MJA , le PIMMS ou la Maison des Mots…Cela redynamise le quartier et cela crée du lien social, c’est bien…».

The Barber Club déco
Original : The Barber club a même prévu un jeu d’échec pour ses clients

Un futur institut de beauté mixte

Pour autant The Barber Club est avant tout un salon de coiffure, barbier, soins du visage…pour homme pour l’instant. Car Hafid khallouk ne veut pas s’arrêter en si bon chemin. Tout est prêt, le matériel est là et le bar à ongles n’attend plus que l’embauche d’un(e) artiste, coiffeur(se) pour dame et esthéticien(ne).  Un salon qui se veut dans l’avenir être un véritable institut de beauté pour toutes et tous celles et ceux qui aiment prendre soin d’eux et se faire chouchouter. Pour l’instant ils sont deux à œuvrer. Si vous avez ces talents requis, et comme Hafid Khallouk l’envie de vous investir, n’hésitez pas à le contacter.

The Barber club
136 rue Grande
Hafid : 07 62 66 88 58
hafbarberclub@gmail.com
Ouvert de 10h à 19h du lundi au dimanche  (fermeture le jeudi)

Partagez :

Réunion publique “Créé ta boîte!”

« CREE TA BOITE »

Réunion publique de présentation des démarches de création d’une entreprise, des financements et aides mobilisables. Elle sera suivie d’un temps d’échange avec un chef d’entreprise autour du parcours du créateur. 

Crée ta boîte s’adresse aux Rolivalois de plus de 18 ans, issus du périmètre QPV (quartier politique de la Ville).

Vous êtes intéressés ?
Inscrivez-vous auprès de Dieynaba N’Game, manager de centre ville,  02 32 09 50 16 dngame@valdereuil.fr

Partagez :

Pour savourer les plaisirs de la “Pause Gourmande” !

Une petite “Pause Gourmande” sur le marché…  c’est ce que propose désormais Yaya Ba, dans son food truck qu’il installera aussi bientôt à la gare. Sa spécialité: les crêpes !

Vous pouvez retrouver Yaya Ba sur le marché de Val-de-Reuil chaque vendredi

Yaya Ba est un Rolivalois heureux ! Le jeune homme de 23 ans vient enfin de réaliser son rêve : ouvrir son propre food truck. Et le succès ne s’est pas fait attendre… « La Pause Gourmande » a déjà mis en émoi les papilles de très nombreux Rolivalois. Il suffit d’ailleurs de faire un détour par le marché chaque vendredi pour constater que Yaya a déjà une clientèle aussi fidèle que gourmande… Pas question en effet de passer à côté de ses savoureuses crêpes sucrées et salées sans se laisser tenter ! « C’est ma spécialité », glisse le jeune homme, tout sourire. Et je les fais toutes devant mes clients ».

Ni kebabs ni hamburgers

En ouvrant son food truck début septembre, Yaya Ba avait une ambition : se démarquer de ses concurrents. « J’ai donc décidé de ne faire ni kebabs ni hamburgers… ». En plus des crêpes, le jeune homme propose des paninis pour varier un peu les plaisirs.

Qu’on se rassure : le nouveau crêpier rolivalois n’a pas l’intention de se cantonner au marché du vendredi. Dans les prochaines semaines, il stationnera chaque matin devant la gare de Val-de-Reuil. « C’est comme ça que tout a commencé. Je trouvais dommage qu’il n’y ait rien à la gare. Quand on prend le train et qu’on a une petite faim, on ne peut pas s’acheter à manger ».

Direction la gare

Yaya a donc saisi la balle au bond. C’est lui qui viendrait au secours des estomacs des usagers. « Je serai bientôt à la gare entre 6 h et 8h du matin, au moins. On pourra m’acheter du café, du chocolat, des viennoiseries avant de rejoindre le quai ou en sortant du train ».

Il compte aussi stationner à proximité du lycée et du CFA certains jours, près des grandes entreprises d’autres jours… tout en proposant ses services pour des événements publics ou privés.

Accompagné par Crée ta boîte

Ce projet, Yaya Ba en est d’autant plus fier qu’il est particulièrement solide. Il faut dire que tout a été fait pour que la Pause Gourmande prospère… Le nouvel entrepreneur a en effet été accompagné, soutenu et encouragé dans le cadre du nouveau dispositif lancé à Val-de-Reuil ces derniers mois.

« Crée ta boîte », dont la vocation est de faciliter la vie des créateurs d’entreprises (habitants de Val-de-Reuil ou portant un projet sur Val-de-Reuil) en les accompagnant au fil des étapes de leur projet, est une boîte à outils pas comme les autres. Son grand atout : une seule porte à pousser, la maison des projets, pour effectuer l’ensemble des démarches.

Yaya Ba a été accompagné pendant plusieurs mois par “Crée ta boîte” à la maison des projets

« Nous avons aidé Yaya Ba pour effectuer toutes les démarches administratives, nous avons travaillé avec lui son plan de financement, nous l’avons dirigé vers des formations et lui avons donné de multiples conseils pour que son projet soit pérenne », confie Dieynaba N’Game qui pilote pour la Ville, le dispositif, en liaison permanente avec les partenaires spécialisés dans l’accompagnement à la création d’entreprise

Si bien qu’aujourd’hui, Yaya Ba ne s’en cache pas : « Cet accompagnement a été très précieux. Sans lui, j’aurais peut-être pu faire aboutir mon projet mais je ne suis pas sûr qu’il aurait été aussi solide ». Et ce n’est pas fini… le jeune Rolivalois pourra continuer à être accompagné – gratuitement – pendant les deux premières années de son activité !

*La pause gourmande – 06 76 50 38 55 – facebook : pause gourmande yaya

*Crée ta boîte (dispositif financé par l’Agence France Entrepreneur) – Maison des Projets, 131 rue Grande – Contact : Dieynaba N’Game – 02 32 09 51 34 – voir notre page consacré au dispositif «Crée ta boîte»

 

Partagez :

COORDINATEUR (H/F) TAP et ATSEM

Recrutement clos !
Recrutement clos !

Si vous souhaitez déposer une candidature spontanée suivez ce lien.

COORDINATEUR (H/F) TAP et ATSEM – Candidatures à envoyer avant le 5 Octobre 2018

Fonctionnaire de catégorie B ou contractuel – Temps complet

Missions

Positionné(e) dans l’organigramme de la Direction Enfance Jeunesse Éducation (DEJE), placé(e) sous la responsabilité hiérarchique directe du chef de service Péri/Extrascolaire (N+1), l’agent doit animer le projet éducatif de territoire (PEDT) avec les différents acteurs. Il assure particulièrement la coordination des temps d’ateliers périscolaires (TAP), créés par la réforme des rythmes éducatifs, et l’encadrement des agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (ATSEM). Ses collaborateurs sont les directeurs multi-sites d’Accueils collectifs éducatifs de mineurs (ACEM). Dans ce cadre, il doit développer des Accueils dits Centres de loisirs « à forte ambition éducative ». Il garantit notamment une charte de qualité pour, ou les autres activités comme celles du mercredi après-midi visant à obtenir le label « Plan Mercredi » dès 2018/2019.

À ce titre, ses missions regroupent principalement :
– le suivi administratif, technique et financier des dossiers (analyse des besoins, recensement, étude, évaluation des offres d’intervention, gestion budgétaire et financière du TAP, contractualisation des relations, planification, fiches de renseignements, brochures de communication pour les familles,…)
– l’encadrement hiérarchique des ATSEM placés sous la responsabilité fonctionnelle du directeur d’école (sur le temps scolaire) et du directeur multi-sites (DMS) d’ACEM (sur le temps péri et extrascolaire)
– la gestion de la mutualisation des moyens (locaux, matériel des écoles, centres de loisirs,…)
– le contrôle très régulier de l’activité par des visites dans chaque structure (conseiller pédagogique)
– la participation à la coordination entre les acteurs (organisation, encadrement et animation de comités de suivi, formations,…)
– la mise en place sur chaque site d’un réel travail de suivi des agents (tutorat, formation, évaluation,…)
– la garantie du respect des normes, des procédures et des échéances fixées
– le renforcement des parcours éducatifs individualisés, cohérents et de qualité offert aux enfants
– le soutien à l’organisation des événements en lien direct avec toute la communauté éducative

Qualités et compétences requises

Justifiant d’une formation supérieure (titulaire d’un DEJEPS et de tout autre diplôme professionnel de niveau Bac+2/3), vous disposez d’une expérience significative dans le domaine de l’éducation

Savoirs : connaissances théoriques et pratiques réglementaires et comptables ; très bonne expression écrite et orale ; connaissance des réseaux et politiques territoriales
Savoir-être : capacités à communiquer (écoute, compréhension et expression), à restituer les informations et rendre compte (notes, bilans,…), à conseiller, à partager et à transmettre ; très bonnes qualités relationnelles ; sens des valeurs et des responsabilités (respect des procédures, consignes et
délais, accueil, organisation, travail en équipe et en transversalité, initiatives concertées) ; participation constructive à l’amélioration de la performance (changements individuel et organisationnel), dynamisme, autonomie, rigueur, anticipation, réactivité, efficacité, ouverture d’esprit et adaptabilité (aux nouvelles tâches et techniques, à la modernisation des fonctions,…)
Savoir-faire : expérience administrative et financière ; clarté de l’expression et qualités rédactionnelles avérées ; capacités d’analyse et de synthèse pour l’aide à la décision ; esprit et; maîtrise des outils bureautiques standards (Word, Excel et messagerie) et des logiciels de gestion ; aptitude au
développement d’outils de gestion (tableaux de bord, suivi d’activités, évaluations) ; capacité à planifier à fédérer et à animer (réseaux et réunions) ; polyvalence

Conditions d’exercice

– Travail à temps complet du lundi au vendredi, et exceptionnellement les autres jours dans le cadre d’événements – présence attendue à certaines réunions pouvant se tenir en fin de journée
– Assure la suppléance ou l’intérim en cas d’absence ou d’empêchement des responsables, comme le chef de service Péri/Extrascolaire ou les DMS, sur des temps définis tels que les vacances scolaires
– Déplacements quotidiens fréquents en local

Conditions de recrutement

– Fonctionnaire de catégorie B ou contractuel
– Rémunération statutaire + régime indemnitaire
– Prise de poste souhaitée attendue dès que possible

Pour postuler, adressez votre curriculum vitae ainsi que votre lettre de motivation

Si ce poste vous intéresse, veuillez adresser votre candidature, curriculum vitae (+ photo) et lettre de motivation avant le 5 octobre 2018.
Pour toutes informations, vous pouvez vous adresser à M. Pascal REGNAULT, directeur Enfance Jeunesse Education, (tél. : 02.32.09.51.79 – 06.79.89.51.06 / e-mail pregnault@valdereuil.fr).

par courrier :
à l’attention de la Direction des Ressources Humaines
Mairie de Val-de-Reuil
70, rue Grande BP 604
27106 – VAL-DE-REUIL CEDEX

par courriel :

[contact-form-7 id=”39716″ title=”Candidatures COORDINATEUR (H/F) TAP et ATSEM”]

Consultez l’annonce complète ci-dessous

 

Partagez :

ANIMATEURS (H/F) CDD année scolaire 2018-2019

Recrutement clos !
Recrutement clos !

Si vous souhaitez déposer une candidature spontanée suivez ce lien.

ANIMATEURS (H/F) Recrutement dès que possible !

Dans le cadre d’un contrat à durée déterminée pour l’année scolaire 2018/2019 Temps complet et non complet

Missions

Mission principale : Encadrement d’enfants âgés de 3 à 17 ans en veillant à leur sécurité physique et morale. Mise en place d’activités pédagogiques, planification et gestion d’effectifs, de projets.

Profil

BAFA, BAFD, BAPAAT, BPJEPS, DEJEPS, PSC1…

Responsable, rigoureux, volontaire, organisé, force de propositions, mobile.

Pour postuler, adressez votre curriculum vitae ainsi que votre lettre de motivation

par courrier :
à l’attention de M. LE MAIRE
Mairie de Val-de-Reuil
70, rue Grande BP 604
27106 – VAL-DE-REUIL CEDEX

par courriel :

[contact-form-7 id=”36576″ title=”Candidatures recrutement”]

Consultez l’annonce complète ci-dessous


 

Partagez :

Emploi : un coup de pouce pour les jeunes !

Vous avez entre 18 et 30 ans ? Vous cherchez un emploi ? Venez rejoindre le dispositif 100 chances, 100 emplois qui débute le 20 septembre. Une belle opportunité pour mieux s’intégrer dans le monde professionnel !

C’est un fait : trouver un emploi et s’insérer dans le monde du travail quand on est jeune et sans qualification relève souvent du parcours du combattant.

Rien n’est pourtant irrémédiable… c’est le message que fait aujourd’hui passer la ville de Val-de-Reuil qui relance, avec l’entreprise Schneider Electric et SOS Interim, le dispositif 100 chances, 100 emplois. Son objectif : réduire le chômage des 18-30 ans les moins qualifiés en leur donnant les clés indispensables à leur réussite.

Des débouchés à l’issue du dispositif

Créé en 2004 à l’échelle nationale, et mis en œuvre sur l’agglomération entre 2015 et 2017, ce dispositif a fait ses preuves. « 70 % des jeunes mobilisés ont quitté le dispositif avec une sortie positive : CDI, CDD, mission d’intérim de plus de six mois, formation… », rappelle Céline Bachelin, directrice des ressources humaines de Schneider Electric.

C’est pourquoi la ville de Val-de-Reuil a décidé de porter ce nouveau dispositif basé sur le partenariat très fort avec les entreprises. « Une cinquantaine d’entreprises du secteur jouent le jeu et des parrains se mobilisent pour accompagner les jeunes tout au long du parcours », indique pour sa part Allal El Ouerdighi, directeur du CCAS de Val-de-Reuil.

Une aubaine pour les jeunes qui bénéficient des conseils de leur parrain et de ses contacts, visitent des entreprises, peuvent effectuer des stages, profitent d’entretiens conseils avec des chefs d’entreprises…

Marc-Antoine Jamet a signé une convention avec les dirigeants de Schneider Electric et SOS Interim pour mettre en place ce dispositif

Comment ça marche ?

Pour intégrer ce dispositif, rien de plus simple : les jeunes sont d’abord conviés à une réunion d’information. S’ils sont partants, rendez-vous la semaine suivante pour 4 à 5 jours d’accompagnement intensif.

« Ils feront alors des entretiens d’embauche à blanc et recevront des conseils sur ce qui est bien, ce qui ne l’est pas, présenteront leur CV qu’ils retravailleront pendant la semaine… », précise Mélanie Charon, directrice de SOS Interim. La motivation sera également évaluée, les codes sociaux à adopter travaillés, le projet professionnel affiné…

Dernière étape de ce SAS, une présentation orale la semaine suivante devant le comité des acteurs économiques (CAE). Là, en fonction des projets, les parrains se positionneront autour du jeune pour un « coaching » régulier jusqu’à ce qu’il vole de ses propres ailes.

« Nous avons prévu plusieurs sessions pour toucher un maximum de jeunes », signale Céline Bachelin. La première a lieu dans les prochains jours : réunion d’information le 20 septembre avant le dispositif d’accompagnement  prévu du lundi 24 au vendredi 28 septembre et oral le 2 octobre (seconde session en décembre)

*Les jeunes  intéressés doivent contacter le service municipal de l’emploi – CCAS de Val-de-Reuil au 02 32 09 51 43 dès maintenant. 

Adresser un courriel à la cellule «Emploi»

[contact-form-7 id=”38388″ title=”V4_poleemploi_ccas”]

L’emploi sur notre site

 

Crée ta boîte

Rolivalois, crée ta boîte !

Vous êtes Rolivalois et voulez monter votre entreprise ? Avec Crée ta boîte, vous êtes guidés au fil de votre ...
Lire La Suite…
candidature spontanée

Envoyer une candidature spontanée

Vous recherchez un stage ? La Ville de Val-de-Reuil accueille en son sein des stagiaires. Malheureusement le nombre de places ...
Lire La Suite…
Carte de Val-de-Reuil

Vie économique : Les commerces, entreprises artisanales et industrielles

Créée en 1975 entre Seine et Eure, rebaptisée Val de Reuil en 1985, la cité rolivaloise, maintenant quatrième ville du ...
Lire La Suite…
Forum de l'emploi 2019

L’emploi

Nos actualités concernant l'emploi ...
Lire La Suite…

 

L’actualité de l’emploi

Crée ta boîte : la solution sur mesure

Le dispositif Crée ta boîte a organisé une session de speed-meeting au Factory sport Café. Rencontre avec ces porteurs de ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

ANIMATEUR SAISONNIER EN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS (H/F)

ANIMATEUR SAISONNIER EN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS (H/F) Dans le cadre des recrutements saisonniers pour les mois de juillet et ...
Lire La Suite…

Vœux de Marc-Antoine Jamet et de la Municipalité le 16 Janvier 2020 à 18h30

Le 16 Janvier à 18h30 au Théâtre de l'Arsenal, Marc Antoine Jamet, Maire, et le Conseil municipal vous présenteront leurs ...
Lire La Suite…

Humando s’installe au CCAS

Vendredi 6 décembre 2019, l’Entreprise de Travail Temporaire d’Insertion (ETTI) Humando a inauguré ses nouveaux locaux au sein du CCAS ...
Lire La Suite…
Amoureux des bijoux, Thierry Lechevalier a ouvert sa boutique Clip'In en 1989

Clip’in : 30 ans de bijoux et cadeaux

Depuis 30 ans, Thierry Lechevalier tient les rênes de Clip’In, sa boutique de bijoux / cadeaux blottie sur la place ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

Agent d’accueil (h/f) au sein de l’hôtel de ville – 15h/sem Contrat à durée déterminée de 3 mois

Agent d’accueil (h/f) au sein de l’hôtel de ville – 15h/sem - Contrat à durée déterminée de 3 mois Cadre ...
Lire La Suite…
Partagez :

INTERVENANT(E) ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE (CLAS)

Recrutement clos !
Recrutement clos !

Si vous souhaitez déposer une candidature spontanée suivez ce lien.

INTERVENANT(E) ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE (CLAS) (h/f) dans le cadre d’un contrat à durée déterminée du 1er octobre 2018 au 30 juin 2019

Cadre d’emploi : Adjoint d’animateur ou animateur (catégorie B ou C)

Les candidatures seront closes le 14/09/2018

Enjeux et Missions

Sous la responsabilité du Coordonnateur CLAS, vous intervenez 4 fois par semaine pour proposer des activités d’appuis à la scolarité (apports méthodologiques à la leçon, révisions et projet d’ouverture culturelle) et d’aide à la parentalité (activités en lien avec les parents, écoute, soutien).

Vous travaillez en équipe dans des établissements scolaires. Le niveau des enfants varie du CP à la 3ème. Vous avez en charge un groupe de 8 enfants.

Rattaché au CCAS, vous travaillez en lien avec les différents partenaires notamment l’Education Nationale.
Vous êtes sollicités pour remplir des évaluations et participer à des réunions d’équipes.

Profil

Titulaire d’un BAC+2, vous disposez d’une expérience avec les enfants (animation, éducation…), d’un bon niveau en langues apprécié.

Étudiants acceptés.

Conditions de recrutement

* Poste à temps non complet – CDD du 01/10/2018 au 30/06/2019
* Horaires les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 16h30 à 18h (seulement sur les périodes scolaires)
* Disponibilité et adaptation dans l’organisation du travail

Consulter l’offre

 

Merci d’adresser votre candidature

(lettre de motivation + C.V.) avant le 14/09/2018 par courrier
à l’attention de M. LE MAIRE
Mairie de Val-de-Reuil
70, rue Grande BP 604
27106 – VAL-DE-REUIL CEDEX
Pour tout renseignement, contacter Madame Isabelle AVENEL, Coordinatrice CLAS, 02 32 09 51 41

Pour postuler par courriel

[contact-form-7 id=”39109″ title=”V4_Candidatures recrutement_Jimonet”]

 

Partagez :

Demandeurs d’emploi : des formations à la carte, pour vous !

Vous êtes demandeur d’emploi, à la recherche d’une formation qualifiante ? Découvrez ici toute les offres proposées à Val-de-Reuil et ses alentours.

Après l’énorme succès de la 4ème édition du Forum des métiers qui a accueilli plus 3000 visiteurs autour des 160 entreprises et partenaires de l’emploi, le CCAS de Val-de-Reuil et la Région Normandie se sont mobilisés pour offrir aux demandeurs d’emploi un accès simple et direct à toutes les formations qualifiantes proposées sur le territoire de Val-de-Reuil et ses environs.

Trouvez ici les formations en accès direct :

  • Le tableau complet de l’offre de formation qualifiante proposée sur le territoire de Val-de-Reuil et des zones limitrophes (Louviers, Elbeuf) en cliquant ici.
  • Le tableau des actions de formation se déroulant à proximité de Val-de-Reuil en cliquant ici

Des formations dans tous les secteurs d’activité

 Pour vous permettre l’accès à un emploi durable, il existe un panel de formations dans l’Eure et la Seine-Maritime, que ce soit dans l’animation, le bâtiment, le commerce, l’industrie, la logistique, la santé… Trouvez la formation qui vous convient selon votre projet professionnel !

Des formations pour différents niveaux de diplôme

Les niveaux de formations visés sont les niveaux CAP, BAC, BAC + 2, et plusieurs titres professionnels.

Le dispositif « Une Formation, Un Emploi »

 

Le dispositif « Une Formation, Un Emploi » vous concerne si vous êtes demandeur d’emploi. Il vous permet de vous former en alternance dans une entreprise et dans un organisme de formation, pour préparer au mieux votre emploi au sein de l’entreprise partenaire.

Grâce à une convention signée entre l’entreprise et la Région, vous êtes accueilli et rémunéré en entreprise et au sein d’un organisme de formation sous le statut de stagiaire de la Formation Professionnelle pendant trois à six mois.

Vous trouverez toutes les informations sur le flyer du dispositif « Une Formation, Un Emploi » en cliquant ici

 

Partagez :

Daniel Reding : de Dr Sono à Zéphir Audio !

Dans le monde de l’événementiel et du spectacle Daniel Reding s’est fait un nom. Sa société, Zéphir Audio, est aujourd’hui incontournable dans la région. Une belle ascension pour l’enfant de Val-de-Reuil !

Daniel Reding est aux commandes de Zephir Audio
Daniel Reding est aux commandes de Zephir Audio

Le meeting international d’athlétisme en janvier, c’était lui ; le championnat de France cadets / juniors fin février, c’était lui ; le championnat du monde sport adapté, c’était encore lui ; le forum des métiers fin mars, ce sera à nouveau lui !

On l’aura compris : Daniel Reding est de tous les événements ! A Val-de-Reuil bien-sûr mais pas seulement : dans l’agglomération Seine-Eure aussi, dans l’Eure, en Seine-Maritime…  Son talent a largement dépassé nos frontières !

« J’ai toujours été attaché à ma ville »

À 30 ans, l’enfant de Val-de-Reuil devenu spécialiste des techniques de l’événementiel et du spectacle vivant, a créé sa propre société de sonorisation, mise en lumière, vidéo il y a quelques mois : et sans aucun doute, Zephir Audio a de beaux jours devant elle !

Très connu dans la cité contemporaine, Daniel a grandi ici ; a commencé la musique – sa passion – ici (il est le batteur du groupe Not Mad). C’est d’ailleurs lorsqu’il faisait ses études musicales à Paris que Daniel a commencé à s’intéresser sérieusement à l’univers de la technique.

« À la sortie de l’école, j’ai postulé au conservatoire de musique de Val-de-Reuil où ils cherchaient un régisseur ». Nous sommes en 2012, Daniel est embauché. « J’ai toujours été très attaché à ma ville ; ce poste à Val-de-Reuil était une belle opportunité ».

À l’issue de son contrat, trois ans plus tard, la technique n’a plus aucun secret pour lui. A 27 ans, le jeune Rolivalois décide de voler de ses propres ailes. « J’ai acheté du matériel, un camion et j’ai créé mon auto-entreprise : Dr Sono ».

Une ascension fulgurante

De sonorisations de concerts en petits événementiels, Dr Sono se fait petit à petit un nom dans ce milieu singulier. Son professionnalisme n’échappe pas aux organisateurs d’événements qui le sollicitent de plus en plus.

Si bien que début 2017, finie l’auto-entreprise ! Daniel créé une SASU (société par actions simplifiées unipersonnelle) : c’est la naissance de Zéphir Audio ! « Ca marche plutôt bien pour moi : j’ai même déjà pu embaucher quelqu’un, début 2018 et dans quelques semaines, je recruterai une troisième personne, à mi-temps ».

Et l’ascension ne s’arrêtera pas là : installé dans les anciens locaux des services techniques de la ville de Val-de-Reuil, Daniel Reding met actuellement les dernières touches à un nouveau projet qui permettra à sa société de gravir une nouvelle marche.

« Je construis actuellement un studio d’enregistrement de 50 m2 environ dans mes locaux. Hormis la gare aux musiques à Louviers, il n’y a pas d’équipements de ce type dans le secteur alors que la demande est forte ». L’ouverture est prévue en septembre 2018.

Une chose est sûre : Daniel avait raison d’y croire… et d’oser !

*Zéphir Audio – 06 76 40 90 69. site internet : Zéphir Audio sur Facebook

 

Partagez :

Cross de l’Epide : les résultats du nouveau parcours

Comme à chaque édition du cross de l’Établissement pour l’Insertion dans l’Emploi (Epide) deux mots reviennent en boucle : organisation et convivialité.

Cross de l'Epide : le départ
Cross de l’Epide : le départ

Une organisation parfaite et millimétrée, menée par Benoît Balut, adjoint à la jeunesse et formateur sport à l’Epide,  et encadrée par de nombreux bénévoles  et  un esprit convivial avec stands pour se désaltérer à l’arrivée,  génèrent de plus en plus  de participants. C’est ainsi que jeudi  19 avril, pour cette 21ème édition, 290 coureurs ont pris le départ.

Des jeunes de 7 Épide de France ont répondu à l'appel
Des jeunes de 7 Epide de France ont répondu à l’appel

Les jeunes volontaires des Épide venus de 7 centres de toute la France, d’Alençon à Toulouse, mais aussi élus, gendarmes, pompiers, équipe d’entreprises partenaires et athlètes avertis, auxquels s’étaient joints une trentaine d’adeptes de marche nordique, ont découvert un  nouveau parcours : 1 km supplémentaire, soit une boucle de 6 kilomètres voie de la cavitation avec passage ombragé en forêt, très apprécié par les 27 degrés ce jour-là,  et quelques montées spectaculaires pour corser l’épreuve.

Un nouveau parcours avec passage en forêt de Bord
Un nouveau parcours avec passage en forêt de Bord

L’objectif a été atteint pour l’ensemble des participants : le dépassement de soi tout en se faisant plaisir !
Rendez-vous pour le prochain cross est d’ores et déjà pris : ce sera en octobre !

290 participants pour cette 21ème édition
290 participants pour cette 21ème édition

Les Résultats

[google-drive-embed url=”https://drive.google.com/file/d/11RSfe_9GS3qsTq5CnGWLjegt2_t0uWbo/preview?usp=drivesdk” title=”ResultatsCrossEpide19042018.pdf” icon=”https://drive-thirdparty.googleusercontent.com/16/type/application/pdf” width=”100%” height=”400″ style=”embed”]

 

Partagez :

Le forum des métiers attire les foules

Affluence record hier au 4e forum des métiers, de l’emploi et de la formation : 4000 visiteurs sont venus à la rencontre des 160 exposants. 350 offres d’emploi étaient proposées.

Ils sont chaque année de plus en plus nombreux à répondre présents ! D’une cinquantaine d’exposants il y a quatre ans maintenant, ils étaient près de 160 ce jeudi au stade Jesse Owens pour le grand rendez-vous rolivalois de l’emploi.

Ce 4e forum des métiers, de l’emploi, de la formation mais aussi de l’orientation a tenu toutes ses promesses. Dès l’ouverture, le stade était littéralement pris d’assaut par des centaines de visiteurs, de tous âges, de tous profils, de tous horizons.

Nombreux postes à pourvoir

De nombreuses entreprises étaient venues avec des offres d'emploi
De nombreuses entreprises étaient venues avec des offres d’emploi

« C’est une aubaine d’avoir autant d’entreprises dans un même lieu », confie Valérie, une habitante de Saint-Pierre-du-Vauvray en recherche d’emploi, venue avec quelques CV. « Après tout, peut-être que ce sera ma chance aujourd’hui ». Et c’est bien là tout l’intérêt de ce rendez-vous.

En plus de permettre à chacun de découvrir les métiers du territoire, en plus de découvrir les formations pour y prétendre, la grande majorité des entreprises présentes hier disposaient de postes à pourvoir. « Au total, pas moins de 350 offres d’emploi étaient proposées sur ce forum », indique Géraldine Deliencourt, élue rolivaloise en charge de l’emploi, ravie du succès de ce rendez-vous.

Tous les secteurs d’activités

Bâtiment, sécurité, services à la personne, social, pharmacie, logistique, automobile, chimie, métiers du luxe, des espaces verts ou de la propreté, mais aussi agences d’interim… c’est une vaste palette d’activités et de métiers qui étaient proposées aux visiteurs au fil de la journée.

speed coaching avec NQT
speed coaching avec NQT

Et pour donner davantage de chance encore aux demandeurs d’emploi, l’association NQT (nos quartiers ont du talent), dont la mission est d’aider les jeunes diplômés à trouver un emploi, proposaient des speed coaching permettant à chacun de travailler leur entretien d’embauche avec des professionnels des entreprises.

Forum de l’orientation

2000 collégiens présents à Jesse Owens
2000 collégiens présents à Jesse Owens

Pour la première fois également cette année, le forum accueillait près de 2000 collégiens de 3e du territoire venus participer au forum de l’orientation. Un espace spécifique était dédié aux lycées, aux CFA et aux différentes formations qui pourraient intéresser les jeunes. Des ados qui ont également pu rencontrer de nombreuses entreprises et découvrir de nouveaux métiers.

Marc-Antoine Jamet n’a pas caché sa satisfaction devant le succès de ce rendez-vous. « Vous êtes de plus en plus nombreux, de plus en plus fidèles, de plus en plus actifs : merci ! Ce que vous faites n’est pas inutiles : le chômage recule sur notre territoire. Il a même baissé de 12 % chez les moins de 25 ans ». Et le maire de rappeler toutefois qu’à Val-de-Reuil, le chemin est encore long et que la ville – dont le service municipal de l’emploi mène une tâche colossale et multiplie les projets – a besoin de l’aide de tous.

Marc-Antoine Jamet, ravi du succès de ce forum
Marc-Antoine Jamet, ravi du succès de ce forum

« Nous sommes le premier pôle économique du département. Plus de 1000 emplois ont été créés en 2017 », insistait pour sa part Bernard Leroy, le président de l’Agglo seine-Eure, ravi de voir autant de monde à Val-de-Reuil ce jeudi.

Quant à la sous-préfète Anne Frackowiak-Jacobs, elle s’est laissée porter par le vent d’optimisme qui soufflait au stade Jesse Owens hier avant de rappeler le rôle fondamental des partenaires de l’emploi. « A nous de répondre à ce besoin qu’on forme les demandeurs d’emploi et les jeunes en priorité ».

démonstrations en tout genre ce jeudi 29 mars
démonstrations en tout genre ce jeudi 29 mars
Partagez :

Mission Locale : vers la transition numérique

L’accompagnement des parcours des jeunes vers les métiers de demain a été au cœur de l’édition 2018 de la Semaine Nationale des Missions Locales, du 15 au 23 mars. Retour sur cette semaine d’animations en partenariat avec la Fondation Orange.

La Mission Locale et ses partenaires
La Mission Locale et ses partenaires réunis autour du thème “Vers les métiers de demain”

« On s’est lancé à fond, toujours bien accompagnés. Nous avons créé des supports multimédia et depuis nous sommes le relais auprès des jeunes ».  Ainsi parle Adrien, 20 ans, un des trois jeunes en service civique à la mission locale de Val-de-Reuil, titulaire de deux licences, Arts et spectacles et Arts plastiques, en formation pour devenir lui-même formateur numérique. Il est vrai que la thématique « Vers les métiers de demain » s’inscrit dans la réflexion générale autour des compétences à développer, à adapter et à faire évoluer auprès des jeunes et des animateurs des missions locales. Depuis 2016 des chantiers de réflexion ont été menés sur ce sujet avec les « Clics and Job », les changements d’interfaces web, la mise en place de tutoriaux sur les réseaux sociaux grâce aux services civiques, tout ceci pour anticiper au mieux les nouveaux besoins en cette période de transition numérique.

Adrien, service civil à la Mission Locale
Adrien, service civil à la Mission Locale, explique son parcours

Un projet novateur

Pour accompagner cette transition, La Mission Locale de Val-de-Reuil-Louviers-Andelle, a répondu à un appel à projet porté par la Fondation Orange dans le cadre de leur programme « Ensemble pour l’insertion des jeunes ». Le projet, qui avait pour but de promouvoir auprès des jeunes les nouveaux usages du numérique dans les métiers, a été sélectionné et a perçu un soutien de 10 000 €.

Une maison construite en 3D
Dans “La boîte à outils” : l’avenir des métiers du bâtiment ou une maison construite en 3D

Cette aide a contribué à réaliser le projet « Créativ’Numérique » en finançant les prestataires qui avait vocation à former et transmettre. Chose faite avec la venue  de « La boîte à outils », un container pédagogique aménagé et mobile diffusant des démonstrations de réalité virtuelle et augmentée, proposant outils de robotique, d’applications big data, d’objets connectés, d’impressions 3D. Une animation qui a été très prisée par les jeunes de la Mission Locale mais aussi de l’Epide, d’Epireuil, du CCAS, de professionnels de la formation ou bien d’entreprises locales.

Réalité virtuelle et augmentée
Dans “La boîte à outils” : découverte et immersion totale dans la réalité virtuelle et augmentée

Un dynamisme salué

Orientation, projet professionnel, formation, accès à la qualification, développement des compétences acquises dans un cadre non formel… : les sujets sont nombreux pour les Missions Locales, premier service public de référence pour l’accompagnement des jeunes de 16 à 25 ans au quotidien dans leurs projets personnels et professionnels… Le dynamisme de celle de Val-de-Reuil lors de cette semaine a été salué par l’ensemble des acteurs : élus, ville, sous-préfecture, Fondation Orange qui voient aussi dans l’émergence du numérique, outil transversal  dans toutes les branches professionnelles, l’opportunité d’une meilleure intégration des personnes en situation de handicap, la possibilité pour les entreprises d’un recrutement différent et plus solidaire.

Partagez :

Tous au forum des Métiers et de la Formation le 29 mars !

Plus de 160 entreprises et partenaires de l’emploi seront rassemblés le jeudi 29 mars au stade Jesse Owens pour le 4ème Forum des métiers, de l’emploi et de la formation. Nouveauté 2018 : il est rejoint par le Forum de l’Orientation, destiné aux plus jeunes. Près de 4000 visiteurs sont attendus tout au long de cette journée riche en rencontres.  

Près de 4000 visiteurs sont attendus au fil de la journée
Près de 4000 visiteurs sont attendus au fil de la journée

Val-de-Reuil a fait de la lutte contre le chômage une priorité ! C’est dans cette perspective que le service municipal de l’emploi se mobilise depuis plusieurs mois pour mettre sur pied, avec l’étroite collaboration de l’Agglomération Seine-Eure, son grand rendez-vous annuel consacré à l’emploi.

Pour sa quatrième édition, jeudi 29 mars au stade Jesse Owens, plus de 150 entreprises et partenaires de l’emploi issus de secteurs d’activités très diversifiés ont d’ores et déjà confirmé leur participation. Ce record prouve à quel point le forum des métiers, de l’emploi et de la formation de Val-de-Reuil – cofinancé par la Ville, l’Agglomération, la Région et l’Etat – est devenu un événement incontournable pour les professionnels comme pour les personnes à la recherche d’un emploi.

Concilier l’offre et la demande

Cette rencontre exceptionnelle – qui allie solidarité, efficacité et proximité – permet chaque année de familiariser les visiteurs avec la très vaste palette des métiers présents sur la ville, sur le territoire de l’Agglomération et ses alentours.

2018 ne dérogera pas à la règle : de la logistique à la cosmétique, de la pharmacie aux métiers du luxe, des transports au BTP en passant par les espaces verts, la métallurgie, l’automobile, le numérique, l’intérim ou encore les services à la personne…, de très nombreuses entreprises se sont spontanément mobilisées pour donner davantage d’envergure à ce 4e rendez-vous de l’emploi Seine-Eure. Un rendez-vous plus que jamais essentiel pour la population.

160 exposants attendus au stade Jesse Owens
160 exposants attendus au stade Jesse Owens

Dans une très grande diversité d’entreprises, cette formidable dynamique économique ne profite malheureusement pas suffisamment aux habitants du territoire. La cause ? L’inadéquation entre les postes proposés et les compétences des demandeurs d’emploi locaux.

Quels métiers sur le territoire ?

Quels sont les métiers du territoire ? Comment peuvent-ils s’intégrer dans un projet professionnel ? Comment bien se former pour accéder à ces métiers ? C’est à ces questions et bien d’autres que le forum, qui accueillera également de nombreux organismes de formation, pourra répondre.

De manière très concrète, plusieurs sociétés proposeront, au fil de cette journée, des offres d’emploi, de stages, de contrats en alternance… L’an passé, plusieurs dizaines de visiteurs avaient ainsi pu trouver un travail simplement en visitant le forum des métiers et de la formation.

démonstration de savoir-faire d'un artisan-verrier
démonstration de savoir-faire d’un artisan-verrier

Certaines entreprises et structures présenteront également des démonstrations de leur savoir-faire : Hermès, l’Alchimie du verre (artisan verrier de Pont-de-l’Arche) ; CFA de Val-de-Reuil (fleuriste, cuisine, service, coiffure…) ou des conseils personnalisés comme ceux de l’association NQT (« nos quartiers ont du talent ») dont la mission est d’accompagner les jeunes diplômés (Bac + 3 et plus) et qui proposera tout au long de la journée des « speed coaching » afin de perfectionner les techniques d’entretien des jeunes.

Et parce que le handicap ne doit pas être un frein à l’emploi, un espace spécifique sera consacré, cette année encore, à l’accompagnement des personnes en situation de handicap. Des entreprises adaptées, centres de formations et associations spécialisées y seront rassemblés.

Nouveauté 2018

Grande nouveauté de cette année 2018 : le forum des métiers de Val-de-Reuil ne fera plus qu’un avec le forum de l’orientation de la vallée de l’Andelle, rendez-vous organisé depuis 14 ans maintenant par la Mission Locale, en partenariat avec l’Education Nationale, à Romilly sur Andelle. Pour cette édition, les organisateurs ont choisi de s’associer pour diversifier les exposants et accueillir un public plus large. Près de 1500 élèves de 3e des collèges de Val-de-Reuil, Louviers, Pont de l’Arche et la Vallée de l’Andelle (Romilly et Fleury sur Andelle) pousseront ainsi la porte du forum au fil de la journée. L’occasion pour eux d’affiner leur projet, de découvrir les différentes filières et formations proposées dans la région, de rencontrer un grand nombre de professionnels.

Un service municipal de l’emploi dynamique

Le service municipal de l'emploi, un guichet de proximité efficace
Le service municipal de l’emploi, un guichet de proximité efficace

Ce 4eme forum des métiers et de la formation est – pour la ville de Val-de-Reuil – un des points forts de sa politique de l’emploi. Même si elle est l’une des rares communes à disposer d’un service municipal de l’emploi, guichet de proximité particulièrement efficace auquel elle est très attachée, elle ne songe évidemment à ne lutter contre le chômage qu’en synergie avec les différents partenaires et les entreprises qui se mobilisent.

Aujourd’hui, les efforts collectifs effectués pour améliorer la situation des Rolivalois portent leurs fruits. Sans oublier une seconde les 1100 Rolivalois qui sont à la recherche d’un emploi,  le taux de chômage a baissé de 7 % en un an.

Le Forum des métiers et de la formation – jeudi 29 mars 2018 de 09h00 à 18h00 au stade Jesse Owens à Val-de-Reuil. Il est gratuit et ouvert à tous.

Infos pratiques

Pour tous renseignements vous pouvez appeler Madame Christine Potin au 02 32 09 51 73 vous pouvez également adresser un courriel (sélectionner le service emploi dans le formulaire de contact)

Le flyer du Forum

Télécharger le document
[embeddoc url=”https://www.valdereuil.fr/wp-content/uploads/2018/03/flyerforum2018vecto4.pdf” width=”100%” download=”all” viewer=”google”]

Partagez :

Rachel Féral : son rêve de top model se réalise !

Collégienne à Alphonse Allais, Rachel Féral s’est envolée en Inde pendant trois mois pour réaliser son rêve : devenir mannequin. Tout juste rentrée à Val-de-Reuil, elle confie avoir vécu une expérience magique.

Rachel Féral a pu réaliser son rêve : devenir top model !
Rachel Féral a pu réaliser son rêve : devenir top model !

Difficile de retrouver son quotidien d’ado, sa vie de collégienne quand on vient de vivre pareille aventure ! Depuis jeudi soir dernier, qu’elle a posé le pied sur le tarmac de l’aéroport de Paris, Rachel Féral essaie de réapprendre à vivre, un peu comme avant ;  comme avant de s’envoler à l’autre bout du monde où elle vient de passer les 3 mois les plus palpitants de sa vie… loin de sa famille, loin de ses amis, loin de sa vie occidentale.

Un contrat dans une agence indienne

Être mannequin, c’est la passion de cette jeune Rolivaloise de 15 ans ! Autant dire que ce contrat de 3 mois décroché dans une agence en Inde s’est avéré pour elle une chance extraordinaire : 3 mois pour apprivoiser le métier de top model… Le rêve de tant de jeunes filles.

« En juin dernier, j’ai participé au concours de mannequin normand Top New Face Mode. La lauréate remportait un contrat de 3 mois en Inde », se souvient Rachel. Ce soir-là, la jeune Rolivaloise ne remporte pas le concours. Et pourtant, cette soirée marquera le début d’une incroyable aventure. « Début novembre, j’ai reçu un appel de New Face Mode. La gagnante s’était désistée et le jury s’est à nouveau réuni pour décerner le titre à une autre candidate : c’était moi ! ». A la clé pour Rachel, ce séjour inédit en Inde, dans une toute jeune agence dont elle sera le premier mannequin.

Trois mois inoubliables en Inde pour Rachel
Trois mois inoubliables en Inde pour Rachel

« Je partais vers l’inconnu »

Avec le soutien de sa famille (un peu abasourdie sur le moment par cette annonce impromptue), avec l’assentiment du collège, Rachel s’envolera 15 jours plus tard à plus de 6500 km de Val-de-Reuil… « J’étais très excitée et angoissée aussi. Je partais vers l’inconnu ». Même si ses parents – Carole et Fabrice Féral – avaient tout organisé pour que le séjour de leur fille, qui n’avait pas encore soufflé ses 15 bougies, se déroule en toute sécurité. « Elle était sous la responsabilité de la directrice de l’agence, chez qui elle était logée », confie Carole Féral, sa maman, qui est restée en contact quotidien avec sa fille pendant 3 mois. Nous avons aussi pris nos dispositions pour nous envoler immédiatement vers l’Inde en cas de besoin ».

Dès lors, s’enchaînent pour la jeune Rachel quelques semaines inoubliables à un rythme incroyablement effréné. « Des shootings étaient organisés quasiment tous les jours, notamment pour des collections de prêt à porter pour le e-commerce : il m’arrivait régulièrement de mettre 100 tenues différentes par jour ».  

Défilé avec Miss India

Défilé avec Miss India
Défilé avec Miss India

Entre castings, shootings et défilés… peu de répit pour notre jeune collégienne dont le quotidien est aussi rythmé par ces longues heures passées sur les routes ou parfois dans les avions pour de nouveaux shootings, par la fatigue des journées très denses mais aussi par ces instants de bonheur unique, tel que ce défilé en compagnie de Miss India avec laquelle elle eut même la chance de partager l’affiche de l’événement.

« À l’extérieur, les gens pensent que c’est un monde de paillettes où tout est facile. Ils ne se rendent pas compte que c’est difficile, fatigant. Il faut apprendre à rester professionnelle dans tous les castings même quand on n’a pas le moral, quand ça ne va pas ». Rachel a ainsi appris à prendre sur elle pendant ces premières semaines, difficiles, à l’autre bout du monde, loin de sa famille, de ses repères…

« J’ai vraiment aimé ces 3 mois »

Rachel est rentrée plus motivée que jamais
Rachel est rentrée plus motivée que jamais

La jeune Rolivaloise a aussi découvert un monde du « chacun pour soi ». Les mannequins entre elles sont parfois méchantes, cruelles… « On comprend vite qu’il n’y a pas d’amitié qui compte ».

Et pourtant, malgré ces difficultés, Rachel est rentrée plus motivée que jamais. « J’ai vraiment aimé ces trois mois ; j’ai aimé ce milieu où j’ai appris des tas de choses. Je vais me donner à fond pour essayer de continuer dans cette voie (NDLR: Rachel sera désormais notamment ambassadrice de New face Mode)… Même si je compte bien privilégier mes études ».  

La jeune fille a aussi pris conscience, pendant ces quelques semaines, de sa chance de vivre dans le confort occidental. « J’ai vu la misère telle que je ne l’avais jamais vue, la pauvreté dans les rues, devant moi. C’est assez traumatisant ». Sans compter les conditions de vie parfois spartiates. « Nous sommes partis une semaine, loin de New Delhi. Là où je logeais, il n’y avait pas d’eau chaude et des cafards dans la salle de bains… »

« Nous sommes très fiers d’elle »

Ambassadrice de New Face Mode
Ambassadrice de New Face Mode

Aujourd’hui, quelques jours après avoir retrouvé sa famille et son quotidien, Rachel a donc repris sa vie de collégienne. Non sans quelques difficultés. « Mes journées me semblent tellement calmes ; j’étais habituée à être en permanence en activité, à bosser tout le temps ». En attendant, la jeune fille est rentrée avec un atout substantiel : après trois mois à pratiquer l’anglais au quotidien, elle le parle aujourd’hui couramment !

Quant à ses parents, ils ne cachent pas leur fierté. « Nous l’avons laissée partir car elle est bien dans sa tête; elle est très respectueuse, nous lui faisons confiance », confie son papa, Fabrice. « Nous sommes très fiers d’elle : elle nous impressionne par sa capacité à s’adapter, à gérer des situations pas toujours faciles ». 

Itinéraire d’une jeune top model

Il y a quelques toutes petites années encore, personne dans la famille Féral n’imaginait le chemin que prendrait leur dernière fille Rachel. Mais il est des rencontres dans la vie qui peuvent tout simplement bouleverser le cours des choses !

« C’est vrai que depuis toute petite, j’aimais les déguisements. Assez jeune, j’aimais regarder les défilés de mode ». Jusqu’à cette intervention de Nadia Benamara, enthousiasmée par la beauté de Rachel, qui a permis la rencontre avec Artistes et Modèles en scène. Nous sommes en 2015 : Rachel fait ses premiers pas avec cette association normande.

« J’ai participé au salon gourmand de Rouen fin 2016 ; les gens de New Face Model m’ont repérée et m’ont demandé de participer au concours ». Après trois mois de répétitions hebdomadaires, vient la soirée tant attendue… Rachel ne remporte pas le concours mais attire l’oeil du jury qui revient finalement vers elle un peu plus de 4 mois plus tard. Direction l’Inde…

Partagez :

Contre le chômage l’union fait la force

Lutter contre le chômage, c’est sa priorité ! Pour permettre à un maximum de Rolivalois de retrouver le chemin de l’emploi, la ville de Val-de-Reuil multiplie jour après jour les initiatives, par le biais notamment de son service municipal de l’emploi. Outil de proximité indispensable, il œuvre en partenariat avec tous les acteurs de l’emploi qui, eux-mêmes déploient un arsenal d’actions. Petit tour d’horizon.

Forum des métiers
Forum des métiers

9h – un mardi de janvier, comme il y en a tant d’autres au CCAS de Val-de-Reuil. Les portes sont à peine ouvertes que c’est déjà l’ébullition au rez de jardin. Pas de répit pour Christine Caron et Christine Potin, chevilles ouvrières du service municipal de l’emploi. C’est ici, en effet, dans les locaux du CCAS, qu’est installé ce service de proximité vers lequel se tournent plusieurs milliers de Rolivalois chaque année.

Créé au début des années 80, cet outil municipal affichait d’emblée son ambition : jouer la carte de la proximité. « Au départ, il permettait aux Rolivalois d’avoir accès, en temps réel, aux offres d’emploi dont disposait l’ANPE, sans avoir à faire des kilomètres », se souvient Patrice Caumont, directeur général adjoint de la mairie, parti en retraite ces dernières semaines.

Preuve de son efficacité, trois décennies plus tard, le service fonctionne toujours à plein régime, et ce malgré le maillage de plus en plus étroit entre les différents acteurs de l’emploi sur l’Agglomération. Reste qu’au fil du temps, cet outil de proximité – qui a permis à bien des Rolivalois de retrouver le chemin de l’emploi – a très largement évolué. Aujourd’hui, Christine Caron et Christine Potin ne se cantonnent plus à la mise en relation entre un emploi et une demande : « Nous suivons beaucoup de gens, soit les plus éloignés de l’emploi, soit empêchés par des freins importants ». Un accompagnement individualisé que les partenaires soutiennent avec conviction.

Si certains ont juste besoin d’un petit coup de pouce pour préparer leur CV ou leur lettre de motivation, d’autres au contraire ont besoin d’un accompagnement plus régulier, plus étroit. Sur l’agenda des deux agents, c’est chaque après-midi le même rituel : les rendez-vous individuels se succèdent, sans répit.

Pour d’autres demandeurs, ce service de proximité permet simplement de consulter les offres d’emploi via les trois ordinateurs mis à disposition en libre accès. Ils sont en moyenne une trentaine le matin à s’installer derrière l’écran à la recherche du sésame qui leur ouvrira les portes d’une nouvelle vie !

Au final, 3400 personnes environ poussent chaque année la porte du service emploi qui multiplie également les initiatives collectives. « Nos actions successives, qui touchent chaque fois des petits groupes, nous prouvent qu’on arrive à faire avancer les choses », soulignent Géraldine Deliencourt et Mohamed Flihou, élus en charge de l’emploi. «Petit à petit, on constate une baisse du chômage ; ce qui nous conforte dans cette politique de l’emploi de proximité ».

L’an passé, le dispositif « Professionn’elles en action » mené avec le CIDFF* pour aider les femmes chargées de famille à trouver un emploi, a rencontré un vif succès. « À l’issue de cette action proposée à 20 Rolivaloises, plus de la moitié ont trouvé un emploi ou une formation ». Christine Caron le confirme : elle sera donc renouvelée cette année.

Auparavant, le service avait aussi participé à Kit’Emploi, 100 chances / 100 emplois, aux États Généraux de l’Emploi qui avaient abouti au lancement du forum des Métiers (lire notre article sur le forum des Métiers 2017 et le rendez-vous prévu en 2018 le 29 Mars prochain). Et les projets fleurissent encore pour ces prochains mois, ces prochaines années.

Service municipal de l’emploi

Au CCAS, place aux Jeunes.
– Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h en accès libre ; sur rendez-vous de 14h à 17h.
Tel. 02 32 09 51 41

En savoir plus

Lire la page consacrée à l’emploi sur notre site
Lire les articles consacrés à l’emploi sur notre site

Le dossier spécial

Télécharger le document
[embeddoc url=”https://www.valdereuil.fr/wp-content/uploads/2018/02/vdrmag006-dossieremploi.pdf” width=”100%” download=”all” viewer=”google”]

Partagez :

2017 à Val-de-Reuil : la rétrospective

Retrouvez ici la rétrospective des principaux évènements et les principales actualités à Val-de-Reuil en 2017

[display-posts wrapper=”div” id=”12510,12553,12597,12551,12671,12701,12721,12746,12796,12867,12892,12921,12958,12987,13000,13007,13029,13061,13108,13191,13261,13444,13510,13570,13712,12467,13750,13756,13827,13910,13935,13984,14002,14074,14274,15502,15589,15638?15656,15781,15786,16310,16335,16367,16417,16487,16524,16544,17033,17202,17226,17454,17514,17574,17844,17964,18050,18165,18242,18463,18632,18676,18902,28853,28937″ posts_per_page=”-1″ orderby=”date” date_format=”j F, Y” include_excerpt=”true” include_date=”true” image_size=”thumbnail”]

Partagez :

Une place dans les métiers du luxe pour les Rolivalois

25 Rolivalois ont rejoint hier le village de l’institut des Métiers d’excellence à Clichy. Plusieurs d’entre eux pourraient bientôt intégrer une formation dans les métiers du luxe.

Village de l'IME : à la découverte des formations et métiers d'exception
Village de l’IME : à la découverte des formations et métiers d’exception

Bijouterie-joaillerie, maroquinerie, métiers de la mode, conseiller de vente, design… les métiers du luxe recrutent en France ! Pour les atteindre, diverses formations diplômantes sont proposées, pour tous les niveaux scolaires (du CAP au Master 2)

90 % des diplômés placés

Hier mardi 16 janvier, l’institut des métiers d’excellence LVMH ouvrait les portes de son village IME à Clichy sous Bois. Un salon ouvert aux élèves, aux parents, aux demandeurs d’emploi… Sa vocation ? Faire découvrir la vaste palette de formations aux métiers d’exception proposée par l’IME et ses 12 écoles partenaires. Fort d’un taux de réussite aux différentes formations (en alternance) de l’ordre de 96 %, l’IME est en effet largement reconnu sur le marché de luxe : 90 % des diplômés trouvent une place dans les différentes filières métiers.

Marc-Antoine Jamet a accueilli les Rolivalois avec les maires de Clichy et Montfermeil
Marc-Antoine Jamet a accueilli les Rolivalois avec les maires de Clichy et Montfermeil

25 Rolivalois étaient donc du voyage hier et ont pu pousser la porte de ce salon hors du commun où se côtoyaient une quarantaine de partenaires présentant les différents métiers, les différentes formations… Autant dire que le petit groupe est rentré à Val-de-Reuil en soirée, enchanté de cette journée, très productive et positive pour nombre d’entre eux.

Saloua et le design

Saloua (à droite) espère décrocher son ticket pour une formation en design
Saloua (à droite) espère décrocher son ticket pour une formation en design

Saloua, 28 ans, décoratrice au Maroc pendant quelques années, a un objectif depuis son arrivée en France : exercer sa profession initiale. Pour cela, elle a besoin d’une formation. « J’ai pu entrer en contact avec les responsables d’une formation de Design retals. Ils doivent me recontacter ces prochains jours mais je vais probablement pouvoir intégrer leur formation dès le mois de septembre ».

Hamidou décroche un entretien

Entretien dès ce mercredi pour Hamidou
Entretien dès ce mercredi pour Hamidou

Hamidou, 30 ans, a d’emblée pu décrocher un entretien téléphonique pour ce mercredi 17 janvier. « J’ai toujours rêvé de travailler dans les métiers du luxe. J’ai postulé à deux reprises déjà mais ça n’a pas abouti ». Cette fois, après un contact direct avec les équipes de recrutement de la formation qu’il vise, l’issue pourrait être différente. « De cet entretien, pourrait découler mon entrée dans une école dès septembre, en alternance ».

Autant dire qu’Hamidou était sur un petit nuage hier soir, au retour de Clichy et attendait impatiemment cet appel téléphonique qui pourrait bientôt changer sa vie.

David chez les Compagnons du Devoir.

David a choisi les Compagnons du Devoir. Nouveau contact ce week-end
David a choisi les Compagnons du Devoir. Nouveau contact ce week-end

Changer sa vie… c’est aussi le sentiment que David, 40 ans, avait au retour du village de l’IME hier. « Ancien intermittent, je voulais me convertir dans la maroquinerie. J’ai eu un contact formidable avec les compagnons du devoir pour un CAP sur un ou deux ans ». Dès ce week-end, David participera aux journées portes ouvertes en région parisienne, dans l’espoir de faire partie des futurs apprentis.

Guido : un profil qui séduit

Les recruteurs attendent le CV de Guido
Les recruteurs attendent le CV de Guido

Quant à Guido, 25 ans, il a pu profiter de nombreux conseils pour peaufiner son CV, sur la manière de bien appréhender un entretien de recrutement. “Ils m’ont dit que j’avais un profil intéressant dans la vente et me demandent de leur renvoyer mon CV dès que je l’aurais corrigé”. Pour lui aussi, cette journée aura été exceptionnelle.

Au final, tous les participants ou presque ont su saisir cette formidable opportunité de pénétrer dans ce village de l’IME. Nous les suivrons au fil des semaines et des mois pour connaître l’avancée de leur projet !

Partagez :

Les métiers du luxe forment et recrutent : pourquoi pas vous ?

Les métiers d’art, d’excellence, du luxe recrutent ! Vous souhaitez découvrir cette filière ? Rejoindre les formations adaptées ? Ne manquez pas la réunion d’information le mardi 9 janvier à 18h à Val-de-Reuil.

Haute couture, joaillerie, maroquinerie... des métiers qui recrutent
Haute couture, joaillerie, maroquinerie… des métiers qui recrutent

Le saviez-vous ? Les métiers de la bijouterie / joaillerie, de la couture, de la maroquinerie… ont constamment besoin de professionnels qualifiés.

C’est pourquoi l’Institut des métiers d’excellence propose des formations CAP maroquinerie, CAP bijouterie-joaillerie, CAP couture flou, Vente (niveau bac pro et bac +5), Master retail design… ouvertes aux jeunes ou en moins jeunes, en recherche d’emploi, quel que  soit leur parcours.

Réunion le 9 janvier à Val-de-Reuil

Afin de présenter au public les différentes maisons du groupe de luxe et les différentes formations de l’IME, le village de l’institut des métiers d’excellence se tiendra le 16 janvier de 14h à 16h à Clichy sous Bois.

Vous êtes intéressés par cette journée ? Vous souhaiteriez travailler dans ces métiers porteurs ? La Ville de Val-de-Reuil vous invite à une réunion d’information qui se tiendra le mardi 9 janvier à 18h au CCAS de Val-de-Reuil, place aux Jeunes.

Ne tardez pas : inscrivez-vous à la réunion en contactant Christine Potin au 02.32.09.51.73 

 

 

Partagez :

2017 année record pour l’immobilier à Val de Reuil

C’est confirmé, 2017 sera une année record pour l’immobilier à Val-de-Reuil, probablement très en tête pour le département de l’Eure.

Le développement de la ville se poursuit
Le développement de la ville se poursuit

Les permis déposés représentent un total de 59.184m², soit 9.000m² de plus que notre précédent record de 2007.

L’activité économique en pointe
Xcrusher, chez Sopréma, à Val-de-Reuil, sera un bâtiment à "énergie positive" faisant appel à la géothermie, à des ruches, et des technologies de pointe respectueuses de l'environnement
Photo du projet du Cabinet d’architecte Robinson pour X-Crusher

Dans la montée de l’immobilier rolivalois, l’activité représente 35.248m², on note entre autres, le bâtiment Linkcity, la 2ème tranche du data center Orange (voir la présentation du data center) , 5 permis pour Sanofi représentant 2.600m²), l’extension du bâtiment de fabrication de macarons d’Auzou et l’arrivée d’une start-up « x crusher » Soprema si innovante qu’elle devrait faire parler.Et qui sera un bâtiment à “énergie positive” faisant appel à la géothermie et permettant des prises de chargements électriques pour les véhicules des salariés. 4 ruches sont installées et tout est prévu pour rendre leur usine la plus «verte» possible (Projet du Cabinet d’architectes Robinson).

Le logement en flèche

Énorme percée du logement à Val de Reuil avec 19.895m² (record absolu) pour 177 logements (tranche 1/2 d’Altitude, tranche 1 de la Comminière, 13 maisons Amex Courtine, 15 maisons Amex Bachelière, 14 maisons Amex Clos Guillaume et 82 pour 3 permis Amex au nord de la Ville dont une résidence de luxe.

Dans la mesure où le rythme de vente est soutenu à Val-de-Reuil, la tendance devrait se confirmer en 2018 avec 275 logements (tranche 2, 3, 4 de la Comminière, tranche 3 d’Altitude, tranche 2 voie Bachelière dont 3 maisons COMEPOS, tranche 2 et 3 du Parc et, la tranche 2 Mon Veto.

Les commerces et l’artisanat : pas en reste !

La partie commerce avec 3.741m² confirme la pression dans ce domaine et l’attente de l’ilot 14. En témoignent l’extension du centre commercial des Falaises mais également la concession Citroën/Opel DUBREUIL ou la boulangerie des Noës.

Partagez :

Vie économique, les commerces, les artisans, les industries – guide pratique

Créée en 1975 entre Seine et Eure, rebaptisée Val de Reuil en 1985, la cité rolivaloise, maintenant quatrième ville du département a conquis en vingt ans son autonomie démographique, économique, budgétaire et politique. D’une superficie totale de 3 100 ha pour 9,5 et 4,5 kms de longueur et largeur moyennes, elle compte 15 000 habitants issus de 70 nationalités. Pour la connaître un peu mieux découvrez-là en bref, prenez connaissance des évènements et manifestations, découvrez son plan local d’urbanisme, constatez les efforts réalisés en matière d’emploi, apprenez que l’éducation et la formation est la 1ère de nos priorités, que l’environnement est naturellement une richesse rolivaloise, et que notre commune bénéficie de soutiens forts pour mener un ambitieux programme de renouvellement urbain.

Le guide de la vie économique : les commerces, entreprises artisanales et industrielles

Vous retrouvez également ce guide dans notre page «Vie économique : les commerces, entreprises artisanales et industrielles»
Si vous constatez une imprécision, une correction à apporter, une modification, merci d’utiliser ce formulaire de contact pour nous en informer. Merci de votre participation !

Le guide pratique des commerces, entreprises artisanales et industrielles de Val-de-Reuil
Les commerces à Val de Reuil sur notre site
Sylvain Dubreuil, président du groupe Dubreuil, sa fille Ludivine et deux de ses salariés heureux d'annoncer la naissance de Midas à Val-de-Reuil

A Val-de-Reuil, un centre auto Midas ouvre ses portes

Midas, entreprise spécialisée dans l’entretien et la réparation rapide des véhicules, a ouvert ses portes à Val-de-Reuil le 1eroctobre. A ...
Lire La Suite…

Extinct-Eure, service de protection contre les incendies

Il y a quelques mois, Julien Fossard, un jeune rolivalois conseiller en gestion de patrimoine, a lancé sa boutique en ...
Lire La Suite…

Les plus grandes puces motos de France sont de retour !

Les amoureux de la moto sont attendus par dizaines de milliers ce dimanche 6 octobre, de 8h00 à 18h00, à ...
Lire La Suite…

Le premier salon des vendeurs à domicile indépendants et des artisans !

Le premier salon des vendeurs à domicile indépendants et des artisans se déroulera samedi 28 de 10h à 22h et ...
Lire La Suite…
Salariée pendant 10 ans, Adeline Damieux vient d'ouvrir son propre institut

Douce Evasion : le premier institut de beauté rolivalois !

La zone commerciale des Falaises abrite depuis quelques jours un institut de beauté : « Douce Evasion ». Rencontre. « Mon métier, je l’adore ...
Lire La Suite…

Retour en images sur la Fête de la Ville 2019

Retrouvez ici toutes les images de la Fête de la Ville 2019. Cet album est pour vous. Alors, n’hésitez pas ...
Lire La Suite…

L’emploi sur notre site

 

Crée ta boîte

Rolivalois, crée ta boîte !

Vous êtes Rolivalois et voulez monter votre entreprise ? Avec Crée ta boîte, vous êtes guidés au fil de votre ...
Lire La Suite…
candidature spontanée

Envoyer une candidature spontanée

Vous recherchez un stage ? La Ville de Val-de-Reuil accueille en son sein des stagiaires. Malheureusement le nombre de places ...
Lire La Suite…
Carte de Val-de-Reuil

Vie économique : Les commerces, entreprises artisanales et industrielles

Créée en 1975 entre Seine et Eure, rebaptisée Val de Reuil en 1985, la cité rolivaloise, maintenant quatrième ville du ...
Lire La Suite…
Forum de l'emploi 2019

L’emploi

Nos actualités concernant l'emploi ...
Lire La Suite…

 

L’actualité de l’emploi

 

Crée ta boîte : la solution sur mesure

Le dispositif Crée ta boîte a organisé une session de speed-meeting au Factory sport Café. Rencontre avec ces porteurs de ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

ANIMATEUR SAISONNIER EN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS (H/F)

ANIMATEUR SAISONNIER EN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS (H/F) Dans le cadre des recrutements saisonniers pour les mois de juillet et ...
Lire La Suite…

Vœux de Marc-Antoine Jamet et de la Municipalité le 16 Janvier 2020 à 18h30

Le 16 Janvier à 18h30 au Théâtre de l'Arsenal, Marc Antoine Jamet, Maire, et le Conseil municipal vous présenteront leurs ...
Lire La Suite…

Humando s’installe au CCAS

Vendredi 6 décembre 2019, l’Entreprise de Travail Temporaire d’Insertion (ETTI) Humando a inauguré ses nouveaux locaux au sein du CCAS ...
Lire La Suite…
Amoureux des bijoux, Thierry Lechevalier a ouvert sa boutique Clip'In en 1989

Clip’in : 30 ans de bijoux et cadeaux

Depuis 30 ans, Thierry Lechevalier tient les rênes de Clip’In, sa boutique de bijoux / cadeaux blottie sur la place ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

Agent d’accueil (h/f) au sein de l’hôtel de ville – 15h/sem Contrat à durée déterminée de 3 mois

Agent d’accueil (h/f) au sein de l’hôtel de ville – 15h/sem - Contrat à durée déterminée de 3 mois Cadre ...
Lire La Suite…
Partagez :

Colette Salamone : 33 ans au service de l’emploi

Directrice de Pôle Emploi Val-de-Reuil / Louviers pendant 12 ans, Colette Salamone a œuvré toute sa carrière au service de l’emploi. Pour cela, elle vient de recevoir les insignes de chevalier dans l’ordre national du mérite.

C'est pour récompenser sa carrière entière que service de l'emploi que Colette Salamone a été décorée
C’est pour récompenser sa carrière entière au service de l’emploi que Colette Salamone a été décorée

Un parcours exemplaire… voilà comment pourrait se résumer la carrière de Colette Salamone, figure emblématique de Pôle Emploi dans la région.

Quelques mois après avoir rejoint la direction générale de l’établissement public chargé de l’emploi, à Paris, celle qui occupa pendant 12 ans la direction de l’agence de Val-de-Reuil / Louviers, a choisi de revenir dans la plus jeune commune de France pour vivre cet événement unique dans sa vie : se voir décerner la croix de chevalier de l’ordre national du mérite. Une distinction remise vendredi soir par Marc-Antoine Jamet, l’un de ses deux parrains (le second étant Jean-Salem Sakkriou, délégué du Préfet de l’Eure).

Une carrière débutée en 1984

Colette Salamone a gravi les échelons au fil des années
Colette Salamone a gravi les échelons au fil des années

Et c’est bel et bien pour rendre hommage et récompenser son investissement à l’égard « de l’emploi durable et du service public » que Colette Salamone a été décorée. Elle qui, dès 1984, débutait sa carrière à l’ANPE où elle a, depuis, gravi tous les échelons de l’entreprise. D’abord agent administratif à la direction générale puis dans différentes agences de la région, elle devient responsable d’équipe à Elbeuf puis animatrice d’équipe dans les agences de Rouen et d’Elbeuf.

« Performante, fiable, inventive, pleine de ténacité, nourrie d’un sens de l’effort extraordinaire »… autant de qualités relevées par Jean-Salem Sakkriou, qui ont conduit sa hiérarchie à lui confier la direction de l’agence de Val-de-Reuil / Louviers, en 2005. Elle y restera jusqu’en mars 2017.

A Val-de-Reuil comme à Louviers, Colette Salamone laissera le souvenir d’une femme « pleine de talents et de qualité », d’une femme « d’action » dont le travail « a toujours été d’être au service du travail des autres », rappelait Marc-Antoine Jamet.

Mobilisée autour du nouveau site rolivalois d’Hermès

Aujourd’hui âgée de 56 ans, Colette Salamone restera dans l’esprit de chacun ici comme l’une des chevilles ouvrières du recrutement des 50 premiers artisans-maroquiniers sur le nouveau site rolivalois Hermès ouvert ces derniers mois ; elle aura également permis la concrétisation d’une formation aux métiers de la batellerie montée grâce à un partenariat avec l’antenne du Cnam de Val-de-Reuil notamment.

Partenaire privilégié de la ville de Val-de-Reuil et de son service municipal de l’emploi, Colette Salamone a également apporté son concours précieux à la mise en place du kit emploi (financement d’actions vers le retour à l’emploi durable), à l’organisation des états généraux de l’emploi à Val-de-Reuil (qui ont abouti sur le forum des métiers et de l’emploi)…

« Vous avez contribué à ramener 2474 personnes vers l’emploi », insistait le maire de Val-de-Reuil. « Et ramener quelqu’un vers l’emploi, c’est le ramener vers la vie ».

Marc-Antoine Jamet lui a remis les insignes de chevalier de l'ordre national du mérite
Marc-Antoine Jamet lui a remis les insignes de chevalier de l’ordre national du mérite

Émue par toutes ces louanges, touchée « par ces mérites que j’ignorais posséder », Colette Salamone a donc reçu ce vendredi soir les insignes de chevalier de l’ordre national du mérite, entourée de sa famille, de ses proches, de nombreux collaborateurs à Pôle Emploi mais aussi des différents partenaires avec qui elle a œuvré pendant toutes ces années et d’Alice Rozier, ancienne sous-préfète des Andelys et aujourd’hui sous-préfète honoraire.

Les représentants de l’association de l’ordre national du mérite, de l’Eure et de Seine-Maritime et de l’Eure participaient également à cette cérémonie haute en couleurs, organisée dans l’enceinte du restaurant rolivalois La Ferme.

Partagez :

Vous êtes sans connexion