Un rêve à portée de main

À seulement 18 ans, Oussama Ajour brille dans le bassin rolivalois. Arrivé en France l’année dernière, ce nageur de talent vise les Jeux Olympiques. Portrait.

Bonnet de bain sur la tête, lunettes sur le nez, Oussama est dans son élément. Trois fois par semaine, ce jeune adolescent s’entraîne d’arrache-pied dans le bassin de la piscine rolivaloise. Son rêve ? Devenir champion Olympique. 

De la Tunisie à Val-de-Reuil 

C’est à seulement 6 ans que le nageur prend conscience de sa passion pour la natation.  “J’ai connu Oussama tout petit, je l’entraîne depuis ses débuts ! Je l’ai laissé à ses 12 ans et je viens de le retrouver. Il a un énorme potentiel, il a toujours été parmi les meilleurs des classements. Il fait 25 m en 10 secondes !”, s’exclame Maher Jellali, entraîneur au club de natation rolivalois depuis plus de 5 ans.

Car avant de briller en Normandie, le jeune homme a fait ses preuves dans son pays natal. Arrivé troisième au championnat d’Afrique du Nord sur le 200 m nage, il s’envole pour Paris à ses 16 ans. “Je suis arrivé en France en mars 2020 dans un club Parisien. J’ai laissé ma famille en Tunisie pour la natation. Au début à Paris puis aujourd’hui à Val-de-Reuil », explique le nageur qui s’est retrouvé seul dans la capitale. Qualifié en N2, il change de club pour venir dans la commune nouvelle. Soutenu par la Ville et Céline Crouin, la présidente de son nouveau club, il passe son brevet de secouriste et poursuit sa scolarité au lycée Marc Bloch tout en continuant de travailler sa technique et son mental de sportif. “Il est avec nous depuis deux saisons, l’objectif, c’est qu’il arrive en niveau élite puis champion Olympique. Il a une très bonne technique. On va lui donner les moyens de réaliser son rêve”, lance son entraîneur qui va bientôt le faire travailler sur des séances de musculations adaptées.

“Je veux arriver aux JO de 2024”

Un travail qu’Oussama devra poursuivre jusqu’à la dernière ligne droite.“Déjà, je veux maintenir ma position Tunisienne. Ensuite, je vais tout faire pour arriver aux JO 2024 !” projette le jeune homme qui rend hommage à ses proches qu’il appelle tous les jours. Bien entouré, il a toutes les cartes en mains pour réaliser son rêve de sportif et passer son bac cette année ! 

Partagez :

Vous êtes sans connexion