Le chaleureux hommage à Catherine Bataille

Marc-Antoine Jamet a salué l'action de Catherine Bataille

Catherine Bataille, grande figure de la mairie de Val-de-Reuil, vient de tirer sa révérence. Une retraite bien méritée pour cette Rolivaloise, pilier de la Ville pendant plus de 24 ans. 

 

24 ans qu’elle baignait la mairie de Val-de-Reuil de son professionnalisme, de sa rigueur et de sa gentillesse… Catherine Bataille a tiré sa révérence ces dernières semaines pour savourer une retraite bien méritée.

« Maintenant, je vais vivre ma ville de l’autre côté », confiait, – ce lundi 23 avril lors d’une cérémonie chaleureuse organisée par la municipalité en son honneur – celle qui exerça au fil des années de précieuses missions d’assistante au sein notamment de la direction générale des services.

Très attachée à sa ville

Rolivaloise d’adoption, Catherine Bataille (originaire du Val-de-Marne) ne l’a jamais caché : elle aime sa ville ! « Je pense même que Val-de-Reuil est sur le podium des choses que vous préférez dans la vie », glissait Fabrice Barbe, ancien directeur général des services revenu à Val-de-Reuil pour l’occasion.

C’est en 1985 que Catherine Bataille découvre Val-de-Reuil où elle s’installe pour travailler aux côtés d’Hubert Lefrançois et de son projet de maison des religions. Il faudra attendre 1991 pour qu’elle rejoigne la mairie où elle devient secrétaire du Directeur général des services et du conseil municipal. Poste qu’elle occupera jusqu’en 2001 où son époux est muté loin de Val-de-Reuil.

“Un repère, une figure, un symbole”

Trois ans plus tard, et après de douloureuses épreuves, Catherine Bataille revient dans la plus jeune commune de France. « Nous étions tout simplement heureux de votre retour », avoue Marc-Antoine Jamet pour qui la jeune retraitée est « un repère, une figure, un symbole… mais aussi le partenaire indispensable d’une équipe, d’une mairie, d’un maire ».

De 2005 à 2016, elle travaillera aux côtés de Fabrice Barbe, DGS de la ville. « Vous avez été son soutien, son relais, son traducteur… Vous étiez un véritable duo complémentaire », se souvient le maire.

Depuis le départ de Fabrice Barbe, Catherine oeuvrait auprès de la nouvelle DGS Nadia Basso, également partie vers d’autres horizons ces dernières semaines.

« Au final, tout ce que vous avez fait est remarquable », concluait le maire avant de lui remettre la très convoitée médaille de la Ville.

“Déclaration d’un jour”

Catherine Bataille n’aurait pu quitter cette mairie sans lui offrir quelques « bons mots » dont l’assemblée se souviendra. La toute nouvelle retraitée profitait ainsi de cette rencontre autour d’une centaine de collègues et de proches pour faire « sa déclaration d’un jour ».

L’occasion pour elle de rappeler à quel point « nous sommes unis par les liens de la fonction publique » ; « cette belle histoire d’amour du métier d’agent municipal » ; « la mairie et moi formions un couple idéal »… Autant de mots sortis du cœur qui à eux seuls, témoignaient de la passion de Catherine Bataille pour son métier, pour les missions de service public qu’elle exerçait avec brio.

Nous lui souhaitons toutes et tous une belle retraite, bien méritée.

 

Partagez :

Vous êtes sans connexion