La Factorie vous invite à la poésie jusqu’au 11 juillet !

 La Factorie Maison de Poésie de Normandie rouvre ses portes au public à partir de ce jeudi 20 mai jusqu’au dimanche 11 juillet pour des rendez-vous poétiques éclectiques.

A l’écart de la ville, dans un écrin de nature, la Factorie Maison de poésie de Normandie se prépare d’arrache-pied depuis quelques semaines pour retrouver son public à la suite des annonces gouvernementales concernant le déconfinement. ” Ça y est : cette fois, c’est officiel. On ouvre ! Ça fait un bien fou ! Nous sommes très heureux de pouvoir accueillir le public et de leur proposer à nouveau des voyages poétiques “, confie avec une joie non dissimulée Patrick Verschueren, le directeur de la Factorie, qui avec son équipe a préparé quelques rendez-vous pour cette fin de saison 2021. 

Soirée poétique en chair et en os

Dès ce jeudi 20 mai, la Factorie vous propose de renouer avec ses soirées poétiques, soirées dans lesquelles les artistes en résidence du moment présentent leurs créations, leurs œuvres. ” Nous ouvrirons notre bar et notre terrasse extérieurs entre 18h00 et 19h00, histoire de partager des instants de convivialité. Ce sera le temps également pour découvrir les œuvres de l’artiste plasticienne Mina el Bakali à l’occasion de son vernissage avant de retrouver nos artistes et poètes en résidence à savoir Barbara Gay, Annabelle Verhaeghe et Benoît Toqué “, précise Louise Pinton, la chargée de communication de l’établissement culturel rolivalois qui recommande à chacun de réserver sa place en raison de la capacité d’accueil fixé à 25 personnes. 

Les dimanches au bord de l’eau 

A partir du dimanche 23 mai et jusqu’au dimanche 11 juillet, La Factorie vous proposera des instants de détente sur l’île du Roi entre 12h00 et 18h00 avec l’organisation des Dimanches au bord de l’eau. ” Nous ouvrirons notre terrasse pour des après-midi emplis de convivialité, de poésie et au cours desquels nous inviterons les personnes à découvrir l’île à travers notre parcours poétique intitulé : Si les arbres pouvaient parler, réalisé par les services de la Ville et les établissements scolaires dans lesquels nous intervenons “, explique Patrick Verschueren qui promet une découverte de l’île singulière, pleine de charme dans lequel la poésie et les arbres sont les maîtres des lieux. Sur le parcours, les curieux pourront découvrir des centaines de poèmes écrits par les écoles et collèges sous la houlette des différents résidents de l’année, mais également faire la rencontre sur le chemin d’arbres qui parlent… La terrasse réservera également son lot de surprises avec la mise en place de poèmes à la carte, des lectures et rencontres poétiques, des concerts et bien d’autres encore. En somme, une fin de saison qui promet de belles rencontres retrouvées entre l’art et son public. 

 

Rens et réservations au : 02.32.59.41.85 

E-mail : communication@factorie.fr 

Site Internet : https://www.factorie.fr/ 

Page Facebook : La Factorie – Maison de poésie 

Partagez :

Vous êtes sans connexion