Jérome Revel : le plus beau des sourires

Jérôme Revel, le responsable des actions artistiques de la Factorie Maison de poésie s’apprête à partir cet été à la rencontre d’enfants Népalais.

Depuis sa plus tendre enfance, Jérôme Revel, le responsable des actions artistiques de la Factorie Maison de poésie, rêve d’une vie différente de celles des autres. Il aspire à la liberté, une vie d’artiste, de bohême et à une profonde envie de donner du sens à sa vie. « J’ai toujours été fasciné par le cirque, les fêtes foraines, la vie de bohème, la vie d’artiste », explique l’enfant de la Dalle qui rêvait de pouvoir faire un jour comme ses idoles : semer du bonheur à ses contemporains.

Malheureusement, la vie le pousse très tôt à devoir endosser son costume d’adulte et de mettre de côté ses rêves de gosse. « J’ai dû très vite trouver un travail conventionnel. C’est en ce sens que j’ai postulé chez Pasteur ».

De l’amateur au professionnel

Malgré tout, l’envie de fouler les planches ne le quitte pas, bien au contraire. Il écume à l’époque les différents lieux culturels de la ville tels que le conservatoire, le théâtre des Chalands aujourd’hui devenu la Maison de la Jeunesse et des Associations et fait ses premières armes dans le monde du spectacle.

Les années passent et les représentations s’enchaînent et petit à petit Jérôme Revel se retrouve rappeler par ses rêves d’enfants. « Je jouais de plus en plus, si bien que je me suis retrouver à refuser certaines dates en raison de mon travail. » Une situation qui pousse Jérôme à devoir faire un choix de vie : celle de continuer son travail chez Pasteur ou de sauter dans le vide pour embrasser sa passion et ses rêves d’enfants.

Malgré l’incompréhension de ses proches, l’enfant de la ville quittera son poste chez Pasteur pour intégrer le Théâtre-École Le Samovar de Bagnolet (Paris) où il suit une formation professionnelle sur deux ans.

Combler un manque

crédit photo: Ludovic Ismael

En 2012, Jérôme Revel rejoint Patrick Verschueren à la Factorie Maison de poésie de Normandie, bien décidé à développer l’art clownesque, que ce soit dans les hôpitaux, les écoles ou par le biais d’ateliers, actions artistiques. En 2013, il devient responsable des actions artistiques à la Factorie. Il anime alors des ateliers de clown pour petits et grands et  mène de nombreuses actions artistiques auprès de publics fragilisés.

Une façon pour lui de répondre au croche-pied que la vie lui avait faite quelques années auparavant. « Jouer pour les enfants me permet de combler le manque d’enfance que je n’ai pas eu ».

Voyage au Népal

Suite au séisme qui se produisit au Népal en 2015, ce passionné de relations humaines décide de faire ses valises et d’emmener son Clown avec lui pour faire sourire les enfants népalais. « J’avais besoin de voyager, de me perdre pour mieux me retrouver », explique-t-il faisant part des grandes lignes de son périple. « J’ai joué dans des écoles, des orphelinats, des hôpitaux, des centres d’accueil et très vite la rumeur de la présence d’un clown à Katmandou s’est répandu aux oreilles des habitants. Je jouais tous les matins et après-midis ».

Jérôme Revel et Julie Piednoir partiront distribuer des sourires au Népal

Un voyage, un projet dont les souvenirs le poursuivent sans relâche depuis son retour. Aujourd’hui, Jérôme s’apprête à prendre une nouvelle fois la direction de Katmandou. Cette fois, il n’ira pas seul, il sera accompagné de son acolyte clown Julie Piednoir, d’une chargée de production ainsi que d’un caméraman.

« Cette fois, j’ai envie de ramener les sourires d’enfants népalais pour les enfants français à travers la réalisation d’un documentaire », conclu Jérôme qui ne regrette pas une seule seconde d’avoir abandonné la blouse industriel pour les chemises colorés. « Je m’éclate, je suis le plus heureux des hommes. Distribuer des sourires et en recevoir, c’est la plus belle des monnaies ! »

A noter qu’une collecte de fonds a été mis en place au lien suivant :

https://www.helloasso.com/associations/la-factorie/collectes/les-petites-mains?fbclid=IwAR0eGJrtSfljg-VbjJIK2-rVxcVlC8hnF4961WRgh2HwvcVtzoYy1w3cxUA

Les actus culture à Val-de-Reuil

Conseil municipal du 17 Mai 2022

Retransmission en différé du Conseil Municipal Le conseil municipal a été retransmis en direct le 17 Mai à 20h00 sur ...
Lire La Suite…

Shannon Bennett : en lice pour le concours miss Intercontinental

À 26 ans, cette Rolivaloise s’apprête à participer à l’un des concours de beauté les plus prisés dans le monde ...
Lire La Suite…

Arbres et Québec à l’honneur du Festival Poésia 2022

Après deux ans d’absence pour cause de Covid, le Festival Poésia, le plus grand évènement poétique de Normandie, revient du ...
Lire La Suite…

Le carnaval à l’heure indienne pour célébrer Holi ce samedi 23 avril

Rendez-vous tout de blanc vêtu sur la place des Quatre Saisons à 13h00 samedi pour le retour du carnaval et ...
Lire La Suite…

Spectacle de cirque : rendez-vous avec David Aubé et « Pourquoi Pas » vendredi !

Vous aimez le cirque ? Ne manquez pas le rendez-vous avec David Aubé et le collectif Pourquoi Pas le vendredi ...
Lire La Suite…

Des comédiens en herbe montent une pièce de théâtre ambulante !

Pendant 4 semaines, 8 jeunes âgés de 11 à 16 ans se sont immergés dans la mémoire de Val-de-Reuil. Avec ...
Lire La Suite…

La culture à Val-de-Reuil

La culture

Pour une commune de 16 000 habitants, la vie culturelle de Val-de-Reuil est riche. La ville compte des équipements de qualité : un conservatoire musique & danse à rayonnement intercommunal ...
Lire La Suite…

La Médiathèque Le Corbusier

La culture à Val de Reuil ...
Lire La Suite…

Le conservatoire à rayonnement intercommunal musique & danse

Présentation du Conservatoire à rayonnement Intercommunal Musique & Danse L’école de musique et de danse de Val de Reuil – Léry – Poses a été créée en 1989 grâce à ...
Lire La Suite…

Vous êtes sans connexion