Hervé Lofidi, champion de France !

Le boxeur rolivalois Hervé Lofidi a décroché samedi soir la ceinture de champion de France, catégorie lourd-léger. Une victoire au parfum de revanche. Rencontre.

Hervé Lofidi a décroché la ceinture de champion de France
Hervé Lofidi a décroché la ceinture de champion de France

La Ville entière était derrière son champion samedi soir. Le boxeur rolivalois Hervé Lofidi montait sur le ring de Levallois Perret pour arracher la ceinture de champion de France à celui qui lui avait soufflé en mai dernier à l’issue d’un bref combat.

Huit mois après sa défaite amère face à Siril Makiadi, Hervé Lofidi enfilait donc à nouveau les gants pour la revanche ce samedi 20 janvier. Autant dire que ce fut l’explosion de joie parmi les 250 supporters du Rolivalois qui avaient fait le déplacement jusqu’à Levallois lorsqu’au bout de seulement 1minute 30 secondes, Hervé Lofidi mettait KO son adversaire pour brandir la ceinture tant convoitée de champion de France.

“J’ai remis les pendules à l’heure”

Le combat n'aura duré qu'1 minute 30
Le combat n’aura duré qu’1 minute 30

« Dès que le suis monté sur le ring, j’ai regardé mon adversaire dans les yeux et vu qu’il n’était pas en confiance », glisse Hervé Lofidi. Sans précipitation, le Rolivalois a donc construit son jeu, décochant une droite puis un crochet gauche, faisant chuter son adversaire au bout de 43 secondes. A peine relevé, Siril Makiadi recevait à nouveau une droite qui le mettait alors KO. Fin du combat !

« Je suis heureux, j’ai remis les pendules à l’heure », confie Hervé Lofidi qui avoue avoir du mal aujourd’hui encore à réaliser qu’il est champion !

Une victoire avec la manière !

La défaite du mois de mai dernier n’est donc plus désormais qu’un mauvais souvenir. Une défaite qu’il analyse aujourd’hui avec un certain recul : « C’est une erreur qui m’avait mis au tapis. J’étais trop en confiance en rentrant sur le ring : ça a été fatal ». Ce samedi, Hervé Lofidi avait donc, non pas un seul mais deux objectifs : gagner bien-sûr… mais avec la manière ! « Il était important que je m’impose rapidement et non pas au 5e ou 6e round ». Dès le 1er round, il était champion !

De belles ambitions !

Des ambitions ? le Rolivalois n’en manque pas désormais. S’il envisage d’abord de confirmer son titre en avril prochain, il compte ensuite gravir les marches du classement international. « J’hésite encore à aller chercher la ceinture de l’Union Européenne, la ceinture de l’Europe ou du monde ». Dans tous les cas, Hervé Lofidi compte aller loin !

En attendant, c’est tout près de nous qu’il sera ce soir. Il rejoint sa ville de cœur, Val-de-Reuil, pour assister à la soirée de cérémonie des vœux du maire et du conseil municipal à 18h30 au théâtre de l’Arsenal.

Les amis d'Hervé Lofidi (dont l'élu rolivalois Benoît Balut) sont venus le soutenir samedi
Les amis d’Hervé Lofidi (dont l’élu rolivalois Benoît Balut) sont venus le soutenir samedi