Gymnix : la page se tourne pour Jacqueline Lahassan

Jacqueline Lahassan a quitté, au début du mois, la présidence qu'elle occupait depuis 2000.

Après 17 ans passés à la tête du Gymnix, Jacqueline Lahassan vient de passer le relais. Retour sur près de deux décennies  au service de la gymnastique rolivaloise. 

Jacqueline Lahassan a quitté, au début du mois, la présidence qu’elle occupait depuis 2000.

Elle n’a jamais pratiqué la gymnastique… et pourtant, elle a la gymnastique dans la peau ! Pas un jour ne passe depuis 17 ans maintenant sans que Jacqueline Lahassan ne pousse la porte du Gymnix. « Dès que je sors du travail, je viens au club. J’y passe aussi une partie de mes week-ends ».

Présidente “pour dépanner “

Présidente du club de gymnastique rolivalois depuis 2000, Jacqueline vient tout juste de tirer sa révérence… Un passage de relais en douceur, avant un départ définitif de la région dans les prochains mois. « Ca va bien-sûr me manquer : ce club, c’est une grosse partie de ma vie ».

Un bout de vie commencé il y a 19 ans de cela. Alors que sa fille pratiquait la gymnastique au Gymnix, cette mère de famille nombreuse (Jacqueline a 5 enfants) entrait au comité de gestion du club. Deux ans plus tard, elle en prenait la présidence : « pour dépanner seulement. Je pensais n’y rester que deux ans ».

De belles raisons d’être fière

17 ans plus tard, Jacqueline Lahassan a toutes les raisons d’être fière : de 140 licenciés à son arrivée, le Gymnix a terminé la dernière saison avec 242 gymnastes. « Il y a une bonne dynamique et une situation financière saine ».

Au fil des ans, le club n’a cessé d’évoluer, de se diversifier, de se professionnaliser… Le Gymnix emploie aujourd’hui deux salariés (ses entraîneurs) qui ont emmené les gymnastes vers de belles performances. La dernière d’entre elles : la participation d’une équipe de garçons (catégories 12/13 ans) aux championnats de France de gymnastique en juin dernier, laquelle équipe avait décroché le titre de champion de l’Eure et de vice-champion de zone Nord.

Une nouvelle présidente

A 62 ans, la future retraitée (elle sera en retraite début 2018) a donc choisi de tourner cette belle page sportive… mais en douceur ! Et pour cause, c’est sa fille Marie-Laure Jacquemin (jusqu’alors secrétaire) qui a été élue début octobre à la présidence du Gymnix. « Nous allons faire la transition doucement. Même à distance, je me tiendrai à la disposition du bureau et je les aiderai autant que possible »… Impossible de tirer un trait brutal sur 17 ans de sa vie. D’autant que la relève familiale est assurée.