Communiqué : Quinzaine du développement durable du 18 septembre au 1er octobre

Communiqué de la Ville de Val-de-Reuil 

Quinzaine du développement durable du 18 septembre au 1er octobre

Pour protéger la planète et préserver son pouvoir d’achat, deux semaines d’actions à Val-de-Reuil !

Pour préserver la planète, Val-de-Reuil a toujours choisi de prendre les devants. La protection de l’environnement est dans son ADN. Ville pilote et exemplaire en la matière, sa construction, au milieu des années 1970 s’est faite dans le respect absolu de grands principes : bio-conception des habitations, qualité de l’air mesurée et surveillée, priorité donnée aux espaces verts, séparation des réseaux d’évacuation des eaux pluviales et des eaux usées, trame piétonne. Les Rolivalois, comme sur bien d’autres sujets, ont été précurseurs, préconisateurs et pionniers.

Au cours des deux dernières décennies, avec l’aide de l’ANRU et de l’ADEME, nous avons fait fructifier cet héritage et prolongé nos efforts : 2000 logements convertis à l’eau chaude solaire, 5.000 points lumineux équipés en LED, bâtiments neufs et immeubles anciens isolés thermiquement, 1er écoquartier de Normandie, passage au bio dans les cantines scolaires, flotte de véhicules de service entièrement électriques, plusieurs milliers d’arbres plantés, diminution de l’artificialisation des sols, totalité des chantiers propres, fleurissement étendu et diversifié et nouvelles pistes cyclables créées parmi d’autres réalisations. Devant l’accélération du dérèglement climatique, chacun en a constaté les effets cet été, il faut aller plus vite et plus loin.

Cette mobilisation nécessaire est devenue indispensable compte tenu des tensions nouvelles apparues sur le marché de l’électricité et des difficultés d’approvisionnement en gaz causés par la guerre en Europe entrainant partout sur le vieux continent des hausses du prix inédites et des risques de pénurie ou de délestage cet hiver. Pour répondre à ces nouveaux défis, climatiques et énergétiques, la Ville a décidé d’accélérer ses investissements et de multiplier les initiatives en direction de la population. Val-de-Reuil travaille notamment, depuis la rentrée, à un plan de réduction de sa consommation énergétique (limitation des durées de fonctionnement, des densités ou des intensités de l’éclairage public, réduction des périodes et des horaires des illuminations de Noël) en suivant deux priorités qui sont indissociablement liées pour une municipalité qui prône la social-écologie : protéger la planète et préserver le budget des ménages.

60% des 140 millions d’euros du programme de renouvellement urbain consacrés à la transition écologique et énergétique

Pour préparer l’avenir, il faut en premier lieu investir. Attachée à faire de Val-de-Reuil un modèle environnemental, la municipalité multiplie actuellement les projets destinés à réduire les ilots de chaleur, développer les mobilités douces et améliorer l’isolation des bâtiments publics et des logements. A la plantation de 1000 nouveaux arbres depuis 2019 et de 1000 autres prévus dans les trois ans à venir, s’ajoutent la mise en place de la tonte différenciée des espaces verts sur 9 zones ciblées, la création d’un parc écologique de 10 hectares à proximité de la gare, l’aménagement du jardin des animaux fantastiques (3700 végétaux, arbres et arbustes plantés) en « parc central » et de la promenade – piétonne – des Tilleuls qui traverse la Ville du Nord au Sud et dont le chantier débuté en juin dernier le long du Gymnase Alphonse Allais gagne désormais le secteur de la Médiathèque et de la Piscine municipale

De manière générale, 60% des 140 millions d’euros investis dans le cadre du nouveau programme de renouvellement urbain ont été orientés vers la transition écologique et énergétique de la Ville. 1000 nouveaux logements seront ainsi réhabilités et bénéficieront, par une meilleure isolation, d’une baisse de 50% de leur consommation dans les quatre prochaines années. La nouvelle école Victor Hugo et le complexe sportif Léo Lagrange répondent aux dernières normes d’écoconstruction. La maison de la jeunesse et des associations, ancien théâtre des Chalands construit aux normes de l’époque de sa construction au siècle dernier, dont la réouverture est prévue à la fin du mois de novembre prochain, verra ses performances énergétiques optimisées. Alors que, déjà, 115 des 122 salles de classe rolivaloises ont déjà fait l’objet de travaux d’isolation et de remplacement des systèmes d’éclairage par des technologies économes en énergie, les derniers espaces concernés connaitront le même niveau d’intervention lors des prochaines vacances d’été.

Quinze jours pour sensibiliser, informer et associer les habitants aux enjeux du développement durable

Agir pour la planète réclame des investissements publics mais exige, en même temps, des gestes simples et une implication quotidienne de l’ensemble de la population. C’est la raison pour laquelle, pour la deuxième année consécutive, la Ville est engagée dans la semaine européenne du développement durable en proposant, pendant quinze jours, une série d’actions visant à accompagner les Rolivalois dans leur changement d’habitudes tout en les aidant à économiser sur leur budget.

Du 18 septembre au 1er octobre, des animations, défis, ateliers, fiches pratique, soirée-ciné, déambulations, permanences avec des conseillers en économie d’énergie, « marches de la propreté » seront organisés partout en ville pour sensibiliser le plus grand nombre à ses enjeux avec un mot d’ordre : « J’économise ma planète : 14 jours pour réduire ma facture écologique ».

 

Habitants, associations, agents publics mais également dirigeants d’entreprise, ces rendez-vous quotidiens ont pour objectif d’associer, à leur échelle et en fonction de leurs moyens, toutes celles et ceux qui vivent ou travaillent dans la Ville à l’effort national de réduction de la consommation énergétique.

Un plan municipal de sobriété énergétique annoncé en octobre

Dans le prolongement de cette manifestation, la Ville dévoilera avant la mi-octobre un plan « de sobriété énergétique » afin de réduire substantiellement ses consommations d’énergie. À la demande de Marc-Antoine Jamet, les services de la Ville, sous la coordination de Stéphanie Rousselin, adjointe à la transition écologique, travaillent depuis la rentrée à la mise en place de mesures destinées à faire face à la crise énergétique. Réduction de la température dans un certain nombre de bâtiments publics (à l’exception des écoles, des crèches et de la résidence pour personnes âgées ESPAGES), variation de l’intensité, du nombre de points allumés ou de la période d’activation de l’éclairage public, modulation de la température des bassins à la piscine municipale ou encore récupération de l’eau de baignade sont plusieurs des pistes évoquées.

Pour la municipalité, ce plan essentiel devra cependant permettre de maintenir la même qualité et la même exigence de service public qu’il s’agisse de la sécurité, de l’accueil du public, des activités sportives, culturelles ou associatives. Il en ira de même pour leur tarification. Dans un contexte marqué par l’inflation, aucun effort financier supplémentaire ne sera demandé aux usagers et aux utilisateurs, y compris, évidemment, dans les cantines. À Val-de-Reuil, transition écologique se conjugue avec justice sociale pour que préservation de la planète puisse rimer avec protection du pouvoir d’achat.

* * * * *

PROGRAMME DE LA QUINZAINE ROLIVALOISE

DU DEVELOPPEMENT DURABLE

¨ FICHE ASTUCE QUOTIDIENNE :

Chaque jour, sur la durée de l’opération, à travers les réseaux sociaux de la Ville, une action est proposée pour réduire sa consommation d’énergie ou d’eau sous la forme d’une Fiche Astuce. L’ensemble des astuces proposées devrait permettre à chacun de faire jusqu’à 50% d’économies sur sa facture énergétique.

¨ BIENVENUE DANS LA MAISON DES ALTERNATIVES :

La Maison des Alternatives, installée dans la salle d’exposition de la médiathèque, reconstitue trois pièces d’une maison (cuisine, salle de bain, débarras) dans laquelle le public déambule à la découverte de nouveaux modes de consommation : gestes simples de la vie quotidienne, comment éviter de produire des déchets, savoir les trier, comment les recycler, comment économiser l’eau et l’électricité… Autant d’actions concrètes pour réduire ses consommations du quotidien proposées en partenariat avec l’association Alternatiba. Du 19 septembre au 1er octobre, les scolaires pourront, eux aussi, chaque matin, découvrir la Maison des Alternatives et le grand public chaque après-midi.

* Maison des Alternatives, ouverte au public du 19 septembre au 1er octobre : du lundi au vendredi de 14h00 à 15h30 et de 16h30 à 17h30 ; le samedi de 14h00 à 17h00. Entrée libre à la médiathèque (place aux jeunes).

 

¨ PERMANENCE DE CONSEILLERS EN TRAVAUX D’ECONOMIE D’ENERGIE :

 

Pour les habitants souhaitant réaliser des travaux d’économie d’énergie, les conseillers de la Maison de l’Habitatapporteront leurs conseils, lors de deux après-midis à la Maison des Projets ANRU de Val-de-Reuil, située 121 rue Grande. Permanences sur rendez-vous le mardi 27 septembre, de 14h00 à 17h30. Rendez-vous au 02 32 63 63 00.

 

¨PETITS-DÉJEUNERS « LES PROS DE LA TRANSITION » :

 

Afin d’associer les entreprises du territoire aux engagement de transition écologique de la ville, une matinée d’échanges est proposée à l’espace Coworking « Le Cosmos » (4 avenue des Falaises), non loin de la Gare, avec des techniciens pouvant apporter des solutions aux entreprises rolivaloises, pour les accompagner dans leurs démarches. Ce rendez-vous aura lieu le mardi 27 septembre, de 9h15 à 10h30 sur le thème : « Transition énergétique – Décarbonation de l’industrie » (avec Éric Poitrat, Ingénieur Energie – Effet de Serre à l’ADEME Normandie et Ramezi Lahbib, Sanofi Pasteur).

¨ SOIREE SPECIALE AU CINEMA LES ARCADES :

 

Le vendredi 30 septembre, à 20h00, le cinéma des Arcades projettera le film « La petite bande » de Pierre Salvadori. Ce film raconte l’histoire d’un groupe d’enfants voulant lutter contre l’usine qui pollue leur rivière. La projection sera suivie d’un débat autour de la protection des rivières, avec Lamya Essemlali, présidente de l’ONG Sea Shepherd (par visioconférence) ; l’association ANPER de protection des rivières ; un enseignant de l’école des Dominos, en charge du projet Aire Éducative Terrestre ; des éco-délégués du collège Alphonse Allais.

¨ SORTIE VELO EN FAMILLE :

 

L’association des Guidons Déboussolés propose une sortie à vélo, en famille, le mardi 20 septembre pour inviter les habitants à se remettre en selle. Les vélos de la vélothèque seront mis à disposition.

 

* Mardi 20 septembre de 17h00 à 18h30 au départ de la Place des Chalands. Inscription : environnement@valdereuil.fr

 

¨ UNE VILLE PROPRE, C’EST L’AFFAIRE DE TOUS !

 

Une « clean walk » géante sera organisée dimanche 25 septembre à partir de 10h00 avec pour départ la médiathèque, Place aux Jeunes. Une marche ludique et pédagogique permettra de se lancer à la chasse aux déchets jetés dans la nature. Gants et sacs poubelles à la main, nous sommes tous invités à nous associer à cette opération de sensibilisation à l’écologie. Le collège Alphonse Allais organisera également une « clean walk » avec ses élèves le mardi 27 septembre au matin.

* Dimanche 25 septembre de 10h00 à 12h00 au départ de la médiathèque. Ouvert à tous.

¨ SORTIE NATURE EN FAMILLE :

 

Biodiversit’up propose d’emmener les habitants à la découverte de la faune et flore des berges de l’Eure. Au programme : identification des empreintes, découverte des plantes sauvages, observation des oiseaux…

* Samedi 1er octobre de 10h00 à 12h00. Rendez-vous sous la halle de l’écoquartier. Inscription à environnement@valdereuil.fr

 

¨ INITIATION AU COMPOSTAGE :

 

En lien avec le bailleur Foyer Stéphanais, l’association LAB Normandie présentera aux habitants du quartier des Rives de l’Eure les bonnes façons de réaliser un compostage efficace et comment l’entretenir.

* Samedi 24 septembre à 11h00 dans le Quartier des rives de l’Eure

¨ A LA DECOUVERTE DE L’ECONOMIE CIRCULAIRE :

 

L’association LABNormandie, la Ferme des 2 rives et Anymania se sont associés pour créer un jeu de piste grandeur réelle, pour permettre à chacun de découvrir le cheminement : de la fourche à la fourchette.

* Samedi 24 septembre et samedi 1er octobre à Anymania à partir de 14h00.

¨ TOUS A VELO !

Afin de réduire la facture de carburant, de gagner en autonomie, d’améliorer sa santé et pour réduire la pollution, le vélo en ville est plus que jamais la solution. Pour inciter les habitants à se déplacer à bicyclette, la Ville propose du 19 septembre au 1er octobre la « location » gratuite des vélos de la vélothèque (réservation obligatoire sur remise d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile).

* Réservations : environnement@valdereuil.fr

¨ DISTRIBUTION DE SACS EN TOILE SUR LE MARCHE :

 

« Je prends mon cabas, j’agis sur le climat ». Pour limiter l’usage des sacs jetables, 600 sacs en toile seront distribués aux clients du marché (place des 4 Saisons) les mercredi 28 et vendredi 30 septembre.

¨ DEFI MEGOTS :

 

Les habitants sont invités à ramasser les mégots trouvés par terre, à les collecter dans des bouteilles (ou autre contenant) et à les apporter au Centre Technique Municipal (aux horaires d’ouverture). Ces mégots sont ensuite envoyés à notre prestataire TchaoMegot pour dépollution et recyclage (matériaux d’isolation). Un cendrier dédié sera également installé devant le local de la Maison des Alternatives.

Derniers articles parus

Partagez :
Partagez :

Calendrier de l'avent

Pour fêter Noël, Val-de-Reuil revient avec son calendrier de l’Avent virtuel ! Du 1er décembre au 25 décembre 2022 !

Vous êtes sans connexion