Amandine Petit, Miss France 2021, ambassadrice du CFAIE !

Ce mardi 3 mai, Amandine Petit, Miss France 2021, était en visite au CFAIE de Val-de-Reuil pour promouvoir l’apprentissage. Reportage. 

Changer des essuie-glace, fabriquer un bracelet de fleurs ou encore ficeler de la viande : Amandine Petit, Miss France 2021, a endossé le rôle d’apprentie le temps d’une journée ! Une visite inédite au cœur du centre de formation interconsulaire de l’Eure de Val-de-Reuil. À la découverte des formations et métiers d’excellence de l’établissement. 

Depuis quelques mois, l’ancienne Miss France a noué un partenariat avec la CCI de Normandie Formation et 7 établissements normands afin de nouer et de mettre en avant l’offre de formation en apprentissage proposée par les 7 établissements de la région qui composent le réseau CCI, dont le CFAie fait partie.

«L’idée était de se mettre à la page, les jeunes regardent les réseaux sociaux, ils étaient tout de suite séduits par la venue d’Amandine. De plus, son parcours est atypique et malgré des échecs dans son parcours scolaire, elle montre à tous que l’on peut réussir», explique Murielle Roche-Brunet, responsable du pôle services aux entreprises du CFAIE. En effet, la Normande a échoué deux fois aux concours d’infirmière. Avant de retenter sa chance, elle s’est lancée dans un BTS Négociation de la Relation Client. Elle obtient ensuite, au bout de la troisième tentative, le concours d’entrée d’infirmière, mais continue finalement dans le management en intègrent l’IAE de Caen pour terminer ses études en Master.

Une Olympiade des métiers

Tout au long de la matinée, la jeune femme originaire de Caen a expérimenté les 7 métiers proposés au CFA rolivalois. Face à deux apprentis à chaque fois, la Miss a pu apprendre les spécificités techniques de chaque pôle en échangeant avec les jeunes. «C’est un peu comme un Fort Boyard, mais version CFAIE» , a-t-elle ironisé en commençant le premier défi : changer les essuies-glaces d’une voiture en moins de 5 minutes. 

Face à Clément et Maxime, Amandine a réussi à atteindre la deuxième place en terminant la première. Devant les yeux des apprentis fleuristes, la jeune femme a confectionné un bracelet de fleurs qu’elle compte bien refaire pour un mariage auquel elle est invitée prochainement.

Une visite qui n’est d’ailleurs pas passée inaperçue, les jeunes coiffeurs en herbe étaient aux fenêtres du pôle fleurs pour tenter d’obtenir un selfie avec la jeune femme. 

Après ces quelques heures passées « dans la peau d’une apprentie », l’événement a été clôturé par un temps d’échanges. Un partenariat qui continuera jusqu’à la fin de l’année pour communiquer autour de l’apprentissage et des bénéfices d’apprendre sur le terrain ! 

La galerie photos de la visite d’Amandine Petit

Partagez :

Vous êtes sans connexion