Pour aller plus loin dans l’accompagnement au retour à l’emploi

Mercredi dernier, le Crédit Agricole de Pont-de-l’Arche a remis un chèque d’une valeur de 1600 euros à la Ressourcerie rolivaloise de l’association L’Abri.

Mercredi dernier, Sophie Plouhinec, la directrice du Crédit Agricole de Pont-de-L’Arche, accompagnée des administrateurs de la caisse locale de Pont-de-l’Arche et de leur président Philippe Gallet, s’est rendue à la Ressourcerie de Val-de-Reuil pour remettre un chèque d’une valeur de 1600 euros aux membres de l’association L’Abri, propriétaire de cette enseigne reine du développement durable et dans laquelle se mêlent l’écologie, la solidarité et l’insertion en parfaite harmonie. « Le Crédit Agricole vient en aide chaque année à plusieurs associations du territoire. C’est une valeur inscrite dans les gènes de notre banque », explique Philippe Gallet, le président de la caisse locale de Pont-de-l’Arche, soulignant leurs raisons d’accompagner cette année l’association L’Abri. « Nous avons été séduits par leur démarche qui s’inscrit dans l’air du temps : le besoin d’éviter les déchets, de recycler, de remettre les gens dans le travail. C’est vraiment quelque chose qui nous a touchés », poursuit-il en faisant part d’un vote à 100% favorable par le conseil d’administration pour cette association fervente défenseuse du développement durable.

Un équipement numérique à disposition des salariés

Un sacré coup de pouce pour Philippe Tessier, président de l’association L’Abri, qui n’a pas manqué de remercier chaleureusement le Crédit Agricole à l’égard de ce don qui a permis le financement de deux ordinateurs et deux imprimantes destinés à l’usage des salariés de la Ressourcerie de Val-de-Reuil. « Cet équipement nous permet d’une partde lutter contre la fracture numérique, mais aussi de permettre à nos salariés en contrat déterminé d’insertion d’avoir à disposition un équipement numérique leur permettant de faire leurs démarches directement à la Ressourcerie comme l’actualisation Pôle emploi, ou bien CAF, leur recherche d’emploi ou encore de leur permettre de suivre leurs cours de code à distance que ce soit sur leur temps de travail et de repos », précise Christophe Thiessé, le coordinateur des différentes Ressourceries de l’Abri, rappelant l’objectif poursuivi par son association en matière d’insertion. « Notre but est de lever les freins et d’amener nos salariés vers un emploi pérenne le plus rapidement possible dans un délai de deux ans. En ce sens, nous travaillons à la fois sur la mobilité, les compétences, les savoir-faire et le savoir-être pour permettre à ces personnes de pouvoir postuler ensuite dans une entreprise traditionnelle ».

Partagez :

Vous êtes sans connexion