Étiquette : qualité

4 fleurs, ça se décide aujourd’hui !

Aujourd’hui dans l’après-midi le jury du Concours des Villes et Villages Fleuris viendra apprécier l’effort entrepris par la Ville et les Rolivalois. Nous saurons ensuite si nous avons décroché la 4ème fleur ! Mais l’esprit sportif des rolivalois implique de les accueillir le mieux possible, et peu importe la météo. Bienvenue au Jury !

Concours des Villes et Villages Fleuris

Un label recherché

Ce label recherché viendrait consacrer le travail des 12 agents qui composent l’équipe municipale des espaces verts, dont 2 apprentis, et qui ont en charge l’entretien des écoles, la plantation des massifs saisonniers et la création des nouveaux aménagements. Tous les travaux neufs, les plantation d’arbres, les aménagements paysagés suite à des travaux de voirie, les projets de potagers dans les écoles, sont gérés par les agents municipaux. Ils participent aussi à la création de décors éphémères lors des manifestations de la ville.

Tous les massifs de la ville sont imaginés par l’équipe espaces verts. Pour la conception des massifs, aucun thème n’est imposé, de façon à laisser s’exprimer la créativité de chacun. Une seule obligation : se reporter au cercle chromatique pour harmoniser les couleurs et ensuite répartir les quantités en fonction de la hauteur des végétaux. Pour exacerber leur créativité, les agents des espaces verts n’hésitent pas à rencontrer d’autres professionnels, se confronter à d’autres savoir-faire à travers la France.

Le fleurissement saisonnier est organisé autour des points stratégiques d’attrait touristique et de passage : les 2 axes principaux de traversée de la ville et le Parc des Sports. Tous les ans, il est renouvelé à l’automne et au printemps. Ces lieux d’attrait, régulièrement salués par les habitants et les visiteurs, sont amenés à évoluer et à s’étendre à d’autres endroits stratégiques.

Pour ce faire l’entretien des 70 hectares de voiries paysagères, parcs et équipements sportifs sont entretenus par les 3 entreprises de paysage installées sur la commune. L’entretien des arbres est lui aussi confié à une entreprise d’élagage spécialisée. Les berges de l’Eure sont gérées par le service espaces naturels de la Communauté d’Agglomération. En coopération avec le service espaces verts, ils entretiennent et aménagent la ripisylve et la voie Verte sur les 4km que constituent les berges de la rivière traversant la commune.

[embeddoc url=”https://www.valdereuil.fr/wp-content/uploads/2017/08/MAG-4-fleurs_VDR_v6.pdf” width=”100%” download=”all” viewer=”google”]

Une ville développée pour un cadre de vie embelli et amélioré
Le label Villes et Villages Fleuris récompense les actions coordonnées par les collectivités locales pour aménager un environnement favorable à la qualité de vie des habitants et à l’accueil des touristes. Le label garantit la qualité de la démarche et valorise les communes qui l’obtiennent. L’attribution du label Villes et Villages Fleuris s’effectue ainsi sur la base d’une série de critères définis par le Comité National des Villes et Villages Fleuris :

– La motivation pour l’obtention du label.

– La démarche globale de valorisation communale par le végétal et de fleurissement.

– Les actions d’animation et de promotion de cette démarche auprès de la population, des touristes et des acteurs pouvant être concernés.

– La présentation du patrimoine végétal et du fleurissement.

– Les modes de gestion mis en place pour entretenir ce patrimoine en respectant les ressources naturelles et la biodiversité.

– Les actions complémentaires mises en oeuvre pour favoriser la qualité des espaces publics (mobilier, voirie, façades, enseignes, propreté…).

– La cohérence des aménagements paysagers et de leur gestion selon les différents lieux de la commune.

[embeddoc url=”https://www.valdereuil.fr/wp-content/uploads/2017/08/villesfleuries10-grilleevaluation-v-communes.pdf” width=”100%” download=”all” viewer=”google”]
Partagez :

Lancement du chantier de l’Eco-quartier

projet d'écoquartier Les Noés
projet d’écoquartier Les Noés

La Ville de Val-de-Reuil et la SILOGE, bailleur social, se sont associées pour proposer aussi bien à des Rolivalois qu’à de nouveaux habitants, entre gare et mairie, sous la houlette et avec le talent de l’architecte/urbaniste Philippe Madec, spécialiste reconnu des éco-quartiers, un nouveau mode d’habitation respectueux de l’environnement : l’éco-village des Noés. Grâce à l’aide du Conseil Général et du Conseil Régional, s’inscrivant – parmi les premiers en France – dans la liste des terrains mis à disposition des collectivités locales par l’Etat, cette réalisation est le fruit d’un large partenariat.

S’étendant sur 4,9 hectares, il rassemblera 98 logements écologiques, parfois sur pilotis, dans un esprit de village et renforcera l’extension, déjà engagée, de Val-de-Reuil vers sa façade naturelle : les rives de l’Eure. Ce lancement de chantier est l’aboutissement de 4 années d’imagination et de travail. Le marché entre le bailleur et l’entreprise Quille permettra de démarrer l’opération. Il sera signé, sous la présidence du Maire de Val-de-Reuil, ce vendredi 31 janvier 2014 à 14h30 en salle du Conseil.

La construction de la première tranche débutera en mai 2014 avec 34 logements, la chaufferie et le parc écologique, complémentaire de celui  -entièrement aménagé- que CEMEX rendra dans deux ans à la Ville, pour une livraison en janvier 2016. Une seconde tranche comprenant 64 logements, une crèche, une place de marché, une maison des jardiniers permettant une activité de maraîchage biologique installée et développée en coeur du quartier, débutera en janvier 2015 pour une livraison mars 2016. Les logements, de type mixtes individuels et collectifs, isolés ou reliés, en accession ou en location, favoriseront la citoyenneté et la convivialité. Les équipements permettront de renforcer la mixité sociale de la plus jeune commune de France.

Les choix architecturaux, de forme contemporaine, s’intégreront avec soin aux quartiers les plus proches et leurs habitants seront associés au processus d’aménagements (liaisons, accès, etc.). Les choix énergétiques, les matériaux utilisés (souvent le bois), seront les plus modernes, s’inscrivant dans les objectifs de division par 4 des émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2050, objectifs prévus par le Grenelle de l’environnement. Cette conception permettra un faible niveau de charges pour leurs occupants et de baisser encore, dans la prolongation des travaux de rénovation énergétique des logements réalisés dans le cadre du renouvellement urbain, la facture énergétique des Rolivalois.

Avec cette signature, Val-de-Reuil, citoyenne, agréable et responsable, franchit un nouveau pas vers la ville de demain et continue d’innover, continue d’avancer.

Partagez :

Vous êtes sans connexion