Des chantiers jeunes sous le soleil !

À Val-de-Reuil, comme à chaque vacance scolaire, sans attendre 18 ans, on peut décrocher son premier job !  Tout au long de l’été, 59 jeunes Rolivalois vont embellir la Ville. Rencontre avec quelques-uns d’entre eux.

Certains viennent de décrocher le bac, d’autres de terminer leurs épreuves de Français ou encore rentrent tout juste au lycée à la rentrée. Depuis 2011, la Ville de Val-de-Reuil organise ces chantiers jeunes (en partenariat avec plusieurs des bailleurs de la commune) pendant chacune des périodes de vacances scolaires. 59 jeunes vont se relayer pour embellir la ville cet été !

“Je veux me payer un voyage Erasmus”

À travers des périodes de deux semaines, une dizaine de jeunes s’affairent à repeindre divers endroits de la Ville. Tout au long de la chaussée du Village, une équipe repeint en blanc les lices qui longent le trottoir. Au pinceau, on retrouve Avril, une jeune Rolivaloise de 16 ans qui entre en terminale à la rentrée. Une première pour elle : “Je voudrais faire un voyage à l’étranger pour mes études. Je veux aider mes parents à financer le voyage Erasmus !” 

Quelques mètres plus loin, Bétul, 17 ans est elle aussi embauchée pour la première fois sur les chantiers. A la rentrée, elle fera sa rentrée en fac de droit. Ce petit job lui permettra de mettre de l’argent de côté pour s’équiper en matériel numérique : “Je trouve ça bien, car ça nous habitue au monde du travail, c’est super que la Ville nous permette ce genre de choses !”

Bonne ambiance et conseils

À l’autre bout de la Ville, rue des compagnons, une autre équipe est en action dans une cage d’escalier d’un logement d’IBS. Sur les conseils de leur encadrant, 5 jeunes rafraîchissent les murs et les plafonds. Une équipe soudée qui n’hésite pas à charrier Helyne, 18 ans, qui a décroché son bac dans la matinée. “C’est notre bachelière”, s’exclament-ils ensemble. Le sourire aux lèvres, la jeune femme participe aux chantiers pour la première fois : “Ça nous aide beaucoup, je peux conseiller à tout le monde de candidater. C’est une première expérience qui est riche de sens !” À la rentrée, elle partira à Paris faire un BTS carrière sociale, une bonne raison de mettre de côté pour son futur appartement. 

Jusqu’à fin août, d’autres jeunes passeront leurs plus beaux tee-shirts verts des chantiers jeunes pour repeindre des places de parking, des traçages au sol, des places à mobilité réduite, refaire une beauté à l’entrée de l’école des Dominos ou encore des murets, garages et jardinières qui n’attendent qu’un coup de pinceau ! 

 

Derniers articles parus

Partagez :
Partagez :