Des architectes en devenir !

Une vingtaine de jeunes Rolivalois ont reçu des mains du collectif Yakafokon leur diplôme d’architectes junior et des lettres de recommandation dans le cadre du projet ” C’est mon Patrimoine “.

Tout au long des vacances scolaires d’hiver, une vingtaine de jeunes Rolivalois ont participé à une semaine d’initiation à l’architecture et à la conception de mobilier urbain avec le collectif Yakafokon dans le cadre du projet « C’est mon Patrimoine ! ». Ce projet, porté par la DRAC Normandie, avait pour objectif de « sensibiliser des jeunes à l’architecture de leur ville, à la façon dont ils l’appréhendent et dont ils la vivent », explique Victor Toutain, l’un des intervenants du collectif Yakafokon, en charge du projet sur la ville. « L’idée était de travailler autour de la question du mobilier urbain, c’est-à-dire d’observer où on en trouve dans la ville, comment est-ce que les enfants l’utilisent, le pratiquent, pour en imaginer de nouvelles formes. La première semaine, nous avons reçu des collégiens et la seconde, des lycéens ». 

Les outils d’architecte

Ainsi, sous la houlette de ce collectif regroupant architectes, urbanistes, travailleurs sociaux et artistes, les jeunes Rolivalois ont pu s’immiscer dans la peau d’architectes professionnels le temps d’une semaine. « On essaie de les faire travailler sur un panel assez large d’outils que manipulent les architectes, donc à la fois le dessin in situ, des croquis dans l’espace public en dessinant le paysage et l’architecture mais aussi des dessins plus techniques, comme les différentes vues qu’utilise l’architecte : la perspective, le plan, l’élévation, et puis la maquette bien sûr, qui est l’outil le plus ludique pour s’approprier les questions d’architecture, surtout à leur âge », précise Victor Toutain. 

Des jeunes conquis

Cette démarche a séduit les jeunes Rolivalois participant à l’opération. « Lorsque j’ai vu l’annonce pour ce stage, j’ai tout de suite sauté sur l’occasion », confie Clémence, une élève de terminale du lycée Marc Bloch, confortée, à l’issue de sa semaine de stage, dans son choix de poursuivre ses études dans cette direction. « Ils m’ont vraiment donné l’envie de devenir architecte. J’ai adoré apprendre à analyser des sites, créer des plans, créer un projet ». Un sentiment partagé par l’ensemble des jeunes qui n’ont pas manqué de remercier et de saluer les précieux conseils dispensés par les membres du collectif Yakafokon.

A l’issue de la semaine, les jeunes Rolivalois ont tous reçu des mains du collectif des diplômes d’architectes junior (pour les collégiens) et des lettres de recommandations (pour les lycéens). A noter que les projets de ces jeunes architectes en devenir seront présentés lors du prochain conseil municipal et les Rolivalois retrouveront le collectif Yakafokon pendant les vacances d’avril pour construire grandeur nature certains de leurs projets. « A partir de toutes les idées qu’ils ont formulées, nous allons essayer d’imaginer pour chaque groupe au moins un mobilier urbain que l’on pourra disposer à un endroit de la ville », conclut Victor Toutain.

Partagez :

Vous êtes sans connexion