Étiquette : enfance

Atelier Art créatif pour enfant

Atelier « Cerfs-volants » destiné à développer l’esprit créatif des enfants à partir de 4 ans. Gratuit.
*Réservation indispensable 02 32 59 31 36 ou mediatheque.lecorbusier@valdereuil.fr

Partagez :

Fête de la Grosse Borne

FÊTE DE LA GROSSE BORNE
14h30-16h30 Olympiades : tournoi par équipes et par tranches d’âge / 9 zones de jeux proposés à tous les enfants et les jeunes et ouverts au public.
16h30-17h00 Remise des lots et goûter, Accueil des familles
17h00-18h00 Spectacle par les centres de loisirs : 3 danses par les enfants Voie Blanche-Trésorerie, Œillets Rouges et Pivollet
18H00 Répétition géante du chant « Nation » (TIBZ) par tous les enfants et équipes – Distribution à tous des paroles
19h00 Barbecue par les Jardins familiaux
19h30 – 20h30 Spectacle pour enfants « rire pour tous » / 1 heure

Partagez :

Fête des dents : la prévention avec le sourire

Après une semaine d’ateliers dans les écoles, les 270 écoliers des grandes sections rolivaloises ont bénéficié d’un examen bucco-dentaire gratuit au CCAS. La Fête des dents, une expérience unique dans l’Eure.

Fête des dents 2018
La Fête des dents à Val-de-Reuil : une expérience unique dans l’Eure

« Je n’ai rien ! Trop de la chance! » Sada a fini son premier examen bucco-dentaire et d’un « Ça ne fait pas mal ! » rassure ses camarades de grande section de l’école Coluche. Comme lui, mardi 13 février, 270 écoliers des grandes sections de la ville sont venus, avec leurs professeurs et bien souvent leurs parents, au CCAS où était organisé un examen bucco-dentaire gratuit. A l’initiative, le pôle socio-éducatif du CCAS en partenariat avec l’UFSBD (Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire), la CPAM, l’éducation nationale.

Explication du dispositif M'T Dents par l'Assurence Maladie
Explication du dispositif M’T Dents par l’Assurance Maladie

Une prévention en amont du dispositif « M’T tes dents »

Pour Amélie David, représentant l’ Assurance Maladie, cette animation est particulièrement intéressante dans le sens où elle complète en amont le dispositif « M’T tes dents », octroyant une visite gratuite chez le dentiste tous les ans aux 6-21 ans  et permettant aux parents d’en prendre connaissance de vive voix.

Des parents satisfaits

De plus en plus nombreux chaque année les parents sont venus en nombre. La fête des dents existe en effet depuis 2014 et a prouvé sa pérennité.  Coralie, la maman de Djewell, résume parfaitement le sentiment général : «  cette première approche douce des soins dentaires permet à mon petit garçon d’avoir moins d’appréhensions…d’être plus serein ». Pour certains cela permet aussi « d’avoir connaissance de l’état de la dentition, le nombre qu’il reste de dents de lait, et si les « vraies dents » sont bien implantées. »

Dépistage dentaire pour Djewell accompagné de sa maman Coralie
Dépistage dentaire pour Djewell accompagné de sa maman Coralie

Des professionnels au coeur de l’action

Sensibiliser les enfants à l’hygiène bucco-dentaire, à un brossage régulier, dépister d’éventuels problèmes en amont, rassurer et donner aux enfants une première approche ludique des soins dentaire est le principal objectif de l’Union Française pour la Santé Bucco-dentaire dont quatre dentistes adhérents étaient présents. Un seul regret : qu’elle ne se fasse pas dans toutes les communes. En effet à Val-de-Reuil est la seule à proposer cette manifestation dans l’Eure !

Dentiste, Michel Marais, examine Amel 5 ans
Dentiste, Michel Marais, examine Amel 5 ans

Le reportage de France 3 Normandie

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

L’Union Française pour la Santé Bucco-dentaire

Union Française pour la Santé Bucco-dentaire

Belaïd Bekkouche, responsable du Pôle socio-éducatif du CCAS, enregistre les enfants avant leur passage avec le dentiste
Belaïd Bekkouche, responsable du Pôle socio-éducatif du CCAS, enregistre les enfants avant leur passage avec le dentiste
Partagez :

Un merveilleux Noël solidaire !

C’est à la MJA et au cinéma que 450 enfants rolivalois se sont retrouvés, à l’initiative du collectif Vivre Ensemble,  le 9 décembre pour le Noël de la Solidarité. Retrouvez ici les images de l’événement.

Les princesses d'un jour à la rencontre des petits Rolivalois
Les princesses d’un jour à la rencontre des petits Rolivalois

Un après-midi féérique… voilà ce qui attendait des centaines de petits Rolivalois samedi 9 décembre pour l’incontournable Noël de la Solidarité. Pour l’occasion, le collectif Vivre Ensemble, à l’initiative de l’événement, avait une nouvelle fois déployé une extraordinaire énergie pour permettre à toutes ces familles invitées de se plonger dans la magie de Noël.

Alors que les plus grands prenaient le chemin du cinéma, les plus jeunes profitaient, dès leur arrivée à la MJA, d’une petite pause maquillage avec Loana et Alvina, les deux filles d’Ilona Bastiaan (décédée brutalement le 26 novembre), très impliquée dans le collectif.

C’est ensuite une séance de contes qui attendait petits grands, suivie du numéro burlesque du clown Tito et d’une belle rencontre avec les princesses d’un jour (issues de la troupe Artistes et Modèles en scène).

Pas question enfin pour les bambins de quitter la MJA sans leur cadeau, leur goûter, leurs petits chocolats… et pour la plupart, sans leur photo avec le Père Noël !

Au final, tous ont quitté la place des Chalands cet après-midi là, des étoiles plein les yeux !

Nos photos
Partagez :

Un atelier de Noël féerique à la Médiathèque

Les yeux brillants de joie, une centaine d’enfants, pour certains accompagnés de leurs parents, avaient rendez-vous mercredi 13 décembre à la médiathèque Le Corbusier pour un atelier de Noël concocté par Rosa Boucat et son équipe.

Atelier Coloriage Elfes et Lutins
L’atelier de Noël de la médiathèque : toujours un succès !

Emportés dans le monde magique de l’illustratrice Charline, ils ont pu réaliser, avec ses précieux conseils, de magnifiques dessins où elfes, fées et lutins rivalisaient gaiement de couleurs chatoyantes et de gommettes scintillantes. Un joli moment de complicité empreint de contes merveilleux qui a donné libre cours à l’imaginaire enfantin.

Wahid colorie des lutins
Wahid colorie des lutins

Avec ses pinceaux, inspirée par la nature et de ses couleurs, Charline fait parler ses souvenirs et rêves d’enfance à partir de croquis qu’elle réalise en extérieur ou de photos de costumes, de pièces d’architecture. Sur format A4, elle pose ensuite avec minutie toute la palette de légèreté et de finesse que procure l’aquarelle à ses albums. Pour poursuivre ce partage magique Charline expose ses aquarelles originales, illustrations de ses albums féeriques créés avec la complicité de l’auteur des textes Evelyne, jusqu’au 6 janvier au 1er étage de la médiathèque et propose ses livres sur le site http://brinsdor.free.fr

Charline présente ses derniers albums de contes
Charline présente ses derniers albums de contes
Charline, Almaric et sa maman
Charline, Almaric et sa maman
Partagez :

Quoi de neuf à l’école en 2017-2018 ?

Deux nouvelles classes !

Jamais depuis 10 ans, Val-de-Reuil n’avait enregistré d’effectifs aussi importants lors d’une rentrée des classes ! Rien d’étonnant donc à ce que la ville bénéficie cette année de deux ouvertures de classe : l’une à l’école élémentaire du Pivollet et l’autre grâce à un dispositif Toute Petite Section (TPS) à l’école Jean Moulin. Le poste supplémentaire créé au Pivollet permet bien-sûr d’alléger les effectifs dans les classes et d’améliorer les conditions d’apprentissage des élèves. L’ouverture de la toute petite section
(elles sont désormais 4 à Val-de-Reuil) permet aux petits Rolivalois de rejoindre, plus nombreux encore les bancs de l’école dès 2 ans. Considérée comme un véritable atout dans la lutte contre la difficulté scolaire, « cette classe, qui fonctionne uniquement le matin, peut accueillir jusqu’à 18 enfants de 2 ans », explique Aurélie Lefebvre, leur enseignante et par ailleurs conseillère municipale. Le jour de la rentrée, 6 enfants avaient rejoint la classe. Les autres l’intégreront au fil de l’année.

[embeddoc url= »https://www.valdereuil.fr/wp-content/uploads/2017/10/Vdrmag-rentreescolaire004.pdf » width= »100% » download= »all » viewer= »google »]
Partagez :

Rentrée 2017 : deux nouvelles classes

Une 8e classe ouvrira ses portes au Pivollet à la rentrée prochaine. A Jean Moulin, c’est une classe de tout-petits (moins de 3 ans) qui verra le jour.

Excellente nouvelle pour Val-de-Reuil, notamment pour les parents d’élèves de la Ville Nouvelle comme pour les 2000 écoliers qui fréquentent ses écoles primaires : le Conseil Départemental de l’Education Nationale (CDEN) a annoncé l’ouverture de deux classes supplémentaires à la rentrée prochaine dans les écoles rolivaloises.

Il s’agit une toute petite section (pour les enfants avant 3 ans) à l’école maternelle Jean Moulin et une 8e classe à l’école élémentaire du Pivollet. Cette décision portera à 10 le nombre d’ouvertures de classe à Val-de-Reuil en cinq ans, soit l’équivalent d’un petit collège.

Le poste supplémentaire créé au sein du groupe scolaire du Pivollet permettra bien-sûr, en ajustant les effectifs dans les classes, d’améliorer les conditions de travail et d’apprentissage des élèves.

60 tout-petits à la rentrée

L’ouverture de la toute petite section (il en existe 3 jusqu’alors à Val-de-Reuil), considérée comme un véritable atout dans la lutte contre la difficulté scolaire, permettra à d’autres petits Rolivalois de rejoindre les bancs de l’école dès 2 ans : ils sont aujourd’hui 45 à bénéficier de ce dispositif ; ils seront 60 dès la prochaine rentrée.

Pour consulter ou télécharger la brochure de présentation des classes de toute petite section, cliquez ici. 

Cette décision du CDEN vient confirmer la dynamique urbaine dans laquelle la ville de Val-de-Reuil est engagée. Elle s’appuie d’une part sur l’actuelle hausse constatée des effectifs, d’autre part sur la perspective d’évolution pour les prochaines années. Contrairement à d’autres administrations,  malgré l’absence de recensement de l’ensemble de la population, l’éducation nationale constate, en effet, l’accroissement de la population de la Ville, tendance confirmée cette année encore par les inscriptions sur les listes électorales ou par le nombre d’autorisations d’urbanisme délivrées.

De nouvelles classes encore à venir

Forte de ses 1000 nouveaux logements construits ces dix dernières années, la plus jeune commune de France n’a eu de cesse d’accueillir de nouveaux habitants, de nouveaux écoliers. Une tendance amenée à se poursuivre, comme en témoignent ces 1000 logements supplémentaires (en majorité des programmes privés et en accession à la propriété) attendus d’ici 2020. Les jeunes ménages comme les familles venus des communes extérieures devraient donc s’installer en nombre à Val-de-Reuil, favorisant ainsi l’accroissement démographique de la ville qui espère atteindre les 20 000 habitants en 2025.

Le Projet éducatif sur de bons rails
Le Projet éducatif sur de bons rails

En attendant d’atteindre cet objectif, la Ville de Val-de-Reuil mobilise tous les moyens nécessaires pour accueillir ses 2000 écoliers (répartis dans les sept groupes scolaires et 90 classes) dans les meilleures conditions, en consacrant chaque année 3,5 millions € à l’Education (premier budget de la ville), soit 10 % de son budget total.

Contradictions pour Pierre Mendès France

Cependant, si la rentrée 2017 s’annonce sereine côté primaire, demeurent les grandes inquiétudes qui pèsent sur le collège Pierre Mendès France, menacé de fermeture (à la rentrée 2018) par le Président du Conseil départemental.

On remarquera que cette position est en totale contradiction avec l’analyse du CDEN. Toutes les écoles de Val-de-Reuil, les collèges voisins Alphonse Allais et Montaigne ont une la motion de soutien au collège Pierre Mendès France. Les élus de Val-de-Reuil, avec les parents d’élèves et les équipes enseignantes, feront donc tout pour empêcher cette fermeture.

 

Partagez :

Jeunesse : quel menu pour les vacances ?

Dernières heures de classe avant les congés d’hiver. Déjà, dans les centres de loisirs comme à la piscine, les vacances se préparent pour accueillir les petits et jeunes Rolivalois. Coup d’envoi des activités ce lundi 13 février.

Bientôt les vacances
Bientôt les vacances

C’est déjà l’effervescence chez les animateurs ! Le compte à rebours a démarré avant le rush de l’hiver. Dès lundi matin, 350 enfants rejoindront les différents centres de loisirs de la ville. Des petits Rolivalois qui s’adonneront tous les matins à des activités sportives, séances piscines, activités manuelles… tandis que l’après-midi sera consacrée aux grands jeux, tournois, danse, chant, musique, pâtisserie, ateliers spécifiques…

Mais l’activité phare de ces vacances d’hiver se concentrera évidemment sur la préparation du grand carnaval prévu le samedi 18 mars sur le thème du Fantastique. Au programme donc : fabrication des chars et des costumes dans chacun des centres.

Carnaval 2017
Carnaval 2017

Sorties en tout genre

Pour tous les âges
Pour tous les âges

Ce qui n’empêchera pas non plus une cascade de sorties en tout genre. Petit tour d’horizon des différentes virées programmées pendant ces deux semaines de congés sur le secteur primaire :
– Mardi 14 février : La Trésorerie- Naturospace Honfleur
– Mercredi 15 février : Cerfs-volants Bowling de Grand Quevilly
– Jeudi 16 février : Voie-blanche  /  La Trésorerie -Ferme de Navarre + Bowling Louviers
– Vendredi 17 février : Les Œillets rouges -Panorama XXL (Rouen) + jardin des plantes
– Lundi 20 février : Voie Blanche   / La Trésorerie – Royal Kid Evreux
– Mardi 21 février : Tous les centres- Grand jeu Inter centre à  Andé
– Mercredi 22 février : Cerfs-volants- Biotropica
– Jeudi 23 février : Les Œillets rouges-  Muséum d’histoire naturelle (Rouen) + jardin des plantes.

Sorties en pagaille
Sorties en pagaille

Pluie d’activités pour les 12-18 ans

Du côté de la Ferme des Jeunes et de l’Elephant, les 12-18 ans ne seront pas en reste : jeux de société, ping-pong, baby-foot, veillées à thème, préparation du bonhomme CARNAVAL avec le centre des Dominos, équitation en forêt de bord ; mais aussi accès internet, jeux d’échec, pâtisserie, photos, vidéo et radio numérique ; ou encore instruments de musique à la disposition des jeunes (batterie, guitare, basse, clavier)…

À noter les activités sportives tous les jours de 10h00 à 12h00 dans les gymnases (basket, foot, volley, Badminton, ping pong…) et la possibilité pour les jeunes d’aller à la piscine municipale de 17h00 à 18h30 tous les jours. A moins qu’ils ne préfèrent s’initier aux échecs tous les jours de 17h30 à 18h30.
– Chaque jour également de 14h à 17h : activités au gymnase Léo Lagrange.
– Amateurs de capoeira ? Rendez-vous les mardi 14 et mercredi 15 en matinée !
– Sans oublier bien-sûr les sorties en minibus organisées au fil des vacances.

Et en soirée ?

Les structures restent ouvertes en soirées les lundi et jeudi de 20h00 à 21h45
Deux soirées spéciales sont par ailleurs organisées pendant les congés :
Soirées foot (repas + match PSG / Barcelone) le mardi 14 février à 19h30 à la ferme des jeunes et à l’éléphant. Match Real / Naples le mercredi 15 février à 21h00
Soirée jeux de société à l’éléphant et ferme des jeunes le mercredi 22 février à 20h00

Pour s’inscrire

Pour les centres de loisirs primaires, les inscriptions se font directement au service jeunesse (mairie de Val-de-Reuil). Renseignements au 02 32 09 36 74
Pour la ferme des Jeunes et l’éléphant, les inscriptions se font directement dans les deux structures et la carte d’adhésion est à retirer au service jeunesse.

Vacances aquatiques avec le service des sports

En février, vacances vont rimer avec ambiance pour les petits Rolivalois ! En plus des centres de loisirs, le service des sports propose un menu aquatique copieux à la piscine municipale :
stage « j’apprends à nager » (10 heures d’apprentissage de la natation pour permettre à tous les enfants entrant en 6e de savoir nager). Renseignements sur les inscriptions et les horaires au service des sports (02 32 59 42 12) ou à la piscine (02 32 59 19 70).
– Mercredi 15 février de 14h à 17h : parcours aventure, parcours aménagé dans le petit bassin, passage sous des cordes, dans des cerceaux, par-dessus des tapis… Ouvert à tous
– Du 14 au 17 février : stage aqua phobie. Sur réservation à la piscine.
– Mercredi 22 février de 14h à 17h : animation défis type intervilles, jeux de précision, jeux de joutes… Ouvert à tous.

Partagez :

Les premiers airs de Noël

C’est parti pour la magie de Noël ! En attendant les chalets qui s’installeront à Val-de-Reuil du 16 au 19 décembre, la ville a revêtu dès vendredi ses premiers habits de fête…

Sur la route des Falaises, la place des Quatre saisons, la Voie Blanche, la rue Courtine et les abords de la mairie, les lumières de Noël se sont joyeusement allumées sous les regards fascinés de quelques dizaines d’enfants (et d’adultes aussi) venus assister à cette inauguration un peu particulière.

En attendant les chalets qui s’installeront à Val-de-Reuil du 16 au 19 décembre, la ville a revêtu dès vendredi ses premiers habits de fête… Les traditionnels chants de Noël ont accompagné Marc-Antoine Jamet et sa jeune assistance jusqu’aux dernières secondes du compte à rebours avant l’illumination tant attendue. Désormais, chaque soir jusqu’après le passage dans la nouvelle année, les lumières de Noël scintilleront à Val-de-Reuil.

Partagez :

S’en prendre à des enfants pour provoquer leurs parents : une caricature de lâcheté

On peut penser exactement ce que l’on veut des caricatures ou des dessins qui, dans Charlie-Hebdo ou ailleurs, se moquent de la religion, des mœurs ou de la politique. On est obligé ni de les regarder, ni de les apprécier. Cela relève de la plus élémentaire liberté de pensée. En revanche, il est insupportable de les utiliser sciemment comme des provocations, comme des discriminations, comme des intimidations.

Ce comportement devient intolérable, inadmissible, lorsqu’il consiste à s’en prendre à tel ou tel, en fonction de sa race, de ses opinions, de ses croyances, qui plus est dans une école publique, qui plus est à l’encontre d’enfants, qui plus est à Val-de-Reuil où 16.000 habitants issus d’une soixantaine de pays vivent en parfaite intelligence.

La distinction entre ce que chacun, pour peu qu’il respecte les lois en vigueur, a le droit d’écrire et de publier, d’une part, et ce que chacun, éventuellement en alertant les tribunaux, peut critiquer, discuter, refuser d’approuver ou, même, de considérer, d’autre part, s’impose à l’ensemble des citoyens ou des étrangers qui résident sur le territoire de la République Française. Cette ligne de partage est aux fondements des notions de liberté et de laïcité qui sont nos valeurs communes. Dans le respect de la réglementation qui en prévoit naturellement les nécessaires limitations, voire les exceptions, elles encadrent notre société, notre nation à l’instar des idées de solidarité, d’égalité et de fraternité.

C’est pourquoi je veux condamner sans la moindre ambiguïté cette main malveillante, cette action isolée qui a permis de glisser -anonymement- une enveloppe dans le sac de deux petits élèves de l’école maternelle Coluche afin de les choquer, de les heurter, de faire mal à leur famille. L’intention d’offenser dépasse ici la matérialité des faits. Cette lâcheté n’a aucune excuse que ce soit à Val-de-Reuil ou dans toute autre école de notre pays ! Ce sont des enfants !

C’est parce que je vois dans cette démarche bêtise profonde, méchanceté gratuite, volonté de nuire que j’exprime ma solidarité entière aux familles et aux enseignants concernés. Les recevant aujourd’hui en Mairie, je leur dirai, à la fois qu’il leur faut garder leur calme comme devant toute situation, face à cette agression morale qui les visait peut-être davantage personnellement qu’en raison de leurs convictions spirituelles (que par ailleurs je ne connais pas) et, plus important encore, que tout est mis en œuvre pour assurer, face à des adultes mal intentionnés, la sécurité de tous les écoliers rolivalois, aux abords et à l’intérieur de nos 14 écoles, trois collèges et de notre lycée. En lien étroit avec l’Inspection Académique, j’ai pris la décision premièrement de renforcer la présence des médiateurs et de la police municipale dans l’école, deuxièmement de limiter la circulation des adultes dans les établissements du premier degré. La sécurité, qui protège les plus faibles, les plus petits, est le droit et l’affaire de tous.

Marc-Antoine JAMET
Maire de Val-de-Reuil,
Vice-président du Conseil régional de Haute-Normandie

Partagez :

L’Asie s’invite au carnaval 2013

C’est un défilé chatoyant et en musique qui a traversé la Ville samedi dernier.

L'Asie au Carnaval 2013
L’Asie au Carnaval 2013

Les centres de loisirs étaient aux couleurs chacun d’un pays d’Asie et les Rolivalois sont venus en nombre, malgré le temps incertain, formant un cortège mené par des marionnettes géantes et une fanfare Bollywood.

Carnaval 2013
Carnaval 2013

Les associations étaient aussi présentes et ont rivalisé d’ingéniosité tant au niveau des costumes que sur la piste de danse plaine St Jean après que Marc-Antoine Jamet a embrasé le traditionnel « bonhomme carnaval » transformé cette année par  la Ferme des jeunes en dragon.

embrasement de M. Carnaval 2013
embrasement de M. Carnaval 2013
La foule au Carnaval 2013
La foule au Carnaval 2013

La vidéo du Carnaval 2013

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

Partagez :

Un partenariat Val-de-Reuil/CAF renouvelé pour les trois ans à venir

La Caisse d’Allocations Familiales de l’Eure a organisé mardi 12 février 2013 sa deuxième manifestation départementale de signature publique à l’occasion du renouvellement de 16 contrats enfance et jeunesse et d’un nouveau contrat pour la période 2012-2015.

Partenariat avec la CAF
Partenariat avec la CAF

Lors de cette manifestation, la Ville Val-de-Reuil représentée par Catherine Duvallet, 1ère adjointe au maire, a contractualisé avec la CAF un nouveau contrat qui regroupe des actions en direction de la jeunesse et de la petite enfance.  Ce partenariat actif CAF de l’Eure -commune propose des solutions adaptées aux familles Rolivaloises. En effet, l’accueil sur les temps péri-scolaires dans les centres de loisirs, l’aide aux « Projets  jeunes », le financement de  10 BAFA (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur), l’extension de l’ouverture de la structure d’accueil parents-enfants « La Parent’Aise » pour un soutien à la parentalité et à la pré scolarisation, font partie intégrante de ce dispositif. Pour réaliser ces actions la CAF versera  250 000 euros par an jusqu’en 2015, date du renouvellement du contrat.

Partagez :

Vous êtes sans connexion