Diabète : témoignages de deux champions handisport

Elle est 15 fois championne de France de tir à l’arc, lui est champion de France de pétanque. Leurs points communs : ils sont diabétiques et non-voyants. Témoignages.

Conférence sur le diabète et la non-voyance
Conférence sur le diabète et la non-voyance

Mardi 30 janvier, Ils étaient tous les deux invités au CCAS, Centre Communal d’Actions Sociales, par l’A.S.I, l’Association de Services Intercommunale, et sa directrice Louisa Belaggoune, pour témoigner et prodiguer leurs conseils. C’est avec humour, avec des mots simples, accessibles à tous, qu’ils ont parlé de leurs histoires devant une soixantaine de personnes concernées par la maladie directement ou professionnellement.

Joé Quevillon et Joëlle Gouret
Joé Quevillon et Joëlle Gouret

Joëlle Gouret, la soixantaine fringante, est devenue diabétique à l’âge de 16 ans et aveugle à 34. A l’époque le diabète était mal géré, elle a perdu la vue, a supporté une opération rénale et des problèmes cardiaques. Malgré tout, son témoignage a redonné courage et force au public quelquefois désorienté par cette terrible maladie.

Joé Quevillon, la soixantaine également, se présente quant à lui comme non-voyant diabétique depuis l’âge de 28 ans. Tous deux veulent changer le regard sur le handicap, et surtout prévenir la maladie par des conseils simples : une alimentation équilibrée et de l’activité physique. Si tous les deux sont aidés par leurs conjoints, la dépendance due à leur handicap a pu être allégée grâce aux chiens guides et aux bénévoles qui les accompagnent lors de leurs activités sportives.

Les symptômes du diabète

Aujourd’hui le dépistage du diabète existe et peut limiter les conséquences gravissimes de cette maladie. Joëlle et Joé ont rappelé les symptômes qui peuvent alerter et doivent être suivis d’une consultation : une fatigue semblable à celle observée en cas de grippe, une perte ou prise de poids rapide, une vision trouble, des lésions guérissant lentement et des infections fréquentes, un engourdissement et fourmillement dans les extrémités , des troubles bucco-dentaires.

Dans les cas les plus graves, la confusion mentale, une soif inextinguible et des tremblements peuvent mener aux urgences. Enfin, on connait maintenant les facteurs de risques sur lesquels tout un chacun peut influer : le surpoids et l’obésité, le stress, le tabac et l’alcool, l’absence d’activité physique, la sédentarité. Ces facteurs sont aggravés avec l’âge, les antécédents familiaux, l’hypertension artérielle.

L’accessibilité à Val-de-Reuil

Aujourd’hui des efforts sont faits par les collectivités pour rendre plus accessible et pratique la vie de tous les jours aux polyhandicapés. A Val-de-Reuil par exemple, un signal sonore automatique des feux tricolores permet une traversée sécurisée aux passages piétons et le site Internet de la ville est devenu « accessible » c’est-à-dire qu’il permet à tous les internautes d’accéder à ses contenus sans difficulté.

Il permet par exemple de naviguer avec des synthèses vocales ou des plages braille ; de personnaliser l’affichage du site selon ses besoins (grossissement des caractères, modification des couleurs, etc.) ; de naviguer sans utiliser la souris, avec le clavier uniquement ou via un écran tactile.

Icône accessibilité
Icône accessibilité

Bien que conscients des avancées de la médecine et des efforts faits pour les personnes en situation de handicap, Joëlle et Joé, champions handisport, vont de ville en ville, d’écoles en salles de conférence, alerter des dangers du diabète et témoigner de la difficulté d’être non-voyants. Mais ils veulent surtout, sans se plaindre, donner espoir, raconter de belles rencontres, des histoires d’amitié avec le genre humain et d’amour avec leurs compagnons canins. Ils ont donné une leçon de modestie à tous et de conclure que « ce n’est pas parce que l’on est handicapé que l’on peut rien faire ! »

 

Renseignements :
https://www.federationdesdiabetiques.org/
https://www.aveuglesdefrance.org/

A.S.I
L’Association de Services Intercommunale agit en faveur du maintien à domicile des personnes âgées ou handicapées.
80 Rue Grande, 27100 Val-de-Reuil
02 32 59 68 93
asi-valdereuil@orange.fr

ARSAA
L’Association Rouennaise des Sportifs Aveugles et Amblyopes propose de pratiquer tir à l’arc, randonnées pédestres, ski de fond, pétanque et natation.
4, rue Boieldieu
76800 Saint-Etienne-du-Rouvray
Tél. : 02 35 62 55 18 /06 82 86 16 74
segouret@wanadoo.fr

Derniers articles parus

Partagez :
Partagez :

Chaque soir, du 14 juillet au 15 août, Cin'été propose 33 films sur grand écran et en plein air face à la plaine Saint Jean : Le programme ici

Add a new location

×
×