Auteur/autrice : Benjamin Barber

AUXILIAIRE DE PUERICULTURE DIPLOME(E) D’ETAT (H/F)

Cadre d’emploi : Auxiliaire de puériculture diplômé d’état

Rattaché(e) à la directrice de structure, vous êtes chargé(e) d’assurer l’accueil, l’encadrement et la sécurité des publics.

Missions principales

  • Accueillir l’enfant, dans un accueil collectif, tout en en respectant son individualité, favorisant son épanouissement et son développement pour lui permettre d’accéder à l’autonomie.
  • Etre attentif au développement et à l’éveil de l’enfant en respectant son rythme et ses besoins
  • Assurer la prise en charge de l’enfant au quotidien, effectuer ses soins de base et développer son imaginaire et sa créativité.
  • Accueillir les familles, créer et développer un climat de confiance.
  • Favoriser l’implication des parents dans la vie de la crèche.
  • Participer pleinement à la vie de la structure et de la section ainsi qu’aux évènements forts de l’année.
  • Favoriser la réflexion autour des pratiques professionnelles afin de garantir la qualité d’accueil des enfants et de leurs familles.
  • Veiller au respect des règles d’hygiène et de sécurité et les appliquer.

Profil

  • Savoirs : connaissances du règlement intérieur et du projet pédagogique de la structure et du service Petite Enfance, bonne expression écrite et orale, capacité d’analyse et d’appréhension des publics accueillis
  • Savoir-faire : identifier et répondre aux besoins physiques, moteurs et affectifs de l’enfant. Etablir une communication avec la famille au quotidien. Participer aux aménagements de l’espace de vie de l’enfant. Réaliser les soins courants d’hygiène de l’enfant. Participer au travail d’équipe, aux réunions. Savoir recevoir et transmettre un message.
  • Capacité à encadrer, animer et sécuriser les enfants accueillis ; maîtrise des techniques d’animation ;
  • Savoir-être : bonnes qualités relationnelles face aux publics accueillis, à la hiérarchie, aux partenaires, capacité d’écoute et de communication, sens du travail en équipe (attitude et rigueur), dynamisme et autonomie, empathie, sens accru du devoir de réserve et du secret professionnel. 

Conditions d’exercice

Travail 37.5 h du lundi au vendredi (Horaires de la structure 7h30/18h30), possibles réunions en soirées, festivités ponctuelles en dehors des horaires d’ouverture de la structure.

Conditions de recrutement

Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Puériculture exigé. 

Vous disposez d’une première expérience réussie en crèche. Vous êtes motivé(e) et enthousiaste, vous souhaitez accompagner un groupe d’enfant dans son évolution. Vous êtes rigoureux(se), organisé(e), et autonome. Vous êtes polyvalent(e), curieux(se) et redécouvrez votre métier chaque jour. Vous aimez votre métier et avez envie d’assurer un rôle essentiel dans la prise en charge quotidienne de l’enfant et de sa famille. 

Consulter l’offre

Merci d’adresser votre candidature d’ici le 12/11/2021

(lettre de motivation + curriculum vitae (+ photo)) par courrier électronique  à : drh@valdereuil.fr ou par courrier à l’attention de la direction des Ressources Humaines : Mairie de Val-de-Reuil, 70 rue Grande, 27100 Val-de-Reuil

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Madame Agnès DUPAIN, Directrice adjointe Enfance, Jeunesse, Education par courriel : agnes.dupain@valdereuil.fr

Pour postuler par courriel

AUXILIAIRE DE PUERICULTURE DIPLOME(E) D'ETAT (H/F)

Rattaché(e) à la directrice de structure, vous êtes chargé(e) d’assurer l’accueil, l’encadrement et la sécurité des publics.
  • Hidden
  • Non obligatoire
  • Types de fichiers acceptés : pdf, Taille max. des fichiers : 15 MB.
    3 fichiers maximum - taille maxi 15mb chacun. Format pdf

Partagez :

ASSISTANT MATERNELLE (H/F) CRECHE FAMILIALE

Cadre d’emploi : Assistant Maternelle (H/F) Crèche Familiale

Vous accueillez les enfants à votre domicile, du lundi au vendredi de 7h00 à 19h00. Un accueil particulier est autorisé à partir de 5h30 et/ou jusqu’à 21h30 et quelques samedis selon la profession des parents.

Missions principales

  • Les repas seront préparés par vos soins. Les parents doivent fournir uniquement le lait premier âge ou le lait maternel.
  • Vous proposez aux enfants diverses activités dirigées ou jeux libres (gommettes, peinture, pâte à modeler, cuisine, pâte à sel, dessin, bébé yoga…). Vous accompagnez les enfants trois fois par semaine au jardin d’enfants.

Profil

  • Titulaire d’un agrément pour 3 ou 4 enfants (hors périscolaire), votre motivation à créer et participer aux activités, ainsi que votre assiduité aux jardins d’enfants, sont indispensables.
  • Au-delà de votre discrétion professionnelle, votre écoute et votre bienveillance envers les enfants et les professionnels sont des qualités incontournables.
  • Disponible et volontaire, vous souhaitez vous investir dans la vie de la crèche (réunions, fête de Noël, décoration de la crèche, pique-nique, spectacle de fin d’année…).

Conditions d’exercice

  • Garantie d’accueil au minimum de trois enfants.
  • Contrat minimum de 121 heures par mois
  • Possibilité de rattachement à la crèche des enfants déjà en garde.
  • Intégration au sein d’une équipe de 11 personnes. Partage d’expériences, échanges et questionnement de groupe.
  • Relais ponctuel auprès de vos collègues lors de congés, formation ou rendez-vous.
  • Locaux à disposition.
  • Présence de la directrice pour la résolution d’éventuels problèmes.
  • Matériel de puériculture fourni par la crèche.
  • Fermeture de la crèche entre Noël et le nouvel an.
  • Une journée pédagogique de formation des assistants/es maternelles par an.

Consulter l’offre

Merci d’adresser votre candidature d’ici le 15/10/2021

(lettre de motivation + curriculum vitae (+ photo)) par courrier électronique  à : creche-familiale@valdereuil.fr

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Madame Laura LELOUARD, Directrice de la Crèche familiale par téléphone au 02.32.59.31.86 ou par courriel : creche-familiale@valdereuil.fr

Pour postuler par courriel

ASSISTANT(E) MATERNELLE (H/F) CRECHE FAMILIALE

Vous accueillez les enfants à votre domicile, du lundi au vendredi de 7h00 à 19h00. Un accueil particulier est autorisé à partir de 5h30 et/ou jusqu’à 21h30 et quelques samedis selon la profession des parents.
  • Hidden
  • Non obligatoire
  • Types de fichiers acceptés : pdf, Taille max. des fichiers : 15 MB.
    3 fichiers maximum - taille maxi 15mb chacun. Format pdf

Partagez :

Valdereuil_infos n°23 – SEPTEMBRE – OCTOBRE – NOVEMBRE 2021

En une de ce numéro : A l’école de la Réussite ! – Coup de projecteur sur les travaux, les équipements et les nouveautés de la rentrée scolaire.

à lire également

  • page 2 – A la rencontre de Marcel Proust
  • page 8 – Rencontre avec le Préfet de l’Eure
  • page 12 – Fauchage tardif : la nature préservée
  • page 14 – La ferme de la Haute-Crémonville : un lieu historique
  • page 16 – Deux nouveaux policiers municipaux
  • page 17 – Marc-Antoine Jamet et Janick Léger élus conseillers départementaux
  • page 18 – Accueillis à bras ouverts
  • page 24 – Pour les 2000 écoliers, les grands moyens !
  • page 29 – Arthur Germain descend la Seine à la nage
  • page 31 – Rencontre avec les stars
  • page 34 – La Factorie : sur un air de poésie

Votre magazine

 

Votre magazine Val de Reuil_Infos

Val-de-Reuil Infos N°22

Valdereuil_infos n°23 – SEPTEMBRE – OCTOBRE – NOVEMBRE 2021

En une de ce numéro : A l'école de la Réussite ! - Coup de projecteur sur les travaux, les ...
Lire La Suite…
Valdereuil_infos n°21 - MAI - JUIN - JUILLET 2021

Valdereuil_infos n°22 – MAI – JUIN – JUILLET 2021

En une de ce numéro : Le temps des retrouvailles ! - Culture, commerces, restaurants, loisirs… à l’heure des réouvertures, ...
Lire La Suite…
Val-de-Reuil Infos N°21 - mars -avril 2021

Valdereuil_infos n°21 – MARS – AVRIL 2021

En une de ce numéro : La Ville redevient nouvelle ! - Rénovation des immeubles, espaces verts créés, voiries refaites, ...
Lire La Suite…

Valdereuil_infos n°20 – DECEMBRE 2020 – JANVIER 2021

En une de ce numéro : Nos commerçants ont du talent ! - Plateforme clic et collecte, plan de soutien ...
Lire La Suite…
Valdereuil_infos n°19 - SEPTEMBRE - OCTOBRE - NOVEMBRE 2020

Valdereuil_infos n°19 – SEPTEMBRE – OCTOBRE – NOVEMBRE 2020

En une de ce numéro : Pleins feux sur la rentrée ! - Travaux, équipements, activités : Un budget exceptionnel ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°18 - Juillet - Août 2020

Val de Reuil_Infos n°18 – Juillet – Août 2020

En une de ce numéro : Cet été, faites le plein d’activités ! - Tous les rendez-vous et toutes les ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°17 - Mai - Juin -Juillet 2020

Val de Reuil_Infos n°17 – Mai – Juin -Juillet 2020

En une de ce numéro : Pour faire face à l’épidémie, la Ville déploie les grands moyens - 100 mesures ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°16 - Février - Avril - Mars 2020

Val de Reuil_Infos n°16 – Février – Avril – Mars 2020

En une de ce numéro : Le terrain de football synthétique entre en piste - Au stade Jesse Owens, un ...
Lire La Suite…
Val de Reuil_Infos n°15 - DÉCEMBRE 2019 - JANVIER 2020

Val de Reuil_Infos n°15 – DÉCEMBRE 2019 – JANVIER 2020

En une de ce numéro : Priorité aux piétons : un plan sécurité en action. Des aménagements partout en ville ...
Lire La Suite…
Chargement…

CHARGÉ(E) DE PROJET « DÉPLOIEMENT LOGICIEL DE GESTION DES TEMPS » (H/F)

Cadre d’emploi : Chargé(e) de projet ” Déploiement logiciel de gestion des temps” (H/F)

Sous l’autorité de la Directrice des Ressources Humaines, en lien permanent avec la référente paie et carrières, vous organisez le déroulement du projet de mise en place du logiciel de gestion des temps et du système de pointage.

Missions principales

Après une formation à l’outil, vous assurez le paramétrage du logiciel, la gestion des droits d’accès à l’outil et la saisie des plannings. Vous contrôlez le bon fonctionnement du logiciel et notamment de son interface avec le logiciel de paie.

  • Vous formez les utilisateurs au logiciel.
  • Vous êtes force de proposition pour développer et mettre en place des tableaux de bord, contrôle et alerte relative à la gestion des temps.
  • Ces missions sont évolutives dans le cadre du projet et des besoins du service.

Qualités et compétences requises

  • Vous justifiez idéalement d’une expérience similaire ou d’une expérience vous permettant de démontrer vos capacités d’analyse et de conduite de projet, votre polyvalence et autonomie.
  • La maîtrise des outils informatiques est attendue. La connaissance des logiciels CIRIL et HOROQUARTZ seraient un atout.

Conditions d’exercice

  • Recrutement par voie contractuelle – Contrat d’un an
  • Rémunération statutaire et régime indemnitaire.
  • Poste à pourvoir dès que possible

Consulter l’offre

Merci d’adresser votre candidature d’ici le 5/10/2021

(lettre de motivation + curriculum vitae (+ photo)) par courrier électronique  à l’attention de M. le Maire : recrutement@valdereuil.fr 

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Madame Elodie BARBEY, Directrice des Ressources Humaines par courriel : drh@valdereuil.fr

Pour postuler par courriel

CHARGÉ(E) DE PROJET « DÉPLOIEMENT LOGICIEL DE GESTION DES TEMPS » (H/F)

Sous l’autorité de la Directrice des Ressources Humaines, en lien permanent avec la référente paie et carrières, vous organisez le déroulement du projet de mise en place du logiciel de gestion des temps et du système de pointage.
  • Hidden
  • Non obligatoire
  • Types de fichiers acceptés : pdf, Taille max. des fichiers : 15 MB.
    3 fichiers maximum - taille maxi 15mb chacun. Format pdf

Poursuivre ses rêves !

A 13 ans, Florian Mekue N’Diaye a été sélectionné pour intégrer le pôle espoir de la ligue de Football de Normandie pour les deux années à venir.

Ne jamais baisser les bras, poursuivre ses rêves et se donner les moyens d’y parvenir. C’est le credo de Florian Mekue N’Diaye, un jeune joueur du Football Club Val-de-Reuil (FCVR) de la catégorie U13 qui vient d’intégrer et pour deux ans le pôle espoir de la ligue de football de Normandie. Une heureuse nouvelle tombée au début du mois de juin pour cette jeune étoile montante du ballon rond rolivalois. « Je suis très content. C’est beaucoup de fierté et de joie. C’est une première étape vers le monde professionnel », confie Florian Mekue N’diaye, qui depuis ses débuts, s’entraîne d’arrache-pied pour tenter d’atteindre un jour son rêve de devenir footballeur professionnel.

Intégrer un centre de formation professionnel

« Depuis que j’ai commencé le foot, J’ai toujours beaucoup travaillé. Cette sélection reflète le fruit de mon travail. Aujourd’hui, j’ai la chance d’intégrer ce pôle et je continuerai de travailler car rien n’est acquis », poursuit le jeune attaquant du FCVR qui souhaiterait rejoindre, à l’issue de ces deux années, le centre de formation de l’Olympique Lyonnais et pourquoi pas un jour disputer des matchs en présence de ses idoles comme Kylian Mbappé, Karim Benzema et bien d’autres encore. En attendant, Florian Mekue N’Diaye garde la tête froide et l’esprit lucide. « Le chemin est encore long, rien n’est joué, mais je suis prêt à me donner à 3000% », conclut celui qui souhaite également mettre toute sa technique à disposition pour faire monter son équipe en Régionale 2eme division (R2) à la fin de la saison 2021 – 2022.

La fierté du club

Du côté de ses coéquipiers et de son entraîneur, la joie est partagée. « Nous sommes très heureux pour lui et nous lui souhaitons tous énormément de réussite. Nous n’avons pas de doute sur son implication », explique Harouna Moussa, son entraîneur, soulignant les qualités du jeune Rolivalois. « Florian est avant tout un jeune respectueux, bienveillant envers ses coéquipiers. C’est le joueur modèle pour un entraîneur, toujours présent aux entraînements, très à l’écoute et pose fréquemment des questions pour comprendre ce que l’entraîneur demande ». Même son de cloche pour Daniel Portier, le président du FCVR. « Il a tous les atouts pour réussir ! C’est un joueur exemplaire. C’est une excellente nouvelle pour lui et sa famille avant tout mais aussi pour le club et la ville de Val-de-Reuil ».

AGENT COMPTABLE (H/F)

Cadre d’emploi : Adjoint administratif

Sous la responsabilité de la Directrice des finances, vous assurez la gestion comptable et financière de la collectivité.

Missions principales

  • Le contrôle et la validation des bons de commandes des services gestionnaires,
  • le contrôle et le mandatement  des factures.
  • Le suivi budgétaire des services dont vous avez la gestion

Vous assurez le secrétariat du service des finances à savoir :

  • La rédaction de courriers et de compte-rendu de réunion
  • L’accueil téléphonique.

Qualités et compétences requises

Titulaire d’un BTS comptabilité minimum, vous disposez d’une première expérience réussie dans la fonction publique territoriale.

  • Vous maitrisez les logiciels WORD et Excel.
  • Une expérience avec le logiciel ASTRE OU SEDIT serait un plus.

Votre rigueur, votre sens des responsabilités et votre engagement sont vos atouts pour exceller dans votre fonction.

Consulter l’offre

Merci d’adresser votre candidature d’ici le 8/10/2021

(lettre de motivation + curriculum vitae (+ photo)) par courrier électronique  à l’attention de M. le Maire : drh@valdereuil.fr

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Madame Maria GUIBERT, Directrice des finances, par téléphone par courriel : mguibert@valdereuil.fr

Pour postuler par courriel

AGENT COMPTABLE (H/F) CDD jusqu'au 31 août 2022

Sous la responsabilité de la Directrice des finances, vous assurez la gestion comptable et financière de la collectivité.
  • Hidden
  • Non obligatoire
  • Types de fichiers acceptés : pdf, Taille max. des fichiers : 15 MB.
    3 fichiers maximum - taille maxi 15mb chacun. Format pdf

JOURNALISTE TERRITORIAL(E) / ADJOINT(E) A LA RESPONSABLE DU SERVICE INFORMATION

Cadre d’emploi : Attaché(e) territorial(e), cadre A

Placé(e) sous l’autorité́ de la responsable de l’information des publics, le (la) Journaliste territorial(e) / Adjoint(e) à la responsable du service information, contribue à l’élaboration de la stratégie d’information et communication de la collectivité́. Il (elle) met en œuvre et produit des contenus diversifiés et innovants pour mieux informer la population. Il (elle) assiste la responsable dans la gestion et la coordination du service.

Missions principales

  • Proposer et réaliser des reportages ; recherches et propositions iconographiques mettant notamment en scène des habitants pour illustrer les contenus du magazine municipal,
  • Rédiger des articles sous toutes les formes journalistiques adaptées à l’ensemble des supports
  • Articles pour le magazine municipal(reportages, dossiers, portraits, enquêtes…) et les outils numériques;
  • Supports de communication interne et externe,
  • Communiqués à destination de la presse,
  • Co-gérer le chemin de fer et des outils de suivi du magazine municipal,
  • Suivre la rédaction et la réalisation des différents supports d’information et de communication;
  • Veiller sur les tendances, enjeux, évolutions et cadre réglementaire des politiques publiques du secteur communication;
  • Gérer les réseaux sociaux et administrer partiellement le site internet.

Qualités et compétences requises

Titulaire d’un bac + 3 minimum (journalisme, droit, sciences po,….), vous disposez impérativement d’une expérience dans la presse écrite en tant que journaliste professionnel dans laquelle vous avez démontré :

  • De grandes capacités rédactionnelles et capacités à problématiser les contenus ;
  • Une maitrise parfaite des techniques journalistiques ;
  • Une maîtrise de l’orthographe et grammaire ;
  • Rigueur et autonomie ;
  • Curiosité et bonne culture générale ;
  • Analyse et esprit de synthèse ;
  • Dynamisme et flexibilité ;
  • Sens du contact et créativité ;
  • Connaissance des règles déontologiques, éthiques, juridiques de la profession (copyright, droit d’auteur);
  • Connaissance générale des sciences de l’information et de la Communication ;
  • Connaissance de l’environnement des collectivités ;
  • Connaissance des techniques de prises de vue (photos, vidéos) ;
  • Parfaite connaissance des réseaux sociaux ;
  • Sens de la discrétion et devoir de réserve ;
  • Maîtrise du pack office.
  • Une expérience en collectivité territoriale serait appréciée.

Conditions d’exercice

  • Important travail de terrain au contact des interlocuteurs pour la réalisation des reportages – permis B requis,
  • Disponibilité ponctuellement importante (activité le week-end ou en soirée selon les contraintes de l’actualité),
  • Résistance au stress (bouclages / urgences / modifications d’articles…),
  • Poste à pourvoir dès que possible – recrutement statutaire ou contractuel – poste à temps complet
  • Rémunération statutaire + régime indemnitaire,

Consulter l’offre

Merci d’adresser votre candidature d’ici le 1er/10/2021

(lettre de motivation + curriculum vitae (+ photo)) par courrier électronique  à l’attention de M. le Maire : drh@valdereuil.fr

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Madame Céline JEGU, Cheffe du service de l’information des publics par téléphone : 07 64 16 88 96 ou par courriel : cjegu@valdereuil.fr

Pour postuler par courriel

Recrutement - Septembre 2021 Journaliste territorial(e)

Placé(e) sous l’autorité́ de la responsable de l’information des publics, le (la) Journaliste territorial(e) / Adjoint(e) à la responsable du service information, contribue à l’élaboration de la stratégie d’information et communication de la collectivité́. Pour postuler merci d'utiliser le formulaire ci-dessous.
  • Hidden
  • Merci de déposer un Curriculum-vitae et une lettre de motivation (format pdf)
    Déposer les fichiers ici ou
    Types de fichiers acceptés : pdf, Taille max. des fichiers : 128 MB, Max. des fichiers : 2.

    Une page se tourne à l’école du Pivollet

    Après 40 ans d’enseignement au sein d’écoles rolivaloises, Agnès Anvers, directrice de l’école du Pivollet, termine sa carrière dans l’éducation passionnée comme au premier jour. Portrait.

    Son métier est une vocation : à l’âge de 6 ans, elle se destine à devenir enseignante. Aujourd’hui, à 59 ans, Agnès Anvers tourne une page du livre de sa vie avec sérénité et à l’image d’autres professeurs rolivalois, a fait ses adieux, au début de l’été, à ses collègues et élèves de l’école du Pivollet.

    “Je faisais l’école à mes petits frères dans leur chambre !”

    Tout au long de sa carrière, la passion pour l’enseignement est restée intacte pour celle qui dès son plus jeune âge ne rêvait que d’une chose : devenir un jour enseignante. “J’ai toujours voulu enseigner ! A l’époque, je séquestrais mes petits frères dans leur chambre pour leur faire la classe “, se souvient avec le sourire Agnès Anvers qui se voyait devenir professeur de français en raison de son amour pour la littérature. ” C’est au lycée que je me suis rendu compte que j’étais plus attirée par l’enseignement auprès des plus jeunes : suite à mes expériences comme encadrante en colonie de vacances ou d’intervenante auprès d’association d’aides aux devoirs”. C’est en ce sens qu’ après son Bac, elle passe le concours de l’école Normale d’où elle ressort diplômée en 1983. “J’ai  commencé ma carrière à Louviers, dans une classe de maternelle. L’année d’après j’ai eu une opportunité à Val-de-Reuil où j’ai retrouvé tous mes collègues de promo !” se souvient-elle. “Beaucoup de postes s’ouvraient à cette époque, d’ailleurs  nous étions une dizaine issus de la même promotion à prendre nos fonctions sur la ville comme Christine Desbois, Yves Jezequel ou encore José Vidal ! C’est que des bons souvenirs”. 

    Des souvenirs gravés

    En effet, fin 1984, la commune nouvelle s’agrandit et des écoles sont créées dont Jean-Moulin, où Agnès se retrouve d’abord enseignante en maternelle puis, quelques années plus tard en élémentaire. Au début des années 2000 et après un passage à l’école des Dominos, elle pose ses craies au Pivollet en classe passerelle, l’ancêtre des classes TPS (très petite section). Aux côtés de Marie-France Tardif, elle instaure une pédagogie basée sur la transmission et la cohésion. “ Quand Marie-France est partie en retraite en 2018, elle m’a passé le flambeau. Ce que j’ai apprécié lors de de ces trois ans de direction, c’est l’esprit d’équipe : de voir comment tous les acteurs éducatifs s’allient pour mener à bien l’éducation d’un enfant. Un bon enseignant, c’est quelqu’un qui répond aux besoins de chaque enfant et de sa famille. On est une pièce du puzzle”. 

    Un puzzle qui se termine, mais Agnès se souviendra toujours de ses nombreuses années de transmission. Sereine, elle est fière de ce qu’elle a accompli : “Je n’ai pas de pincement au cœur. J’ai bien fait mon travail, je l’ai toujours effectué avec bienveillance. C’est la fin d’une étape et le début d’une autre”. 

    Un nouveau chapitre s’ouvre pour cette rolivaloise qui projette de voyager avec son mari et de profiter de ses petits-enfants, une nouvelle histoire loin des classes, qui elles restent ancrées dans son cœur.

    Nous recrutons : Assistant de gestion en alternance (H/F)

    Cadre d’emploi : Assistant de Gestion en alternance (H/F)

    Sous l’autorité du Responsable du Pôle ressources de la Direction de l’Aménagement et du Cadre de Vie, vous serez en charge de la gestion des demandes d’intervention. Vous apporterez vos conseils et informations auprès des usagers.

    Missions principales :

    •  Gérer les demandes d’intervention : suivi et mails de retour ;
    • Renseigner des tableaux de suivi des activités du service de la DACV (demande d’intervention…) ;
    • Hiérarchiser des demandes ou informations selon le caractère d’urgence ou priorité ;
    • Recevoir, filtrer, réorienter et traiter les courriers électroniques ;
    • Utiliser l’outil informatique et maitriser les logiciels Word, Excel et PowerPoint ;
    • Accueil physique et téléphonique du public ;
    • Conseiller les usagers et agents sur les procédures ;
    • Transférer les appels aux interlocuteurs demandés ;
    • Réceptionner, enregistrer, traiter et classer le courrier ;
    • Trier, classer et archiver des documents ;
    • Synthétiser et présenter des informations ;

    Qualités et compétences requises

    Vous souhaitez réaliser une formation en alternance de niveau Bac+2 ou Bac +3 sur les métiers d’assistanat. Vous justifiez d’une ou plusieurs expériences vous permettant de démontrer d’ une aisance relationnelle, un esprit d’équipe, une polyvalence et des capacités organisationnelles.

    Consulter l’offre

    Merci d’adresser votre candidature avant le 31/08/2021

    lettre de motivation + curriculum vitae par courrier à l’attention de la direction des ressources humaines, recrutement@valdereuil.fr

    Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter M Bruno TROYARD, responsable du service Ressources, btroyard@valdereuil.fr

    Pour postuler par courriel

    Recrutement - Août 2021 : Assistant(e) de gestion en alternance

    Pour postuler merci d'utiliser le formulaire ci-dessous.
    • Hidden
    • Merci de déposer un Curriculum-vitae et une lettre de motivation (format pdf)
      Déposer les fichiers ici ou
      Types de fichiers acceptés : pdf, Taille max. des fichiers : 128 MB, Max. des fichiers : 2.

      Une pause en pleine nature ouvert à tous !

      Depuis la fin du mois de juillet, la ferme pédagogique Anymania s’est agrandie avec le l’ouverture de son snack bio et local. L’occasion rêvée pour tous de s’offrir une pause déjeuner au calme dans un cadre inédit.

      Prendre le temps de se ressourcer et de s’offrir une pause déjeuner au calme dans un coin de nature, c’est possible avec la ferme pédagogique Anymania qui depuis la fin du mois de juillet, propose à tous la possibilité de se restaurer au cœur de sa ferme pédagogique, avec le lancement de son snack local et bio. « Depuis le début de l’aventure, nous souhaitions pouvoir offrir un service de restauration sur place dans lequel nous proposerions autre chose que le snacking classique : avec des produits frais issus au maximum de producteurs de la région pour favoriser l’économie locale », explique Marie-Morgane Trémollières, la responsable et fondatrice de cette ferme pédagogique unique en son genre. « Ce point de restauration est à la fois ouvert aux visiteurs du parc mais également à l’ensemble de la population environnante ».

      Plats sur mesures

      Préparés sur place, avec majoritairement des produits bio issus de producteurs locaux comme la Ferme des 2 Rives pour les légumes, Anymania propose des plats sur mesure ou chacun peut choisir les ingrédients de son choix. « Le principe est que les gens puissent composer leur crêpe avec une galette de sarrasin et une base de trois ingrédients à laquelle chacun peut rajouter ce qu’il souhaite. C’est la même chose pour les desserts avec une base de crêpe sucrée », assure la gérante de l’établissement rolivalois soulignant également son engagement pour la réduction des déchets. « Nous ne préparons rien à l’avance afin de limiter les pertes ce qui nous permet de faire des économies pour pouvoir proposer des produits de meilleure qualité. Enfin, nous travaillons actuellement sur les contenants pour essayer d’atteindre le zéro déchet ».

      Des visiteurs ravis

      Une philosophie qui ne manque pas de séduire les curieux venus en nombre découvrir ce nouveau service. « C’est vraiment agréable, et puis cela permet de défendre les circuits courts, soutenir une belle association tout en dégustant un repas de qualité à un prix des plus raisonnable », confie Capucine Natier, une Rolivaloise ravie de prendre sa pause déjeuner au calme dans un coin de nature. « La salade est délicieuse, la petite sauce au miel est magnifique. Bref, je recommande sans la moindre hésitation ».

      Plus de renseignements sur : https://www.anymania.fr

      Au plus près des étoiles !

      A l’occasion de la nuit des étoiles, l’association Spacebus France revient à Val-de-Reuil ce vendredi 13 août 2021, de 14h à 18h30 le long de la route de Louviers et de 21h à 23h sur la Plaine Saint-Jean, afin de partager sa passion pour l’astronomie.

      Composée de professionnels de l’astronomie, l’association SpaceBus France, en tournée nationale, posera ses valises à Val-de-Reuil pour le plus grand plaisir de tous les amoureux et passionnés d’astronomie. En effet, ce vendredi 13 août, tout au long de l’après-midi, cette association qui avait déjà conquis le cœur des Rolivalois l’an passé proposera cette année un ensemble d’animations ludiques et conviviales comme : un escape game au cours duquel les curieux de la journée prendront place à bord d’une navette spatiale reconstituée en partance pour Mars, ou bien des activités pour apprendre à faire la différence entre météorites et simple caillou terrestre ou encore découvrir notre système solaire de manière inédite grâce à la réalité augmentée etc. En somme, un ensemble d’activités qui ne manqueront pas de ravir tous les aficionados du genre.

      Téléscope et transats

      Et pour parfaire cette journée au cœur de la galaxie, Space Bus proposera sur la plaine Saint-Jean, une fois la nuit tombée, de découvrir les astres comme vous ne les avez jamais vu auparavant avec l’installation de ses télescopes, le tout dans une ambiance confortable entre plaids et transats. L’occasion rêvée pour admirer seul, en famille ou entre amis les perséides, la plus belle pluie d’étoiles filantes de l’année. A noter que l’électricité sera coupée durant ce laps de temps afin de réduire la pollution lumineuse qui entraverait un confort d’observation optimum.

      Cet évènement n’est pas soumis à la présentation du Pass sanitaire. Le port du masque est quant à lui obligatoire en application de l’arrêté du 29 juin émis par le préfet de l’Eure.

      Val-de-Reuil : les événements et équipements soumis au Pass sanitaire depuis le lundi 9 août 2021.

      Depuis lundi 9 août, le Pass sanitaire est étendu à de nouvelles catégories de lieux, évènements et usages. Aussi, la Ville de Val-de-Reuil adapte dès aujourd’hui, l’accès à ses événements proposés cet été ainsi qu’à certains de ses équipements sportifs, culturels et sociaux.

      Equipements publics et évènements concernés par le Pass Sanitaire

      L’ensemble des lieux de loisirs, de sport et de culture sont désormais soumis à la présentation d’un Pass sanitaire :

      • La piscine municipale
      • L’ensemble des gymnases et autres structures municipales sportives
      • La médiathèque Le Corbusier
      • La cyberbase Isaac Asimov
      • Le conservatoire de musique et de danse
      • La Maison de la Jeunesse et des Associations (MJA)
      • Le Théâtre de l’Arsenal
      • La Factorie, Maison de Poésie
      • Le Cinéma Les Arcades
      • L’ESPAGES

      Les événements suivants de cet été sont également soumis à la présentation d’un Pass sanitaire :

      • Val-de-Reuil Côté Plageinstallé au jardin sportif, sur la route de Louviers et dans la cour de l’école du Pivollet jusqu’au vendredi 27 août
      • Le festival Cin’Eté organisé chaque soir à la nuit tombée dans la cour de l’ancien collège Pierre Mendès France jusqu’au dimanche 15 août.
      • Les journées à la mer (les jeudis 12, 19 et 26 août)
      • Les deux concerts (« Les Petites Mains Symphoniques » et « Les Cuivres de l’Opéra de Rouen ») sur l’esplanade de la mairie, les jeudi 26 et vendredi 27 août prochain

      Cette obligation concerne toutes les personnes âgées de 18 ans et plus et s’appliquera à partir du 30 août pour les jeunes de 12 à 17 ans. Les enfants âgés de moins de 12 ans ne sont pas concernés par le Pass sanitaire.

      Le respect des gestes barrières (port du masque, gel hydro-alcoolique, distanciation sociale etc.) reste vivement conseillé pour assurer une sécurité sanitaire optimum.

      En quoi consiste le Pass sanitaire ?

      Le Pass sanitaire demandé à l’entrée de chacun de ces sites peut prendre plusieurs formes :

      • Un certificat de vaccination, dès lors que le parcours vaccinal est complet,

      ou

      • Un test PCR ou antigénique négatif de moins de 72 heures (plusieurs pharmacies de la ville proposent des tests antigéniques sur rendez-vous),

      ou

      • Un certificat d’immunité au Covid-19 (test PCR ou antigénique positif datant d’au moins 11 jours et de moins de six mois).

      Merci de présenter l’une de ces preuves sanitaires aux agents ou bénévoles associatifs qui vous accueilleront à l’entrée de chaque établissement et évènement municipal/associatif.

      Dépistage gratuit pour les Rolivalois tous les mercredis du mois d’août.

      Afin de faciliter l’accès des Rolivalois aux différentes manifestations et équipements municipaux, la Ville en lien avec l’ARS propose des stands de dépistages gratuits, tous les mercredis du mois d’août, juste devant l’entrée de ” Val-de-Reuil côté plage “, Route de Louviers de 10h00 à 17h00.

      Commerces, transports, lieux de loisirs, Bars et restaurants

      Depuis le début de la semaine, l’extension du Pass sanitaire s’applique désormais aux bars, restaurants, transports et lieux de loisirs. En raison du faible taux d’incidence sur le département et sur décision du préfet, les commerces et centres commerciaux ne sont pas soumis au Pass sanitaire.

      Adieu les sacs jaunes et bienvenue aux bacs jaunes !

      Depuis ce lundi et jusqu’à la fin du mois d’août, les habitants rolivalois de maisons individuelles peuvent récupérer leur nouvelle poubelle destinée au tri sélectif au niveau des services techniques de la Ville, du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h00. D’autres points de distribution apparaîtront dans les semaines à venir.

      Ils sont déjà près de 200 Rolivalois à avoir franchi, hier, les portes du service technique municipal pour récupérer la nouvelle poubelle de tri sélectif venant remplacer les traditionnels sacs jaunes. Sur présentation d’un justificatif de domicile, Patricia Laferchoux, l’agent municipal en charge de la distribution, remet à chacun des résidents rolivalois une poubelle nominative ainsi qu’un calendrier indiquant les dates de ramassage, selon leur secteur d’habitation. « Depuis le 1er juillet, la collecte du tri sélectif s’effectue tous les 15 jours selon le calendrier défini pour votre secteur par l’agglomération. Vous trouverez à l’aide de ce document les dates concernant votre secteur (également disponible sur www.agglo-seine-eure.fr) », précise l’employée municipale, détaillant aussi les nouvelles modalités d’utilisation de ce nouvel outil de tri, comme jeter les emballages recyclables en vrac ou encore veiller à ce que ces derniers aient bien été débarrassés de tout reste alimentaire. Une attention qui n’a pas manqué de ravir l’ensemble des usagers.

      Simplifier la vie des Rolivalois

      « Nous avons décidé de mettre en place des permanences de distribution de ces nouveaux bacs de tri des déchets, choisis par l’agglomération Seine-Eure, en charge de la gestion des déchets sur notre territoire, pour simplifier la vie des Rolivalois. Ils peuvent désormais récupérer ces nouveaux conteneurs sur simple présentation d’un justificatif de domicile de moins de trois mois », explique Christian Avollé, l’adjoint au Maire en charge de l’aménagement et du cadre de vie, à l’égard de cette opération de distribution qui se poursuivra tout au long du mois d’août et qui s’étendra prochainement aux écoles pour faciliter encore un peu plus la vie des Rolivalois.

      Distribution dans les écoles et livraison à domicile

      « A partir du lundi 23 et jusqu’au vendredi 27 août les résidents pourront également les récupérer à l’intérieur de la cour de l’école la plus proche de leur domicile », ajoute l’élu rolivalois. Il souligne également la possibilité pour les personnes à mobilité réduite et/ou fragiles de se faire livrer à domicile sur rendez-vous en téléphonant au 02 32 09 51 33 ou par mail à servicestechniques@valdereuil.fr(les livraisons se feront au cours du mois de septembre 2021). « Le ramassage des sacs jaunes se poursuivra jusqu’au 31 décembre, il sera définitivement remplacé par la collecte de ces conteneurs à partir du 1er janvier 2022 », conclut Christian Avollé tout en rappelant que ces nouveaux bacs, plus durables et plus solides ne manqueront pas de participer à la propreté des rues et des quartiers de la ville.

       

      Point de récupération :

      A partir du lundi 2 août : Service technique municipal, Chaussée des Berges (à côté de la gare SNCF)

      Du lundi au vendredi, de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h00

      Du Lundi 23 au vendredi 27 août de 13h30 à 19h00, devant les écoles suivantes :

      • Lundi 23 août : École Coluche
      • Mardi 24 août : École Jean Moulin
      • Mercredi 25 août : École Les Dominos
      • Jeudi 26 août : École Louise Michel
      • Vendredi 27 août : École Léon Blum

      Livraisons à domicile :

      Demande de rendez-vous au 02 32 09 51 33 ou par mail à servicestechniques@valdereuil.fr.

      Pour toute question relative à la gestion des déchets, adressez un mail à proprete.urbaine@seine-eure.com

      Au gymnase Alphonse Allais, 350 personnes vaccinées en une journée !

      Près de 350 personnes ont franchi les portes du gymnase Alphonse Allais hier pour recevoir leur première injection du vaccin contre le COVID-19 et retrouver un peu plus de liberté et de sérénité.

      Depuis le début de la pandémie COVID-19, la Ville de Val-de-Reuil se mobilise sans relâche pour faire front face au virus. Après les campagnes de distribution de masques, de dépistages gratuits ou encore la mise en place de dispositifs d’accompagnement vers les plus fragiles, la Ville, en lien avec l’ARS, a ouvert mercredi  un centre de vaccination éphémère afin d’offrir à tous la possibilité de se faire vacciner à deux pas de chez eux. Une initiative plébiscitée par les Rolivalois et les habitants alentours : ils étaient plus de 350 à saisir cette opportunité.

      « A deux pas de chez nous »

      « Nous avions rendez-vous au mois de juillet au centre de vaccination de Louviers. Lorsque nous avons vu la possibilité de se faire vacciner, ici, à deux pas de chez nous, nous n’avons pas hésité », explique Melissa Queniez, une Rolivaloise venue accompagnée de son conjoint et de leur enfant pour recevoir sa première dose. « Nous ne sommes pas véhiculés, donc ce centre nous simplifie grandement la vie ».

      Une pensée partagée par Kévin Lavallée, un jeune Rolivalois de 19 ans, qui n’a pas hésité une seule seconde pour sauter sur l’occasion. « Pour des personnes comme moi qui n’ont pas le permis ou pour des gens qui ne peuvent pas se déplacer en dehors de la ville c’est vraiment très pratique », explique-t-il soulignant les raisons de sa venue. « Si nous sommes tous vaccinés, cela aidera à faire reculer la pandémie. Donc c’est important pour moi, pour me protéger mais aussi protéger mes proches ».

      Quelques chaises plus loin, Rose Makret Goudet, une Rolivaloise de 68 ans, se sent soulagée d’avoir reçu sa dose vaccinale tout comme David Edeline, un autre Rolivalois âgé de 51 ans. « Je viens de recevoir ma première dose, ma seconde dose est prévue pour le mois de juillet. Ça fait du bien, car cela me permet de me sentir un peu plus en sécurité et de retrouver un petit goût de liberté », confie-t-il saluant, à l’image du plus grand nombre, la très belle organisation mise en place par la municipalité. « C’est rapide, on n’attend pas et tout le monde est très accueillant, c’est parfait ! ».

      Une démarche essentielle

      Du côté du corps médical, on salue l’engouement des Rolivalois et l’initiative de la municipalité d’avoir organisé ce genre d’opération. « Ça se passe plutôt très bien. Le fait d’avoir organisé cette séquence de vaccination dans notre ville est une bonne idée car cela correspond à un vrai besoin de santé publique, c’est-à-dire d’aller vers les patients qui en ont besoin, vers les personnes qui n’ont pas forcément ressenti le besoin d’être vaccinées », explique Dr Thomas Bourez, médecin généraliste sur la plus jeune commune de France qui, accompagné d’un infirmier et de trois infirmières, a passé huit heures à accueillir et vacciner près de 350 personnes originaires à 90% de Val-de-Reuil.

      Il rappelle l’importance d’une telle démarche. « Le COVID nous éprouve tous ; outre les personnes hospitalisées à cause de complications, je dirais que l’ensemble de notre société a été impactée du fait de ne plus pouvoir avoir une vie sociale. On voit aussi des jeunes en souffrance car ils sont isolés et ne peuvent pas voir leurs amis. Le tout virtuel ne fait pas l’épanouissement des gens. A l’heure actuelle, pour pouvoir revivre à peu près une vie sociale, la vaccination est essentielle », conclut le médecin rolivalois, saluant la qualité et le sérieux des services municipaux autour de cette opération qui fut un véritable succès.

      Rendez-vous le jeudi 22 juillet de 14h à 20h pour la deuxième injection. A noter que pour les personnes qui n’auraient pas réussi à trouver un créneau hier, le gymnase sera également ouvert aux personnes en quête d’une première dose. De nouveaux créneaux seront disponibles dans les prochains jours sur la plateforme Doctolib.fr.

      Nous recrutons : Gestionnaire Ressources Humaines (H/F)

      Cadre d’emploi : Gestionnaire Ressources Humaines (H/F)

      Sous l’autorité de la Directrice des Ressources Humaines, vous réalisez la paie de la saisie des éléments variables jusqu’au mandatement des salaires et des charges. Vous mettez en œuvre les procédures individuelles liées à la carrière et rédigez les actes administratifs afférents. Ces missions sont évolutives dans le cadre du projet et des besoins du service.

      Qualités et compétences requises

      • Vous justifiez d’une expérience similaire d’une durée minimum de deux ans vous permettant de justifier de vos connaissances en matière de gestion de la paie et des carrières.
      • Au-delà de vos connaissances, votre adaptabilité, vos capacités d’apprentissage et d’analyse, votre aptitude au travail en équipe et en autonomie sont indispensables. Votre état d’esprit et votre discrétion professionnelle feront toute la différence.
      • La maîtrise des outils informatiques est attendue. La connaissance du logiciel CIRIL serait un atout.

      Conditions d’exercice

      • Recrutement par voie statutaire (mutation, détachement) ou, à défaut par voie contractuelle
      • Rémunération statutaire et régime indemnitaire.
      • Poste à pourvoir dès que possible.

      Consulter l’offre

      Pour adresser votre candidature :

      lettre de motivation + curriculum vitae par courrier à l’attention de M. le Maire :
      Mairie de Val-de-Reuil
      70, rue Grande
      BP 604
      27106 – VAL-DE-REUIL CEDEX

      Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Mme Elodie Barbey, Directrice des Ressources Humaines, par courriel drh@valdereuil.fr

      Pour postuler par courriel

      Recrutement Agent d'animation pour l'ESPAGES - Juillet 2021

      Pour postuler merci d'utiliser le formulaire ci-dessous.
      • Hidden
      • Merci de déposer un Curriculum-vitae et une lettre de motivation (format pdf)
        Déposer les fichiers ici ou
        Types de fichiers acceptés : pdf, Taille max. des fichiers : 128 MB, Max. des fichiers : 2.

        Nous recrutons : Encadrants chantiers jeunes (H/F)

        La Ville de Val-de-Reuil, 15.000 habitants, surclassée20/40.000 habitants, est la plus jeune commune de France et la dernière-née des villes nouvelles. Située dans l’Eure à 100 km de Paris et à 30 km de Rouen, sur l’autoroute A13 et la ligne SNCF qui va de la Gare Saint-Lazare au Havre. Elle est dotée de très importantes infrastructures et forme un pôle de développement économique parmi les plus dynamiques de Normandie, sans doute le plus important de l’Eure.

        Elle compte 418 agents (Ville et CCAS) tous statuts confondus.

        Fière de sa culture et de sa jeunesse, rejoignez une collectivité qui offre des projets ambitieux, une carrière épanouissante et qui agit dans le cadre d’une politique éco-citoyenne.

        Consulter les offres

        Pour poser votre candidature

        lettre de motivation + curriculum vitae par courrier à l’attention de M. le Maire :
        Mairie de Val-de-Reuil
        70, rue Grande
        BP 604
        27106 – VAL-DE-REUIL CEDEX

        Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Mme Elodie BARBEY, Directrice Ressources Humaines, par courrier drh@valdereuil.fr

        Pour postuler par courriel

        Recrutement - Juin 2021

        Pour postuler merci d'utiliser le formulaire ci-dessous.
        • Sélectionnez ci-dessous le poste pour lequel vous postulez
        • Hidden
        • Merci de déposer un Curriculum-vitae et une lettre de motivation (format pdf)
          Déposer les fichiers ici ou
          Types de fichiers acceptés : pdf, Taille max. des fichiers : 128 MB, Max. des fichiers : 2.

          Nous recrutons : Journaliste territorial(e) / adjoint(e) à la responsable du service information

          Cadre d’emploi : Journaliste territorial(e) / adjoint(e) à la responsable du service information

          Placé(e) sous l’autorité́ de la responsable de l’information des publics, le (la) Journaliste territorial(e) / Adjoint(e) à la responsable du service information, contribue à l’élaboration de la stratégie d’information et communication de la collectivité́. Il (elle) met en œuvre et produit des contenus diversifiés et innovants pour mieux informer la population. Il (elle) assiste la responsable dans la gestion et la coordination du service

          Qualités et compétences requises

          Titulaire d’un bac + 3 minimum (communication, journalisme, droit, sciences po,….), vous disposez impérativement d’une expérience dans la presse dans laquelle vous avez démontré :

          • De grandes capacités rédactionnelles et capacités à problématiser les contenus ;
          • Une maitrise parfaite des techniques journalistiques ;
          • Une maîtrise de l’orthographe et grammaire ;
          • Rigueur et autonomie ;
          • Curiosité et bonne culture générale ;
          • Analyse et esprit de synthèse ;
          • Dynamisme et flexibilité ;
          • Sens du contact et créativité ;
          • Connaissance des règles déontologiques, éthiques, juridiques de la profession (copyright, droit d’auteur) ;
          • Connaissance générale des sciences de l’information et de la Communication ;
          • Connaissance de l’environnement des collectivités ;
          • Connaissance des techniques de prises de vue (photos, vidéos) ;
          • Parfaite connaissance des réseaux sociaux ;
          • Sens de la discrétion et devoir de réserve ;
          • Maîtrise du pack office.

          Une expérience en collectivité territoriale serait appréciée.

          Conditions d’exercice

          • Important travail de terrain au contact des interlocuteurs pour la réalisation des reportages – permis B requis
          • Amplitude variable en fonction des obligations professionnelles, en soirée ou le week- end.
          • Résistance au stress (bouclages / urgences / modifications d’articles…)

          Poste à pourvoir dès que possible dans le cadre d’un CDD d’1 an ou de 3 ans – poste à temps complet
          Rémunération statutaire + régime indemnitaire

          Consulter l’offre

          Merci d’adresser votre candidature avant le 25/06/2021

          lettre de motivation + curriculum vitae par courrier à l’attention de M. le Maire :
          Mairie de Val-de-Reuil
          70, rue Grande
          BP 604
          27106 – VAL-DE-REUIL CEDEX

          Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Mme Céline Jégu, Directrice du service Information, par courriel cjegu@valdereuil.fr

          Pour postuler par courriel

          Recrutement - Juillet 2021 Journaliste territorial(e)

          Pour postuler merci d'utiliser le formulaire ci-dessous.
          • Hidden
          • Merci de déposer un Curriculum-vitae et une lettre de motivation (format pdf)
            Déposer les fichiers ici ou
            Types de fichiers acceptés : pdf, Taille max. des fichiers : 128 MB, Max. des fichiers : 2.

            Les salariés d’Aptar au rendez-vous de la Terre !

            Toute la semaine passée, les salariés d’Aptar ont organisé des actions en faveur de la préservation de l’environnement à l’occasion de l’action internationale de ” La semaine de la Terre “. 

            La semaine de la Terre, c’est un incontournable, une date importante pour les salariés du groupe pharmaceutique Aptar. En effet, chaque année, l’ensemble des sites à travers le monde de cette entreprise spécialisée dans l’emballage de produits pharmaceutiques développe un large panel d’actions en faveur de la préservation de l’environnement à l’occasion de ce rendez-vous qui a pour but de rappeler à tous l’importance de la nature et de notre besoin de la préserver.

            Préserver l’environnement local

            Sur le site rolivalois, ce sont près de 70 salariés qui ont participé à cette semaine qui d’ordinaire se déroulant vers la fin du mois d’avril a été reportée, cette année, pour la fin de mois de mai en raison de la crise sanitaire. “Nous avons développé différentes actions auprès de nos salariés comme le troc plant, des ateliers Do It Yourself (DIY) autour des produits d’entretien de maison, ou bien la rénovation d’un jardin et l’aménagement d’un patio dans notre cour intérieure avec du bois de palettes recyclées ou encore la mise en place de parcours pour ramasser les déchets autour de notre site et des communes environnantes”, explique Kévin Bacquet, l’un des membres de l’équipe développement durable de l’entreprise. “Cette année, en raison de la crise, nous avons adapté l’activité de ramassage de déchets avec la mise en place de groupes autonomes, la possibilité pour chacun de choisir son horaire et nous avons proposé 5 parcours différents autour de la forêt de Bord et les villes de Val-de-Reuil et du Vaudreuil”. 

            Valoriser les déchets 

            Une initiative qui a séduit un grand nombre de volontaires : entre le mardi 18 mai et vendredi 21 mai, ils se sont relayés nombreux, jour après jour entre 8h00 et 17h00, sur les différents parcours à l’affût du moindre déchet. “Je trouve que c’est assez sympa comme activité, cela permet à tout le monde de se retrouver sur un événement commun tout en contribuant à son échelle l’amélioration du cadre de vie de notre territoire “, confie l’un des salariés participant à l’opération rapportant avec ses collègues ce jour-là, une douzaine de sacs remplis de déchets du quotidien comme des emballages en tous genres, mais aussi, des jeux à gratter. “ Ces déchets sont collectés par notre partenaire Paprec pour ensuite être recyclés et valorisés “, conclut Kevin Bacquet qui œuvre au quotidien avec le reste de son équipe pour mettre en action les valeurs environnementales défendues par cette entreprise originaire des Etats-Unis. 

            La Factorie vous invite à la poésie jusqu’au 11 juillet !

             La Factorie Maison de Poésie de Normandie rouvre ses portes au public à partir de ce jeudi 20 mai jusqu’au dimanche 11 juillet pour des rendez-vous poétiques éclectiques.

            A l’écart de la ville, dans un écrin de nature, la Factorie Maison de poésie de Normandie se prépare d’arrache-pied depuis quelques semaines pour retrouver son public à la suite des annonces gouvernementales concernant le déconfinement. ” Ça y est : cette fois, c’est officiel. On ouvre ! Ça fait un bien fou ! Nous sommes très heureux de pouvoir accueillir le public et de leur proposer à nouveau des voyages poétiques “, confie avec une joie non dissimulée Patrick Verschueren, le directeur de la Factorie, qui avec son équipe a préparé quelques rendez-vous pour cette fin de saison 2021. 

            Soirée poétique en chair et en os

            Dès ce jeudi 20 mai, la Factorie vous propose de renouer avec ses soirées poétiques, soirées dans lesquelles les artistes en résidence du moment présentent leurs créations, leurs œuvres. ” Nous ouvrirons notre bar et notre terrasse extérieurs entre 18h00 et 19h00, histoire de partager des instants de convivialité. Ce sera le temps également pour découvrir les œuvres de l’artiste plasticienne Mina el Bakali à l’occasion de son vernissage avant de retrouver nos artistes et poètes en résidence à savoir Barbara Gay, Annabelle Verhaeghe et Benoît Toqué “, précise Louise Pinton, la chargée de communication de l’établissement culturel rolivalois qui recommande à chacun de réserver sa place en raison de la capacité d’accueil fixé à 25 personnes. 

            Les dimanches au bord de l’eau 

            A partir du dimanche 23 mai et jusqu’au dimanche 11 juillet, La Factorie vous proposera des instants de détente sur l’île du Roi entre 12h00 et 18h00 avec l’organisation des Dimanches au bord de l’eau. ” Nous ouvrirons notre terrasse pour des après-midi emplis de convivialité, de poésie et au cours desquels nous inviterons les personnes à découvrir l’île à travers notre parcours poétique intitulé : Si les arbres pouvaient parler, réalisé par les services de la Ville et les établissements scolaires dans lesquels nous intervenons “, explique Patrick Verschueren qui promet une découverte de l’île singulière, pleine de charme dans lequel la poésie et les arbres sont les maîtres des lieux. Sur le parcours, les curieux pourront découvrir des centaines de poèmes écrits par les écoles et collèges sous la houlette des différents résidents de l’année, mais également faire la rencontre sur le chemin d’arbres qui parlent… La terrasse réservera également son lot de surprises avec la mise en place de poèmes à la carte, des lectures et rencontres poétiques, des concerts et bien d’autres encore. En somme, une fin de saison qui promet de belles rencontres retrouvées entre l’art et son public. 

             

            Rens et réservations au : 02.32.59.41.85 

            E-mail : communication@factorie.fr 

            Site Internet : https://www.factorie.fr/ 

            Page Facebook : La Factorie – Maison de poésie 

            Caniéduc’Eure rouvre ses portes !

            Après 166 jours de fermeture, l’association Caniéduc’Eure a rouvert ses portes pour le plus grand plaisir de ses adhérents

            Depuis la fin du mois d’avril, l’association Caniéduc’Eure a rouvert ses portes pour le plus grand plaisir de ses adhérents et de leurs fidèles compagnons. « Nous avons obtenu l’autorisation de Marc-Antoine Jamet pour rouvrir nos portes au public sous réserve de la mise en place d’un protocole sanitaire pour assurer la sécurité de tous », explique avec le sourire Jean-Luc Tempez, le président de cette jeune association rolivaloise, qui malgré la crise sanitaire compte aujourd’hui près de 144 adhérents contre 120 au mois de décembre dernier. « Nous avons mis en place un système de réservation par e-mail à destination de nos adhérents et nous avons réaménagé nos différents espaces afin de disposer de trois terrains non consécutifs, ce qui nous permet d’accueillir jusqu’à une quinzaine de chiens par créneau (soit 5 par terrain + 1 moniteur) en toute sécurité. Ça fait du bien à tout le monde aussi bien pour nos adhérents, que pour nous, moniteurs. Ça nous manquait !». 

            Des maîtres ravis 

            En effet, en ce bel après-midi du mois de mai, Marion Picard, une résidente rolivaloise accompagnée de son Husky Rony, ne cache pas sa satisfaction de pouvoir à nouveau accéder aux cours et aux précieux conseils dispensés par les moniteurs canins rolivalois. « C’est très important pour nous de voir ce club rouvrir. Rony était très excité et il avait besoin de faire des exercices, donc c’est vraiment, vraiment très positif ! Cela nous permet d’apprendre de nouveaux exercices, de revoir les anciens et de bien réussir à canaliser notre chien ». Même son de cloche pour Sylvie, une habitante de Léry qui a tout de suite sauté sur l’occasion pour réserver des créneaux pour Simba, son Pinscher nain. « Nos chiens en avaient besoin. On a beau faire des balades entre amis mais cela ne suffit pas. Caniéduc’Eure nous accompagne dans l’éducation de nos chiens. Ils nous aident beaucoup, il faut absolument que ce club reste ouvert pour le bien-être de nos chiens ». Un sentiment largement partagé par l’ensemble des adhérents ravis de voir leur club de cœur ouvrir à nouveau. A noter que des permanences et entretiens sont possibles sur réservation pour tous ceux qui souhaiteraient adhérer à ce club rolivalois qui soufflera sa deuxième bougie au début de l’automne prochain. 

             

            Caniéduc’Eure  

            Voie Dagobert, 27100 Val-de-Reuil

             Site internet : www.canieduceure.fr 

            Page Facebook : Caniéduc’Eure 

            Horaires des séances (pour les adhérents) : 

            Les mercredis : 14h00 – 15h00 ; 15h00 – 16h00 ; 16h00 – 17h00 

            Les samedis et dimanches : 9h30 – 10h30 ; 10h30 – 11h30 ; 11h30 – 12h30. 

            Permanences et accueil (pour les non adhérents) : 

            Tous les samedis après-midi sur rendez-vous entre 15h00 et 17h00. 

            Réservations et renseignements au 06.81.46.95.46 ou par e-mail : jl@tempez-photos.fr

            La campagne de dépistage gratuit prolongée jusqu’à vendredi

            La campagne de tests gratuits à la Covid-19 mise en place par l’Agence Régionale de Santé et la Ville de Val-de-Reuil se poursuit jusqu’au 16 avril. Rendez-vous du lundi au vendredi de 10h à 17h, voie des Clouets.

            Permettre à tous de se faire dépister et d’obtenir des résultats dans les plus bref délais : c’est l’objectif de l’Agence Régionale de Santé qui propose depuis un mois maintenant une campagne de tests gratuits à la Covid-19 à Val-de-Reuil. Initialement prévue jusqu’au 29 mars, cette opération, soutenue et accompagnée par la Ville, se prolonge jusqu’à vendredi, au 9200 voie des Clouets (anciens locaux de l’entreprise Altitude Infrastructure). Ouvert à tous, ce centre de dépistage vous accueille tous les jours de 10h à 17h en continu et ce sans rendez-vous, ni ordonnance. 

            Des résultats en moins de 24h ! 

            « Vous venez comme vous êtes », glisse avec le sourire Gaëlle Gresselin de la Fédération Française de Sauvetage et de Secourisme rappelant au passage le protocole à suivre une fois sur place. Accueilli par un agent municipal dépêché par la Ville de Val-de-Reuil, chacun est invité à remplir une fiche de renseignement.  “ Un agent du laboratoire Bio-Eure-Seine se charge ensuite de la partie administrative renseignée sur ordinateur avant de passer au prélèvement ». Côté résultats, les personnes testées sont fixées en moins de 24h. « Si vous avez fait votre test le matin, vous aurez vos résultats le jour-même, après 19h. Si c’est l’après-midi, les résultats seront disponibles dès le lendemain ».  

            Des usagers ravis 

            Une aubaine pour ceux qui souhaitent être fixés rapidement sur leur sérologie. « C’est très bien, cette démarche facilite l’accès au test et nous permet de gagner en réactivité », confie Jean Vasseur, le patron de JV Services, une entreprise spécialisée dans la plomberie située dans le bassin d’activité rolivalois. « C’est important pour moi et pour les 120 personnes que j’emploie ». Un sentiment partagé par Samira, une résidente lovérienne venue avec ses 4 enfants pour se faire dépister et lever ses doutes. « Mon père fait partie des personnes à risque. C’était important pour moi de venir me faire dépister », explique-t-elle. « On peut venir quand on veut, c’est pratique, rapide et cela nous évite de passer par la case médecin ». Une démarche qui permet à tous de se protéger et de protéger les autres ! 

            Centre de dépistage, 

            9200 voie des Clouets (face à l’entreprise Loxam et à 100 mètres du centre de secours), 27100 Val-de-Reuil 

            Horaires d’ouverture : 

            Du lundi au vendredi de 10h à 17h jusqu’au 16 avril 2021 

            La vie continue à Biotropica !

            Les jardins et la serre animalière de Biotropica, lieu phare des vacances à Val-de-Reuil, sont fermés depuis octobre dernier. À l’intérieur, la vie continue. Soins, nourriture, transferts d’animaux… Les équipes se relaient tout au long de la semaine pour faire vivre le parc…

            Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

            Politique de confidentialité de YouTube

            Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

            Service communication :

            Tournage et montage : Olivier Bonnet

            Rédaction et voix off : Coline Lefevre

             

            20 petits Rolivalois à l’école cette semaine !

            Tout au long de la semaine, l’école Coluche accueille les enfants des personnels mobilisés dans la gestion de la crise, dans le cadre d’un Service Minimum d’Accueil (SMA). Reportage.

            Comme partout en France, les écoles de Val-de-Reuil ont fermé leurs portes vendredi dernier. Ainsi, cette semaine, l’instruction se fait à la maison pour la plupart des écoliers avant un départ anticipé en vacances, vendredi soir. En revanche, pour les enfants des personnels mobilisés quotidiennement dans la gestion de crise (personnels soignants, gendarmes, policiers, pompiers, enseignants, agents de la collectivité mobilisés pour l’accueil des enfants, etc.), les cours se poursuivent tout au long de la semaine au sein de l’école Coluche. Ici, un Service Minimum d’Accueil (SMA) a été mis en place par l’Éducation Nationale et la Ville pour les petits Rolivalois et leurs camarades du Vaudreuil.

            Personnels enseignants et municipaux mobilisés

            « L’accueil fonctionne comme d’habitude, comme une journée d’école classique, pour ces enfants qui ont été inscrits auprès de l’Inspection Académique via les directeurs d’écoles. Les enfants accueillis sont répartis par niveau de classe (maternelles, CP/CE1 et CE2/CM1/CM2) et encadrés par des enseignants volontaires », explique Gabriel Rojzman, responsable du service scolaire de la Ville. Sur les temps périscolaires, les agents municipaux du service jeunesse prennent le relais : que ce soit le matin entre 7h30 et 8h30, sur le temps de restauration ou après l’école de 15h20 à 18h30. Avec toujours la même préoccupation sanitaire : faire en sorte que les enfants ne se mélangent pas.  « Sur le temps scolaire et périscolaire, les enfants de chaque groupe restent ensemble toute la semaine mais ne côtoient pas les autres groupes ».

            Une semaine pas tout fait comme les autres

            Pour Anna, élève de CE1 à l’école Léon Blum, c’est une semaine pas comme les autres qui démarre. « On n’est pas les mêmes élèves, on ne travaille pas ensemble, c’est un peu dur », reconnaît cette jeune pousse rolivaloise, qui profite tout de même des temps de pause pour s’amuser avec les nouvelles copines de son groupe. A l’heure du midi, chaque groupe d’enfants est réparti dans une salle et un protocole sanitaire est mis en place pour assurer le respect des gestes barrières et la sécurité des enfants. « Les enfants sont deux, trois maximum par table et ne mangent pas en vis-à-vis », assure Gérard Delobeau, l’un des trois directeurs multi-sites de la Ville. « Entre chaque service, les salles sont aérées et désinfectées ».

            Accompagner les enfants dans leurs devoirs

            En classe, les enseignants mobilisés consultent les devoirs préparés en amont par les enseignants de chaque élève accueilli. « Chacun a son programme de travail, quand c’est possible nous les faisons travailler ensemble sur un thème commun et sinon je les accompagne de manière individualisée », précise Emmanuelle Vanpeene, enseignante à Louise Michel, qui comme ses collègues s’est proposée comme volontaire pour encadrer ces temps de classe. « C’est dans ma nature, pour moi c’est important de s’entraider. J’étais déjà volontaire l’an passé, lors du premier confinement, ça me semblait normal de continuer cette année ». Même constat pour Marie-Laure Thomas, enseignante de maternelle à l’école Les Dominos. « Ça me semble important dans la mesure ou lorsque nous sommes malades, nous sommes bien contents d’être soignés. Et pour que les parents puissent être au travail, il faut que les enfants soient à l’école ».

            Des parents reconnaissants

            A l’heure de la fin de classe, Johan Napaix, surveillant au centre de détention de Val-de-Reuil, vient récupérer son enfant. Et ne cache pas sa satisfaction concernant ce dispositif: « C’est une bonne chose car cela nous permet d’assurer nos services, et nos enfants peuvent continuer à aller à l’école, être avec leurs camarades ». Un avis partagé par l’ensemble des parents. « C’est une bonne chose sachant que l’on n’a pas le choix avec notre travail et que les autres moyens de garde ne sont pas disponibles », confie James Barber, infirmier au centre hospitalier de Vernon. Sa fille Norah, élève en CP à l’école Louise Michel, est, quant à elle, ravie de pouvoir continuer à fréquenter les bancs de l’école et de bénéficier des précieux enseignements dispensés par les instituteurs rolivalois mobilisés.

            A la chasse aux œufs avec les Poulettes Rolivaloises !

            Les Poulettes Rolivaloises organisent jusqu’au 4 avril un grand jeu de chasse aux œufs au sein de leur poulailler de l’écoquartier. Un projet financé par le fond de participation des habitants. 

            Depuis le 8 mars, il n’est pas rare de croiser des enfants et des parents en train de scruter le poulailler partagé de l’association les Poulettes Rolivaloises, situé au cœur de l’écoquartier des Noés. Stylo à la main et feuille de papier dans l’autre, chacun tente de trouver les œufs et le lapin de Pâques cachés pour l’occasion par cette jeune association qui soufflera prochainement sa première bougie. « Nous avons organisé une chasse aux œufs de Pâques. C’est une manière ludique de permettre au plus grand nombre de découvrir notre poulailler, tout en assurant la sécurité sanitaire de tous, et d’apporter un peu d’animation dans le quartier », explique Élise Friboulet-Perrier, la présidente de l’association, détaillant les règles de leur jeu qui se terminera ce dimanche 4 avril. « Tout le monde peut participer. Pour jouer, les participants viennent autour du poulailler munis d’un crayon et d’un papier sur lequel ils indiquent leurs nom, prénom, âge et adresse. Ensuite, ils doivent dessiner un plan du poulailler avec l’emplacement des neuf œufs et du lapin dissimulés dans l’enclos. Une fois terminé, ils n’ont plus qu’à déposer leurs réponses dans la boîte aux lettres installée à l’entrée du poulailler ». 

            Plus de 80 personnes ont déjà participé 

            Une initiative qui a déjà séduit de nombreux Rolivalois, mais également les écoles de la ville et des habitants alentour. Plus de 80 personnes ont ainsi déposé leur bulletin dans la boîte aux lettres du poulailler. « Dimanche et lundi entre 10h et 12h, nous distribuerons des lots à l’ensemble des participants », précise Élise Friboulet-Perrier qui a reçu, mercredi dernier, un chèque de 270 € de la part de l’Association de Gestion du Fonds de Participation des Habitants (FPH) en présence de Stéphanie Rousselin, adjointe en charge de la transition écologique et de Fadilla Benamara, adjointe en charge de la rénovation urbaine (et des relations avec les commerçants). Une aide qui s’est avérée plus que nécessaire. « Le FPH est un soutien essentiel pour continuer à créer des animations de quartier et rendre la vie de quartier très chouette et ludique. Nous n’aurions pas pu faire notre jeu sans leur aide. Ils sont essentiels ! ». 

            Le FPH pour accompagner les élans citoyens 

            En effet, le FPH est un dispositif national qui vise à accompagner les élans individuels ou associatifs, favorisant la création de lien social au sein d’un quartier et qui finance jusqu’à 90% du montant global du projet. Pour Martine Lecanu, membre actif du conseil citoyen et présidente de l’association de gestion du FPH en charge de ce dispositif sur Val-de-Reuil, il était plus que naturel d’apporter leur soutien aux Poulettes Rolivaloises. « C’est une très belle initiative à laquelle nous avons tout suite répondu oui ! ». Un sentiment également partagé par les élus rolivalois, qui ont profité de l’occasion pour saluer l’action des Poulettes Rolivaloises. « C’est une association très dynamique sur la ville et qui a créé un élan dans le quartier mais également autour de la ville. Elle touche à la fois les habitants du quartier mais aussi les enfants à travers des écoles qui viennent ici », confie Stéphanie Rousselin, ravie de voir le conseil citoyen ainsi accompagner ce genre d’initiatives qui favorise la cohésion sociale et la sensibilisation à l’écologie. « Ça fait plaisir, on se sent soutenus, la Ville porte cette ambition-là et lorsqu’elle est partagée, relayée et nourrie par d’autres, nous sommes ravis », conclut Fadilla Benamara. 

            Le FPH, comment ça marche ? 

            Envie de vous lancer dans un tel projet ? Rendez-vous à la maison des Projets pour retirer un formulaire. « Pour être valide, le projet doit être porté par 3 personnes minimum, toutes domiciliées à des adresses différentes », rappelle Fadilla Benamara. 

            Dès lors que la demande est déposée, l’association de gestion du FPH s’assure de la conformité du projet qui est ensuite étudié par le comité de suivi (où siège notamment le délégué du Préfet) avant d’être soumis à l’approbation du jury (7 ou 9 membres dont le maire et 4 membres du conseil citoyen). 

            *Maison des projets – 121 rue Grande – du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h30.  

            Tel :02 32 09 50 11 

            E-mail : maisondesprojets@valdereuil.fr 

            Retour vers 2050 !

            Plus de 450 élèves ont participé au E-forum de l’éducation aux médias et à l’information organisé par la circonscription de l’éducation nationale de Val-de-Reuil, avec le soutien actif de la Ville de Val-de-Reuil et la participation de la Factorie – maison de Poésie.

            Jeudi dernier, de drôles de personnages tout droit sortis de 2050 ont investi la MJA à l’occasion de la deuxième édition du Forum de l’Éducation aux Médias organisé par la circonscription de Val-de-Reuil. Crise sanitaire oblige, les écoliers, collégiens et lycéens apprentis-reporters ont vécu l’événement, cette année, en mode connecté depuis leur salle de classe. ” C’est la première fois que nous organisons le forum de cette manière”, explique Gilles Fleury, le directeur de l’école Les Dominos, à l’initiative de ce rendez-vous qui a pour objectif de sensibiliser les enfants et adolescents à l’information, à son traitement, aux outils médiatiques mais également d’éveiller leur sens critique. ” Cette année, nous avons pris le thème de 2050 et nous avons demandé aux enfants et aux jeunes de travailler et d’imaginer l’actualité telle qu’elle pourrait être dans le futur “.

            Ambiance futuriste

            Ainsi, sur le plateau dressé au cœur de la MJA, des habitants du futur interprétés par les comédiens de la Factorie – maison de poésie, sont venus tout au long de la journée témoigner et débattre de sujets tels que la connexion 8G, l’intelligence artificielle, la conquête spatiale, le réchauffement climatique et bien d’autres encore. ” Aujourd’hui, les doudous connectés permettent aux enfants d’apprendre en un instant “, a ainsi expliqué Natacha Box (interprétée par Adeline Maisonneuve, comédienne de la Factorie), une manageuse de la société ” New Future Génération Speed Mobile “, invitée spéciale de l’émission autour des intelligences artificielles. A chaque interview ou émission, ce fut l’occasion pour les spectateurs de la journée de découvrir en direct les différentes productions réalisées par les quelques 450 élèves provenant des écoles, collèges et lycées participant à l’opération. Parmi eux, on pouvait ainsi retrouver le lycée Marc-Bloch, le collège Alphonse Allais et le collège Michel de Montaigne ainsi que les écoles Coluche, les Dominos, le Pivollet, Jean-Moulin et Louise Michel.

            90 productions réalisées

            ” Nous avons reçu près de 90 fichiers provenant des différentes écoles, collèges et lycées participants à l’opération “, souligne Myriam Ollivier, conseillère au pôle numérique de la Direction des Services Départementaux de l’Éducation Nationale (DSDEN), détaillant le travail mené en amont par les élèves et leurs enseignants. ” Chaque établissement a mené un véritable travail de fond avec l’appui de nos partenaires comme des journalistes du club de la presse de Normandie. Aujourd’hui, nous découvrons l’ensemble des travaux qui ont été menés pendant ces trois, quatre derniers mois “.

            Retransmission des émissions et productions

            A l’issue de la journée, ce E-forum s’est clôturé par un débat entre journalistes et communicants tels qu’Aurélie Wolff du club de la presse et de la communication de Normandie ou encore Pierre Choisnet, rédacteur en chef de la Dépêche et du Courrier de l’Eure. Sur la table : l’évolution du traitement de l’information entre fake news, deepfake et écriture IA… un débat qui n’a pas manqué de ravir l’ensemble des enfants qui ont pu assister tout au long de la journée aux différentes émissions et découvrir leurs productions ainsi que celles de leurs camarades. A noter que ces productions seront diffusées sur le blog de l’éducation aux médias : http://blog.ac-rouen.fr/val-de-reuil-forum-emi/

            Valdereuil_infos n°21 – MARS – AVRIL 2021

            En une de ce numéro : La Ville redevient nouvelle ! – Rénovation des immeubles, espaces verts créés, voiries refaites, pistes cyclables, la transformation s’accélère.

            à lire également

            • page 2 – La féerie de Noël a envahi les rues !
            • page 8 – Avenue des Falaises : les travaux reprennent !
            • page 12 – Des renforts au commissariat !
            • page 14 – Le nouveau local des médiateurs
            • page 17 – Groupe Altitude Infra se renouvelle
            • page 18 – Aide à l’emploi à Val-de-Reuil
            • page 20 – Le Forum de l’emploi en mode digital
            • page 25 – Grâce au renouvellement urbain, bientôt de nouveaux visages pour Val-de-Reuil !
            • page 31 – Zoom sur les maternelles rolivaloises
            • page 33 – Retour sur les vœux de Marc-Antoine Jamet
            • page 36 – Portrait : Capitaine Laurent Gastebois

            Votre magazine

             

            Votre magazine Val de Reuil_Infos

            Val-de-Reuil Infos N°22

            Valdereuil_infos n°23 – SEPTEMBRE – OCTOBRE – NOVEMBRE 2021

            En une de ce numéro : A l'école de la Réussite ! - Coup de projecteur sur les travaux, les ...
            Lire La Suite…
            Valdereuil_infos n°21 - MAI - JUIN - JUILLET 2021

            Valdereuil_infos n°22 – MAI – JUIN – JUILLET 2021

            En une de ce numéro : Le temps des retrouvailles ! - Culture, commerces, restaurants, loisirs… à l’heure des réouvertures, ...
            Lire La Suite…
            Val-de-Reuil Infos N°21 - mars -avril 2021

            Valdereuil_infos n°21 – MARS – AVRIL 2021

            En une de ce numéro : La Ville redevient nouvelle ! - Rénovation des immeubles, espaces verts créés, voiries refaites, ...
            Lire La Suite…

            Valdereuil_infos n°20 – DECEMBRE 2020 – JANVIER 2021

            En une de ce numéro : Nos commerçants ont du talent ! - Plateforme clic et collecte, plan de soutien ...
            Lire La Suite…
            Valdereuil_infos n°19 - SEPTEMBRE - OCTOBRE - NOVEMBRE 2020

            Valdereuil_infos n°19 – SEPTEMBRE – OCTOBRE – NOVEMBRE 2020

            En une de ce numéro : Pleins feux sur la rentrée ! - Travaux, équipements, activités : Un budget exceptionnel ...
            Lire La Suite…
            Val de Reuil_Infos n°18 - Juillet - Août 2020

            Val de Reuil_Infos n°18 – Juillet – Août 2020

            En une de ce numéro : Cet été, faites le plein d’activités ! - Tous les rendez-vous et toutes les ...
            Lire La Suite…
            Val de Reuil_Infos n°17 - Mai - Juin -Juillet 2020

            Val de Reuil_Infos n°17 – Mai – Juin -Juillet 2020

            En une de ce numéro : Pour faire face à l’épidémie, la Ville déploie les grands moyens - 100 mesures ...
            Lire La Suite…
            Val de Reuil_Infos n°16 - Février - Avril - Mars 2020

            Val de Reuil_Infos n°16 – Février – Avril – Mars 2020

            En une de ce numéro : Le terrain de football synthétique entre en piste - Au stade Jesse Owens, un ...
            Lire La Suite…
            Val de Reuil_Infos n°15 - DÉCEMBRE 2019 - JANVIER 2020

            Val de Reuil_Infos n°15 – DÉCEMBRE 2019 – JANVIER 2020

            En une de ce numéro : Priorité aux piétons : un plan sécurité en action. Des aménagements partout en ville ...
            Lire La Suite…
            Chargement…

            Des architectes en devenir !

            Une vingtaine de jeunes Rolivalois ont reçu des mains du collectif Yakafokon leur diplôme d’architectes junior et des lettres de recommandation dans le cadre du projet ” C’est mon Patrimoine “.

            Tout au long des vacances scolaires d’hiver, une vingtaine de jeunes Rolivalois ont participé à une semaine d’initiation à l’architecture et à la conception de mobilier urbain avec le collectif Yakafokon dans le cadre du projet « C’est mon Patrimoine ! ». Ce projet, porté par la DRAC Normandie, avait pour objectif de « sensibiliser des jeunes à l’architecture de leur ville, à la façon dont ils l’appréhendent et dont ils la vivent », explique Victor Toutain, l’un des intervenants du collectif Yakafokon, en charge du projet sur la ville. « L’idée était de travailler autour de la question du mobilier urbain, c’est-à-dire d’observer où on en trouve dans la ville, comment est-ce que les enfants l’utilisent, le pratiquent, pour en imaginer de nouvelles formes. La première semaine, nous avons reçu des collégiens et la seconde, des lycéens ». 

            Les outils d’architecte

            Ainsi, sous la houlette de ce collectif regroupant architectes, urbanistes, travailleurs sociaux et artistes, les jeunes Rolivalois ont pu s’immiscer dans la peau d’architectes professionnels le temps d’une semaine. « On essaie de les faire travailler sur un panel assez large d’outils que manipulent les architectes, donc à la fois le dessin in situ, des croquis dans l’espace public en dessinant le paysage et l’architecture mais aussi des dessins plus techniques, comme les différentes vues qu’utilise l’architecte : la perspective, le plan, l’élévation, et puis la maquette bien sûr, qui est l’outil le plus ludique pour s’approprier les questions d’architecture, surtout à leur âge », précise Victor Toutain. 

            Des jeunes conquis

            Cette démarche a séduit les jeunes Rolivalois participant à l’opération. « Lorsque j’ai vu l’annonce pour ce stage, j’ai tout de suite sauté sur l’occasion », confie Clémence, une élève de terminale du lycée Marc Bloch, confortée, à l’issue de sa semaine de stage, dans son choix de poursuivre ses études dans cette direction. « Ils m’ont vraiment donné l’envie de devenir architecte. J’ai adoré apprendre à analyser des sites, créer des plans, créer un projet ». Un sentiment partagé par l’ensemble des jeunes qui n’ont pas manqué de remercier et de saluer les précieux conseils dispensés par les membres du collectif Yakafokon.

            A l’issue de la semaine, les jeunes Rolivalois ont tous reçu des mains du collectif des diplômes d’architectes junior (pour les collégiens) et des lettres de recommandations (pour les lycéens). A noter que les projets de ces jeunes architectes en devenir seront présentés lors du prochain conseil municipal et les Rolivalois retrouveront le collectif Yakafokon pendant les vacances d’avril pour construire grandeur nature certains de leurs projets. « A partir de toutes les idées qu’ils ont formulées, nous allons essayer d’imaginer pour chaque groupe au moins un mobilier urbain que l’on pourra disposer à un endroit de la ville », conclut Victor Toutain.

            La piscine de Val-de-Reuil, première piscine de l’Agglomération à rouvrir ses portes au public !

            Communiqué de la Ville de Val-de-Reuil 

            La piscine de Val-de-Reuil, 

            première piscine de l’Agglomération à rouvrir ses portes au public !

            A partir du lundi 8 mars 2021, le grand bassin de la piscine de Val-de-Reuil sera accessible aux associations et aux usagers. Il s’agira du seul équipement « aquatique » de l’Agglomération à rouvrir ses portes au public. En liaison étroite avec l’Agence Régionale de Santé et les services de la Préfecture de l’Eure, de nouvelles conditions d’accès ont été travaillées et arrêtées pour tenir compte des protocoles sanitaires en vigueur et de la situation épidémique. Toit ouvert sur un tiers de sa longueur, capacité d’accueil divisée par 5, entrée sur inscription, pratique dynamique et bassin fractionné en six couloirs de nage, désinfection renforcée des vestiaires et blocs sanitaires permettront aux nageurs de s’adonner à leur activité en toute sécurité. Aligner les longueurs après avoir réenfiler lunettes, bonnets et maillots de bain (sans masque dans l’eau !) sera de nouveau une réalité à Val-de-Reuil pour le plus grand plaisir des baigneurs, de Val-de-Reuil, Louviers, Pont de l’Arche ou Gaillon, qui vont pouvoir profiter des plaisirs de l’eau. 

            Nage à ciel ouvert 

            Classé en établissement de type X – plein air – grâce au toit sur rails coulissant dont dispose son grand bassin, la Ville a reçu, après instruction du dossier par les services de la Direction départementale de la Cohésion sociale, le feu vert des autorités pour rouvrir l’équipement au public. Marc-Antoine Jamet avait, au début du mois de février, passé commande aux équipes des sports de la Ville de se rapprocher de celles de l’Etat pour étudier, à la condition que toutes les règles de sécurité sanitaire puissent être respectées, la possibilité d’une réouverture. L’objectif de la municipalité, le même qui a présidé aux décisions prises depuis un an pour faire face à l’épidémie, est clair : s’adapter, toujours et encore, pour assurer la continuité du service public et ainsi favoriser la reprise de l’activité physique en direction des publics pour lesquels elle est indispensable à leur bien-être, à leur équilibre et à leur santé. 

            Entrée sur réservation et jauge divisée par 5

            Réserver un accès à la piscine
            Réserver un accès à la piscine

            Un nouveau protocole a donc été déterminé. L’entrée s’effectuera uniquement sur inscription depuis le site internet de la Ville ( https://www.valdereuil.fr/les-sports/la-piscine), auprès des agents du service des sports au 06.99.54.20.64 ou sur place aux horaires et aux jours d’ouverture de l’équipement. Pour éviter tout déplacement inutile, il est recommandé de vérifier, avant de se rendre sur place, le nombre de places disponibles sur la plateforme de réservation mise en place par la Ville. Afin de permettre une rotation profitable au plus grand nombre d’usagers, le temps de pratique dans le bassin sera d’une heure. Le nombre de nageurs présents simultanément dans la piscine sera de 40 personnes et six personnes au plus emprunteront le même couloir de nage. Les vestiaires seront désinfectés après chaque utilisation et le bonnet de bain obligatoire. La piscine sera ouverte selon le modèle d’un bassin dynamique et ne pourra être accessible qu’à ceux qui souhaitent y pratiquer une activité physique. Des mesures indispensables pour se protéger mais aussi pour permettre à chacun de renouer avec les plaisirs de la pratique sportive aquatique. 

            La semaine dernière, un bureau de contrôle indépendant, mandaté par la Ville, a réalisé des tests d’ouverture du toit rétractable et pu vérifier la solidité et le niveau de réactivité de la structure. Quelles que soient les conditions météorologiques, la piscine restera ouverte et la température de l’eau maintenue à une température égale ou supérieure à 27°C. Des conditions idéales pour un retour dans le grand bain !

            Avant la réouverture effective de la piscine municipale, Marc-Antoine Jamet a déclaré : « Il est de notre responsabilité, en application des textes gouvernementaux et en plein accord avec les autorités sanitaires, de travailler aux conditions de reprise progressive et encadrée de l’activité physique. Faire du sport, se mettre en mouvement, rompre avec la sédentarité qu’impose l’épidémie, c’est restaurer son capital santé. Ce sont autant de pathologies évitées, de douleurs musculaires traitées, de maladies chroniques soignées. Nous en avons besoin. Je suis heureux que nous soyons parvenus, en quelques semaines, à trouver les solutions qui vont permettre aux nageurs de toute l’Agglomération, Lovériens, Lérysiens, Posiens, Valdéroliens, archépontains ou gaillonais, de retrouver une activité qui leur manquait depuis de nombreux mois. Val-de-Reuil fait une nouvelle fois la démonstration de sa capacité à s’adapter, de l’utilité d’un vrai service public du sport qui allie savoir-faire, réactivité et proximité et de l’aide active qu’elle apporte, à travers ses équipements, à ses communes voisines. »

            Horaires d’ouverture :

            Ouverture exceptionnelle lundi 8 mars : 11h45 à 14h15 

            Puis toutes les semaines aux jours et horaires suivants : 

            Mercredi : 11h45 à 17h45

            Jeudi : 11h45 à 14h15

            Samedi : 9h00 à 12h30 et de 14h00 à 17h45 

            Dimanche : 9h00 à 14h00

            Réservation des créneaux sur www.valdereuil.fr

            ASSISTANT DE DIRECTION (H/F)

            Cadre d’emploi : Rédacteur territorial /Adjoint administratif

            Rattaché(e) directement à la Responsable du Secrétariat Général, en lien quotidien avec le Maire, le Directeur Général des Services et le Directeur de Cabinet, vous participez à la gestion du secrétariat du Maire et du Directeur Général des Services, à l’organisation des séances du Conseil municipal, à la gestion de la flotte de téléphonie mobile (commandes, suivi des forfaits) et à l’intérim de la responsable.

            Qualités et compétences requises

            Diplômé(e) d’un diplôme de niveau Bac+2/3, vous justifiez d’une expérience réussie de 3 ans minimum dans des fonctions similaires ou des missions d’assistanat de direction. Vous disposez d’un/une :

            • Connaissance du fonctionnement des Collectivités Territoriales ;
            • Connaissance du cadre juridique d’élaboration des actes des collectivités territoriales, 
            • Maitrise des outils bureautiques,
            • Maîtrise de l’orthographe, aisance rédactionnelle et esprit de synthèse,
            • Grande rigueur, sens de l’organisation, méthode et autonomie, 
            • Gestion des priorités et des aléas, 
            • Sens du service public, confidentialité et discrétion, qualité d’écoute, amabilité et dynamisme,
            • Disponibilité les week-ends, les jours fériés et en soirée pour les réunions ou évènements.

            Conditions d’exercice

            Poste à pourvoir dès que possible

            • Poste à temps complet (37,5 heures hebdomadaire).
            • Poste ouvert aux agents titulaires et non titulaires sous condition de passage du concours de la fonction publique territoriale.

            Consulter l’offre

            Merci d’adresser votre candidature avant le 7/03/2021

            lettre de motivation + curriculum vitae par courrier à l’attention de M. le Maire :
            Mairie de Val-de-Reuil
            70, rue Grande
            BP 604
            27106 – VAL-DE-REUIL CEDEX

            Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Mme Elodie BARBEY, Directrice Ressources Humaines, par courriel >drh@valdereuil.fr

            Pour postuler par courriel

            Recrutement Assistant de direction (H/F) - mars 2021

            Rattaché(e) directement à la Responsable du Secrétariat Général, en lien quotidien avec le Maire, le Directeur Général des Services et le Directeur de Cabinet, vous participez à la gestion du secrétariat du Maire et du Directeur Général des Services, à l'organisation des séances du Conseil municipal, la gestion de la flotte de téléphonie mobile (commandes, suivi des forfaits) et à l'intérim de la responsable.
            • Hidden
            • Non obligatoire
            • Déposer les fichiers ici ou
              Types de fichiers acceptés : pdf, Taille max. des fichiers : 128 MB, Max. des fichiers : 3.
                Insérez ici vos fichiers (pdf recommandés)

              ANIMATEUR SAISONNIER EN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS (H/F)

              Cadre d’emploi

              Rattaché(e) au directeur (-trice) de structure, vous êtes chargé(e) d’assurer l’accueil, l’encadrement et la sécurité des publics (maternels, élémentaires, préadolescents et adolescents), en veillant à l’application des normes législatives et à l’adéquation des animations avec le rythme de l’enfant.

              Qualités et compétences requises

              Titulaire des qualifications requises à la fonction d’agent d’animation : BAFA, BAFD, BAPAAT, BPJEPS, PSC1, Surveillant de Baignade.

              • Savoirs : connaissances de la réglementation en vigueur, des publics et familles, des partenaires ; bonne expression écrite et orale, capacité d’analyse et d’appréhension des publics accueillis.
              • Savoir-faire : capacité à encadrer, animer et sécuriser les publics ; capacité à participer à l’organisation de séjours.
              • Savoir-être : bonnes qualités relationnelles (publics accueillis, hiérarchie, familles, partenaires divers,), capacité d’écoute et de communication, sens du travail en équipe (attitude et rigueur), dynamisme et autonomie, empathie et appréciation des enfants et jeunes, sens indispensable du devoir de réserve professionnelle.
              • Permis B et vélo appréciés.

              Conditions d’exercice

              • Travail à temps complet du lundi au vendredi (périodes extrascolaire), et éventuellement les autres jours selon les structures d’accueil ou dans le cadre d’événements et de séjours.
              • Présence attendue à certaines réunions ou manifestations pouvant se tenir en fin de journée.
              • Déplacements quotidiens fréquents en local, dans le cadre du planning d’activités

              Consulter l’offre

              Merci d’adresser votre candidature avant le 20/03/2021

              lettre de motivation + curriculum vitae accompagné d’une photo et sur lequel vous préciserez vos date de naissance, lieu de naissance et numéro de sécurité sociale (ces éléments sont attendus pour faciliter les démarches administratives en cas de recrutement)par courrier à l’attention de M. le Maire :
              Mairie de Val-de-Reuil
              70, rue Grande
              BP 604
              27106 – VAL-DE-REUIL CEDEX

              Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Monsieur Allal EL OUERDIGHI, Directeur Emploi Jeunesse et Formation, par courriel : aelouerd@valdereuil.fr

              Pour postuler par courriel

              Recrutement animateur saisonnier en accueil collectif de mineurs - été 2021

              Rattaché(e) au directeur (-trice) de structure, vous êtes chargé(e) d’assurer l’accueil, l’encadrement et la sécurité des publics (maternels, élémentaires, préadolescents et adolescents), en veillant à l’application des normes législatives et à l’adéquation des animations avec le rythme de l’enfant. Vous êtes également en capacité de proposer des activités inscrites dans le cadre du projet éducatif et pédagogique, lors de la conception des plannings d’activités et des temps de concertation. Vous maîtrisez les techniques d’animation, ainsi que les outils éducatifs mis à votre disposition par la direction, avec l’impératif d’être en capacité d’intervenir auprès de publics variés. Vous êtes conviés à participer activement à l’animation événementielle (organisation et déroulement) inscrite dans l’agenda municipal.
              • Hidden
              • Non obligatoire
              • Déposer les fichiers ici ou
                Types de fichiers acceptés : pdf, jpg, Taille max. des fichiers : 128 MB, Max. des fichiers : 4.
                  Insérez ici vos fichiers (pdf recommandés)

                Vous êtes sans connexion