Auteur/autrice : Service Communication

« Les Effusions » 3ème édition : c’est ce week-end !

Samedi 1er et dimanche 2 septembre plus de 20 évènements artistiques vous attendent sur l’Ile du Roi !
Depuis 3 ans de jeunes artistes , «Les Bourlingueurs», se retrouvent sur la bucolique Ile du Roi pour y créer un des plus attendus rendez-vous créatifs de la rentrée !

Hébergés par la compagnie Beau-Geste et La Factorie, depuis le début du mois d’août, 80 jeunes professionnels (architectes, comédiens, chercheurs, cuisiniers, danseurs, plasticiens, dramaturges, musiciens, scénographes, techniciens, cinéastes) travaillent en effet à construire un lieu onirique, de partage et d’échange, dans lequel le public est invité à déambuler pendant deux jours à l’issue de ces trois semaines de résidence.

«Les Bourlingueurs», comme ils se définissent eux-mêmes, «ce n’est pas un collectif homogène dominé par une seule esthétique mais au contraire une profusion d’équipes et de recherches singulières, un îlot ouvert à la jeune création qui accueille la naissance des aventures les plus variées»… les plus variées qui soient puisque ce ne sont pas moins de 9 pièces de théâtre, 2 spectacles de danse, 3 concerts, 2 expositions de peinture, 3 projections cinématographiques  et UN banquet extraordinaire, le samedi soir avec le public et les artistes, le tout dans une scénographie dé-coiffante qui sont programmées !

Un timing surprise

Volontairement tenu secret, le timing des spectacles ne sera dévoilé  qu’à l’ouverture de la billetterie, sur place,  le samedi 1er à 13h00.
Ce que l’on sait : le premier spectacle commencera samedi à 14h15, le service pour le banquet, artistes et public confondus, se fera  de 19h à 21h ; le dernier spectacle aura lieu vers 23h/minuit pour se poursuivre dans la nuit avec les concerts.
Le dimanche les spectacles auront lieu de 11h à 20h

Les Effusions 2018, le programme
Les Effusions 2018, le programme

Pour participer à cet évènement hors du temps

Réserver sur Internet (30€) :

https://www.helloasso.com/associations/collectif-les-bourlingueurs/evenements/les-effusions-3e-edition

Tarif préférentiel pour les habitants de l’Eure 10 €

Si vous habitez l’Eure (et uniquement) le tarif sera de 10€ en vous présentant à la billetterie sur place le samedi 1er à partir de 13h00 avec un justificatif de domicile.

Le clip du Festival

 

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

Partagez :

Fête de la Grosse Borne : retour en images

Instaurée il y a quelques années par le regretté Bernard Cancalon, la Fête de la Grosse Borne a battu un record d’affluence cette année. Retour en images sur ce moment de partage et de convivialité qui a rassemblé presque 200 personnes,  enfants des accueils de loisirs et  familles du quartier.

Fête de la Grosse Borne 2018
Fête de la Grosse Borne 2018

Les  services municipaux,  jeunesse, sports et techniques, avaient mis les petit plats dans les grands mardi 14 août pour la traditionnelle fête du quartier de la Grosse Borne.

Tir à l'arc
Tir à l’arc

Olympiades, spectacles des centres de loisirs, goûter partagé ont ainsi ravi les Rolivalois, petits et grands, qui s’en sont donnés à coeur-joie tout  l’après midi…

Fête de la Grosse Borne
Les élus ont aussi apprécié les activités de cette jolie fête

… jusque dans la soirée où une centaine ont joué les prolongations et  apprécié un spectacle humoristique et le barbecue préparé avec attention par les Jardins Familiaux.

Barbecue et spectacle humoristique
Barbecue et spectacle humoristique ont clôturé la fête

 

Nos photos

Partagez :

Annie Demarly, militante de l’éducation nationale et de la ville, prend sa retraite

Le hall était plein à craquer mardi 3 juillet pour le départ de la directrice de l’école maternelle des Dominos Annie Demarly. Une bien belle cérémonie à laquelle s’étaient associés tous ses collègues et nombre de personnalités de la ville.

En tout premier lieu le maire,  Marc-Antoine Jamet, qui lui a rendu un vibrant hommage et vu en elle « une militante de Val-de-Reuil, de l’éducation nationale et de la laïcité républicaine ».

Annie Demarly a reçu la médaille de la Ville
Annie Demarly a reçu la médaille de la Ville

Militante, Annie Demarly l’est depuis de nombreuses années. De l’éducation nationale, chacun a pu en effet admirer son engagement tout au long de sa carrière, qu’elle a presque entièrement faite dans les écoles de Val-de-Reuil,  envers et pour les enfants qu’elle a choyé comme les siens, envers les parents qu’elle a su accompagner parfois dans des situations difficiles et envers ses collègues et ATSEM avec qui elle a toujours travaillé avec respect et générosité.

De jolies surprises attendaient la nouvelle retraitée
De jolies et sympathiques surprises, concoctées par ses collègues et amis, attendaient la nouvelle retraitée…émue

Une militante de la ville en ce qu’elle n’a pas hésité, malgré un emploi du temps chargé, à mener à bien plusieurs projets et engagements. Elle a été tout à la fois membre active de l’association de jumelage franco-allemand de 1998 à 2009 ; à l’origine et présidente de l’association locale « Lire et Faire Lire » et a organisé dans ce cadre, de 2002 à 2011, l’intervention de lecteurs bénévoles dans différentes écoles de la circonscription de Val-de-Reuil ; membre active de l’association « A.V.E.C » (Association de la Circonscription de Val-de-Reuil pour l’Education et la Culture) dont elle est présidente depuis 2015 ; a initié et mené depuis 17 ans le projet culturel « Le prix des Incorruptibles ». Une militante de la ville qui souhaite d’ailleurs  continuer, encouragée par Marc-Antoine Jamet « Notre ville vous dit bravo, merci et, surtout, continuez. On a besoin de vous »!

Annie Demarly, une femme heureuse, une retraitée active et honorée
Annie Demarly, une femme heureuse, une future retraitée active et honorée
Partagez :

Marie-France Tardif : une carrière vouée à l’éducation

Après trente-six ans de carrière,  trente-quatre à l’école du Pivollet dont cinq en tant que directrice de l’école maternelle, Marie France Tardif invitait jeudi 28 juin la municipalité, ses collègues, parents et amis à partager le verre de l’amitié pour son départ à la retraite.

Pot de départ de Marie-France Tardif
Marc-Antoine Jamet, maire, élèves, anciens ou de l’année,  collègues et amis ont tenu à être présents pour le départ de Marie-France Tardif

A cette occasion, ses collègues et anciens élèves, dont Nabil Ghoul conseiller municipal délégué,  avaient préparé des surprises, joyeuses et surprenantes mais toujours émouvantes, pour cette jeune retraitée de 55 ans.

Toutes les photos des classes
Toutes les photos des classes de sa carrière depuis l’année scolaire 1982-1983 jusqu’à cette année étaient exposées !

Maîtresse de maternelle, Marie-France Tardif a eu l’occasion de se retrouver une dernière fois dans la ronde grâce à ses collègues et parents d’élèves qui lui ont entonné un « pirouette cacahouète » revisité pour le plus grand bonheur de tous !

Une dernière ritournelle
Une dernière, et joyeuse, ritournelle…

Après un discours élogieux pour « cette carrière dévouée à l’éducation, au bien-être de plus petits mais aussi des parents »,  Marc-Antoine Jamet, maire de commune, a offert au nom de la municipalité la médaille de la Ville gravée de la Marianne de l’artiste calligraphe Christian Zimmermann.

Marie-France Tardif reçoit la médaille de la ville
Marie-France Tardif reçoit la médaille de la ville des mains de Marc-Antoine Jamet, maire de la commune

Tout le monde s’accorde à dire que Marie-France Tardif a beaucoup œuvré pour l’unité de l’école et, de nature rassurante, elle a fait en sorte que les parents s’y sentent chez eux en  initiant même un « café des parents ». Souhaitons à celle qui laisse ainsi une marque indélébile dans l’esprit et le coeur de tous une longue et bonne retraite !

Partagez :

Le Conservatoire de musique et de danse toujours sur la brèche !

Après le succès du festival Les Soirées du Caméléon, le Conservatoire est toujours sur la brèche ! Les instruments n’auront pas le temps de se désaccorder ni les élèves de se refroidir !

Fête de fin d'année au conservatoire (image d'archives)
Fête du Conservatoire (image d’archives)

Sur tous les fronts, le Conservatoire propose dès ce soir, vendredi 15 juin à 18 h dans l’auditorium du conservatoire, l’audition, ouverte au public, des classes instruments à cordes. Demain samedi à 20h au théâtre de l’Arsenal, les élèves des classes de danses classique, contemporaine et jazz  proposeront leur spectacle « Voix…voie » avec une seconde représentation dimanche à 15h.

Barcelone@Joan-Cuni-48-854x578
Siestes musicales (Image Festival Les Embarqués-Barcelone@Joan-Cuni)

Toujours samedi 16 juin, sur la plage de la Capoulade de la base de loisirs, des instrumentistes participeront à des « siestes musicales » dans le cadre du festival « Les Embarqués » avec la cie Ilutopie sous la direction du compositeur et musicien Mathieu Werchowski. Une première édition d’un festival appelé à se répéter qui regroupera onze spectacles de 15 heures à une heure du matin, un peu partout autour du lac, enchaînant concerts et spectacles gratuits (parking 4€), tout public, humoristiques et décalés autour de la thématique des arts et du paysage.

Enfin le conservatoire organisera sa grande fête de fin d’année samedi 30 juin dont les détails sont à venir.

Renseignements :

Conservatoire, 5 voie Palestre 27100 Val-de-Reuil
02 32 59 45 93 conservatoire27@yahoo.com
https://www.conservatoire-vdrlp.com/danse

 

spectacle danse 2018
spectacle danse 2018

à voir également

Erreur : la vue 6739b09ayv n’existe pas
Partagez :

La Siloge lance les jardins familiaux des Noés

La Siloge, les Jardins de Neustrie et l’association Éco Citoyenneté Rolivaloise se sont retrouvés fin mai pour lancer les Jardins familiaux des Noés, basés dans l’écovillage et ouvrir ainsi la réservation de 18 parcelles.  Elles ne sont pas encore toutes louées…

Des jardins familiaux au coeur de l'écoquartier
Des jardins familiaux au coeur de l’écoquartier

La Siloge, constructeur du Hameau des Noés, premier éco village de Normandie à être labellisé « Écoquartier », est engagée dans une démarche vertueuse et durable et  propose à ses habitants 18 parcelles de 50 m² avec un récupérateur d’eau pluviale pour deux et la possibilité d’utiliser  le puits avec  pompe manuelle au milieu des jardins pour 50€ par an.

Lancement des Jardins Familiaux des Noés
Lancement des Jardins Familiaux des Noés

Objectif : faciliter le lien social dans ce nouveau quartier et valoriser ce magnifique espace naturel.

Peggy Abert, directrice adjointe de la Siloge précise que « ce sont les premiers jardins familiaux que la Siloge a créés dans l’Eure ; cette opération, qui n’aurait pu se faire sans le soutien de la ville, est une valeur ajoutée pour la vie du programme même et de ses habitants. Si pour le démarrage la location est réservée aux habitants de l’écoquartier, l’idée est que ces jardins soit à terme un lieu en lien avec le reste de la ville, notamment  avec le hameau de l’Andelle et le clos Mathilde. L’essentiel est que la motivation du loueur soit le jardinage écologique. » Pour les novices en jardinage, la Ferme de l’Avenir (association de formation des  Jardins de Neustrie) va détacher deux jours par semaine Chloé Mottet, le mercredi et le samedi toute la journée, pour aider à l’apprentissage des modes écologiques de culture et transmettre aux futurs jardiniers ses savoirs et conseils.

La Maison des jardiniers
La Maison des jardiniers

Une mise en vie du quartier

Pour Philippe Dandeville, directeur général d’Ysos-Les Jardins de Neustrie, dans ce partenariat avec la Siloge  « Il s’agit plus de parler de mise en vie du quartier et d’une nouvelle vision de la place et du rôle des habitants plutôt que de parler d’animation… l’aide apportée par l’association permettra d’apprendre la permaculture et des techniques venues du Japon pour optimiser les mètres carrés et incitera les enfants à expérimenter par eux-mêmes et à se sentir « des pionniers » ;  par ailleurs il y aura une aide matérielle avec  un don de plants bio pour démarrer ». L’écovillage, Philippe Madec, l’architecte, l’avait pensé aussi comme un lieu de lien social. C’est ainsi que près des parcelles a été érigée la « Maison du jardinier », un lieu ouvert mais sécurisé où peuvent  se retrouver enfants et parents, où l’on peut discuter, se mettre à l’abri en cas de pluie… C’est un lieu de choix pour Emilie Desmoulins, présidente de l’association Éco Citoyenneté Rolivaloise (ECR), qui y propose des activités  telle la fête des voisins  et qui invite tous ceux qui souhaiteraient participer ou proposer de nouveaux projets à la contacter. Toujours dans une démarche éco-citoyenne,  l’ECR participe  au nettoyage des berges de l’Eure avec le club Pagaie Passion ainsi qu’à de nombreuses manifestations de la ville.  Alors si vous voulez participer  à la vie du quartier et si le travail écologique de la terre vous intéresse : à vos binettes et plantoirs !

Renseignements :

Siloge
Résidence Voie Blanche 27100  Val-de-Reuil
02 32 59 14 38 https://www.siloge.fr/

Eco Citoyenneté Rolivaloise
1, rue de la Nature 27100 Val-de-Reuil
06 84 91 53 73
ecocitoyenneterolivaloise@gmail.com

Les Jardins de Neustrie
Sente Maraîchère 27100 Val-de-Reuil
02 32 63 08 47
https://www.facebook.com/lesjardinsdeneustrie/

Partagez :

Festival du Caméléon – Retour en images

Avec un programme très éclectique, Les Soirées du Caméléon ont encore cette année attiré un très large public ! Retour en images.

Le Caméléon 2018 s’est terminé ce week-end : classique, rock, funk, soul, groove, toutes les couleurs de la gamme étaient là avec toujours cette ambiance  conviviale qui caractérise le Festival organisé par le Conservatoire !

Groupes Conservatoire
Les élèves du conservatoire ont aussi fait le show

Montés sur la scène extérieure, derrière le théâtre de L’Arsenal, les amateurs- apprentis-élèves du conservatoire ont eu aussi leur  moment de lumière en interprétant  des morceaux choisis  avant que d’aller applaudir Hi-Levelz et Electro Deluxe le samedi soir parmi plus de 500 spectateurs conquis.

Hi Levelz
Hi-Levelz a enthousiasmé par ses compositions, mélange de hip-hop et de jazz, sur des textes en anglais

Pour clôturer le festival, après le jazz manouche normand de Blue Clouds, c’est Jean François Zygel, compositeur et pianiste, qui a ébahi le public par son incroyable dextérité avec des improvisations sur Bach.

Jean-François Zygel
Jean-François Zygel improvise sur Bach

L’album photos

Partagez :

Festival Poesia : Alain Badiou ou les « 4 Mai 68 »

Quelle belle entrée en matière pour la deuxième édition du Festival Poésia ! Sur le thème des R (évolutions) La Factorie a démarré son Festival sur les chapeaux de roue mercredi 23 mai avec un clin d’œil à Mai 68. La conférence d’Alain Badiou, sur « Les 4  Mai 68 », émaillée de lectures de documents de l’époque, devant une nombreuse assemblée à la Maison de la Jeunesse et des Associations (MJA) s’est en effet terminée en standing ovation !
En seconde partie de soirée, le public est entré dans l’univers libertaire des hippies avec les élèves du conservatoire de Rouen et a partagé la poésie de cette révolutionnaire maison d’édition  MaelstrÖm, fil rouge du Festival. Immersion.

Conférence Alain Badiou
Patrick Verschueren, responsable artistique de La Factorie, présente le philosophe Alain Badiou

Pour Alain Badiou, philosophe, romancier et dramaturge français d’inspiration marxiste, Mai 68 n’est pas une révolte homogène qui a secoué le pays un mois durant, laissant ses empreintes sur la société. Il distingue  en effet « 3 Mai 68 » hétérogènes qui génèrent un « 4ème Mai 68 » qui couvrira une dizaine d’années :

Révolte de la jeunesse étudiante

La révolte  de la jeunesse étudiante tout d’abord, la plus spectaculaire, la plus connue, celle dont il reste le plus d’images. Elle est en fait un soulèvement mondial des étudiants en Chine, au Mexique, aux USA… Paradoxalement en France elle concerne peu de jeunes, les étudiants dans les années 60 n’étaient que 10 à 15 % à passer leur Bac et étaient séparés de la masse populaire. Cette révolte estudiantine a pour elle la force de l’idéologie, l’acceptation de la violence comme moyen et donne la couleur de Mai 68.

Alain Badiou se souvient « d’une vision massive, que je ne peux oublier… étonnante. »

La grève Générale

Le 2ème Mai 68 est la plus grande grève générale à ce jour de l’histoire de France. Elle se structure autour des grandes usines d’Ile de France et de Normandie et est gérée plus classiquement par les syndicats. Déclenchée par des éléments extérieurs des organisations syndicales, ces dernières s’y sont ralliées. Les jeunes ouvriers,   adeptes des « grèves sauvages » dès 1967, ont anticipé les mouvements de la jeunesse instruite en pratiquant la radicalité, la séquestration de la hiérarchie, l’usage systématique de l’occupation des usines  couvertes de drapeaux rouges. Alain Badiou se souvient « d’une vision massive, que je ne peux oublier… étonnante. »
Si les ouvriers acceptent aussi la violence, la longue durée (plus de 6 mois) et l’inquiétude de « l’après mouvement », le questionnement « qu’est-ce qu’on va devenir », le pessimisme dans le devenir mouvement même « après la grève quelle suite va-t-on donner à l’action ?» diffèrent totalement de la spontanéité étudiante.

Le Mai libertaire

Le 3ème Mai 68 est ce qu’Alain Badiou nomme le « Mai Libertaire », qui porte sur la question de la transformation des mœurs, de la liberté des droits et de la parole publique, sur l’émancipation et le droit des femmes et des homosexuels. Elle est esthétique et idéologique, quelque fois anarchiste, snob et festive. C’est elle qui a laissé le plus de traces dans la société car ses revendications étaient générales et non pour un groupe donné (étudiants, ouvriers…). Elle a influé sur l’état général des mœurs, dans les rapports entre hommes et femmes et a abouti à des réformes effectives contrairement aux deux autres, même s’il faut attendre le milieu des années 70 pour cela (loi sur l’avortement notamment).

Alain Badiou
Alain Badiou

Le registre historique et symbolique de ces 3 Mai 68 diffèrent, comme 3 fils différents, avec quelque fois des affrontements internes,  qui se croisent à un moment donné de l’histoire, dans un besoin de renouveau, dans le NON au gouvernement : pour les étudiants la temporalité est courte, concerne la consommation,l’éducation et le lieu symbolique en est la Sorbonne ; pour les ouvriers la temporalité est longue, la perspective incertaine du mouvement même inquiète et le symbole en est l’usine Renault de Boulogne Billancourt ; la 3ème est intellectuelle, anarchiste et libertaire, sur une temporalité encore plus longue et sur des thématique générales, son symbole en est le théâtre de l’Odéon qui fut la principale tribune du “tout est possible”, l’espace  expérimental de la prise de la parole.

Ces différences font que l’on parle de « Mai 68 », cette intersection temporelle des luttes et questionnements sans lieu unique symbolique. Mai 68 est une date et non un contenu symbolique comme peut l’être par exemple la prise de la Bastille qui symbolise toute la Révolution Française dans l’inconscient collectif.

Alain Badiou
Alain Badiou

« Il y a un mystère Mai 68 »

Si nombre d’historiens et philosophes s’accordent sur ces 3 Mai 68, Alain Badiou parle d’un 4ème Mai 68. Moins lisible, moins clair, qui s’est développé dans le temps. Ce mystérieux 4ème Mai 68 qu’il faudrait nommer « la décennie 68 » est une suite à la révolte qui entérine la fin de la vieille conception de faire de la politique et qui propose la recherche, le foisonnement d’expériences sur cette thématique.

La conscience que l’émancipation peut devenir une réalité sociale

Ce 4ème Mai 68 diffère des 3 autres dans son questionnement « Qu’est-ce que la politique ? », et    la possibilité que l’émancipation d’un agent (peuple, prolétaires…) devienne réalité sociale ; c’est la rupture avec les partis, les syndicats… et de leur nécessité. En mai 68 les drapeaux rouges couvraient les usines, étaient aux fenêtres, et même fin mai de celles des bourgeois. Ce drapeau était un langage commun mais en était aussi paradoxalement aussi la fin,  comme quelque chose  en train de mourir (mise en cause massive des organisations de la gauche, de la hiérarchie du travail et, même s’il en reste peu de traces, de la démocratie représentative). Le mot d’ordre final en a été : « Elections, piège à cons ». Un mois plus tard, des élections est sortie la chambre la plus réactionnaire du parlement.

Une décennie de recherches sur la politique

Pendant une décennie, qu’Alain Badiou nomme « les 10 années rouges », la  recherche intellectuelle d’une autre pratique de la politique a été intense, relayant l’idée que la vraie nouveauté de Mai 68 a été de dire que « l’impossible bouleversement des places est possible », avec la conviction que ce mouvement a été une grande chose mais un échec et qu’à partir de là une nouvelle conception de la politique devait être créée. Avec l’élection de François Mitterrand s’achève cette période. La gauche revient à sa place mais est toujours sur la brèche. Les catégories ont changé, les partis, les organisations syndicales sont en difficultés mais c’est le même schéma : le maintien et la persistance d’un monde soumis au profit et à l’intérêt privé.

Pour Alain Badiou 50 ans après mai 68 « il est temps de faire le bilan de la gauche du XXème siècle, son propre bilan, pas seulement de celui de l’adversaire capitaliste et de citer St Just qui, en 1793-1794 pose la question capitale : « Que veulent ceux qui ne veulent ni la vertu ni la terreur : ils veulent la gauche ! »  et Alain Badiou de conclure « la vertu actuelle est d’avoir le courage de dire que la victoire de l’adversaire n’est pas définitive ! »

Retrouvez les photos de la conférence et du Cabaret Hippie dans notre galerie photos

Concert hippie
Cabaret Hippie par les élèves du conservatoire de Rouen, sous la direction de Patrick Verschueren.
Partagez :

Fantômes et monstres prennent vie à l’école du Pivollet

Le projet de l’école du Pivollet avait pour thème cette année « Fantômes et monstres ». Avant que d’exposer en fin d’année scolaire leurs créations, les élèves CE1 et CE2 mettaient mercredi 16 mai les dernières touches aux bas-reliefs sortis de leur imagination avec l’aide du plasticien Aurélien Boiffier. Une action soutenue par la mairie.

Maître plasticien et élèves colorient un bas-relief
Maître plasticien et élèves colorient un monstre bas-relief sorti de leur imagination

Durant l’année scolaire, les écoliers du Pivollet, de la grande section au CE2, sous la férule de la directrice-professeure des écoles Alexandra Mary, ont écouté ou lu des histoires, dessiné, dansé, avec des compagnies partenaires du théâtre de l’Arsenal, sur le thème des « Fantômes et monstres ».

Projet Monstres et Fantômes
Toute l’année, les écoliers de l’école du Pivollet, de la grande section au CE2, ont dansé, lu et dessiné sur le thème des Monstres et Fantômes

Pour finir l’année en beauté,  les CE1 et CE2 ont réalisé des monstres en bas-reliefs. Une animation de plus de 10 heures pour chaque classe avec  Aurélien Boiffier a été nécessaire pour les réaliser. Une action pédagogique et ludique, enrichissante et créative, soutenue financièrement par la mairie.

Un travail de création minutieux

Chaque élève a d’abord dessiné à l’encre de chine son monstre, puis collectivement, par groupe de cinq, les élèves ont choisi la partie la plus « intéressante » du monstre de chacun et l’ont reproduite sur une grande feuille de papier puis sur une planche de contreplaqué sur laquelle a été minutieusement mise en forme l’argile qui servira de moule.

Travail des élèves à l'encre de chine
Travail des élèves à l’encre de chine
Après reproduction du dessin
Après reproduction du dessin sur du contreplaqué, mise en forme du moule en argile

L’étape suivante a été l’incrustation dans l’argile de divers objets pour faire des empreintes et donner ainsi du relief aux monstres. Puis le  plâtre a été coulé et mis à sécher toute une nuit.

Incrustation d'objets
Divers objets ont servi à donner du relief à la sculpture

Enfin, le grand jour est arrivé avec le démoulage et la mise en couleur. Les parents, qui ont suivi chaque étape, sont fiers du travail de leurs enfants.

Démoulage
Démoulage
Le choix des couleurs se fait en concertation
Le choix des couleurs se fait en concertation

Un travail minutieux commence : tapoter la couleur pour qu’il n’y ait plus du tout de plâtre visible tout en faisant attention à ne pas casser les reliefs délicats ni peindre sur les yeux de calots de verre des montres.Un travail de patience : trois couches de peinture sont nécessaires !

Patience et minutie
Patience et minutie

Les montres bas-reliefs sont prêts et seront bientôt exposés à l’école ! Bravo les artistes !

Le monstre-bas-relief est terminé !
Sorti de l’imagination des enfants le monstre-bas-relief est terminé !
Partagez :

La médiathèque expose pour le centenaire 14-18

Quelles conséquences a eu la Grande Guerre sur les enfants ? C’est le fil rouge de la nouvelle exposition « Les enfants de la Patrie» du Musée National de l’Education de Rouen composée de huit panneaux illustrés et explicatifs assortie d’une solide bibliographie présentée par l’équipe de la médiathèque.

Exposition "Les Enfants de la Patrie"
L’exposition « Les Enfants de la Patrie » vous attend jusqu’au 23 juin à la médiathèque

Cette exposition entre dans le cadre de la commémoration du « Centenaire 1914-1918 » dont Val-de-Reuil a obtenu le label pour son projet « Sur les pas de nos ancêtres, Val-de-Reuil célèbre le centenaire » dont la diversité des actions de son programme tout au long de l’année 2018 a séduit. Si la plus jeune commune de France n’a pas connu les 1ère et 2nde guerres mondiales, la large participation de ses habitants au devoir de mémoire, notamment lors des rendez-vous commémoratifs au monument Mémoire et Paix, est la preuve une fois de plus de leur attention et de leur implication au quotidien sur les sujets de citoyenneté.

Une sélection de livres
Bibliographie sur la guerre 14-18 complète l’exposition

Pour rappel, les Rolivalois et habitants alentours sont invités aussi apporter leurs documents photos, lettres, cartes, dessins  de leurs aïeux (documents scannés et rendus immédiatement) pour une exposition « Souvenirs de Grande Guerre » qui sera inaugurée lors d’un festival des illustrateurs spécial le 2 juin prochain.

Pratique :

Exposition « Les enfants de la Patrie » jusqu’au 23 juin
Médiathèque Le Corbusier, 88 rue Grande 27100 Val-de-Reuil

Tél : 02 32 59  31 36
mediatheque.lecorbusier@valdereuil.fr

Partagez :

Pour bien commencer les vacances les centres se rassemblent autour du ballon rond

C’est les vacances ! Pour bien les démarrer le centre de loisirs les Œillets Rouges a organisé un tournoi de foot et invité les centres de la Voie Blanche et de l’Éléphant à les rejoindre sur le stade Léo Lagrange mercredi après-midi.

Tournoi de foot des centres
Tournoi de foot des centres

Par un temps idéal,  une soixantaine d’enfants se sont alors constitués en équipe de 8 joueuses et joueurs  regroupés suivant leur équipe internationale préférée, les autres supportant leurs camarades dans de joyeuses acclamations. Une façon ludique pour les animateurs  de rappeler aussi aux plus jeunes les règles du fairplay quelques fois malmenées par leurs idoles sur les écrans de télévision. Après la proclamation des résultats, ce fut le temps du goûter partagé…Gage que tout le monde s’est couché de bonne heure après tant d’énergie dépensée !

Résultats :

1 Real : 21 points
2èmes  ex-aequo :   Barça et Liverpool :19 points
4èmes  ex-aequo :  Eléphant ; PSG et Marseille : 9 points
7ème :  Les Parisiennes : 6 points

Partagez :

Les Afterworks de La Factorie ou l’Art du partage et de la décompression

Jeudi 19 avril La Factorie, Maison de Poésie Normandie, lançait ses Afterworks Artistiques, une initiative bienvenue pour se changer les idées dès la fin de la journée, entre collègues, seul ou en duo. Une nouveauté à Val-de-Reuil. Immersion.

Afterwork artistique à La Factorie
Afterwork artistique à La Factorie

17H – Il fait chaud. Le soleil exhume les essences florales de printemps. Des touches de couleurs agrémentent le cadre bucolique de l’Ile du Roy : parasols, canapés adossés aux murs blancs à la chaux de l’ancienne usine de pâte à papier désormais lieu de culture ;   tables et chaises auréolées en terrasse d’oliviers et de palmiers investies par les premiers convives…différentes générations, différents  quartiers, différentes couleurs. Musiques de fond : Mathieu l’expert-nouvelle recrue, le cuisinier-torréfacteur-pâtissier, martèle sur sa planche une salsa de légumes pour ses  bruschettas et tapas,   instrumentalise sa batterie de cuisine  de délices en desserts tandis qu’un saxo puissant joue l’heure de la diversion.

Afterwork

17h30  –  La terrasse est pleine.  Pour quelques dizaines de minutes ou plusieurs heures, les curieux ou habitués de l’Ile du Roi  vont et viennent, s’installent, discutent, partagent.  Toute l’équipe de la Factorie est là et fait la promotion du prochain Festival Poésia.  Accueil, chaleur humaine, ambiance conviviale.

Afterwork

19h30- Mathieu a fait des miracles à des prix plus qu’abordables et la bière Bio de la brasserie des 2 Amants  fait bonne réputation  au développement durable. Décompression. Un jazz langoureux invite à la paresse. Le soleil décroit et l’ombre des charmilles câline les tissus légers et invite aux murmures égrenés d’éclats de rires.

Bruschettas
Bruschettas

22h- Calme et satisfaction. Au lointain bruit de chaises que l’on déplace dans l’espoir d’un afterwork artistique aussi réussi la prochaine fois.  Dans l’espoir d’avoir encore plus de monde, plus de Rolivalois qui découvrent ce lieu et cette belle initiative qui perdurera au moins jusqu’au mois de juin…et en cas de pluie, La Factorie a fait le nécessaire : tout est prévu en intérieur avec musique, et si envie, jeux de société et livres à disposition.

Infos pratiques :

Prochains Afterworks : jeudis 26 avril, 10 et 17 mai ; 07 et 14 juin

La Factorie, Maison de Poésie
Ile du Roi
02 32 59 41 85
https://factorie.fr/

Partagez :

Cross de l’Epide : les résultats du nouveau parcours

Comme à chaque édition du cross de l’Établissement pour l’Insertion dans l’Emploi (Epide) deux mots reviennent en boucle : organisation et convivialité.

Cross de l'Epide : le départ
Cross de l’Epide : le départ

Une organisation parfaite et millimétrée, menée par Benoît Balut, adjoint à la jeunesse et formateur sport à l’Epide,  et encadrée par de nombreux bénévoles  et  un esprit convivial avec stands pour se désaltérer à l’arrivée,  génèrent de plus en plus  de participants. C’est ainsi que jeudi  19 avril, pour cette 21ème édition, 290 coureurs ont pris le départ.

Des jeunes de 7 Épide de France ont répondu à l'appel
Des jeunes de 7 Epide de France ont répondu à l’appel

Les jeunes volontaires des Épide venus de 7 centres de toute la France, d’Alençon à Toulouse, mais aussi élus, gendarmes, pompiers, équipe d’entreprises partenaires et athlètes avertis, auxquels s’étaient joints une trentaine d’adeptes de marche nordique, ont découvert un  nouveau parcours : 1 km supplémentaire, soit une boucle de 6 kilomètres voie de la cavitation avec passage ombragé en forêt, très apprécié par les 27 degrés ce jour-là,  et quelques montées spectaculaires pour corser l’épreuve.

Un nouveau parcours avec passage en forêt de Bord
Un nouveau parcours avec passage en forêt de Bord

L’objectif a été atteint pour l’ensemble des participants : le dépassement de soi tout en se faisant plaisir !
Rendez-vous pour le prochain cross est d’ores et déjà pris : ce sera en octobre !

290 participants pour cette 21ème édition
290 participants pour cette 21ème édition

Les Résultats

[google-drive-embed url= »https://drive.google.com/file/d/11RSfe_9GS3qsTq5CnGWLjegt2_t0uWbo/preview?usp=drivesdk » title= »ResultatsCrossEpide19042018.pdf » icon= »https://drive-thirdparty.googleusercontent.com/16/type/application/pdf » width= »100% » height= »400″ style= »embed »]

 

Partagez :

Une chasse aux œufs sous le signe du soleil et de la nature

Pour fêter le printemps, la traditionnelle (et très attendue) animation du Collectif Vivre Ensemble a eu lieu mercredi 18 avril sous un magnifique soleil.

Une animation dans un écrin de verdure
Une animation dans un écrin de verdure

Ils étaient plus d’une centaine d’enfants accompagnés d’un parent mercredi 18 avril à la chasse aux œufs organisée par le collectif Vivre Ensemble.   Le lieu choisi, le nouvel éco quartier des Noés, n’est pas anodin : entre les logements à faible consommation énergétique, les jardins participatifs,  cette véritable fête du printemps a été l’occasion pour les plus jeunes de découvrir les bases de l’éco-citoyenneté dans un écrin de verdure.

Une fête du printemps
Une fête du printemps

Après un jeu de mime mené par les animateurs du centre de loisirs Les Œillets Rouges et les jeunes de l’Epide, un questionnaire concocté par  l’association Eco Citoyenneté Rolivaloise leur était en effet proposé.

Apprendre en s'amusant
Apprendre en s’amusant

Une façon intelligente et ludique d’apprendre à bien se comporter envers notre mère nature avant que de goûter les œufs en chocolat fournis par l’épicerie sociale et solidaire Epireuil. Une bien belle réussite pour la première animation de Chantal Fruit, la nouvelle présidente du collectif.

Chasse aux oeufs
La chasse aux oeufs 2018, première animation de Chantal Fruit,  la nouvelle présidente du Collectif Vivre Ensemble

 

Collectif Vivre Ensemble
Contact :  06 77 68 22 25 ou vivrensemblevdr@gmail.com

Association Eco Citoyenneté Rolivaloise
Contact : 06 84 91 53 73 ou ecocitoyenneterolivaloise@gmail.com

Partagez :

Jumelage : l’amitié franco-allemande dès l’école

Depuis 29 ans que Val-de-Reuil est jumelée avec la ville allemande Ritterhude de profonds liens d’amitié se sont tissés. Des générations d’écoliers se souviennent du plaisir de recevoir un correspondant d’Outre-Rhin. Cette année n’a pas dérogé à la règle…

Jumelage Franco-Allemand
21 jeunes de la Ganztasschule et leurs accompagnateurs devant la mairie avec leurs correspondants Rolivalois et le comité de jumelage

Ainsi, du 9 au 13 avril,  21 jeunes allemands de la Ganztagsschul, avec leur professeur Sonja Deppe et deux accompagnateurs,  étaient reçus par des jeunes de leur âge, des CM1-Cm2, de l’école Louise Michel et leur professeur Rodolphe Delorme. Un partenariat enseignants et l’association de jumelage présidée par Françoise Ozeel, soutenu par les mairies des villes jumelles, qui a permis, grâce au concours des familles d’accueil, un beau séjour mélangeant joies et découvertes.

Accueil républicain
Accueil républicain en mairie par Anne-Marie Arrieula, conseillère municipale déléguée aux jumelage

Randonnée, visite de la ville et de ses équipements, journée au Parc Astérix, quartier libre avec les familles et de nombreux moments partagés avec jeux de plein air et pique-nique ont émaillé cette semaine. Du  14 au 19 mai ce sera au tour des petits Rolivalois de l’école Louise Michel de faire leurs bagages pour construire  et consolider cette amitié qui nous lie à Ritterhude.

Petit cadeau d'accueil
Petit cadeau d’accueil

Envie de participer au jumelage ?

L’assemblée générale ordinaire de l’association de jumelage aura lieu jeudi 19 avril à 17h30 à la Maison de la Jeunesse et des Associations, place des Chalands.

 

 

Partagez :

« Les soirées du Caméléon » : le programme dévoilé

Les habitués du festival rolivalois « Les Soirées du Caméléon » attendent tous les ans  avec impatience la programmation de ce festival printanier de musique. Pour cette 17ème édition, quatre soirées éclectiques, plus égrenées dans le temps,  avec à l’esprit, les origines pédagogiques du « Caméléon ».

Electro Deluxe
Electro Deluxe en concert le samedi 9 juin

Vincent Grandserre, directeur du conservatoire intercommunal de musique et de danse, organisateur du festival, fixe la ligne conductrice de ce rendez-vous musical  très apprécié chaque année- plus de 1000 spectateurs sur deux jours l’année dernière, 1600 sur 4 jours il y a deux ans. Une ligne qui retrouve cette année la volonté de rapprocher d’une part les master-class, les élèves et les concerts des groupes amateurs et d’autre part les professionnels de la musique, têtes d’affiche. Deux soirées à vocation pédagogique, les samedis 14 et 21 avril, sont donc programmées avec pour mire de développer l’esprit critique et esthétique des jeunes musiciens en les confrontant à d’autres, plus confirmés ou professionnels, et au public.

Au mois de juin, les samedi 9 et dimanche 10, un programme plus traditionnel de concerts de formations régionales en première partie et de professionnels en seconde, invite au jazz et à l’improvisation classique.

Une programmation diversifiée, éclectique qui devrait ravir curieux ou amateurs aux oreilles les plus fines.

Samedi 14 avril, 18h30, auditorium du conservatoire : « Danceries en Fables », variations autour des fables de Jean de La Fontaine

Quintessence et Fantaisies Baroques
Quintessence et Fantaisies Baroques

En 1ère partie : Restitution de travail de la Master-class de l’après-midi avec les CM2 de l’école Louise Michel, les élèves de l’ensemble de musique ancienne du conservatoire, la Compagnie Fantaisies Baroques et le Consort Quintessence (formation de cinq musiciens professionnels armés d’une vingtaine de flûtes de toutes tailles)

2nde partie : La Compagnie Fantaisies Baroques  revisite d’une façon ludique et poétique les fables de La Fontaine. A partir d’une mise en scène adaptée à un jeune public, fluide et dynamique, les artistes égrainent des fables de Jean de La Fontaine en danse et musique baroque, en y ajoutant des jeux burlesques et accessoires multiples. Chaque fable est prétexte à un jeu, chacune avec sa propre scénographie, son univers personnel. La musique sert de lien, de fil rouge, en initiant pour chaque fable le rythme et l’atmosphère.

Samedi 21 avril, 20h au Théâtre de l’Arsenal : « Répète un peu pour voir »

Répète un peu pour voir
« Répète un peu pour voir »

La Cie Répète un peu pour voir, issue de la rencontre entre Jeanne Dambreville, chef de chœur, et Florence Lebailly, danseuse contemporaine, explore les liens artistiques entre la voix chantée et le mouvement dansé. Le spectacle « D’accords » est lauréat du Tremplin chef de chœur 2017 de la Philharmonie de Paris.

En 1ère partie, les élèves des classes spécifiques voix des écoles du Pivollet et de Léon Blum et du département Voix du conservatoire chantent en chœur.

Samedi 9 juin, 20h30 au théâtre de l’Arsenal : Electro Deluxe

Hi Levelz
Hi Levelz

Le groupe Electro Deluxe, vainqueur des Victoires de la musique jazz en 2017, qui a déjà enflammé la scène en 2014 à Val-de-Reuil avec sa funk et sa soul, viendra en version XL avec ses choristes. Les rappeurs de Hi Levelz assureront la première partie. Ils ne manqueront pas de surprendre tant pas leurs tracks mêlant subtilement hip hop, jazz et une touche de soul que par leurs nouvelles collaborations aux sonorités plus électro !

Dimanche 10 juin, 19h au théâtre de l’Arsenal : Jean-François Zygel

Jean-François Zygel
Jean-François Zygel

Jean François Zygel (homme de télé et de radio : La Boîte à musique sur France 2, La preuve par Z sur France Inter), est aussi un compositeur et pianiste improvisateur. Victoire de la musique 2006, il renouvelle le concert classique en l’ouvrant à l’improvisation, au jazz, et aux musiques du monde. Il viendra improviser sur Bach.

En 1ère partie, le groupe normand  de jazz manouche Blue Clouds, parvenant à allier tradition et modernité dans un répertoire de standards et de compositions originales chauffera la salle.

https://lessoireesducameleon.wordpress.com/programme-2016/

Contact et réservation

Conservatoire de musique et de danse, 02 32 59 45 94 conservatoire27@yahoo.fr

Possibilité de prendre des tickets sur place (Conservatoire ou Arsenal suivant les soirs)

Tarifs des 14 et 21 avril et 9 juin : tarif plein 10€, tarif réduit 6€ ;
le 10 juin TP 15€ TR 6€
Gratuit pour les moins de 10 ans

Affiche Les soirées du Caméléon
Affiche Les soirées du Caméléon
Partagez :

Mission Locale : vers la transition numérique

L’accompagnement des parcours des jeunes vers les métiers de demain a été au cœur de l’édition 2018 de la Semaine Nationale des Missions Locales, du 15 au 23 mars. Retour sur cette semaine d’animations en partenariat avec la Fondation Orange.

La Mission Locale et ses partenaires
La Mission Locale et ses partenaires réunis autour du thème « Vers les métiers de demain »

« On s’est lancé à fond, toujours bien accompagnés. Nous avons créé des supports multimédia et depuis nous sommes le relais auprès des jeunes ».  Ainsi parle Adrien, 20 ans, un des trois jeunes en service civique à la mission locale de Val-de-Reuil, titulaire de deux licences, Arts et spectacles et Arts plastiques, en formation pour devenir lui-même formateur numérique. Il est vrai que la thématique « Vers les métiers de demain » s’inscrit dans la réflexion générale autour des compétences à développer, à adapter et à faire évoluer auprès des jeunes et des animateurs des missions locales. Depuis 2016 des chantiers de réflexion ont été menés sur ce sujet avec les « Clics and Job », les changements d’interfaces web, la mise en place de tutoriaux sur les réseaux sociaux grâce aux services civiques, tout ceci pour anticiper au mieux les nouveaux besoins en cette période de transition numérique.

Adrien, service civil à la Mission Locale
Adrien, service civil à la Mission Locale, explique son parcours

Un projet novateur

Pour accompagner cette transition, La Mission Locale de Val-de-Reuil-Louviers-Andelle, a répondu à un appel à projet porté par la Fondation Orange dans le cadre de leur programme « Ensemble pour l’insertion des jeunes ». Le projet, qui avait pour but de promouvoir auprès des jeunes les nouveaux usages du numérique dans les métiers, a été sélectionné et a perçu un soutien de 10 000 €.

Une maison construite en 3D
Dans « La boîte à outils » : l’avenir des métiers du bâtiment ou une maison construite en 3D

Cette aide a contribué à réaliser le projet « Créativ’Numérique » en finançant les prestataires qui avait vocation à former et transmettre. Chose faite avec la venue  de « La boîte à outils », un container pédagogique aménagé et mobile diffusant des démonstrations de réalité virtuelle et augmentée, proposant outils de robotique, d’applications big data, d’objets connectés, d’impressions 3D. Une animation qui a été très prisée par les jeunes de la Mission Locale mais aussi de l’Epide, d’Epireuil, du CCAS, de professionnels de la formation ou bien d’entreprises locales.

Réalité virtuelle et augmentée
Dans « La boîte à outils » : découverte et immersion totale dans la réalité virtuelle et augmentée

Un dynamisme salué

Orientation, projet professionnel, formation, accès à la qualification, développement des compétences acquises dans un cadre non formel… : les sujets sont nombreux pour les Missions Locales, premier service public de référence pour l’accompagnement des jeunes de 16 à 25 ans au quotidien dans leurs projets personnels et professionnels… Le dynamisme de celle de Val-de-Reuil lors de cette semaine a été salué par l’ensemble des acteurs : élus, ville, sous-préfecture, Fondation Orange qui voient aussi dans l’émergence du numérique, outil transversal  dans toutes les branches professionnelles, l’opportunité d’une meilleure intégration des personnes en situation de handicap, la possibilité pour les entreprises d’un recrutement différent et plus solidaire.

Partagez :

Taekwendo : 2 podiums aux championnats de France !

Créé il y a quatre ans, le Club Val-de-Reuil Taekwendo compte désormais une vice-championne de France cadette et une médaillée de bronze junior en son sein.

Championnat de France de Taekwendo -Mars 2018
Championnat de France de Taekwendo -Mars 2018

Depuis 2014 Val-de-Reuil compte parmi ses associations sportives le club de Taekwendo. En 2018, 83 licenciés s’y pressent dont 50 % d’ados et adultes. Fort de ses résultats régionaux (13 médailles sur 15 participants aux championnats de Normandie toutes catégories en janvier) le club s’est présenté les 3 et 4 mars aux championnats de France Cadets/Juniors à Montpellier.

Iman TIGHLALINE
Iman TIGHLALINE

Iman TIGHLALINE après 5 combats sur sa catégorie cadette – 33kg remporte la médaille d’argent et devient vice-championne de France !!! Marwa IKHRAZZEN, junior -52kg remporte quant à elle la médaille de bronze !!!

Marwa IKHRAZZEN
Marwa IKHRAZZEN

Deux récompenses bien méritées après tous les efforts  consentis : 5 entraînements par semaine pour toute l’équipe soit 10h /semaine. Entraînements physique et technico-tactique dirigés par Hassan IKHRAZZEN .

Marwa et Iman représenteront fièrement la ville aux championnats d’Europe en Autriche au mois de septembre ! D’autre part Marwa fait la fierté de ses parents puisqu’elle a intégré l’INSEP à Champigny depuis sa rentrée en 3ème (elle voudrait faire médecine du sport).

Marwa IKHRAZZEN : médaille de bronze junior !
Marwa IKHRAZZEN : médaille de bronze junior !

Devenu en quatre ans seulement le club d’art martial le plus important en terme de licenciés de la ville, le club « Val-de-Reuil  Taekwendo » est aussi  devenu pour son entraîneur « une grande famille avec tous les parents bénévoles qui s’investissent et que je remercie ».

Iman TIGHLALINE vice-championne de France Cadette !
Iman TIGHLALINE vice-championne de France Cadette !

Pratique :

Val-de-Reuil Taekwendo

Présidente : IKHRAZZEN Khadija
Téléphone : 02 32 54 38 42 / 06 10 56 42 75
Email : taekwondovaldereuil@hotmail.fr
Site Web : http://taekwondovaldereuil.free.fr/Lieu de pratique : C.F.A. de Val-de-Reuil -Salle La Détente
et Gymnase Léo Lagrange
Public : Age minimum : 3 ans 1/2 –  Adultes hommes et femmes
Activité excellente pour les enfants hyper actifs (canalise l’énergie) ou trop réservés.

Iman TIGHLALINE et son entraîneur Hassan IKHRAZZEN
Iman TIGHLALINE et son entraîneur Hassan IKHRAZZEN
Partagez :

Retrogaming #2 : à vos manettes !

Initié en avril dernier le Retrogaming revient pour une  deuxième édition la première semaine des vacances scolaires à la cyberbase Isaac Asimov.

Retrogaming
Retrogaming

La ville et le jeu vidéo ont presque le même âge. Quoi de plus naturel alors que de faire découvrir aux plus jeunes ce qui fait partie intégrante de notre patrimoine à savoir les premiers jeux sur les consoles   Nintendo, Mega Drive ou encore Master System. Entre nostalgie pour les adultes, qui retrouvent leurs  joies d’enfants, et la découverte pour les plus jeunes des jeux des années 80 et 90, c’est le plaisir partagé entre ces deux générations qui fait tout l’attrait de cette manifestation.

La cyberbase ouvre par ailleurs ses portes en heures atypiques les vendredis soirs jusqu’à 21h00 pour permettre au plus grand nombre d’accéder à ses  ordinateurs pour  : progresser en informatique, développer des projets sur Internet, ou simplement faire des jeux dans une ambiance sympathique. Du 26 février au 9 mars il sera aussi possible d’utiliser une découpeuse laser, d’imprimer en  3d, ou de s’initier aux créations numériques.

Temps périscolaire à la cyberbase
La cyberbase accueille aussi les temps périscolaires (photo : CM1-Cm2 les Dominos)

A noter que cette structure créée en 2008 est partie prenante parmi les 90 initiatives qui ont permis à la  ville d’obtenir ses 5 @. Cette récompense prestigieuse (seules 40 villes en France ont eu cet honneur) valide le dynamisme de la ville dans le développement du numérique et de l’internet et couronne ainsi la qualité et la diversité des initiatives déployées pour offrir aux Rolivalois un service public numérique exemplaire.

Alors si vous ne connaissez pas encore la cyberbase : à vos manettes ! Profitez des vacances scolaires et du Retrogaming pour partager avec vos enfants !

Pratique :

Cyberbase Isaac Asimov
Voie Palestre
27100 Val-de-Reuil
02 32 59 83 94
cyberbase@valdereuil.fr
https://cyberbasevaldereuil.wordpress.com/
Horaires : du Lundi au samedi : de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 (21h00 le vendredi)

Entrée gratuite mais réservation conseillée.

Label internet 5 2018

Partagez :

Fête des dents : la prévention avec le sourire

Après une semaine d’ateliers dans les écoles, les 270 écoliers des grandes sections rolivaloises ont bénéficié d’un examen bucco-dentaire gratuit au CCAS. La Fête des dents, une expérience unique dans l’Eure.

Fête des dents 2018
La Fête des dents à Val-de-Reuil : une expérience unique dans l’Eure

« Je n’ai rien ! Trop de la chance! » Sada a fini son premier examen bucco-dentaire et d’un « Ça ne fait pas mal ! » rassure ses camarades de grande section de l’école Coluche. Comme lui, mardi 13 février, 270 écoliers des grandes sections de la ville sont venus, avec leurs professeurs et bien souvent leurs parents, au CCAS où était organisé un examen bucco-dentaire gratuit. A l’initiative, le pôle socio-éducatif du CCAS en partenariat avec l’UFSBD (Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire), la CPAM, l’éducation nationale.

Explication du dispositif M'T Dents par l'Assurence Maladie
Explication du dispositif M’T Dents par l’Assurance Maladie

Une prévention en amont du dispositif « M’T tes dents »

Pour Amélie David, représentant l’ Assurance Maladie, cette animation est particulièrement intéressante dans le sens où elle complète en amont le dispositif « M’T tes dents », octroyant une visite gratuite chez le dentiste tous les ans aux 6-21 ans  et permettant aux parents d’en prendre connaissance de vive voix.

Des parents satisfaits

De plus en plus nombreux chaque année les parents sont venus en nombre. La fête des dents existe en effet depuis 2014 et a prouvé sa pérennité.  Coralie, la maman de Djewell, résume parfaitement le sentiment général : «  cette première approche douce des soins dentaires permet à mon petit garçon d’avoir moins d’appréhensions…d’être plus serein ». Pour certains cela permet aussi « d’avoir connaissance de l’état de la dentition, le nombre qu’il reste de dents de lait, et si les « vraies dents » sont bien implantées. »

Dépistage dentaire pour Djewell accompagné de sa maman Coralie
Dépistage dentaire pour Djewell accompagné de sa maman Coralie

Des professionnels au coeur de l’action

Sensibiliser les enfants à l’hygiène bucco-dentaire, à un brossage régulier, dépister d’éventuels problèmes en amont, rassurer et donner aux enfants une première approche ludique des soins dentaire est le principal objectif de l’Union Française pour la Santé Bucco-dentaire dont quatre dentistes adhérents étaient présents. Un seul regret : qu’elle ne se fasse pas dans toutes les communes. En effet à Val-de-Reuil est la seule à proposer cette manifestation dans l’Eure !

Dentiste, Michel Marais, examine Amel 5 ans
Dentiste, Michel Marais, examine Amel 5 ans

Le reportage de France 3 Normandie

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

L’Union Française pour la Santé Bucco-dentaire

Union Française pour la Santé Bucco-dentaire

Belaïd Bekkouche, responsable du Pôle socio-éducatif du CCAS, enregistre les enfants avant leur passage avec le dentiste
Belaïd Bekkouche, responsable du Pôle socio-éducatif du CCAS, enregistre les enfants avant leur passage avec le dentiste
Partagez :

« Fête des dents » : des écoliers rolivalois sensibilisés à l’hygiène bucco-dentaire

Le constat se vérifie hélas chaque année : trop d’enfants ont les dents abîmées à leur entrée en Cours Préparatoire. Pour remédier à cette situation alarmante, la Ville de Val-de-Reuil lance une vaste action de sensibilisation à destination des familles, ce dès le plus jeune âge, en organisant la fête des dents dans toutes les écoles maternelles de Val-de-Reuil. Cette manifestation se conclura par une journée de dépistage, en partenariat avec plusieurs dentistes, le mardi 13 février.

Comment bien se brosser les dents ?
Comment bien se brosser les dents ? Démonstration à l’école Louise Michel

 L’accès aux soins pour tous est une problématique essentielle aux Rolivalois et à leur municipalité. Parce qu’elle est particulièrement attachée à réduire les inégalités en matière de santé, la Ville lance cette année une action ciblée auprès des plus jeunes. Il s’agit de sensibiliser les enfants et leurs familles à l’hygiène et la santé bucco-dentaire ; de leur rappeler la nécessité de consulter régulièrement un dentiste ; de leur apprendre les bonnes pratiques alimentaires pour protéger leurs dents…

Une semaine d’ateliers ludiques et pédagogiques

Toutes les familles reçoivent un courrier de l’Assurance Maladie, à l’approche des 6 ans de leur enfant, proposant un dépistage bucco-dentaire gratuit et, si besoin, la prise en charge des frais liés aux soins. On constate que de nombreuses familles n’y donnent malheureusement pas suite. Si bien qu’en arrivant en classe de CP, trop d’enfants ont des dents cariées. La plupart n’ont jamais encore consulté de dentiste.

C’est pour mettre un terme à cette carence en prévention et en soins que la Ville a décidé d’inscrire la santé bucco-dentaire parmi les actions-phare de son programme de réussite éducative (PRE). Pour la 5e année consécutive, le pôle socio-éducatif du CCAS organise donc la fête des dents auprès des élèves de grande section de maternelle. En clôture de celle-ci, tous les écoliers concernés bénéficieront d’une séance de dépistage bucco-dentaire menée par des dentistes partenaires de l’opération.

Comment bien manger pour préserver mes dents ?
Comment bien manger pour préserver mes dents ? Atelier à l’école Louise Michel

Du 29 janvier au 7 février dernier, les sept écoles maternelles de la ville ont participé à cette grande « Fête des Dents » : plusieurs ateliers à la fois ludiques et pédagogiques ont été menés par les équipes du service socio-éducatif et Mme Nora Cuegniet la coordinatrice du réseau REP et REP+. Ils se sont rendus chaque jour dans les établissements scolaires. Pourquoi faut-il se brosser les dents ? Comment bien les brosser ? Comment bien manger pour préserver ses dents ? Autant de questions auxquelles la fête des dents a apporté des réponses efficaces et pragmatiques.

Pourquoi faut-il se brosser les dents ?
Pourquoi faut-il se brosser les dents ? Atelier-discussion avec des écoliers à Louise Michel

Une journée de dépistage avec les dentistes

C’est à l’issue de ces ateliers de sensibilisation et de prévention qu’une grande journée de dépistage est proposée le mardi 13 février au CCAS de Val-de-Reuil de 9h00 à 15h00. Les 270 écoliers de grande section viendront à la rencontre des trois dentistes du syndicat national de santé bucco-dentaire mobilisés ce jour-là. Ils effectueront un bilan qu’ils remettront ensuite aux parents.

Parce que la ville et ses partenaires ont la ferme ambition que ces initiatives soient réellement suivies d’effet, un travail sera effectué par les enseignants de CP dès la rentrée de septembre pour reprendre et compléter les informations. De la même manière, l’infirmière, le médecin scolaire mais aussi la médiatrice école-famille du pôle socio-éducatif relanceront les familles des enfants dépistés, proposeront des accompagnements individuels dans la démarche de soins.

Partagez :

RERS : l’anglais en partage

Ils se retrouvent tous les mardis pour une conversation en anglais. Loin des cours académiques, Suzanne donne de son temps au RERS (Réseau d’Echanges Réciproques de Savoirs) pour aider ceux qui souhaitent se familiariser avec l’anglais oral et écrit dans un esprit de convivialité et d’amitié.

Atelier d'anglais au RERS
Atelier d’anglais au RERS

L’ambiance est studieuse et joyeuse les mardis matin au local du RERS, 114 rue Grande. De 10h00 à 11h00 et de 11h00 à 12h00, deux groupes de 6 personnes s’y succèdent pour converser avec Suzanne Barber, rolivaloise d’origine anglaise.

Différentes motivations

Ils ont poussé la porte du RERS par curiosité intellectuelle, pour voyager  au bout du monde ou dans un pays anglophone et demander leur chemin sans stress, correspondre avec les habitants de nos villes jumelles… bref différentes motivations pour un même but : converser au quotidien dans la langue de Shakespeare. Mis en place en mai 2017, l’atelier a connu un succès immédiat et grandissant obligeant une seconde plage horaire. Un succès à la formule magique : ici  pas de compétition, pas de devoirs… et en prime tout l’esprit de partage qui règne au RERS depuis son origine.

Un esprit de partage

Comme le développe si bien sa présidente Michèle Combes, l’association « accueille les personnes qui le souhaitent sans préjugés, sans questionnement, sans jugement… Le RERS c’est de l’éducation populaire, du militantisme, un lieu de vie. » Un esprit qui se prolonge quelques fois en dehors du local ;  six « apprenties » sont en effet allées au mois de novembre à Eastbourne, de l’autre côté de la Manche «  tâter le terrain » ou, comme le disent si bien les Britanniques,  «To test the waters» !

Le RERS pratique :

Adresse : 114 rue Grande, 27100 Val-de-Reuil
Téléphone : 02 32 59 15 88
Email : combes.m@orange.fr

Les permanences et ateliers :
• Lundi et jeudi, à partir de 14h : couture, crochet tricot
• Mardi de 10h à 11h et 11h à 12h : anglais
• Mardi de 14h à 16h et mercredi de 9h30 à 11h00  : apprentissage du français oral et écrit pour les adultes et le mercredi de 14h à 16h  atelier français pour les enfants (5 à 11 ans)
• Vendredi de 9h30 à 10h30 apprentissage des mathématiques
• vendredi de 10h30 à 11h30 informatique à la médiathèque
• Vendredi de 14h00 à 16h création manuelle avec des matériaux de récupération

Partagez :

Diabète : témoignages de deux champions handisport

Elle est 15 fois championne de France de tir à l’arc, lui est champion de France de pétanque. Leurs points communs : ils sont diabétiques et non-voyants. Témoignages.

Conférence sur le diabète et la non-voyance
Conférence sur le diabète et la non-voyance

Mardi 30 janvier, Ils étaient tous les deux invités au CCAS, Centre Communal d’Actions Sociales, par l’A.S.I, l’Association de Services Intercommunale, et sa directrice Louisa Belaggoune, pour témoigner et prodiguer leurs conseils. C’est avec humour, avec des mots simples, accessibles à tous, qu’ils ont parlé de leurs histoires devant une soixantaine de personnes concernées par la maladie directement ou professionnellement.

Joé Quevillon et Joëlle Gouret
Joé Quevillon et Joëlle Gouret

Joëlle Gouret, la soixantaine fringante, est devenue diabétique à l’âge de 16 ans et aveugle à 34. A l’époque le diabète était mal géré, elle a perdu la vue, a supporté une opération rénale et des problèmes cardiaques. Malgré tout, son témoignage a redonné courage et force au public quelquefois désorienté par cette terrible maladie.

Joé Quevillon, la soixantaine également, se présente quant à lui comme non-voyant diabétique depuis l’âge de 28 ans. Tous deux veulent changer le regard sur le handicap, et surtout prévenir la maladie par des conseils simples : une alimentation équilibrée et de l’activité physique. Si tous les deux sont aidés par leurs conjoints, la dépendance due à leur handicap a pu être allégée grâce aux chiens guides et aux bénévoles qui les accompagnent lors de leurs activités sportives.

Les symptômes du diabète

Aujourd’hui le dépistage du diabète existe et peut limiter les conséquences gravissimes de cette maladie. Joëlle et Joé ont rappelé les symptômes qui peuvent alerter et doivent être suivis d’une consultation : une fatigue semblable à celle observée en cas de grippe, une perte ou prise de poids rapide, une vision trouble, des lésions guérissant lentement et des infections fréquentes, un engourdissement et fourmillement dans les extrémités , des troubles bucco-dentaires.

Dans les cas les plus graves, la confusion mentale, une soif inextinguible et des tremblements peuvent mener aux urgences. Enfin, on connait maintenant les facteurs de risques sur lesquels tout un chacun peut influer : le surpoids et l’obésité, le stress, le tabac et l’alcool, l’absence d’activité physique, la sédentarité. Ces facteurs sont aggravés avec l’âge, les antécédents familiaux, l’hypertension artérielle.

L’accessibilité à Val-de-Reuil

Aujourd’hui des efforts sont faits par les collectivités pour rendre plus accessible et pratique la vie de tous les jours aux polyhandicapés. A Val-de-Reuil par exemple, un signal sonore automatique des feux tricolores permet une traversée sécurisée aux passages piétons et le site Internet de la ville est devenu « accessible » c’est-à-dire qu’il permet à tous les internautes d’accéder à ses contenus sans difficulté.

Il permet par exemple de naviguer avec des synthèses vocales ou des plages braille ; de personnaliser l’affichage du site selon ses besoins (grossissement des caractères, modification des couleurs, etc.) ; de naviguer sans utiliser la souris, avec le clavier uniquement ou via un écran tactile.

Icône accessibilité
Icône accessibilité

Bien que conscients des avancées de la médecine et des efforts faits pour les personnes en situation de handicap, Joëlle et Joé, champions handisport, vont de ville en ville, d’écoles en salles de conférence, alerter des dangers du diabète et témoigner de la difficulté d’être non-voyants. Mais ils veulent surtout, sans se plaindre, donner espoir, raconter de belles rencontres, des histoires d’amitié avec le genre humain et d’amour avec leurs compagnons canins. Ils ont donné une leçon de modestie à tous et de conclure que « ce n’est pas parce que l’on est handicapé que l’on peut rien faire ! »

 

Renseignements :
https://www.federationdesdiabetiques.org/
https://www.aveuglesdefrance.org/

A.S.I
L’Association de Services Intercommunale agit en faveur du maintien à domicile des personnes âgées ou handicapées.
80 Rue Grande, 27100 Val-de-Reuil
02 32 59 68 93
asi-valdereuil@orange.fr

ARSAA
L’Association Rouennaise des Sportifs Aveugles et Amblyopes propose de pratiquer tir à l’arc, randonnées pédestres, ski de fond, pétanque et natation.
4, rue Boieldieu
76800 Saint-Etienne-du-Rouvray
Tél. : 02 35 62 55 18 /06 82 86 16 74
segouret@wanadoo.fr

Partagez :

Le conservatoire revisite les années 70 et « met le feu » à la MJA

Rassemblant plus de 200 personnes samedi 27 janvier à la Maison de la Jeunesse et des Associations, le concert des élèves et professeurs du conservatoire intercommunal de musique et de danse a dépassé l’attente des spectateurs !

Sur le thème « Funk et Psychédélique » les ateliers de musiques actuelles, en partenariat avec les centres de loisirs de la Ferme des jeunes et de l’Éléphant s’en sont donnés à cœur joie.

Le conservatoire revisite les 70's
Le conservatoire revisite les 70’s

Décors, lumières  et costumes pattes-d ’éléphant mettaient d’entrée le public dans l’ambiance. Guitares électriques, chants et danses revisitaient une dizaine de tubes des années 70 tandis que le public en redemandait et dansait dans une fusion collective rythmée par une dextérité musicale sans fausse note. Une mise en valeur impeccable du travail trimestriel du département des musiques actuelles constitué d’une équipe riche, variée, dynamique et polyvalente.Pour rappel le projet développé par le conservatoire s’articule autour de plusieurs axes : les cours individuels, les cours collectifs, les ateliers de musiques improvisées, l’atelier de Musique Assistée par Ordinateur, la classe orchestre, en partenariat avec le Collège Alphonse Allais, la formation musicale, les travaux avec les classes de danse, atelier « créa », « danse & musique live », et les classes de technique vocale, et bien sûr en clef de voûte : l’accompagnement à la pratique amateur.En un mot, faire vibrer musicalement le territoire par ceux qui y vivent…Pari réussi !

Costumes et musique funk à la MJA
Costumes et musique funk à la MJA
...des décors réalisés par les centres de loisirs La Ferme des Jeunes et l'Eléphant
La Ferme des Jeunes et le centre de l’Eléphant ont réalisé les décors
Partagez :

Un atelier de Noël féerique à la Médiathèque

Les yeux brillants de joie, une centaine d’enfants, pour certains accompagnés de leurs parents, avaient rendez-vous mercredi 13 décembre à la médiathèque Le Corbusier pour un atelier de Noël concocté par Rosa Boucat et son équipe.

Atelier Coloriage Elfes et Lutins
L’atelier de Noël de la médiathèque : toujours un succès !

Emportés dans le monde magique de l’illustratrice Charline, ils ont pu réaliser, avec ses précieux conseils, de magnifiques dessins où elfes, fées et lutins rivalisaient gaiement de couleurs chatoyantes et de gommettes scintillantes. Un joli moment de complicité empreint de contes merveilleux qui a donné libre cours à l’imaginaire enfantin.

Wahid colorie des lutins
Wahid colorie des lutins

Avec ses pinceaux, inspirée par la nature et de ses couleurs, Charline fait parler ses souvenirs et rêves d’enfance à partir de croquis qu’elle réalise en extérieur ou de photos de costumes, de pièces d’architecture. Sur format A4, elle pose ensuite avec minutie toute la palette de légèreté et de finesse que procure l’aquarelle à ses albums. Pour poursuivre ce partage magique Charline expose ses aquarelles originales, illustrations de ses albums féeriques créés avec la complicité de l’auteur des textes Evelyne, jusqu’au 6 janvier au 1er étage de la médiathèque et propose ses livres sur le site http://brinsdor.free.fr

Charline présente ses derniers albums de contes
Charline présente ses derniers albums de contes
Charline, Almaric et sa maman
Charline, Almaric et sa maman
Partagez :

Téléthon 2017 : le programme !

Chaque année, le premier week-end de décembre, près de 5 millions de Français participent au Téléthon. Rejoignez l’élan de solidarité à Val-de-Reuil ! De nombreuses animations co-organisées par les clubs sportifs et le service des sports vous sont proposées les vendredi 8 et samedi 9 décembre

Rejoignez l'élan de solidarité à Val-de-Reuil !
Rejoignez l’élan de solidarité à Val-de-Reuil !

Le programme

VENDREDI 8 DÉCEMBRE
Concours de pétanque en doublette au boulodrome,
route des Falaises
organisé par le Club de pétanque 3ème âge et le Crédit Agricole Normandie Seine-Eure – Inscription à partir de 12h45. Jet du but à 13h30 –(10€/équipe)
Soirée nordique
de 17h00 à 20h30 – Tarif entrée piscine (accès sauna et spa inclus)

Téléthon Soirée Nordique
Téléthon Soirée Nordique
Piscine plein air et eau à 30 °
Animations :
Parcours enfants – de 3 ans de 17h00à 19h00
Initiation Kayak de19h00 à 20h30
Baptême de plongée de 19h00 à 20h15
Gym douce terrestre (apporter short et tee shirt) à 18h30 &19h30
Marche/course nocturne dans les bois : RDV à 20h00 au gymnase du Parc de Sports
Marche de 8 km ouverte aux petits comme aux grands ; course de 7 ou 15 km pour les plus sportifs. Participation fixée à 5 €
Au retour, un moment de convivialité clôturera l’effort : buvette (chocolat chaud, crêpe…) dans le gymnase.
Inscriptions au 06 63 13 31 38 ou 06 82 61 34 50.
Tournoi de FIFA 18, à la Cyberbase Issac Asimov
A partir de 19h00 jusqu’à minuit
Inscription sur place.1€/pers.
Autorisation parentale nécessaire pour les – de 13 ans
Renseignements : 02 32 59 83 94
Tournoi de Futsal et jeux de société au gymnase Léo Lagrange avec la Ferme des Jeunes
A partir de 20h00 jusqu’à minuit
Inscription sur place.1€/pers. Autorisation parentale nécessaire pour les – de 13 ans
Renseignements : 02 32 09 51 31/06 88 09 55 54
L’association sportive KAZOFITNESS s’associe également à cette cause en reversant 2 euros par adhérents participant aux séances les mercredis 29 novembre et 6 décembre ainsi que le lundi 4 décembre 2017. Renseignements : 06 61 93 59 09

SAMEDI  9 DÉCEMBRE
Vente de gâteaux
– au gymnase L.Lagrange de 13h à 21h30 pour le club de basket-ball ;
– au gymnase C.Besson (Louviers) de 14h à 22h pour le club de handball ;
– à la piscine dès 9h00 pour le club de natation activité d’éveil aquatique, entrée 1 € ;
-au gymnase du Parc pour les Gazelles qui organisent un loto à partir de 20h00

*Pour rappel, chacun peut également faire un don en ligne en composant le 36 37 ou sur https://www.afm-telethon.fr/
Retrouvez tous nos articles concernant le Téléthon

Partagez :

938 élèves pour le cross des écoles !

C’est une tradition à laquelle les écoliers ne dérogent pas. Le cross des écoles avait lieu les jeudi 23 et vendredi 24 novembre sur les pistes rénovées du Parc des Sports.

Cross des écoles
Cross des écoles : la joie de participer sur et autour de la piste

Organisé par l’Inspection éducation nationale de Val-de-Reuil et les services des sports de la ville, avec le soutien du VRAC, du Comité départemental d’athlétisme et de l’EPIDE, il a rassemblé 938 élèves de la ville  dans des courses adaptées en fonction de l’âge :  de 1 100  à 1 400 mètres (suivant l’année de naissance) pour les 506 élèves CM1- CM2 le jeudi et de 800 mètres pour les 432 écoliers CE1- CE2 le vendredi.

Cross des écoles nov 2017
Cross des écoles : après la course, le réconfort
Cross des écoles
L’élu Nabil Ghoul sur le terrain

Une bien belle sortie scolaire alliant performance et esprit d’équipe.  Challenge de vitesse pour les habitués déjà licenciés du VRAC ou simple  participation « obligatoire », chacun y a trouvé son compte : le plaisir de la foulée ou celui de l’en-cas d’après course,  la joie de monter sur le podium et/ou d’un moment partagé avec sa classe et son professeur, le cri de la victoire et/ou celui contagieux des encouragements de ses camarades… Au terme du cross, sur les deux jours, classes et genres confondus, c’est l’école Coluche,  qui a remporté le classement général.

Classement général des Ecoles
Les professeures des écoles sur le podium du classement général

Résultats

Classement Général écoles
[embeddoc url= »http://www.valdereuil.fr/wp-content/uploads/2017/12/CLASSEMENTGENERAL-ECOLES-CROSS-VDR-NOV-2017.pdf » width= »100% » download= »all » viewer= »google »] – Podiums individuels CE1-CE2
[embeddoc url= »http://www.valdereuil.fr/wp-content/uploads/2017/12/BILAN-PODIUMS-INDIV-CE-VDR-NOV-2017.pdf » width= »100% » download= »all » viewer= »google »] – Podiums individuels CM1-CM2
[embeddoc url= »http://www.valdereuil.fr/wp-content/uploads/2017/12/BILAN-PODIUMS-INDIV-CM-VDR-NOV-2017.pdf » width= »100% » download= »all » viewer= »google »]

Partagez :

Vous êtes sans connexion