Un festin à la porte des séniors

Pour ne pas rompre la tradition, le banquet du 8 mai s’est transformé en livraison à domicile ! Pendant ces deux prochaines semaines, des élus et agents municipaux sillonnent la ville pour offrir près de 1 000 repas aux séniors rolivalois. Reportage.

Mardi et mercredi matin, les séniors ont eu la surprise de découvrir un colis bien garni sur le pas de leur porte. Crise sanitaire oblige, le traditionnel banquet du 8 mai a été annulé. La municipalité a donc décidé de s’adapter en venant à la rencontre des séniors rolivalois pour leur offrir près de 1 000 colis raffinés. « Chaque année, à l’issue de la cérémonie du 8 mai, nous nous retrouvons lors d’un repas festif prolongé par un après-midi agrémenté de spectacles et d’un bal dansant. Comme moi, je sais que nos séniors sont très attachés à ce rendez-vous. Malheureusement, il était prématuré de se réunir. C’est pourquoi nous avons pris la décision de venir directement à leur domicile, leur remettre un coffret-repas », explique Marc-Antoine Jamet.

Poulet ou poisson

Dès 8h30, les glacières étaient déjà prêtes à être embarquées du stade Jesse Owens. Dans les colis confectionnés par un traiteur de renommée, on retrouve un repas gourmand mêlant des plaisirs salés et sucrés adaptés aux régimes alimentaires de nos aînés. « Chacun nous a dit ses préférences et on s’est adapté. Il y a des colis avec du poisson et d’autres avec du poulet. Au total plus de 970 personnes seront livrées ces quinze prochains jours », explique Christine Lebrun, directrice de l’ESPAGE.

Après quelques vérifications et un dernier point sur les adresses présentes sur la carte, trois équipes montent dans des véhicules utilitaires floqués au logo de Val-de-Reuil  afin  de  débuter  la  livraison  des  coffrets.

À bord, on retrouve Christian Avollé, adjoint en charge du cadre de vie et Jean-Claude Garcon, agent au service des sports.

« Il y a beaucoup de personnes âgées seules. Notre visite est quelquefois la seule de la semaine, ils nous attendent avec impatiente » souligne Jean-Claude au volant. Un dernier virage et les deux livreurs de bonheur se garent rue Jeune.

 


Un rayon de soleil matinal

Comme pour les colis de Noël, les équipes suivent un listing avec les adresses et les numéros des séniors.  « J’aime beaucoup participer aux opérations de livraison, on rencontre les gens, on apprend à les connaitre, on échange avec eux sur tout un tas de sujets. C’est un rayon de soleil qui arrive au bon moment ! «  s’exclame Christian avec deux glacières noires dans les bras. Le premier rolivalois de la matinée à recevoir son colis est Michel Pierru. Le duo toque deux fois à sa porte et le retraité ouvre tout enchanté : « C’est très gentil, même s’il n’y a pas de fête, ça fait plaisir de recevoir ce repas ici. On va le déguster ce soir je pense, j’en salive déjà ! » 

 

Après quelques échanges, il est temps de changer de rue et de monter quelques marches dans un immeuble de la rue Boréale. Fabienne Denuzamti vient de sortir de son lit pour recevoir son colis qu’elle attendait avec impatience : « Je vais le manger ce midi. J’ai hâte de goûter ! » Cette Rolivaloise a choisi de prendre le poisson, Christian lui confirme qu’elle ne sera pas déçue : « Vous allez voir, il est délicieux ! » 

Un peu plus haut, voie Marelle, le duo sonne à la grille d’une maisonnette au jardin rempli de fleurs printanières. Bernard Boudier vient de rentrer de courses et les accueille avec sa femme sur le seuil de leur porte. « On espère pouvoir tous se retrouver l’année prochaine ! » glisse le couple qui ironise sur la météo :  » on ne va pas pouvoir le manger en terrasse mais le coeur y est ! »

« Le champagne est au frais »  

Rue septentrion, dans le couloir d’un immeuble, deux voisins discutent tranquillement. « Vous êtes en avance ! » s’exclament les deux séniors en donnant leurs noms de famille. « C’est une bonne alternative. Même si on fait pas la fête, on est gâté », lance Danièle Luce en prenant son repas composé de saumon fumé, d’un dos de cabillaud et d’un crumble au chocolat, qu’elle projette de déguster avec Loïc Le Guennec le Garrec, son voisin de palier : « On va manger ensemble, on a le champagne au frais !  » 

Deux portes plus loin, Luisa Ibanez vient de se réveiller. Le plaisir est immense quand elle ouvre la porte de son appartement : « C’est gentil de penser à nous, ça fait chaud au coeur dans ses moments difficiles pour tous. »

Jusqu’à la pause-déjeuner, les livraisons de repas se sont enchainées avec des échanges uniques et des sourires complices !

Les prochaines livraisons de 9h00 à 12h00 :

  • Jeudi 27 mai : Voie blanche
  • Vendredi 28 mai : Eco Quartier et les Coteaux
  • Lundi 31 mai : La Dalle
  • Mardi 1er juin : Rue Courtine jusqu’à Léo Lagrange
  • Mercredi 2 juin : Louise Michel jusqu’à la voie de Bas
  • Jeudi 3 juin : Quartier de la Trésorerie
  • Vendredi 4 juin : Cave et Rives de l’Eure

Si vous ne pouviez pas être présent ou si un rendez-vous vous obligeait à vous absenter momentanément au cours de cette journée, l’équipe de l’Espages, se fera un plaisir de vous répondre au 07.61.73.34.88 (entre 8h30 et 18h00) ou par mail à seniors@valdereuil.fr, afin que votre colis puisse vous êtes remis à la date et à l’heure qui vous convient.

 

Partagez :