Voeux et médailles aux agents municipaux

Marc-Antoine Jamet et la directrice générale des services, Nadia Basso, ont présenté leurs vœux aux agents municipaux ce lundi soir à Biotropica. L’occasion de rappeler que 2017 serait une année de changement.

Une assemblée attentive
Une assemblée attentive

Changement de décor pour quelque 400 agents de la Ville de Val-de-Reuil qui étaient conviés ce lundi soir. C’est sous les palmiers de la serre tropicale Biotropica qu’ils avaient été invités par leur maire, Marc-Antoine Jamet pour la traditionnelle cérémonie des vœux.

Une grande première pour sa toute nouvelle directrice générale des services qui remplace depuis l’automne Fabrice Barbe (directeur général de 2005 à 2016). Avant de souhaiter une belle année à l’assemblée, Nadia Basso a tenu à insister sur « cet esprit de famille qui règne sur la ville ; cette solidarité entre élus, agents, partenaires ; cet investissement sans limite de tant d’agents » si propres à Val-de-Reuil. Pour Nadia Basso, la conclusion est claire : « Vous le savez tous : Val-de-Reuil n’est pas une ville comme les autres » !

Chargée de mettre en œuvre les grands projets qui feront battre le cœur de la ville ces prochains mois, ces prochaines années (Ilôt 14 et NPRU en tête), la nouvelle directrice générale a aussi indiqué à l’assemblée que lui était également confié la responsabilité de restructurer ses services et sécuriser la gestion de la Ville. Une tâche que, dans un souci de pédagogie, elle a pris le temps de détailler ce lundi soir.

Les cinq changements à venir

2017 : année de changement… c’est le message sur lequel Marc-Antoine Jamet a également insisté. Que ce soit les incertitudes politiques dues à l’élection présidentielle (qui pourraient engendrer des difficultés pour les collectivités comme pour les fonctionnaires), les incertitudes budgétaires –  “nous aurons moins de dotations, moins de subventions: il faudra faire mieux avec moins” – très prégnantes; que ce soit les nouvelles contraintes imposées en termes de sécurité pour chaque rassemblement – “sans avoir peur pour autant, il faut que nous fassions attention à nous et aux autres”… 

Le changement se profile aussi dans les nouvelles sources de financements. A défaut d’argent public disponible, la Ville se tourne vers ses partenaires privés.  “Il faut demander à des promoteurs, des entreprises, de nous donner l’argent que nous n’avons pas”. Plusieurs centaines de logements privés verront ainsi le jour ces prochains mois et ces prochaines années pour permettre à de nombreux nouveaux habitants de s’installer à Val-de-Reuil.

Dernier changement enfin : le changement urbain. “Nous allons faire un centre-ville là où il y avait jusque là un champ”. l’Ilot 14 sortira en effet bientôt de terre et Val-de-Reuil disposera alors enfin d’un vrai centre ville. Dans le même temps, Val-de-Reuil poursuivra sa transformation grâce au PNRU2 (réfection des quartiers du Mail et du Parc, réhabilitation du gymnase Léo Lagrange, de l’école des Cerfs Volants, reprise des délaissés de l’ANRU…)

Médaillés et retraités

Les voeux au personnel municipal

La feuille de route tracée, place à la fête et aux récompenses ce lundi soir. Aussi la cérémonie était-elle l’occasion de mettre à l’honneur ces agents médaillés du travail mais aussi les retraités :
Ont été décorés:  Nadine Allain (or) ; Annie Jérome (or); Jean-Louis Boust (vermeil); Myriam Coustham (vermeil); Marie-Christine Grolaud (vermeil); Xavier Maurouard (vermeil); Pascal Regnault (vermeil); Dominique Swiech (vermeil); Ahmed Bekkouche (vermeil); Vincent Baillot (argent); Fabien Barry (argent); Olivier Beard (argent); Pascale Ravaux (argent)
Retraités : Gilbert Matongo

Partagez :