Étiquette : mission locale

Un sac écoresponsable, économique et solidaire

Une douzaine de jeunes issus de la Garantie Jeunes ont inauguré leur projet d’entreprise « Solid’Bag » en présence des partenaires affiliés.

Des sacs ont été distribués aux partenaires

Solid’Bag, « Solid pour la solidité, la solidarité et Bag pour le côté cool ! », ont confié la dizaine de jeunes de la mission locale de Val-de-Reuil-Andelle lors de l’inauguration de leur projet d’entreprise Solid’Bag, lundi 25 mars 2019 dans les locaux de la Garantie Jeunes, en présence des différents partenaires affiliés. Pour l’occasion une exposition et une remise de sacs 100 % écoresponsables, économiques et solidaires ont été mis en place et il y en avait pour tous les goûts.

Au service de l’environnement

Pour l’occasion une exposition et une remise des sacs 100 % écoresponsable, économique et solidaire a été mis en place et il y en avait pour tous les goûts.« Nous confectionnons des sacs/cabas à partir, principalement, de matières recyclées comme des papiers journaux, ou bien des livres illustrés, ou encore des bâches publicitaires qui nous sont fournies par différents organismes généreux et bienveillants tels que les associations Abri ou encore Epireuil », précise Gwen Oréal, l’une des douze jeunes issus de la Garantie Jeunes ayant participé à la création de cette entité éphémère. « Une partie de nos créations est redistribuée à nos partenaires et une autre est destinée à la revente », poursuit-elle témoignant de sa méconnaissance et de la découverte du milieu de l’Économie Sociale et Solidaire. « C’est une expérience extrêmement enrichissante. On découvre et on apprend un grand nombre de compétences. Et puis c’est utile et agréable, donc ce n’est que positif ».

La vie d’entreprise

Elle a tout d'une vraie petite entrepriseEn effet, de la conception à la réalisation en passant par la production, la communication, la vente ou encore la collecte de recyclables, ces jeunes entrepreneurs gèrent tout de A à Z. « On fait de la découpe de bâches et d’images recyclées, de la décoration, de la couture, des impressions 3d, du graphisme, de la communication, de l’assemblage, de la création des motifs etc. », détaille Romain Koleno un autre jeune participant à cette aventure humaine et solidaire. « J’aime beaucoup le travail en équipe et c’est important de développer des actions pour la préservation de notre environnement ».

Développer ses qualités

Nous confectionnons des sacs/cabas à partir, principalement, de matières recycléesUn sentiment partagé par un grand nombre de ses collègues qui ne manquent pas de souligner également les bénéfices tirés de cette expérience d’un point de vue plus personnel comme l’évoque Bodiel Demba. « Cette expérience m’a permis de me surpasser et d’affronter ma timidité. C’était un véritable challenge et cela me servira beaucoup dans ma vie professionnelle à venir ». Une expérience que les jeunes ne sont pas près d’oublier. Ils présenteront leur entreprise le 19 mai prochain au Conseil Régional de Normandie.

Programme d’action éducative et citoyenne du conseil régional de Normandie

Béatrice Courbois entourée de quelques jeunes participant au projet
Béatrice Courbois entourée de quelques jeunes participant au projet

« Solid’Bag répond à un appel à projets du Conseil Régional de Normandie autour de la thématique entreprendre en Économie Sociale et Solidaire », explique Christine Ranou, la directrice de la mission locale Val-de-Reuil-Andelle à l’égard de ce projet impliquant douze jeunes bénéficiant du dispositif Garantie Jeunes. « L’idée est mettre les jeunes en situation de micro entreprise, de leur faire découvrir le champ de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) et du développement durable », poursuit-elle soulignant le soutien de la Chambre Régionale  d’Économie Sociale et Solidaire (CRESS) dans l’accompagnement de ces jeunes entrepreneurs à réaliser ce projet d’entreprise initiée par Béatrice Courbois, conseillère technique à la mission locale. « Cela  faisait trois ans que j’avais cette idée en tête », confie la porteuse de projet. « Lorsque la région Normandie a lancé un appel au projet en ESS, nous avons saisi cette opportunité pour mettre cette idée en application avec les jeunes. » Une initiative qui n’a pas manqué de faire des émules parmi les jeunes de la mission locale. « Lorsque j’ai proposé cette idée, les jeunes ont très vite adhéré », conclut Béatrice Courbois qui n’a pas manqué de féliciter le travail et l’engagement de ces jeunes entrepreneurs en devenir.

Plus d’informations :

Si vous souhaitez acheter un sac (5euros) ou faire un don, contactez : Solid’Bag

Solid’Bag
1 rue Pierre Première
27100 Val-de-Reuil
Courriel : solidbag27@gmail.com

Les actus emploi à Val-de-Reuil

rejoignez-nous

GESTIONNAIRE DE PAIE ET DE CARRIERES (H/F) CDD D’UN AN

Cadre d'emploi : Adjoint administratif ou rédacteur territorial Sous l’autorité de la Directrice des Ressources Humaines, vous réalisez la paie ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

RESPONSABLE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE (H/F)

Cadre d'emploi : Ingénieur territorial / Attaché territorial Les candidatures seront closes le 15 Septembre 2020 Enjeux et Missions Sous ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

DIRECTEUR / DIRECTRICE DE L’ACTION CULTURELLE (H/F)

Cadre d'emploi : Attaché territorial/ Attaché principal / Attaché hors classe/ Conservateur territorial du patrimoine/ Conservateur territorial de bibliothèque Les ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

AGENT DE MÉDIATION SOCIALE RÉFÉRENT (H/F)

Cadre d'emploi : Animateur Enjeux et Missions Sous l’autorité du responsable de service médiation, vous supervisez l’équipe de médiation de ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

AGENT COMPTABLE (h/f) dans le cadre d’un contrat à durée déterminée de 12 mois

Cadre d'emploi : Adjoint administratif Enjeux et Missions Sous la responsabilité de la Directrice des finances, vous assurez la gestion ...
Lire La Suite…
rejoignez-nous

MAITRE NAGEUR SAUVETEUR (h/f) – été 2020

Ville ludique et sportive, elle a rénové les deux bassins de 25m et le hall d’entrée de sa piscine municipale ...
Lire La Suite…

L’emploi à Val-de-Reuil

Forum de l'emploi 2019

L’emploi

Nos actualités concernant l'emploi ...
Lire La Suite…
candidature spontanée

Envoyer une candidature spontanée

Vous recherchez un stage ? La Ville de Val-de-Reuil accueille en son sein des stagiaires. Malheureusement le nombre de places ...
Lire La Suite…
Crée ta boîte

Rolivalois, crée ta boîte !

Vous êtes Rolivalois et voulez monter votre entreprise ? Avec Crée ta boîte, vous êtes guidés au fil de votre ...
Lire La Suite…

 

Partagez :

Mission Locale : vers la transition numérique

L’accompagnement des parcours des jeunes vers les métiers de demain a été au cœur de l’édition 2018 de la Semaine Nationale des Missions Locales, du 15 au 23 mars. Retour sur cette semaine d’animations en partenariat avec la Fondation Orange.

La Mission Locale et ses partenaires
La Mission Locale et ses partenaires réunis autour du thème “Vers les métiers de demain”

« On s’est lancé à fond, toujours bien accompagnés. Nous avons créé des supports multimédia et depuis nous sommes le relais auprès des jeunes ».  Ainsi parle Adrien, 20 ans, un des trois jeunes en service civique à la mission locale de Val-de-Reuil, titulaire de deux licences, Arts et spectacles et Arts plastiques, en formation pour devenir lui-même formateur numérique. Il est vrai que la thématique « Vers les métiers de demain » s’inscrit dans la réflexion générale autour des compétences à développer, à adapter et à faire évoluer auprès des jeunes et des animateurs des missions locales. Depuis 2016 des chantiers de réflexion ont été menés sur ce sujet avec les « Clics and Job », les changements d’interfaces web, la mise en place de tutoriaux sur les réseaux sociaux grâce aux services civiques, tout ceci pour anticiper au mieux les nouveaux besoins en cette période de transition numérique.

Adrien, service civil à la Mission Locale
Adrien, service civil à la Mission Locale, explique son parcours

Un projet novateur

Pour accompagner cette transition, La Mission Locale de Val-de-Reuil-Louviers-Andelle, a répondu à un appel à projet porté par la Fondation Orange dans le cadre de leur programme « Ensemble pour l’insertion des jeunes ». Le projet, qui avait pour but de promouvoir auprès des jeunes les nouveaux usages du numérique dans les métiers, a été sélectionné et a perçu un soutien de 10 000 €.

Une maison construite en 3D
Dans “La boîte à outils” : l’avenir des métiers du bâtiment ou une maison construite en 3D

Cette aide a contribué à réaliser le projet « Créativ’Numérique » en finançant les prestataires qui avait vocation à former et transmettre. Chose faite avec la venue  de « La boîte à outils », un container pédagogique aménagé et mobile diffusant des démonstrations de réalité virtuelle et augmentée, proposant outils de robotique, d’applications big data, d’objets connectés, d’impressions 3D. Une animation qui a été très prisée par les jeunes de la Mission Locale mais aussi de l’Epide, d’Epireuil, du CCAS, de professionnels de la formation ou bien d’entreprises locales.

Réalité virtuelle et augmentée
Dans “La boîte à outils” : découverte et immersion totale dans la réalité virtuelle et augmentée

Un dynamisme salué

Orientation, projet professionnel, formation, accès à la qualification, développement des compétences acquises dans un cadre non formel… : les sujets sont nombreux pour les Missions Locales, premier service public de référence pour l’accompagnement des jeunes de 16 à 25 ans au quotidien dans leurs projets personnels et professionnels… Le dynamisme de celle de Val-de-Reuil lors de cette semaine a été salué par l’ensemble des acteurs : élus, ville, sous-préfecture, Fondation Orange qui voient aussi dans l’émergence du numérique, outil transversal  dans toutes les branches professionnelles, l’opportunité d’une meilleure intégration des personnes en situation de handicap, la possibilité pour les entreprises d’un recrutement différent et plus solidaire.

Partagez :

Trouver un emploi grâce aux job datings !

La mission locale organisait hier mardi un job dating autour des métiers de l’aide à la personne. Cette nouvelle formule, lancée en septembre et proposée tous les deux mois, séduit déjà demandeurs d’emploi et employeurs.  

Les job datings; des techniques de recrutement efficaces testées à la Mission Locale
Les job datings; des techniques de recrutement efficaces testées à la Mission Locale

9h30 – rue Septentrion ! A peine le temps de pousser la porte de la Mission Locale que c’est déjà l’effervescence. Ils sont plusieurs dizaines (des femmes pour la plupart), de tous âges et tous horizons, à avoir répondu à l’invitation de la Mission Locale. Une aubaine pour eux qui cherchent un emploi dans le secteur de l’aide à la personne.

Ce mardi matin, la Mission Locale organisait en effet son 2e job dating. Le principe ? Faire se rencontrer dans un même lieu des employeurs prêts à recruter et des demandeurs d’emploi.

Cinq employeurs présents

Pour ce 2e rendez-vous du genre, cinq employeurs avaient répondu présents. Parmi eux, l’ASI (association de services intercommunale), basée à Val-de-Reuil et spécialisée dans les métiers de l’aide à domicile et du service à la personne.

« Je trouve cette initiative très intéressante ; elle permet une relation directe entre les employeurs et les demandeurs d’emploi », indique Louisa Belaggoune, directrice de l’ASI, en quête permanente de nouveaux professionnels. « Notre secteur d’activités est un gisement d’emploi mais il faut être très prudent pour identifier les bons candidats. Nos salariés ont un rôle social majeur auprès des personnes dont ils s’occupent ; parfois, certains ne se rendent pas compte de la difficulté du métier lorsqu’ils postulent ».

Un contrat pour Déborah

Déborah, 19 ans, est titulaire d’un baccalauréat Service à la personne, décroché en juin dernier. Actuellement en service civique au collège de Pont de l’Arche, cette jeune Rolivaloise souhaite travailler le week-end et les vacances scolaires comme aide à domicile. Elle était donc présente ce matin à la mission locale. « Ce job dating est une opportunité pour nous. C’est moins stressant d’avoir plusieurs employeurs dans un même lieu et de ne pas être tout seul. Finalement, on stresse tous ensemble ».

Déborah, 19 ans, a séduit les employeurs et décroché un contrat.
Déborah, 19 ans, a séduit les employeurs et décroché un contrat.

Ce mardi matin, Déborah a séduit plusieurs employeurs. Dès le début d’après-midi, elle avait d’ailleurs déjà un second entretien dans les locaux de l’ASI, lequel devait déboucher, selon toute vraisemblance, sur un contrat.

Comme elle, de nombreux demandeurs d’emploi ont tenté leur chance tout au long de la matinée. Plusieurs d’entre eux ont décroché d’autres entretiens en vue de finaliser leur recrutement.

Tous les deux mois

Jonathan Bertin, chargé des relations avec les entreprises à la Mission Locale, est une des chevilles ouvrières des jobs dating. « Nous avons lancé ce nouveau dispositif en septembre pour essayer de nouer des relations étroites entre les acteurs de l’emploi. Force est de constater que la formule rencontre un véritable succès ».

Le premier job dating portait sur les métiers de l’hôtellerie / restauration. 38 demandeurs d’emploi de 16 à 25 ans avaient pu rencontrer 5 employeurs qui disposaient de 19 offres d’emploi CDD, CDI ou alternance. Au final, cette opération avait permis à un certain nombre de jeunes du territoire de trouver un emploi dans le bassin.

« Pour ce 2e job dating, nous avions décidé de l’ouvrir au-delà de 25 ans ». Tous les publics demandeurs d’emploi ont ainsi pu pousser la porte de la Mission Locale.

Désormais, la Mission Locale compte organiser, tous les deux mois environ, ce genre d’opération. La prochaine aura lieu début 2018 (la date n’est pas encore fixée) et portera sur les métiers de l’industrie. Le site de la Mission Locale : http://www.mlv2al.fr/

Partagez :

Vous êtes sans connexion