Étiquette : habitants

FPH : encourageons les projets des Rolivalois !

FPH : encourageons les projets des Rolivalois !

Des idées, des projets ? Les Rolivalois, bien souvent, n’en manquent pas ! C’est pour favoriser leur réalisation que le fonds de participation des habitants a été créé l’an passé à Val-de-Reuil. L’objectif ? Financer certains projets qui renforcent le lien social. Et ça marche !

Depuis quelques semaines, c’est l’effervescence à l’école des Dominos le mercredi après-midi. Parents et enfants de toute la ville s’y retrouvent pour partager une après-midi autour du jeu grâce à la ludothèque installée ici pendant plusieurs heures chaque semaine.

Mise en place en partenariat avec l’association la Semaine des Quatre Jeudis, cette initiative – portée par l’association des parents d’élèves de l’école des Dominos – a bénéficié d’un précieux coup de pouce grâce au fonds de participation des habitants, le FPH. « Nous leur avons octroyé un financement de 1800 € pour faire vivre cette ludothèque », indique Fadilla Benamara, adjointe au maire en charge du renouvellement urbain, et mobilisée autour de ce dispositif.

S’impliquer dans la vie de la cité

Créé il y a près d’un an par la ville de Val-de-Reuil et ses partenaires dans le cadre de la politique de la ville, le FPH permet donc à des Rolivalois (sous certaines conditions) de se voir accorder des financements pour mener à bien des projets qui leur tiennent à cœur, dès lors qu’ils renforcent le lien social.

Comme la ludothèque, le Noël de la Solidarité organisé en décembre dernier par le collectif Vivre Ensemble (un spectacle, des cadeaux et un goûter offerts à 450 petits Rolivalois) a bénéficié d’un financement de 1550 € de la part du FPH.

« C’est une excellente manière de permettre aux habitants de participer et s’impliquer davantage dans la vie de la cité. Ce concept me séduit beaucoup ».Martine Lecanu, une Rolivaloise très engagée dans la vie de la plus jeune commune de France, a accepté de s’investir dans l’association de gestion du FPH. Avec deux autres Rolivalois (Laurent Chouquet et Christian Avollé), elle assure l’animation, la gestion et l’accompagnement du dispositif.

Comment ça marche ?

Envie de vous lancer dans un tel projet ? Rendez-vous à la maison des Projets pour retirer un formulaire. « Pour être valide, le projet doit être porté par 3 personnes minimum, toutes domiciliées à des adresses différentes », rappelle Fadilla Benamara.

Dès lors que la demande est déposée, l’association de gestion du FPH s’assure de la conformité du projet qui est ensuite étudié par le comité de suivi (où siège notamment le délégué du Préfet) avant d’être soumis à l’approbation du jury (7 ou 9 membres dont le maire et 4 membres du conseil citoyen).

*Maison des projets – 121 rue Grande – du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h30. 02 32 09 50 11. maisondesprojets@valdereuil.fr

Nos actus «Rénovation urbaine»

Conseil municipal du 17 Mai 2022

Retransmission en différé du Conseil Municipal Le conseil municipal a été retransmis en direct le 17 Mai à 20h00 sur ...
Lire La Suite…
La vie municipale

Conseil municipal du 23 Mars 2022

Retransmission en différé du Conseil Municipal Le conseil municipal a été retransmis en direct le 23 Mars à 20h00 sur ...
Lire La Suite…
La vie municipale

Conseil municipal du 1er Février 2022

L’organisation de la séance prend en compte le respect des gestes barrières et les recommandations émises par le gouvernement dans ...
Lire La Suite…

Présentation des vœux de Marc-Antoine Jamet et de la Municipalité pour l’année 2022

Bienvenue en 2022 ! Quelques jours après le lever de rideau sur cette nouvelle année, Marc-Antoine Jamet et le conseil ...
Lire La Suite…
La vie municipale

Conseil Municipal du 18 Octobre 2021

L’organisation de la séance prend en compte le respect des gestes barrières et les recommandations émises par le gouvernement dans ...
Lire La Suite…

Construire ensemble !

Une dizaine d'habitants de la rue Traversière ont participé, samedi 31 janvier 2021, à la réunion publique organisée par la ...
Lire La Suite…

Quartier des Coteaux : le diagnostic en marchant

Samedi 23 mars une 15ème réunion de quartier avait lieu aux Coteaux, autour du lycée Marc Bloch.

Soutien à Léon Blum
Diagnostic en marchant

Marc-Antoine Jamet, avec l’aide de Bernard Cancalon, conseiller délégué en charge du logement et de la vie des quartiers, et les services de la Ville, ont établi avec les habitants ce qu’il est coutume désormais d’appeler « un diagnostic en marchant ». Cette démarche, élargie sur des territoires plus larges que les périmètres inscrits en PRU (Programme de Rénovation Urbaine, consiste à effectuer des visites collectives dans les quartiers avec la participation des habitants, des bailleurs, des agents des services techniques et sociaux de la ville ainsi que des partenaires. Pendant ces visites, sont recensés et discutés les problèmes, les besoins du quartier, mais également les points de satisfaction.
Parmi d’autres décisions prises samedi avec les habitants, seront nettoyés les abords des nouveaux logements de Cap Horn.

Vous êtes sans connexion