Étiquette : cérémonie

Cérémonie de commémoration de la victoire du 8 mai 1945

La Ville de Val-de-Reuil invite tous les Rolivalois à venir au Monument Mémoire et Paix, à 10h45 pour la cérémonie de commémoration du 8 mai 1945.

PROGRAMME

– Lecture du message du Ministère des Armées
– Discours de M. Marc-Antoine Jamet, maire et conseiller départemental de Val-de-Reuil
– Dépôt des gerbes par les représentants de la direction générale de l’armement, du centre de détention, des sapeurs-pompiers et des polices nationale et municipale
– Minute de silence
– Hommage à nos morts et hymne national

*Rens. 02 32 09 51 51 ou mairie@valdereuil.fr

Partagez :

Cérémonie du 8 Mai 2020 – 75ème anniversaire de la victoire des alliés sur le régime nazi – Rediffusion de la cérémonie

La cérémonie patriotique du 8 Mai marquant la fin de la Seconde Guerre Mondiale a eu lieu à #valdereuil. Pas question toutefois de se rassembler comme à l’accoutumée au Monument Mémoire & Paix : la cérémonie a été diffusée en direct le 8 mai à 11h. Retrouvez ici la rediffusion de cette commémoration patriotique.

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

Partagez :

Benoît Balut : l’hommage de la Ville, l’honneur de la Nation !

Passionné de sport, engagé auprès des jeunes, bénévole dans l’âme… Benoît Balut s’est vu remettre hier la médaille du Ministère de la Jeunesse et des sports des mains de Marc-Antoine Jamet

Comme Obélix, Benoît Balut est tombé dedans lorsqu’il était petit… Et depuis, impossible de s’en passer : l’engagement associatif fait sans aucune doute partie de son ADN. « Mes parents ont toujours été investis dans les associations : qu’elles soient sportives, de santé ou de solidarité… j’ai été bercé par cet engagement bénévole quotidien ».

C’est donc tout naturellement que le jeune Benoît, devenu grand, a perpétué la tradition familiale. A tel point qu’il vient de se voir décerner la médaille d’argent du Ministère de la jeunesse et des sports, récompense d’une vie entière passée au service de ses passions : le sport, les associations, les jeunes…

Un code moral sans limite

Une récompense que Marc-Antoine Jamet a souhaité lui remettre hier, mercredi 8 mai, au monument Mémoire & Paix à l’issue du rassemblement patriotique conduit par… Benoît Balut lui-même. « Cette cérémonie nous permet souvent de rendre hommage aux Rolivalois méritants, à ceux qui font rayonner notre ville, à ceux qui la font briller, glissait le maire en préambule. Aujourd’hui, la ville rend hommage à Benoît Balut et la Nation l’honore ».

La modestie chevillée au corps, Benoît s’est finalement laissé bercer par la sincérité élogieuse de celui avec qui il partage le destin de la ville de Val-de-Reuil depuis 2014. « Derrière la gentillesse, le sens de l’amitié, la responsabilité, le courage, le respect, la discipline, la sincérité, la rigueur, l’honneur, le contrôle de soi, la politesse, la solidité… », détaillait inlassablement Marc-Antoine Jamet, tout en reconnaissant chez ce sportif hors pair « un code moral » sans limite.

Le sport : fil conducteur de sa vie

Benoît Balut ne s'en cache pas : le sport est le fil conducteur de sa vie
Benoît Balut ne s’en cache pas : le sport est le fil conducteur de sa vie

Sans aucun doute, le sport (et ses valeurs) sont et resteront le fil conducteur de la vie du trentenaire rolivalois. Incontestable pépite des tatamis (qu’il a foulés pour la première fois à 9 ans), il intègre une section sports études judo dès ses 13 ans. C’est alors le début d’une extraordinaire aventure pleine d’espoirs et de victoires. « La montée en puissance a été rapide : j’ai été champion de l’Eure, de Normandie avant d’intégrer le pôle France à 16 ans ». Ses belles performances aux championnats de France cadets font de lui un espoir du judo français. « J’étais même en course pour les championnats du monde junior 2 ».

Un rêve brisé en vol par une grave blessure au genou puis un terrible accident de voiture qui le privent de tout espoir de carrière au plus haut niveau. « Les médecins m’avaient dit que le sport était fini pour moi ; je ne pouvais pas m’y résoudre : le judo, c’était ma vie ».

A force de détermination, de persévérance et de courage… Benoît Balut remonte sur les tatamis et décroche un titre de champion de France militaire (parmi d’autres).

Le Vrasad, son bébé !

Faire de sa passion pour le sport son métier… l’idée lui trotte de plus en plus dans la tête. Nous sommes en 2006, il intègre le tout nouvel Epide où il devient formateur sportif.

Mais très vite, la fièvre associative s’abat à nouveau sur lui : à peine quelques mois plus tard, Benoît Balut crée le Vrasad (Val-de-Reuil association sportive et artistique de la Défense) au sein de l’Epide. « Je voulais faire partager, à l’Epide, les valeurs associatives. Des agents ont accepté bénévolement de donner un peu de leur temps et de leur talent aux jeunes. Ca a créé un lien différent ».Ouvertes également aux jeunes Rolivalois le week-end, les activités du VRASAD font fureur : si bien qu’au plus fort, l’association compte pas moins de 170 adhérents.

Dans le même temps, Benoît Balut multiplie les casquettes sportives et associatives : « en 2015, je suis devenu pour 2 ans président du club de tennis squash (VRTS) et je me suis investi auprès du club de handball où joue ma fille ».Tout en continuant le judo sur son temps libre : « Je suis qualifié pour les championnats de France par équipe en juin ».

« La jeunesse, c’est l’espoir »

Dans cette vie déjà si remplie, Benoît Balut a choisi de prendre un autre engagement : en 2014, il rejoint l’équipe municipale menée par Marc-Antoine Jamet. D’abord chargé des sports, c’est autour de la jeunesse que l’adjoint au maire œuvre désormais. « La jeunesse, c’est l’espoir, la créativité. J’explique en permanence aux animateurs qu’ils ont un métier génial : en s’occupant des enfants, des jeunes, ils construisent les citoyens de demain ». Epanoui dans son rôle d’élu, Benoît Balut le reconnaît : « Je mets tellement de cœur dans cet engagement que j’en perds mes cheveux ».

« Continuez à être ce que vous êtes »

Pour son exemplarité, pour son engagement, pour son code moral, pour sa gentillesse et sa fidélité… Benoît Balut a donc reçu ce mercredi 8 mai la précieuse médaille d’argent du Ministère de la Jeunesse et des Sports. « Continuez à être ce que vous êtes, à militer pour vos idées, à transmettre vos valeurs », a tenu à rappeler Marc-Antoine Jamet avant de le décorer sous les applaudissement de la très nombreuse assemblée.

Marc-Antoine Jamet a rappelé à Benoît Balut toute l'affection qu'il lui porte
Marc-Antoine Jamet a rappelé à Benoît Balut toute l’affection qu’il lui porte
Partagez :

Voeux du Maire aux partenaires

Merci d’accepter le cookie YouTube pour voir cette vidéo. Vous allez accèder à un contenu fourni par YouTube.

Politique de confidentialité de YouTube

Si vous acceptez votre choix sera sauvegardé et le contenu de la page mis à jour.

Marc-Antoine Jamet présentera ses voeux aux partenaires. Tous les Rolivalois qui le souhaitent sont invités à participer à ce grand moment de convivialité qui ouvrira l’année 2019 le 17 Janvier prochain.

Partagez :

Brevet et Baccalauréat : félicitations à la promotion 2018 !

Avec le mois de novembre est venu le temps de la traditionnelle remise des diplômes, fruit de longues années de travail pour les collégiens et les lycéens. Petit tour d’horizon des résultats de la promotion 2018 à Val-de-Reuil.

Collège Alphonse Allais : 95,95 % de réussite !

Grande satisfaction pour tous, anciens collégiens, parents et toute l’équipe administrative et enseignante du collège Alphonse Allais vendredi 17 novembre. La promotion 2018  du Diplôme National du Brevet (DNB)  a en effet été exceptionnelle ! D’un point de vue comportemental, comme le soulignait la principale Estelle Morin, mais aussi des résultats avec 95,95% d’admis, alors que le taux de réussite dans le département de l’Eure a été de 86,36 % !

Une cérémonie où se succédaient nominations et applaudissements de parents très fiers venus en nombre récupérer le premier diplôme de leurs enfants. A noter que 81,69% des admis ont décroché une mention dont 35% de très bien, 22,54% de bien et 23,94% d’assez bien.

Lycée Marc Bloch : 19,91 de moyenne pour le major de la promotion !

La semaine suivante c’est la joie des retrouvailles qui imprimait l’ambiance au lycée Marc Bloch. Six mois sans se voir… L’occasion de cette remise du diplôme du Baccalauréat, et du dossier scolaire de l’élève depuis le Cours préparatoire, a permis à chacun de prendre des nouvelles de ses anciens camarades, permis de faire des comparaisons entre les différentes facs, les différents cursus, de revoir ses photos portraits de primaire. Elle a surtout permis d’applaudir à tout rompre les 28 lauréats de la mention très bien pendant la cérémonie organisée à cet effet par le proviseur Joël Garnier et toute  l’équipe pédagogique.

La série Générale a en effet obtenu 93,25 % de réussite (91,10% en moyenne au niveau national) et la série technologique 82,25%. Sur 201 admis, 84 bacheliers ont été reçus avec mention :  28 assez bien, 28 bien et 28 très bien. Félicitations particulières au 3 premiers qui ont obtenu leur diplôme avec plus de 19 de moyenne dont le major de la promotion Adrien Sarg (photo ci-dessus), en série ES, avec 19,91 !

Marc-Antoine Jamet à la dernière promotion du collège Pierre Mendès France : Que chacun d’entre-vous réussisse !

Ambiance solennelle et empreinte d’émotion  un peu plus tard au collège Alphonse Allais qui a accueilli la remise du DNB de la dernière promotion du collège Pierre Mendès France (fermé en juin sur décision du Conseil départemental) devant une assistance très nombreuse. Sur 67 inscrits à l’épreuve, 47 ont été reçus dont 30 avec mention (12 assez bien, 10 bien et 8 très bien).

Marc-Antoine Jamet, maire de la ville, a félicité enseignants, parents  et élèves, prodiguant à ces derniers quelques conseils : « J’espère que vous continuerez ce travail…Vous avez franchi un grand pas. Ce Brevet est une petite feuille mais un grand pas pour vos familles et j’en suis fier pour vous et pour Val-de-Reuil ».  Et d’ajouter « Je suis triste aussi car ce Brevet ne vous est pas remis dans votre collège de proximité…c’était plus d’intérêt général et d’éducation dans le quartier… On a fermé PMF, c’est dommage !  Mais je vais vous dire, je suis surtout heureux et je laisse ma tristesse de côté car ce qui compte pour moi et c’est le plus important : que chacun de vous réussisse ! »

L’enfance et la jeunesse à Val-de-Reuil

Centres de loisirs de 3 à 25 ans

Infos utiles sur les lieux d'accueil jeunesse qui reçoivent les jeunes âgés de 3 à 25 ans, dans 9 lieux, et la Cyberbase Isaac Asimov L'enfance et la jeunesse à ...
Lire La Suite…

Crèches, Relais d’assistantes maternelles, la Parent’aise

Les adresses, les crèches, le relais d'assistantes maternelles, la maison de l'enfance, les infos utiles pour la petite enfance L'enfance et la jeunesse à Val-de-Reuil Mais aussi Infos pratiques ...
Lire La Suite…

L’éducation et la formation

Chaque année, la ville consacre 10 % du budget municipal aux écoles. Rentrée scolaire : ce que les établissements scolaires et périscolaires peuvent vous demander À l’occasion de la rentrée, ...
Lire La Suite…

La cyberbase

L’objet d’une cyber-base est d’initier, des débutants aux plus confirmés, aux technologies de l’information et de la communication (TIC), dans le cadre d’ateliers en groupe ou individuel : découverte de ...
Lire La Suite…

Nos actualités jeunesse

Repar’café : apprendre à détecter la panne de ses appareils

Diagnostiquer la panne de son ordinateur en toute convivialité : c’est l’objectif du “Repar Café” un nouveau service de la ...
Lire La Suite…

EPIDE : les clés de la réussite (Vidéo)

Toutes les clés pour s’accomplir et réussir. C’est ce qu’offre l’établissement pour l'insertion dans l'emploi (EPIDE) de Val-de-Reuil aux jeunes ...
Lire La Suite…

Quinzaine du bien-être : 15 ateliers pour changer les idées des parents Rolivalois

Relaxation, sport, art,cuisine, massage… Du 9 au 20 mai, la Ville de Val-de-Reuil organise sa “Quinzaine du bien-être” ! Près ...
Lire La Suite…

Le carnaval à l’heure indienne pour célébrer Holi ce samedi 23 avril

Rendez-vous tout de blanc vêtu sur la place des Quatre Saisons à 13h00 samedi pour le retour du carnaval et ...
Lire La Suite…

Spectacle de cirque : rendez-vous avec David Aubé et « Pourquoi Pas » vendredi !

Vous aimez le cirque ? Ne manquez pas le rendez-vous avec David Aubé et le collectif Pourquoi Pas le vendredi ...
Lire La Suite…

Chantiers jeunes : premier job, premier salaire !

Comme à chaque vacance scolaire, les chantiers jeunes prennent leurs quartiers ! Pour les vacances de printemps, 12 adolescents se ...
Lire La Suite…

Des comédiens en herbe montent une pièce de théâtre ambulante !

Pendant 4 semaines, 8 jeunes âgés de 11 à 16 ans se sont immergés dans la mémoire de Val-de-Reuil. Avec ...
Lire La Suite…

40 PC de la Réussite remis à des collégiens et lycéens « méritants »

La Ville vient de remettre un ordinateur portable à 40 jeunes Rolivalois de milieu modeste qui se sont notamment distingués ...
Lire La Suite…

Une lycéenne Syrienne remporte un concours national d’écriture en anglais

À tout juste 17 ans, Lobna El Kaisi vient de remporter un concours national d’écriture en langue britannique. Portrait d’une ...
Lire La Suite…

Un Centenaire baigné de surprises et d’émotion !

C’était il y a 100 ans : le 11 novembre 1918, les canons de la Grande Guerre se taisaient enfin. Ce matin, un siècle plus tard, des centaines de Rolivalois étaient rassemblés pour une commémoration tellement différente des autres.

La cérémonie débute par un retour au 1er aout 1914, jour où l’ordre de la mobilisation générale était donné

1er août 1914 : le tocsin alerte les populations ! Le Président de la République vient d’ordonner la mobilisation générale partout en France !

Ce dimanche matin 11 novembre 2018, avant même de pénétrer dans le monument Mémoire et Paix pour assister à la cérémonie marquant le Centenaire de la Grande Guerre, difficile pour l’assemblée de cacher sa surprise et son émotion.

D’emblée, l’ordre de mobilisation générale reprenait vie sous la voix des comédiens de la Maison de la Poésie. Les centaines de Rolivalois et de citoyens venus d’ailleurs étaient immédiatement replongés dans cette terrible journée de 1914 où tout a basculé.

Les discours de grands hommes de la Guerre rejaillissent pendant la cérémonie

Un cheminement à travers la Grande Guerre … c’est ce qu’a parcouru l’assemblée, au fil de la cérémonie, se laissant porter par le message du président Poincaré, au lendemain de la mobilisation ; par le discours du Premier Ministre britannique David Lloyd Georges prononcé à Glasgow en 1915 ou celui de Georges Clemenceau devant la Chambre des Députés en mars 1918 ; en passant par les propos de Philippe Scheidemann (chef du gouvernement allemand) au Reichtag le 9 novembre 1918, de Ferdinand Foch, le 11 novembre 1918 mais aussi la diatribe de Jean Jaurès contre la guerre…

Et pour donner plus de poids et de puissance à l’émotion du moment, poilus et cavaliers en tenue d’époque avaient pris place de part et d’autre du monument Mémoire et Paix.

Hommage aux Poilus au Monument Mémoire et Paix
Les cavaliers du centre équestre de la Voie Blanche s’associent au Centenaire

Ce Centenaire était aussi et surtout l’occasion, pour Marc-Antoine Jamet et son équipe, de faire rayonner l’amitié entre les peuples. Aux côtés de la municipalité rolivaloise ce matin, Suzanne Geils, maire allemande de Ritterhude (ville avec laquelle la commune est jumelée), Joan Wright, adjointe au maire de Workington, ville anglaise jumelle de Val-de-Reuil. Retenu en Pologne, le maire de Stzum avait adressé un texte lu ce matin au cours de la cérémonie.

Une cérémonie placée sous le signe de l’amitié entre les peuples, avec Suzanne Geils (maire de Ritterhude) et Joan Wright (adjointe au maire de Workington)

Marc-Antoine Jamet ne s’en cachait pas: « Cette cérémonie n’est pas banale. On y parle de guerre et pourtant, elle fait l’apologie de la paix… Elle fête la victoire de la France et de l’Angleterre mais elle réunit fraternellement les délégations de trois grands pays européens qui furent soit vainqueurs, soit vaincus… ».

Pas question pour le maire de Val-de-Reuil de ne pas non plus associer ce matin ces « tirailleurs sénégalais, goumiers marocains, spahis algériens, auxiliaires indochinois ou malgaches » souvent oubliés malgré leur rôle déterminant dans les combats.

Au final, comme Marc-Antoine Jamet l’avait souhaité, ce Centenaire de la Grande Guerre restera sans nul doute gravé dans les mémoires de ces centaines de personnes, de toutes générations, de tous horizons, présentes ce matin à Val-de-Reuil.

Chacun  aura bien-sûr été sensible à ce message empreint d’une grande humanité : «Cette cérémonie n’est pas anodine. Si, dans une vie, il fallait n’en suivre qu’une, c’est à celle-ci qu’il aurait fallu assister, le 11 novembre 2018, car elle marque un siècle d’histoire. Elle est le regard du XXIème siècle, ses craintes et ses découvertes, sur le XXème, ses progrès et ses folies. Elle fait ressurgir l’image de nos grands-parents, pour les plus âgés d’entre nous, de nos arrière-grands-parents, pour les plus jeunes.» 

Cérémonie du centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918

10h45 accueil des personnalités
11h00 début de la cérémonie :
-Lecture de textes et discours de Raymond Poincaré, Georges Clémenceau, Ferdinand Foch, Jean Jaurès, David Lloyd George et Philipp Scheidemann, par les comédiens de La Factorie-Maison de la Poésie en Normandie

-Allocutions de Marc-Antoine Jamet, maire de Val-de-Reuil, Suzanne Geils, maire de Ritterhude et de Joan Wright, adjointe au maire de Workington

-Dépôt de gerbes, munite de silence, hymnes nationaux allemand, anglais et français

-Ode à la Joie de Ludwig Van Beethoven exécutée par l’harmonie du conservatoire de musique

 

Vous êtes sans connexion