Auteur/autrice : Benjamin Barber

RÉOUVERTURE DE LA CYBERBASE À PARTIR DU MERCREDI 16 DÉCEMBRE – SURFEZ SUR INTERNET EN TOUTE SÉRÉNITÉ

Conformément aux nouvelles dispositions prises par le gouvernement, la Cyberbase est autorisée à rouvrir aux horaires d’ouverture habituels mais selon un protocole sanitaire renforcé. Son fonctionnement sera pour cela adapté.

Elle sera ouverte tous les jours, du lundi au vendredi, de 9h30 à 12h00 et de 14h00 à 18h00. Pour respecter la limite de six personnes autorisées à être présentes simultanément dans l’enceinte de l’établissement ainsi que les mesures de distanciation physique, les ateliers et l’accompagnement personnalisé des usagers ne pourront pas être organisés.

Les ordinateurs pourront être utilisés en accès libre. Claviers et souris d’ordinateur seront désinfectés à l’issue de chaque session d’utilisation.

Port du masque et passage à la borne de gel hydroalcoolique installée à l’entrée seront obligatoires lors de votre visite.

Partagez :

Les règles de confinement évoluent

TOUTE LA JOURNÉE LIMITONS RENCONTRES ET DÉPLACEMENTS. APRÈS 20 HEURES ET AVANT 6 HEURES, RESTONS À LA MAISON. À compter de ce soir, 20 heures, les règles de confinement évoluent. En journée, pour continuer à se protéger et à protéger les autres, les déplacements et rencontres demeurent limités. En soirée, des mesures de couvre-feu doivent désormais s’appliquer. De 20h00 à 6h00 du matin, les déplacements non justifiés par une raison professionnelle, médicale ou familiale, sont donc interdits. Pendant ces heures, pour sortir de son domicile, vous devrez être muni d’une attestation et justifier que votre déplacement répond à l’un des motifs prévus dans le document.

Partagez :

Val-de-Reuil fête Noël : un mois spectaculaire, magique et solidaire

Avalanche de surprises et d’animations jusqu’au 3 janvier

A Val-de-Reuil, chacun est mobilisé par Noël. Déjà depuis longtemps et de bien des façons !

Il en est ainsi depuis le 23 novembre. Que chacun se souvienne. A cette date automnale devaient être lancées par le Maire et les enfants de la Ville, comme le veut la tradition, les fameuses illuminations rolivaloises dont on sait que, bien que abondantes, parce que entièrement conçues en Leds, elles ne sont guère énergivores.

Impossible en raison de ce satané Covid-19. Ce soir-là, il se produisit un miracle en rouge et blanc. En provenance sans escale du cercle polaire, transporté vers la Normandie depuis les confins de la Laponie et du pays des lutins grâce aux rennes de son traineau, un vieil homme à barbe blanche, ce monsieur que tous les enfants du monde, suspendus aux 12 coups de minuit, attendent impatiemment le soir du 24 décembre, déboulait rue Grande, dans la Maison des Jeunes et des associations, pour faire derechef irruption au beau milieu d’une séance du conseil municipal programmée à cette date. Chaudement emmitouflé dans son grand manteau rouge, muni de son attestation de déplacement, le Père Noël avait ainsi décidé de donner lui-même, en direct, le coup d’envoi des illuminations de Noël 2020 pour la plus grande joie de plusieurs centaines de Rolivalois connectés derrière leur écran et qui ne s’attendait pas, entre deux délibérations rébarbatives (avouons-le !) à pareille fête.

Depuis, chaque soir, dès la nuit tombée, la Ville brille et scintille de mille feux. Sur l’avenue des Falaises, rue Courtine, chaussée de la Voie Blanche ou devant la Mairie, sapins, étoiles et flocons lumineux forment un décor féérique et annoncent les fêtes de fin d’année.

Nous avons également souhaité nos classiques passer en revue. À cette incandescence électrique se sont rapidement ajouté une palanquée de remarquables sapins hauts de 8 mètres (au moins !). À la fin de la semaine dernière, soigneusement décorés et installés par les agents du Centre Technique Municipal, ils se dressaient à l’orée des principaux espaces commerciaux de Val-de-Reuil (centre commercial des Falaises, rue Courtine, place des Quatre Saisons) tandis qu’ils accueillaient parents et enfants à l’entrée des écoles et des bâtiments municipaux ouverts au public.


Qu’on se le dise, Noël ne serait pas Noël si nous ne demeurions pas fidèles aux bonnes vieilles traditions. Devenus célèbres par la magie du timbre de Tino Rossi, de Bing Crosby et de Franck Sinatra, les plus grands airs de Noël, enveloppent la Ville, de la rue Grande à la rue Courtine, de la Place des 4 Saisons et au Centre commercial des Falaises. Là, les commerçants rolivalois ont souhaité mettre les petits plats dans les grands pour accueillir leurs clients. Entre deux de ces chants magiques qui nous font retomber en enfance, prêtez une oreille attentive aux messages diffusés chaque jour par la Ville afin vous faire profiter de toutes les promotions, jeux-concours et produits de fêtes proposés dans les 120 commerces de la Cité Contemporaine à travers l’opération « Pour fêter Noël, achetons rolivalois ». C’est une formidable initiative mise sur pied par l’association des commerçants de Val-de-Reuil grâce au soutien financier exceptionnel décidé par la municipalité renforcée par l’application et au site VdR e-market en ligne depuis un mois.

Des festivités exceptionnelles et innovantes

En cette période si particulière où gestes barrières, distanciation sociale et port du masque doivent continuer à s’appliquer, la Ville a souhaité rivaliser d’imagination, néanmoins, pour que ces festivités, auxquelles tous les Rolivalois sont attachés, puissent s’adapter aux impératifs de santé et de sécurité. Nos fêtes de Noël seront, soyez-en assurés, à la fois exceptionnelles, magiques et spectaculaires ; comme l’avait été, le 21 juin, une fête de la musique unique en son genre où des dizaines de musiciens avaient imprimé leur rythme depuis les toits des principaux bâtiments de la Ville, nos fêtes patriotiques retransmises sur Internet  ou encore, pour un 14 juillet d’anthologie, afin que brille la Fête Nationale, lorsque 14 feux d’artifice simultanés de 7 minutes chacun, tirés des quatre coins de la ville, avaient fait briller les yeux des Rolivalois et des habitants de l’Agglomération Seine-Eure qui pensaient en être privés.

À Val-de-Reuil on ne renonce jamais. C’est même la marque de l’esprit rolivalois. Parce que d’un obstacle peut jaillir quelques merveilles, préparez-vous à plonger, dès les prochains jours, dans une féérie de Noël inégalée !

Une ville de lumières du 12 décembre 2020 au 3 janvier 2021

Du samedi 12 décembre au lundi 3 janvier inclus, un arc-en-ciel de couleurs animées, un défilé de lumières éphémères, des fresques scénographiées viendront sublimer notre Beffroi (qui surplombe la place des Quatre Saisons) et les murs extérieurs du Théâtre de l’Arsenal magnifiant les courbes de bois qui se chevauchent en façade grâce au trait ferme, au dessin virtuose, à l’inspiration, à la précision et à l’expérience de Jean-François Bodin, architecte de grand talent, ami de la Ville, à qui l’on doit la réussite de cet équipement en attendant qu’il fasse sortir de terre la nouvelle école Victor Hugo.

Chaque soir, dès 17h00, au pied de leur Beffroi, les Rolivalois pourront découvrir un univers féérique en lumières et en couleurs, plonger au-dessus des récifs de la Grande Barrière de Corail, voir apparaitre un sapin géant, s’aventurer dans le paysage verdoyant de la forêt amazonienne ou se laisser porter par le courant de gigantesques cascades. Quelques centaines de mètres plus loin, au carrefour de la chaussée de Léry et la route des Falaises, ce sont les façades du plus grand Théâtre de l’Eure qui scintilleront de mille feux dans une averse de lumières rouges, blanches, vertes, dorées composant les pigments d’un tableau aux couleurs des fêtes de fin d’année.

Sur ces deux sites, toutes les 10 minutes, une projection immersive, d’une durée de 5 minutes, sera diffusée de manière à ce que chacun, une fois encore Covid oblige, pour écarter tout risque de rassemblement ou d’attroupement, puisse profiter de cette expérience inédite. Elle prendra fin à 20h00 pour respecter les mesures de couvre-feu applicables à tout le territoire national à partir du 15 décembre.

Pour réaliser cette performance technique, la Ville de Val-de-Reuil a fait appel à un chef d’orchestre à l’expertise et au savoir-faire reconnus : la société d’allumeurs d’images « Spectaculaires ». Après le Palais des Papes à Avignon, Notre-Dame de Paris, les Cathédrales de Chartres et de Rennes, le festival Nuit des Lumières à Lyon, la Ville rejoint – il faut l’espérer – la liste des références nationales et internationales de cette grande entreprise de spectacles.

Les aventures d’Heikki au fil de 10 superbes vitrines rétroéclairées

Il fallait ensuite retrouver l’émerveillement dans les yeux des petites filles et des petits garçons. Souvenons-nous de nos émotions devant les vitrines des grands magasins de la rue du Gros Horloge à Rouen ou du Boulevard Hausmann à Paris. Un petit renne au nez rouge a donc décidé de poser ses valises à Val-de-Reuil depuis le 10 décembre. Venez découvrir la belle histoire du facétieux « Heikki » sur l’avenue des Falaises, le long de l’Ilôt 14 (face au supermarché Auchan). Déambulant entre les 10 vitrines de bois verni, illuminées dès la nuit tombée, les plus petits des Rolivalois seront plongés de station en station dans les incroyables aventures du fidèle compagnon du Père Noël malencontreusement perdu dans un immense jardin parisien quelques jours seulement avant Noël. Pour profiter davantage encore de ce merveilleux conte de Noël, la Ville a choisi d’offrir à 1500 petits Rolivalois le livret permettant de suivre les péripéties du cervidé finlandais. Il sera distribué à partir de ce lundi à tous les écoliers des classes de CP et de CE1 de Val-de-Reuil.

La tournée du Père Noël dans les quartiers

À Val-de-Reuil, le Père Noel est chez lui. Il a même choisi, privilège rare réservé aux plus disciplinés, la plus jeune commune de France pour faire une étape de mise-en-jambe, escalade de toits, descente de cheminées, avant de débuter sa grande tournée. Quelques jours avant son départ vers les foyers du monde entier, quittant exceptionnellement son chalet tenu secret du village de Rovaniemi, dans les neiges septentrionales, il sillonnera l’ensemble des quartiers de la ville, installé dans son traîneau tiré par deux chevaux imposants, pour distribuer des friandises aux enfants les plus sages. S’il réfléchit encore au calendrier de sa tournée anticipée, soyez certains que personne ne sera oublié. Surveillez les réseaux sociaux de Val-de-Reuil Infos,nous vous donnerons tous les détails de sa virée rolivaloise dans les prochains jours.

1200 colis de Noël livrés au domicile de nos aînés

Loin de ne réserver leurs bienfaits qu’aux plus jeunes, les festivités rolivaloises ont aussi voulu faire la part belle à nos aînés. Alors que de bien des communes y renoncent, plus de 1200 Seniors rolivalois reçoivent depuis le milieu de la semaine dernière jusqu’au mercredi 16 décembre prochain le colis qu’ils attendent chaque année. Un colis gourmand, rempli de délicates victuailles, offertes par la municipalité permettra d’agrémenter un véritable repas de fêtes. Se dire solidaire ne suffit pas, il faut l’être.

 

Malgré la discipline et l’esprit de responsabilité dont les Rolivalois ont fait preuve pour ralentir la circulation du virus, on ne pouvait, contrairement à l’habitude, organiser de distribution à la Maison de la Jeunesse et des Associations. Pour ce Noël 2020 à destination des habitants de plus de 65 ans, la municipalité a opté pour une livraison à domicile. Chaque bénéficiaire a reçu dans sa boite aux lettres un courrier du Maire mentionnant le jour auquel on frappera à sa porte et les démarches à entreprendre en cas d’absence (appeler les équipes de la résidence municipale pour personnes âgées ESPAGES au 07.61.73.34.88 entre 8h30 et 18h00 ou écrire à seniors@valdereuil.fr).

Pour l’occasion, l’ensemble des élus du conseil municipal, reconvertis avec plus ou moins de facilités en petits elfes, aidés dans leur mission par les équipes de la Mairie, sillonnent chaque quartier pour rencontrer nos aînés. Déjà, en seulement quatre jours, preuve éloquente du bon fonctionnement du dispositif, 820 colis ont été remis personnellement aux personnes âgées. Jamais cette opération n’aura bénéficié aussi largement aux habitants.

A cela devait s’ajouter l’offre d’une place au cinéma communal à tous les habitants de la Ville, mais le père Castex, on le sait, en a décidé autrement.

Pour rêver et s’émerveiller, pour proposer à tous une parenthèse enchantée, pour les plus jeunes comme pour les plus âgés, la municipalité a souhaité faire des fêtes de fin d’année un moment de bonheur, de joie et de gaieté.

À Val-de-Reuil, entre innovation et respect des traditions, Noël sera bien spectaculaire, magique et solidaire.

Partagez :

Les exploits de Saby et Arthur !

Saby Chevalme et Arthur Bellitto ont brillé aux derniers championnats de France d’athlétisme qui se déroulaient du 15 au 18 octobre dernier à Saint-Florentin, dans le département de l’Yonne.

Les couleurs du Val-de-Reuil Athlétique Club (VRAC) ont brillé aux derniers championnats de France d’athlétisme qui se déroulaient du 15 au 18 octobre dernier à Saint Florentin (département de l’Yonne). En effet, chez les seniors Saby Chevalme, athlète international du sport adapté français, a décroché l’argent sur 400 mètres et raté de peu le bronze sur 800 mètres. Arthur Bellitto, quant à lui, a remporté trois médailles d’or sur le 800 mètres, le saut en longueur et le lancer de poids dans la catégorie des moins de 14 ans.

« C’était la première fois que je participais à une course de 400 m en championnat, c’est une super belle médaille », confie Saby Chevalme revenant sur le déroulé de sa course. « J’ai pris un bon départ, ça joue beaucoup, et puis dans le dernier virage, les encouragements des spectateurs m’ont permis de me surpasser et de dépasser le deuxième avant l’arrivée ». Quarante-cinq minutes plus tard, il a pris part au 800 mètres où il a manqué de décrocher le bronze de peu, mais peu importe la joie était là tout de même. « C’était dur d’enchaîner les deux courses avec aussi peu de temps de récupération entre deux. Au final, je ne suis pas plus déçu que ça car cette année a été un peu compliquée à cause de la crise sanitaire. On n’a pas eu beaucoup de compétitions ni d’entraînements. On court pour gagner mais l’important est de se faire plaisir et de participer », précise Saby qui se prépare actuellement au test sur 5000 mètres afin d’intégrer l’équipe de France et de participer aux prochains championnats d’Europe indoor qui se dérouleront à Nantes en 2021, si la crise sanitaire le permet.

Rêve de Jeux Olympiques

De son côté, Arthur Bellitto participait pour la première fois aux championnats de France en épreuves séparées. En effet, d’ordinaire pour les catégories jeunes, la compétition se déroule sous forme de quadrathlon (1000 mètres, sprint, saut en longueur et lancer de poids) et séparée des catégories seniors. Cette année en raison de la crise sanitaire, les championnats seniors et jeunes ont été regroupés, ce qui n’a pas manqué de ravir l’étoile montante du sport adapté français qui courait pour la première fois sur 800 mètres. « Je suis très content de mes résultats, j’ai réussi à remporter trois médailles d’or », exprime avec le sourire Arthur, qui 15 jours auparavant faisait son premier stage au pôle France dans le but d’intégrer prochainement l’équipe tricolore. Ces excellents résultats le rapprochent davantage de son rêve : « Je veux participer aux prochains Jeux Olympiques de Paris en 2024 et rencontrer Michael Phelps ! ».

La fierté des entraîneurs rolivalois

Côté entraîneurs, on est ravis. « Je suis vraiment très fier de lui », évoque Quentin Baugue, l’entraîneur d’Arthur. « Je savais qu’il avait des qualités mais de là à avoir des résultats aussi rapidement, c’est remarquable ». Avec le soutien de Mokhtar Benhari, l’entraîneur incontournable du VRAC et ancien sportif de haut niveau de renom, Quentin prépare Arthur à son arrivée dans deux ans dans la catégorie cadet et à sa future spécialité : le demi-fond. Même son de cloche pour Mokhtar Benhari à l’égard de Saby : « Ce n’était pas prévu, il avait fait ça sans entraînement spécifique pour le 400 mètres, c’est très bien », souligne Mokhtar partageant son plaisir de travailler auprès de sportifs adaptés. « C’est très fort humainement. J’ai fait des courses, j’ai entraîné des gens, mais travailler avec ces sportifs de haut niveau, c’est humainement très enrichissant. On a beaucoup à apprendre d’eux ! ».

Le VRAC, haut lieu du sport adapté français

Pour Marc Bellitto, le père d’Arthur, « c’est une grande fierté mais ça va bien au-delà ». Il évoque ainsi les multiples bienfaits du sport pour son fils atteint d’autisme et notamment depuis son arrivée au VRAC : « Le sport permet à Arthur de se dépasser, de réaliser des objectifs, de gagner en confiance en soi. Cela a aussi un côté thérapeutique : cela lui permet de développer la socialisation puisqu’au VRAC il a la possibilité de s’entraîner avec un groupe de sa classe d’âge et un groupe handisport, en plus de ses entraînements individuels », poursuit-il, évoquant également les raisons de l’arrivée de son fils au VRAC. « Nous habitons dans les Yvelines, c’est là qu’Arthur a commencé.  C’est la Directrice Technique Nationale (DTN) de la Fédération Française de Sports Adaptés (FFSA)qui nous a recommendé de nous orienter vers Val-de-Reuil compte tenu de l’expérience acquise avec Saby mais également de par les efforts engagés par la Ville en matière d’handisport », conclut Marc Bellitto, qui fait avec son fils 90 km aller et 90 km retour à chaque entraînement. Malgré la crise sanitaire, Saby et Arthur ont la chance de pouvoir continuer à s’entraîner, comme tout sportif de haut niveau.

Partagez :

Pour que vive la poésie !

Face à la crise sanitaire, la Factorie maison de poésie de Normandie a décidé de se réinventer pour continuer à distiller la poésie aux quatre coins de la Normandie.

Bien que la crise impacte fortement le milieu de la culture en interdisant notamment toute possibilité d’accueillir un public, l’équipe de la Factorie s’est creusée les méninges pour garder le contact avec son public et continuer de faire résonner la poésie aux quatre coins de la Normandie et au-delà. « Nous avons suivi le conseil d’un vieux chêne, qui nous disait : Il ne faut pas se laisser abattre », confie avec sourire et humour Patrick Verschueren, le directeur de ce haut lieu de la poésie normande. « C’est pourquoi, nous avons développé de nouvelles façons de s’adresser au public car contrairement aux idées reçues, nous pensons que l’art est essentiel et qu’elle est un puissant remède face au virus ! ».

De nombreuses actions

En effet, après avoir développé lors du premier confinement, « poèmes à crier par les fenêtres » (vidéo poèmes), ou encore relayé le projet de Julie Cayeux Murmure-moi un poème, l’équipe rolivaloise revient avec un vaste panel d’action mis en place à l’attention des tous les amoureux et néophytes de cet art aux mille langages.

Au programme, émission radiophonique mensuelle autour de la poésie, la mise en place d’ateliers d’écritures en visioconférences avec les artistes résidents du moment, ou bien du répondeur poétique (06 45 40 07 11) pour adresser son poème aux Ephads et toutes personnes isolées (continuité du projet Murmure-moi un poème de Julie Cayeux), ou encore d’une librairie poétique en ligne et de live poétiques (rediffusion des soirées poétiques sur leurs réseaux sociaux). « Ces soirées seront relayées sous forme de vidéos éphémères que nous diffuserons via nos réseaux à la même date et aux mêmes heures des soirées initialement prévues », précise Louise Pinton, la chargée de communication de la Factorie soulignant la continuité de la Factorie d’accueil d’artistes en résidences. « Elles seront disponibles 24h seulement car l’idée et de garder l’aspect temporel de ces rendez-vous ». Autant de démarches et d’initiatives pour que vive la poésie au plus près des cœurs du plus grand nombre !

Prochain rendez-vous :

Les ateliers d’écritures (8 personnes max) :

 

Soirée poétique : de 19h00 à 20h00 sur leur page facebook : La Factorie maison de poésie.

 

  • Jeudi 19 novembre 2020 : Rencontre avec La Cie Les Plastiqueurs (Métamorphose), le Collectif Termos (La Vie des Bord(e)s ), + rencontre-lecture avec les poètes Ada Mondès et Yoann Thommerel.

 

  • Jeudi 17 décembre 2020 : Rencontre avec Nans Vincent (En attendant l’histoire) et Cie Les Ames silencieuses (Passeur d’Ombres) + Rencontre-lecture avec Hortense Raynal et Laure Samama

 

Plus d’infos sur www.factorie.fr ou sur leur page Facebook : La Factorie maison de poésie

Les actus culture à Val-de-Reuil

Halloween s’invite à la médiathèque !

La médiathèque Le Corbusier propose à tous les enfants de plonger dans l’univers d’Halloween, mercredi 28 octobre 2020, à partir ...
Lire La Suite…

Les Clowns rolivalois font découvrir le Népal aux écoliers

L'équipe des Petites mains a démarré son tour des écoles ! Après avoir fait le tour du Népal l'an dernier, ...
Lire La Suite…

La musique au cœur des écoles !

Près de 300 enfants des écoles rolivaloises ont assisté à la représentation musicale « Où tu vas comme ça ? ...
Lire La Suite…

Le VRASAD investit le cœur de ville !

Samedi 26 septembre prochain, le VRASAD organise, de 14h00 à 16h00, un après-midi sportif et culturel ouvert à tous au niveau ...
Lire La Suite…

la Ville de Val-de-Reuil, avec l’Opéra Rouen Normandie, lance un parcours gratuit de découverte de l’art lyrique

Communiqué de la Ville de Val-de-Reuil  Avec la retransmission de l’œuvre de Richard Wagner, Tannhauser, samedi 3 octobre, au Théâtre de ...
Lire La Suite…

La culture à Val-de-Reuil

Aucune publication trouvée.

 

Le marché fait la part belle aux producteurs locaux !

Afin de soutenir les commerçants et producteurs locaux, la Ville a décidé de maintenir l’ouverture de son marché alimentaire les mercredis et vendredis. Pour y garantir la sécurité, le protocole sanitaire a été renforcé.

Masque sur le nez et attestation de déplacement en poche : les habitués du marché rolivalois étaient nombreux à répondre présent en ce bel après-midi de novembre pour faire leurs courses et aller à la rencontre des producteurs et marchands locaux. « C’est très bien que la municipalité ait décidé de maintenir le marché ouvert », expliquent deux amies rolivaloises venues trouver des fruits et légumes à bon prix.

Elles ne manquent pas de saluer les mesures prises par la Ville pour assurer la sécurité sanitaire de tous. « Même si on n’est jamais protégé à 100%, c’est une bonne chose que de voir les marchands distribuer leurs produits plutôt que chacun ne se serve. Les dispositions prises, que ce soit le gel à l’entrée, le sens de circulation ou la distanciation sociale, nous rassurent beaucoup ». Une pensée partagée par Jean-François, un résident rolivalois habitué lui aussi du marché : « Tout le monde porte le masque, tout le monde garde ses distances, il y a du gel à l’entrée pour ceux qui auraient oublié d’en mettre en sortant de la voiture et les commerçants ont l’air de jouer le jeu, c’est très bien », confie-t-il, faisant part de ses raisons de venir sur le marché plutôt que de fréquenter les grandes surfaces. « Il faut soutenir les commerces alimentaires. Avec ma compagne, on préfère de loin faire travailler les producteurs locaux plutôt que de gaver les grandes entreprises ».

Maintenir une activité

Côté commerçants, on ne manque pas de saluer l’initiative portée par la ville de maintenir son marché. « On remercie monsieur le Maire de nous permettre de continuer à garder notre activité. Si le marché est fermé, on ne peut plus travailler et après on est obligés de jeter nos productions », exprime Sylvie Philippe, maraîchère sur Martot, tout en  soulignant le sérieux des Rolivalois à l’égard du respect des mesures sanitaires prises pour garantir la sécurité de tous. « Les règles sont très respectées ici, ce qui n’est pas le cas sur tous les marchés. Les gens ici respectent les gestes barrière et personne ne touche à rien. Au final, tout le monde est content de voir ce marché maintenu ».

Même son de cloche pour Gary Bret, le fromager local : « Tout est mis en œuvre afin que toutes les mesures sanitaires soient respectées. C’est rassurant pour notre sécurité et celle de nos clients ». Une pensée partagée par la trentaine de marchands présents ce jour-là sur le marché, ravis de pouvoir maintenir leur activité et de continuer à proposer un large panel de produits à destination des Rolivalois.

 

Marché de Val-de-Reuil

Tous les mercredis et vendredis sur la Place des 4 Saison de 11h00 à 18h30.

Les actus commerces à Val-de-Reuil

Un instant pour soi à côté de chez soi

Pose de vernis, extension d’ongles, soins… Installé sur la place des Quatre Saisons, le salon AS Beauty chouchoute les mains ...
Lire La Suite…

Zoom sur les restaurants rolivalois ouverts

À emporter ou en livraison, les restaurants rolivalois continuent à proposer un service “à domicile". Zoom sur les établissements ouverts ...
Lire La Suite…

Au plus près des commerçants !

Tout au long du mois de décembre, pour accompagner la réouverture des commerces et soutenir les restaurateurs restés fermés, la ...
Lire La Suite…

Tous vos commerçants disponibles sur vos smartphones (applis Google et Apple)

Les applis sur Google Play et l'App Store Google Play (Android) App Store (IoS) ...
Lire La Suite…

Des courses au pied de la porte

Pour protéger les Rolivalois de la COVID-19, la ville a mis en place un service exceptionnel de portage de courses ...
Lire La Suite…

Vos commerçants rolivalois en clic et collecte sur VDR e-market

En soutien aux commerçants rolivalois, la Ville a déployé une plateforme numérique pour permettre aux habitants de faire leur shopping ...
Lire La Suite…

L’emploi à Val-de-Reuil

En recherche d'emploi ?

L’emploi

La Ville de Val-de-Reuil a pour priorité la lutte pour l'emploi. De nombreuses actions sont mises en place, retrouvez ici ...
Lire La Suite…
candidature spontanée

Envoyer une candidature spontanée

Vous recherchez un stage ? Merci de postuler en suivant ce lien : https://www.valdereuil.fr/vous-recherchez-un-stage Vous souhaitez déposer une candidature spontanée ...
Lire La Suite…
Crée ta boîte

Rolivalois, crée ta boîte !

Vous êtes Rolivalois et voulez monter votre entreprise ? Avec Crée ta boîte, vous êtes guidés au fil de votre ...
Lire La Suite…

Des enfants et des parents conquis !

Les centres de loisirs ont accueilli plus de 150 enfants rolivalois par jour au cours des vacances de la Toussaint.

Profiter des vacances pour se détendre, se divertir mais aussi pour découvrir, partager et apprendre sur les richesses du monde qui nous entoure : tels étaient les objectifs des centres de loisirs de la Ville qui ont ouvert leurs portes ces deux dernières semaines à près de 150 enfants rolivalois par jour.

Sport, nature, environnement et bien-être !

Que ce soit aux centres de la Voie Blanche, du Pivollet ou encore de la Trésorerie, tous s’étaient accordés pour apporter un programme riche et varié autour de quatre mots-clés : sport, nature, environnement et bien-être. Au programme : sorties à vélo, balades en forêt ou au bord de l’eau pour découvrir la faune et la flore locales, découverte des animaux de la ferme avec Anymania, créations artistiques en tous genres avec de la sculpture, de la peinture, des créations d’œuvres originales avec du matériel de récupération pour sensibiliser à la préservation de l’environnement, piscine, lecture de contes, séances de cinéma et bien d’autres choses encore.

Un cocktail détonant qui n’a pas manqué de séduire les jeunes pousses rolivaloises en devenir. « C’est trop bien le centre car on fait plein d’activités et on voit plein de copains », confie avec le sourire Bilel, un enfant du centre de la Voie Blanche, qui cet après-midi-là découvrait les joies de l’escalade sous l’œil expert des éducateurs sportifs de la Ville (ETAPS). « On fait du sport, on découvre et on apprend à protéger la nature. Les animateurs sont trop gentils ! ». Même constat pour les enfants du centre du Pivollet et de la Trésorerie, qui de leur côté, avaient fabriqué ce jour-là un pot d’aromates en forme de hérisson et s’étaient adonnés aux joies de la cuisine.

Colonie au Zoo de la Flèche

En plus des accueils journaliers en centre de loisirs, le service jeunesse a également organisé, en partenariat avec « Planète Aventure », une colonie apprenante au zoo de la Flèche situé dans la Sarthe, pour une trentaine d’enfants âgés de 6 à 12 ans. L’occasion pour les enfants de la ville de d’admirer des animaux venus d’autres continents mais également de découvrir l’envers du décor en rencontrant les soigneurs et animateurs du zoo.

« C’est trop bien, j’ai découvert plein d’animaux comme des chimpanzés, des girafes, des guépards, des otaries et même des hippopotames et des rhinocéros. Et puis on fait plein d’activités sportives », confie Atilla, qui à l’image de ses camarades aura gravé, le temps d’un séjour, des souvenirs impérissables. Une joie partagée par les parents, tout de même impatients de retrouver leurs petits bouts de choux. « Ils m’appelaient, ils m’ont dit qu’ils ont fait du poney et ont donné à manger aux animaux. Je suis soulagée de les retrouver », confie Kaninda qui s’est rendue sur le quai de la gare samedi dernier pour récupérer ses deux fils Safir et Bobani et qui comme beaucoup de parents ce jour-là a salué et remercié le service jeunesse de la Ville pour cette super initiative.

Les actus jeunesse à Val-de-Reuil

Étudiants : Quelles aides pouvez-vous demander ?

À mesure que la fin de l’année scolaire approche, vient la question du financement des études supérieures. Soucieuse du bien-être ...
Lire La Suite…

ANIMATEUR SAISONNIER EN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS (H/F)

Cadre d'emploi Rattaché(e) au directeur (-trice) de structure, vous êtes chargé(e) d’assurer l’accueil, l’encadrement et la sécurité des publics (maternels, ...
Lire La Suite…

Apprendre en s’amusant !

Tout au long des vacances scolaires d’hiver, la cyberbase Isaac Asimov propose des ateliers d’initiation à la conception numérique en ...
Lire La Suite…

Un nettoyage renforcé

Dès le début de la crise sanitaire, la société rolivaloise ODS PROPRETE a dû faire face à quelques changements. Désinfection ...
Lire La Suite…

COMMUNIQUÉ : La Ville met en place une aide exceptionnelle de 250 euros par étudiant

Communiqué de la Ville de Val-de-Reuil Pour faire face aux conséquences de la crise sanitaire, la Ville met en place ...
Lire La Suite…

Pour Val-de-Reuil, l’éducation, à l’école, c’est une priorité. Avec le Département et le Rectorat, au collège, au lycée, c’est une corvée.

Communiqué de Marc-Antoine Jamet Maire de Val-de-Reuil Président de la commission des finances de la Région Normandie Pour Val-de-Reuil, l'éducation, ...
Lire La Suite…

AGENT DE SÉCURITÉ DES ÉCOLES (H/F)

La ville de Val-de-Reuil recrute dans le cadre d’un contrat à durée déterminée de 6 mois  de 11h/semaine un agent ...
Lire La Suite…

La Ludothèque prête ses jeux !

COVID-19 oblige, jouer entre amis dans une même pièce est déconseillé. Mais pas question de renoncer à la joie du ...
Lire La Suite…

Les porte-clés du bonheur !

Mary Babojian et Émeric Feuillolay, deux jeunes résidents du Foyer de Jeunes Travailleurs (FJT) de l’ESPAGES ont offert des porte-clés ...
Lire La Suite…

L’enfance et la Jeunesse à Val-de-Reuil

enfance, jeunesse, petite enfance - infos utiles

Inscriptions, tarifs, prix, paiements des services enfance & jeunesse

Inscrire son enfant en crèche, à l'école, dans un centre de loisirs, à la restauration scolaire, connaître les tarifs, payer, ...
Lire La Suite…
La maison de l'enfance

Crèches, Relais d’assistantes maternelles, la Parent’aise

Les adresses, les crèches, le relais d'assistantes maternelles, la maison de l'enfance, les infos utiles pour la petite enfance La ...
Lire La Suite…
Pour tous les jeunes rolivalois(es)

Centres de loisirs de 3 à 25 ans

Infos utiles sur les lieux d'accueil jeunesse qui reçoivent les jeunes âgés de 3 à 25 ans, dans 9 lieux, ...
Lire La Suite…
La cyberbase Isaac Asimov à Val de Reuil

La cyberbase

L’objet d’une cyber-base est d’initier, des débutants aux plus confirmés, aux technologies de l’information et de la communication (TIC), dans ...
Lire La Suite…
Les écoles à Val-de-Reuil

L’éducation et la formation

Chaque année, la ville consacre 10 % du budget municipal aux écoles. Rentrée scolaire : ce que les établissements scolaires ...
Lire La Suite…
menu de la cantine

Le menu des cantines

L'enfance et la jeunesse à Val-de-Reuil Nos actualités sur l'enfance et la jeunesse ...
Lire La Suite…

Marc-Antoine JAMET, Maire de Val-de-Reuil répond à vos questions le lundi 2 novembre à 18h30

Marc-Antoine JAMET, Maire de Val-de-Reuil s’adressera aux Rolivalois et répondra en direct à vos questions, le lundi 2 novembre à 18h30 sur la page Facebook de la Ville (@valdereuilinfo).
 
Envoyez-nous vos questions dès aujourd’hui sur : confinementnovembre@valdereuil.fr

Matthieu Bataille à la rencontre des judokas !

Mercredi dernier, plus d’une centaine de jeunes judokas se sont rendus au gymnase Léo Lagrange pour participer au stage organisé par le Judo club des 2 RIV en présence de Matthieu Bataille, triple médaillé de bronze mondial en 2007, 2008 et 2010.

Mercredi dernier, l’émotion était grande au sein du gymnase Léo Lagrange. Et pour cause : Matthieu Bataille, ancien judoka de renom, triple médaillé mondial en 2007, 2008 et 2010 et actuellement arbitre international, est venu rencontrer et entraîner de jeunes judokas en devenir à l’occasion d’un stage initié par le Judo club des 2 RIV. « Chaque année, nous organisons un stage ouvert à nos adhérents ainsi qu’aux clubs du département durant lequel nous invitons un champion de notre discipline. L’année dernière nous avions reçu Cécile Nowak », explique Éric Delannoy, le président du club rolivalois, à propos de ce rendez-vous qui s’inscrit comme l’un des temps forts depuis de nombreuses années dans la vie du club. « Ce stage a pour objectif de permettre à nos judokas et à ceux du département d’échanger, de partager des connaissances mais aussi de rencontrer des champions de notre discipline en chair et en os », poursuit le président, faisant part de cette journée organisée en deux temps. « La matinée est ouverte aux clubs du département et l’après-midi est réservé à nos adhérents et aux élèves de nos entraîneurs ». Une démarche qui n’a pas manqué de séduire, puisque le Judo club des 2 RIV a accueilli plus de 60 judokas issus de 15 clubs du Département le matin et 63 jeunes issus des clubs des 2 RIV, d’Autheuil-Authouillet, de l’US Lyre et de Petit-Couronne l’après-midi.

Technique de « La Bataillette »

Sur le tatami, les sourires pouvaient se lire sur l’ensemble des visages. « C’est vraiment une très bonne idée. Grâce au club, tous les ans, on rencontre des champions de notre discipline et c’est toujours très impressionnant », évoque avec une joie non dissimulée Enzo Boniteau, un jeune du club des 2 RIV. « On apprend de nouvelles techniques, on revoit celles abordées en club et puis ce stage permet aussi de rencontrer d’autres compétiteurs, de sympathiser avec eux et de partager ensemble notre passion pour le judo ». Un sentiment partagé par l’ensemble des jeunes mais aussi par Matthieu Bataille, ravi d’avoir pu encadrer les jeunes pousses de la journée. « L’objectif est de leur apporter mon expérience d’athlète de haut niveau. Je suis venu partager ma passion pour le judo et leur montrer mes techniques favorites. Je réponds aussi à leurs questions au sujet de mon parcours et de ma carrière. C’est vraiment un moment d’échanges. Le but est de rendre ce que le judo m’a donné ». L’ancien membre de l’équipe de France a par ailleurs profité de cette occasion pour leur enseigner la « Bataillette », une technique qu’il a développé et qui lui a permis à de nombreuses reprises de sortir victorieux de ses combats, dont notamment celui qui l’opposait au Brésilien Daniel Hernandez lors des championnats du monde de 2007 à Rio de Janeiro, remportant ainsi la médaille de bronze.

Arbitre aux Jeux Olympiques de Tokyo et de Paris 2024

Aujourd’hui reconverti dans l’arbitrage, Matthieu Bataille devait officier aux Jeux Olympiques de Tokyo l’été dernier, malheureusement reportés en raison de la crise sanitaire. « C’est tombé à l’eau à cause du Covid. Nous sommes une quinzaine d’arbitres dans le monde donc les places sont chères. J’espère que je ferai toujours partie de la liste des sélectionnés l’an prochain », conclut Matthieu Bataille qui espère également faire partie des arbitres retenus pour œuvrer aux J.O. de Paris 2024.

Les actus sportives à Val-de-Reuil

Du sport à portée de main

S’entretenir, transpirer et se défouler est possible même sans salle de sport ! Sur les 15 000 Rolivalois, 4 000 sont ...
Lire La Suite…

Semaine Olympique et Paralympique : Emilie Gomis à la rencontre des élèves de l’école Pivollet

Que représentent les Jeux Olympiques dans la tête d’un enfant de maternelle ? Et les para-sports pour un collégien ? Pour mobiliser ...
Lire La Suite…

Léo Lagrange, un bijou architectural au coeur de Val-de-Reuil

Depuis janvier 2020, le nouveau gymnase Léo Lagrange prend forme. Plus grand, plus fonctionnel, mieux intégré dans son environnement, il ...
Lire La Suite…

Cérémonie des vœux 2021 de Marc-Antoine Jamet et de la municipalité

Pour une année belle et meilleure à Val-de-Reuil Cérémonie des vœux 2021 de Marc-Antoine Jamet et de la municipalité ...
Lire La Suite…

Les exploits de Saby et Arthur !

Saby Chevalme et Arthur Bellitto ont brillé aux derniers championnats de France d’athlétisme qui se déroulaient du 15 au 18 ...
Lire La Suite…

La Mission Locale rolivaloise a remporté le cyclo-challenge !

Le tour des Missions Locales Normandes a été remporté par Val-de-Reuil ! Après deux semaines de pédalage, de joie et ...
Lire La Suite…

Le VRASAD investit le cœur de ville !

Samedi 26 septembre prochain, le VRASAD organise, de 14h00 à 16h00, un après-midi sportif et culturel ouvert à tous au niveau ...
Lire La Suite…

Le bien-être à portée de main !

Adnan Tammar, un jeune auto-entrepreneur Rolivalois a lancé, au début de l'été, son activité de coaching sportif : Tammarfit Le ...
Lire La Suite…

Au Rendez-vous des clubs

Communiqué de la Ville de Val-de-Reuil Dimanche 20 septembre, Stade Jesse Owens, pour s’inscrire et pratiquer une discipline à Val-de-Reuil, ...
Lire La Suite…

 

Les sports à Val-de-Reuil

Le sport à Val-de-Reuil

Les sports

Le sport fait partie de l’ADN, de l’identité, des passions de Val-de-Reuil. Il y a grandi à l’ombre de clubs ...
Lire La Suite…
Réserver un accès à la piscine

La piscine

La piscine sera accessible au public à compter de lundi 8 Mars. Seul le grand bassin avec le toit ouvert ...
Lire La Suite…
à Val de Reuil des activités sportives pour tous les goûts et à tout âge

Les activités sportives à Val de Reuil

De nombreuses activités sportives sont proposées par le services des sports de Val-de-Reuil ainsi que par plus de 50 associations ...
Lire La Suite…
Sport santé sur ordonnance

Sport Santé sur ordonnance

Depuis le 1er juin 2017, la Ville de Val-de-Reuil, est engagée dans le dispositif « Sport sur Ordonnance ». A ...
Lire La Suite…
Le stade couvert Jesse Owens en configuration de meeting international

Stade couvert Jesse Owens

Jesse Owens reçoit régulièrement des manifestations diverses (meetings sportifs, colloques, conférences, repas et spectacles). Citons pêle-mêle : le Forum des ...
Lire La Suite…

Déclaration de Marc-Antoine JAMET, Maire de Val-de-Reuil

« Après une réunion de préparation mardi dernier avec les chefs de service de la Mairie, puis avec le Directeur Général des Services tôt ce matin, et les derniers arbitrages, samedi prochain, avec le conseil municipal, des mesures seront prises par la Ville pour accompagner le confinement décidé par le chef de l’Etat. Je m’adresserai aux Rolivalois lundi 2 novembre en début de soirée en direct sur la page Facebook de la Ville ».

RE-CONFINEMENT – CONDITIONS D’OUVERTURE DU MARCHÉ

Suite aux premières annonces du Président de la République, les marchés des mercredis et des vendredis seront réservés à la vente alimentaire. Ils seront maintenus sur la Place des 4 saisons aux horaires d’ouverture habituels (11h00 – 18h30). Un protocole sanitaire renforcé et des règles strictes de distanciation physique y seront appliqués :  

  • Seuls les marchands alimentaires seront autorisés à s’installer et à vendre leurs produits.
  • Une distance minimum de 5 mètres séparera chaque étal.
  • Le port du masque sera strictement obligatoire.
  • Les usagers devront utiliser la borne de distribution de gel hydro-alcoolique mise à disposition à l’entrée du marché.
  • Une entrée et une sortie uniques seront matérialisées. Un sens de circulation sera imposé aux clients.
  • Des barrières Vauban seront installées le long des étals. Les commandes devront être passées aux marchands derrière ces barrières. La manipulation des fruits et légumes par les clients est interdite.

Prendre le temps d’apprendre !

L’association Réseaux d’Échanges Réciproques de Savoirs (RERS) et le service jeunesse de la Ville ont mis en place des temps de soutien scolaire à l’intention des enfants et des jeunes Rolivalois durant la période des vacances scolaires.

Profiter des vacances pour se reposer mais aussi pour ouvrir ses cahiers et ses manuels scolaires afin de rattraper son retard ou bien prendre un peu d’avance, telle est la volonté de certains enfants et jeunes Rolivalois qui se sont rendus chaque matin, la semaine passée, dans les locaux du RERS et ceux du service jeunesse afin de participer à des temps de soutien scolaire. C’est une démarche que propose régulièrement le RERS depuis de nombreuses années, épaulé depuis peu par le service jeunesse dans le cadre des vacances apprenantes.

Accompagner les enfants

« A chaque période de vacances scolaires, nous organisons des sessions de soutien ouvertes à tous les enfants issus des classes de CP jusqu’à la 3e », explique Catherine Levasseur, une bénévole du RERS, soulignant l’accompagnement au quotidien du RERS à l’égard des jeunes pousses rolivaloises. « Nous menons cette action tous les mercredis après-midi durant la période scolaire. En ce sens, il nous paraissait important de poursuivre notre action pendant les vacances afin d’assurer une continuité dans notre démarche. Transmettre le savoir, c’est ce qu’il y a de plus beau. Nous ne sommes pas là pour juger, bien au contraire, notre démarche s’inscrit dans la bienveillance ». Dans le même temps, le service jeunesse a, quant à lui, accueilli des jeunes de la 6e à la terminale. « Au vu du contexte actuel, il nous paraissait important de mettre en place ce genre d’actions », souligne Hawa, l’animatrice en charge de ces temps de soutien. « Je cible leurs difficultés et j’essaye de mettre en place des exercices adaptés à leurs besoins. Ici, on prend le temps d’apprendre dans la joie et la bonne humeur ».

« Plus calme que l’école »

Un état d’esprit qui ne manque pas de séduire les enfants accueillis. « J’aime bien venir au RERS, car on a le temps d’apprendre. C’est plus calme et les dames prennent le temps de nous accompagner dans nos devoirs », explique Dounia, une jeune rolivaloise qui a troqué ses matinées de vacances pour apprendre et se remettre à niveau. A quelques pas de là, dans l’enceinte de l’école Pivollet, les jeunes accueillis par le service jeunesse partagent ce même plaisir. « Je viens ici tous les matins car l’ambiance est calme et conviviale. C’est idéal pour travailler sans se presser ou se forcer », confie Safia, une jeune rolivaloise soulignant son envie de vouloir sortir ses cahiers et ses crayons pendant les vacances. « J’en profite pour faire des exercices le matin et le reste de la journée pour m’amuser et voir mes amies. Cela me permet de revoir des notions que je n’avais pas forcément appris ou compris au collège mais aussi pour prendre un peu d’avance sur les cours à venir ».

Les actus jeunesse à Val-de-Reuil

Étudiants : Quelles aides pouvez-vous demander ?

À mesure que la fin de l’année scolaire approche, vient la question du financement des études supérieures. Soucieuse du bien-être ...
Lire La Suite…

ANIMATEUR SAISONNIER EN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS (H/F)

Cadre d'emploi Rattaché(e) au directeur (-trice) de structure, vous êtes chargé(e) d’assurer l’accueil, l’encadrement et la sécurité des publics (maternels, ...
Lire La Suite…

Apprendre en s’amusant !

Tout au long des vacances scolaires d’hiver, la cyberbase Isaac Asimov propose des ateliers d’initiation à la conception numérique en ...
Lire La Suite…

Un nettoyage renforcé

Dès le début de la crise sanitaire, la société rolivaloise ODS PROPRETE a dû faire face à quelques changements. Désinfection ...
Lire La Suite…

COMMUNIQUÉ : La Ville met en place une aide exceptionnelle de 250 euros par étudiant

Communiqué de la Ville de Val-de-Reuil Pour faire face aux conséquences de la crise sanitaire, la Ville met en place ...
Lire La Suite…

Pour Val-de-Reuil, l’éducation, à l’école, c’est une priorité. Avec le Département et le Rectorat, au collège, au lycée, c’est une corvée.

Communiqué de Marc-Antoine Jamet Maire de Val-de-Reuil Président de la commission des finances de la Région Normandie Pour Val-de-Reuil, l'éducation, ...
Lire La Suite…

AGENT DE SÉCURITÉ DES ÉCOLES (H/F)

La ville de Val-de-Reuil recrute dans le cadre d’un contrat à durée déterminée de 6 mois  de 11h/semaine un agent ...
Lire La Suite…

La Ludothèque prête ses jeux !

COVID-19 oblige, jouer entre amis dans une même pièce est déconseillé. Mais pas question de renoncer à la joie du ...
Lire La Suite…

Les porte-clés du bonheur !

Mary Babojian et Émeric Feuillolay, deux jeunes résidents du Foyer de Jeunes Travailleurs (FJT) de l’ESPAGES ont offert des porte-clés ...
Lire La Suite…

L’enfance et la Jeunesse à Val-de-Reuil

enfance, jeunesse, petite enfance - infos utiles

Inscriptions, tarifs, prix, paiements des services enfance & jeunesse

Inscrire son enfant en crèche, à l'école, dans un centre de loisirs, à la restauration scolaire, connaître les tarifs, payer, ...
Lire La Suite…
La maison de l'enfance

Crèches, Relais d’assistantes maternelles, la Parent’aise

Les adresses, les crèches, le relais d'assistantes maternelles, la maison de l'enfance, les infos utiles pour la petite enfance La ...
Lire La Suite…
Pour tous les jeunes rolivalois(es)

Centres de loisirs de 3 à 25 ans

Infos utiles sur les lieux d'accueil jeunesse qui reçoivent les jeunes âgés de 3 à 25 ans, dans 9 lieux, ...
Lire La Suite…
La cyberbase Isaac Asimov à Val de Reuil

La cyberbase

L’objet d’une cyber-base est d’initier, des débutants aux plus confirmés, aux technologies de l’information et de la communication (TIC), dans ...
Lire La Suite…
Les écoles à Val-de-Reuil

L’éducation et la formation

Chaque année, la ville consacre 10 % du budget municipal aux écoles. Rentrée scolaire : ce que les établissements scolaires ...
Lire La Suite…
menu de la cantine

Le menu des cantines

L'enfance et la jeunesse à Val-de-Reuil Nos actualités sur l'enfance et la jeunesse ...
Lire La Suite…

Halloween s’invite à la médiathèque !

La médiathèque Le Corbusier propose à tous les enfants de plonger dans l’univers d’Halloween, mercredi 28 octobre 2020, à partir de 15h00.

Alors que le mois d’octobre touche à sa fin, la médiathèque Le Corbusier propose à tous les enfants de venir célébrer Halloween, le mercredi 28 octobre 2020. Au programme, l’équipe de la médiathèque vous invite à plonger au cœur de cette fête celtique avec à 15h00 : lecture de contes (à partir de 3 ans, gratuit et sans réservation) suivie à 15h30 d’un atelier de fabrication de chauve-souris (à partir de 5 ans, gratuit sur réservation au 02 32 59 31 36). A cette occasion, la salle d’étude sera spécialement réaménagée et décorée pour accueillir avec classe les petites sorcières, squelettes et autres personnages fantastiques imaginés par les enfants souhaitant participer. L’après-midi se terminera avec la mise en place d’un grand goûter dans lequel les bonbons et autres confiseries seront légions. De quoi rassasier les ventres des monstres les plus gourmands ! Pour participer, une seule consigne : venir dans son plus beau costume d’Halloween !

Plus de renseignements au 02 32 59 31 36

Tous en selle avec la Mission locale de Val-de-Reuil !

A l’occasion de la 5ème édition « de la Semaine Nationale des Missions Locales », qui se déroulera du lundi 12 au mercredi 21 octobre 2020, La mission locale de Val-de-Reuil invite le plus grand nombre à participer à un cyclo-challenge.

Comme chaque année maintenant depuis 2016, les 440 Missions Locales de France se mobilisent dans le cadre de « La semaine Nationale des Missions Locales », une semaine d’information et d’action exceptionnelle dont le but est de faire connaître et identifier ces dernières par les 16-25 ans comme un service public de proximité leur étant exclusivement dédié, pour les accompagner vers l’autonomie et l’emploi. A cet effet, plus de 700 événements sont ainsi organisés dans toute la France. « Le fil rouge de cette année choisi par les Missions Locales est l’éco-responsabilité, sujet fondamental et urgent qui permet aux jeunes de s’inscrire dans l’avenir, et prenant d’autant plus de sens dans un contexte de réflexions profondes sur la construction d’un monde post-Covid plus vertueux et inclusif », explique Joëlle Lefrançois, la directrice adjointe de la mission locale rolivaloise à l’égard de cette 5ème édition, qui se déroulera du lundi 12 au mercredi 21 octobre prochains. « Nous souhaitons montrer que Les Missions Locales soient identifiées comme actrices à part entière de la phase de transition que nous vivons. C’est pourquoi, nous organisons des événements mettant en valeur nos actions entreprises en matière écologique, environnementale, ou plus largement écoresponsable ».

Cyclo challenge

C’est en ce sens que la mission locale de Val-de-Reuil et 13 autres Missions Locales de Normandie ont fait le choix de proposer la même action : « Tous en selle avec les Missions Locales ». Un challenge sportif aux teintes écologiques. « Les Missions Locales participantes équipées d’un vélo d’appartement inviteront les jeunes, connus ou non de la ML, leurs salariés ainsi que leurs partenaires, leurs parrains et marraines à venir engranger des kilomètres, le tout dans une ambiance « Tour de France », précise-t-elle détaillant le principe de fonctionnement. « Chaque jour durant cette période (hors week-end), un classement provisoire des kilomètres cumulés sera publié sur les réseaux sociaux des Missions Locales de Normandie. A la fin de la semaine, les 2 Missions Locales arrivées en tête permettront de faire gagner à 2 jeunes participants du challenge, via un tirage au sort, un bon cadeau d’une valeur de 300€ dans une enseigne de sport pour l’acquisition d’un vélo. Le vélo d’appartement utilisé fera quant à lui l’objet d’un don à une maison de retraite, un EHPAD ou encore une association locale ».

EPHAD de Pont-de-l’Arche

A ce titre, la Mission Locale a déjà choisi de remettre ce dernier à l’EHPAD de Pont de l’Arche. « C’est un établissement avec lequel nous travaillons régulièrement soit dans le cadre de mise en situation professionnelle pour découvrir les métiers de soins en EHPAD, soit pour placer des jeunes dans le cadre des contrats aidés », conclue Joëlle Lefrançois qui compte bien avec son équipe et la participation du plus grand nombre remporté le défi engagé entre les 14 Missions locales de Normandie.

Pour participer, rendez-vous au siège de la Mission Locale, 4 rue septentrion à Val de Reuil sur les horaires d’ouverture :

  • Du lundi au vendredi : de 9h00 à 17h00
  • Le samedi 17 octobre : de 10h30 à 15h30

Plus de renseignement au 02 32 59 76 90

Cap sur le Zoo de la Flèche

La Ville de Val-de-Reuil en partenariat avec Planète Aventure organise une colonie apprenante au zoo de la Flèche (Sarthe) du 25 au 31 octobre 2020 ouverte aux enfants âgés de 6 à 12 ans.

Alors que les vacances de la Toussaint arrivent à grands pas, la Ville de Val-de-Reuil s’organise comme à son habitude pour proposer aux enfants et aux jeunes de la ville et de ses alentours des vacances inoubliables. Ainsi, pour ces vacances automnales, le service jeunesse, en partenariat avec l’organisme Planète Aventure, offre la possibilité à 20 jeunes âgés de 6 à 12 ans de passer une partie de leurs vacances au cœur de la faune sauvage au sein du Zoo de la Flèche situé dans la Sarthe, l’un des plus beaux parcs animaliers d’Europe. Un voyage qui se promet d’être chargé d’émotions, de couleurs et dans lequel les enfants encadrés par les animateurs de la Ville pourront se rapprocher au plus près des animaux et de leurs soigneurs.

De nombreuses activités

En effet, pendant trois jours entiers, les enfants pourront assister aux goûters des animaux et aux animations du parc, participer à un jeu de piste d’aventuriers mais aussi faire la rencontre du personnel, des animateurs, des soigneurs du zoo et tout apprendre du fonctionnement d’un parc animalier et des animaux qu’il abrite. Autour de ces temps forts, les enfants auront également le loisir de découvrir l’équitation, de participer à des activités sur le thème de la nature avec des jeux d’orientation et de construction ou encore de pratiquer des sports de plein-air comme le disc golf (jeu basé sur les règles du golf et joué avec des disques volants). L’occasion rêvée pour les jeunes amoureux de la nature de passer des vacances uniques et extraordinaires.

Inscription en mairie au guichet famille (tarif en fonction du coefficient familial).

Renseignements : 02 32 09 51 51.

Les actus jeunesse à Val-de-Reuil

Étudiants : Quelles aides pouvez-vous demander ?

À mesure que la fin de l’année scolaire approche, vient la question du financement des études supérieures. Soucieuse du bien-être ...
Lire La Suite…

ANIMATEUR SAISONNIER EN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS (H/F)

Cadre d'emploi Rattaché(e) au directeur (-trice) de structure, vous êtes chargé(e) d’assurer l’accueil, l’encadrement et la sécurité des publics (maternels, ...
Lire La Suite…

Apprendre en s’amusant !

Tout au long des vacances scolaires d’hiver, la cyberbase Isaac Asimov propose des ateliers d’initiation à la conception numérique en ...
Lire La Suite…

Un nettoyage renforcé

Dès le début de la crise sanitaire, la société rolivaloise ODS PROPRETE a dû faire face à quelques changements. Désinfection ...
Lire La Suite…

COMMUNIQUÉ : La Ville met en place une aide exceptionnelle de 250 euros par étudiant

Communiqué de la Ville de Val-de-Reuil Pour faire face aux conséquences de la crise sanitaire, la Ville met en place ...
Lire La Suite…

Pour Val-de-Reuil, l’éducation, à l’école, c’est une priorité. Avec le Département et le Rectorat, au collège, au lycée, c’est une corvée.

Communiqué de Marc-Antoine Jamet Maire de Val-de-Reuil Président de la commission des finances de la Région Normandie Pour Val-de-Reuil, l'éducation, ...
Lire La Suite…

AGENT DE SÉCURITÉ DES ÉCOLES (H/F)

La ville de Val-de-Reuil recrute dans le cadre d’un contrat à durée déterminée de 6 mois  de 11h/semaine un agent ...
Lire La Suite…

La Ludothèque prête ses jeux !

COVID-19 oblige, jouer entre amis dans une même pièce est déconseillé. Mais pas question de renoncer à la joie du ...
Lire La Suite…

Les porte-clés du bonheur !

Mary Babojian et Émeric Feuillolay, deux jeunes résidents du Foyer de Jeunes Travailleurs (FJT) de l’ESPAGES ont offert des porte-clés ...
Lire La Suite…

L’enfance et la Jeunesse à Val-de-Reuil

enfance, jeunesse, petite enfance - infos utiles

Inscriptions, tarifs, prix, paiements des services enfance & jeunesse

Inscrire son enfant en crèche, à l'école, dans un centre de loisirs, à la restauration scolaire, connaître les tarifs, payer, ...
Lire La Suite…
La maison de l'enfance

Crèches, Relais d’assistantes maternelles, la Parent’aise

Les adresses, les crèches, le relais d'assistantes maternelles, la maison de l'enfance, les infos utiles pour la petite enfance La ...
Lire La Suite…
Pour tous les jeunes rolivalois(es)

Centres de loisirs de 3 à 25 ans

Infos utiles sur les lieux d'accueil jeunesse qui reçoivent les jeunes âgés de 3 à 25 ans, dans 9 lieux, ...
Lire La Suite…
La cyberbase Isaac Asimov à Val de Reuil

La cyberbase

L’objet d’une cyber-base est d’initier, des débutants aux plus confirmés, aux technologies de l’information et de la communication (TIC), dans ...
Lire La Suite…
Les écoles à Val-de-Reuil

L’éducation et la formation

Chaque année, la ville consacre 10 % du budget municipal aux écoles. Rentrée scolaire : ce que les établissements scolaires ...
Lire La Suite…
menu de la cantine

Le menu des cantines

L'enfance et la jeunesse à Val-de-Reuil Nos actualités sur l'enfance et la jeunesse ...
Lire La Suite…

RESPONSABLE D’ACCUEIL COLLECTIF ÉDUCATIF DE MINEURS (H/F)

Cadre d’emploi :

Positionné(e) dans l’organigramme de la Direction Enfance Jeunesse Éducation (DEJE), rattaché(e) au chef de service Péri/Extrascolaire (N+2) et placé(e) sous la responsabilité hiérarchique directe du responsable multi- sites de 3 Accueils collectifs éducatifs de mineurs (ACEM) primaires, l’agent doit garantir la sécurité physique et morale des enfants accueillis, la mise en œuvre du projet éducatif et le bon fonctionnement d’un établissement dit Centre de loisirs en termes de gestion administrative, matérielle et financière.

Qualités et compétences requises

Disposant d’une expérience significative dans le domaine de l’enfance jeunesse éducation, l’agent justifie d’une formation supérieure – titulaire d’un DEJEPS, de tout autre diplôme professionnel BPJEPS, BEES,… du PSC1 et de diverses qualifications BAFD, SB,…

  • Savoirs : connaissances des pratiques réglementaires et comptables ; très bonne expression écrite et orale ; connaissance des réseaux EJE et politiques territoriales ;
  • Savoir-faire : expérience administrative et financière ; clarté de l’expression et qualités relationnelles ; maitrise des outils bureautiques (Word, Excel et messagerie) et des logiciels de gestion ; aptitudes au développement d’outils de gestion (tableau de bord, suivi d’activités, évaluations) ; capacité à planifier, à fédérer et à animer (réseaux et réunions) ; capacité à animer une démarche transversale ; polyvalence ;
  • Savoir-être : aisance relationnelle ; capacités à communiquer (écoute, compréhension et expression), à restituer les informations et rendre compte (notes, bilans,…), à conseiller, à transmettre ; sens des valeurs et des responsabilités (respect des procédures, consignes et délais) ; sens de l’accueil, de l’organisation, des initiatives concertées et du travail soigné (en équipe et en transversalité); participation constructive à l’amélioration de la performance (changements individuel et organisationnel) ; dynamisme, autonomie, rigueur, anticipation, réactivité, efficacité, ouverture d’esprit, innovation et adaptabilité (aux nouvelles tâches et techniques, à la modernisation des fonctions,…).

Conditions d’exercice

  • Travail à temps complet du lundi au vendredi, et exceptionnellement les autres jours dans le cadre d’événements – présence attendue à certaines réunions pouvant se tenir en fin de journée ;
  • Assure la suppléance ou l’intérim en cas d’absence ou d’empêchement des animateurs, sur des temps définis tels que l’accueil périscolaire ou des vacances scolaires ;
  • Déplacements quotidiens fréquents sur le territoire local – Permis B et vélo appréciés.

Consulter l’offre

Merci d’adresser votre candidature d’ici le 15/10/2020

(lettre de motivation + curriculum vitae) par courrier à l’attention de :
M. le Maire
Mairie de Val-de-Reuil
70, rue Grande
BP 604
27106 – VAL-DE-REUIL CEDEX
Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Madame Elodie BARBEY, Directrice des RH, par téléphone : 02.32.09.51.63 ou par courriel : ebarbey@valdereuil.fr.

Pour postuler par courriel

Recrutement RESPONSABLE D’ACCUEIL COLLECTIF ÉDUCATIF DE MINEURS (H/F) - 5 Octobre 2020 (1)

Positionné(e) dans l’organigramme de la Direction Enfance Jeunesse Éducation (DEJE), rattaché(e) au chef de service Péri/Extrascolaire (N+2) et placé(e) sous la responsabilité hiérarchique directe du responsable multi- sites de 3 Accueils collectifs éducatifs de mineurs (ACEM) primaires, l’agent doit garantir la sécurité physique et morale des enfants accueillis, la mise en œuvre du projet éducatif et le bon fonctionnement d’un établissement dit Centre de loisirs en termes de gestion administrative, matérielle et financière.
  • Hidden
  • Non obligatoire
  • Déposer les fichiers ici ou
    Max. file size: 128 MB.
      Insérez ici les fichiers

    La jeunesse à Val-de-Reuil

    enfance, jeunesse, petite enfance - infos utiles

    Inscriptions, tarifs, prix, paiements des services enfance & jeunesse

    Inscrire son enfant en crèche, à l'école, dans un centre de loisirs, à la restauration scolaire, connaître les tarifs, payer, ...
    Lire La Suite…
    La maison de l'enfance

    Crèches, Relais d’assistantes maternelles, la Parent’aise

    Les adresses, les crèches, le relais d'assistantes maternelles, la maison de l'enfance, les infos utiles pour la petite enfance La ...
    Lire La Suite…
    Pour tous les jeunes rolivalois(es)

    Centres de loisirs de 3 à 25 ans

    Infos utiles sur les lieux d'accueil jeunesse qui reçoivent les jeunes âgés de 3 à 25 ans, dans 9 lieux, ...
    Lire La Suite…
    La cyberbase Isaac Asimov à Val de Reuil

    La cyberbase

    L’objet d’une cyber-base est d’initier, des débutants aux plus confirmés, aux technologies de l’information et de la communication (TIC), dans ...
    Lire La Suite…
    Les écoles à Val-de-Reuil

    L’éducation et la formation

    Chaque année, la ville consacre 10 % du budget municipal aux écoles. Rentrée scolaire : ce que les établissements scolaires ...
    Lire La Suite…
    menu de la cantine

    Le menu des cantines

    L'enfance et la jeunesse à Val-de-Reuil Nos actualités sur l'enfance et la jeunesse ...
    Lire La Suite…

    Pour aller plus loin dans l’accompagnement au retour à l’emploi

    Mercredi dernier, le Crédit Agricole de Pont-de-l’Arche a remis un chèque d’une valeur de 1600 euros à la Ressourcerie rolivaloise de l’association L’Abri.

    Mercredi dernier, Sophie Plouhinec, la directrice du Crédit Agricole de Pont-de-L’Arche, accompagnée des administrateurs de la caisse locale de Pont-de-l’Arche et de leur président Philippe Gallet, s’est rendue à la Ressourcerie de Val-de-Reuil pour remettre un chèque d’une valeur de 1600 euros aux membres de l’association L’Abri, propriétaire de cette enseigne reine du développement durable et dans laquelle se mêlent l’écologie, la solidarité et l’insertion en parfaite harmonie. « Le Crédit Agricole vient en aide chaque année à plusieurs associations du territoire. C’est une valeur inscrite dans les gènes de notre banque », explique Philippe Gallet, le président de la caisse locale de Pont-de-l’Arche, soulignant leurs raisons d’accompagner cette année l’association L’Abri. « Nous avons été séduits par leur démarche qui s’inscrit dans l’air du temps : le besoin d’éviter les déchets, de recycler, de remettre les gens dans le travail. C’est vraiment quelque chose qui nous a touchés », poursuit-il en faisant part d’un vote à 100% favorable par le conseil d’administration pour cette association fervente défenseuse du développement durable.

    Un équipement numérique à disposition des salariés

    Un sacré coup de pouce pour Philippe Tessier, président de l’association L’Abri, qui n’a pas manqué de remercier chaleureusement le Crédit Agricole à l’égard de ce don qui a permis le financement de deux ordinateurs et deux imprimantes destinés à l’usage des salariés de la Ressourcerie de Val-de-Reuil. « Cet équipement nous permet d’une partde lutter contre la fracture numérique, mais aussi de permettre à nos salariés en contrat déterminé d’insertion d’avoir à disposition un équipement numérique leur permettant de faire leurs démarches directement à la Ressourcerie comme l’actualisation Pôle emploi, ou bien CAF, leur recherche d’emploi ou encore de leur permettre de suivre leurs cours de code à distance que ce soit sur leur temps de travail et de repos », précise Christophe Thiessé, le coordinateur des différentes Ressourceries de l’Abri, rappelant l’objectif poursuivi par son association en matière d’insertion. « Notre but est de lever les freins et d’amener nos salariés vers un emploi pérenne le plus rapidement possible dans un délai de deux ans. En ce sens, nous travaillons à la fois sur la mobilité, les compétences, les savoir-faire et le savoir-être pour permettre à ces personnes de pouvoir postuler ensuite dans une entreprise traditionnelle ».

    INAUGURATION DU PREMIER POULAILLER PARTAGE DE VAL-DE-REUIL

    C’est avec un plaisir non dissimulé que le conseil municipal et l’association Les Poulettes Rolivaloises vous invitent, ce samedi 3 octobre à 12h00, au niveau des jardins maraîchers de l’éco-quartier des Noés pour l’inauguration du premier poulailler partagé de Val-de-Reuil !

    L’actu de l’environnement à Val-de-Reuil

    L’EPIDE aux petits soins de la base ornithologique de la grande Noé

    Mercredi dernier, sept jeunes volontaires de l’EPIDE (Établissement Pour l’Insertion Dans l’Emploi) ont procédé à des travaux d’entretien de la ...
    Lire La Suite…

    Les clés de la réduction énergétique

    Le foyer Stéphanais, en partenariat avec GRDF et l’association Soliha, propose une journée de sensibilisation autour de la réduction énergétique, ...
    Lire La Suite…

    Un poulailler partagé au sein de l’éco-quartier des Noés !

    L’association Les Poulettes Rolivaloises lance ce week-end, samedi 12 et dimanche 13 septembre, des chantiers participatifs pour la construction de ...
    Lire La Suite…

    Jardins de Neustrie : des légumes bio vendus directement à la ferme !

    A compter du 11 septembre, chaque vendredi après-midi et samedi matin, les Jardins de Neustrie proposent une vente de leurs ...
    Lire La Suite…

    Anymania ouvre ses portes !

    Située au cœur de la ville, Anymania, la ferme pédagogique, écologique et solidaire a ouvert ses portes, ce lundi, au ...
    Lire La Suite…
    rejoignez-nous

    RESPONSABLE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE (H/F)

    Cadre d'emploi : Ingénieur territorial / Attaché territorial Les candidatures seront closes le 15 Septembre 2020 Enjeux et Missions Sous ...
    Lire La Suite…

    L’environnement à Val-de-Reuil
    L’écoquartier des Noés vient de remporter un nouveau prix national : le « Grand Prix Ville Durable » du concours Green Solutions Awards 2017. La distinction la plus élevée pour la France

    L’environnement

    Val-de-Reuil est une ville construite à la campagne. On n’y plante pas que des entreprises et des logements. Des parcs ...
    Lire La Suite…
    Grand prix des villes durables 2017

    Le logement

    L’écoquartier des Noés n’en finit pas de séduire ! A tel point que le premier écoquartier labellisé en Normandie est ...
    Lire La Suite…
    urbanisme

    Le Plan local d’urbanisme

    Vous voulez construire à Val-de-Reuil ? Vous trouverez dans cette rubrique les informations et documents nécessaires à vos démarches. LE ...
    Lire La Suite…

    ANNULATION DES REPRÉSENTATIONS DE TANNHAUSER : LA VILLE DE VAL-DE-REUIL, AVEC L’OPÉRA ROUEN NORMANDIE, VOUS INVITE SAMEDI 3 OCTOBRE À 18H00, AU THÉÂTRE DE L’ARSENAL, À LA REDIFFUSION GRATUITE ET SUR GRAND ÉCRAN DE MME BUTTERFLY, LE CÉLÈBRE OPÉRA DE GIACOMO PUCCINI

    LA VILLE DE VAL-DE-REUIL, AVEC L’OPÉRA ROUEN NORMANDIE, VOUS INVITE SAMEDI 3 OCTOBRE À 18H00, AU THÉÂTRE DE L’ARSENAL, À LA REDIFFUSION GRATUITE ET SUR GRAND ÉCRAN DE MME BUTTERFLY, LE CÉLÈBRE OPÉRA DE GIACOMO PUCCINI

    Suite à la découverte d’un cas positif asymptomatique parmi les solistes de la production de l’Opéra Tannhauser, l’Opéra de Rouen Normandie a immédiatement appliqué une période d’isolement pour ne pas risquer de créer un foyer de contagion parmi ses équipes.

    Des tests complémentaires ont été réalisés en début de semaine et ont fait apparaitre un nouveau cas positif également asymptomatique. Les conditions sanitaires nécessaires pour garantir un cadre sécurisé pour les artistes et les équipes ne sont donc plus réunies à ce jour.

    Dans ce contexte, la Direction de l’Opéra de Rouen Normandie, en application du protocole sanitaire en vigueur et du principe de précaution, a été contrainte d’annuler les représentations prévues mercredi 30 septembre et samedi 3 octobre ainsi que la retransmission en direct du spectacle dans plus de 10 communes de la Région Normandie.

    Sur la proposition de l’Opéra Rouen Normandie, en soutien aux équipes artistiques mobilisées depuis plusieurs semaines dans la préparation de l’Opéra Tannhauser et afin de conserver une offre de très grande qualité à destination du public, la municipalité a souhaité maintenir une diffusion gratuite et sur grand écran d’un chef d’œuvre de l’art lyrique.

    Présenté pour la première fois le 17 février 1904 à la Scala de Milan, la Ville vous invite à assister ce samedi 3 octobre à 18h00 au Théâtre de l’Arsenal, dans des conditions de retransmission parfaitement identiques à celles prévues pour l’œuvre de Richard Wagner, à la rediffusion de Madame Butterfly, le célèbre opéra du compositeur italien Giacomo Puccini.

     Proposé en direct du Théâtre des Arts de Rouen à l’automne 2018, première grande production de l’Opéra Rouen Normandie à avoir été diffusée en simultané dans près d’une dizaine de communes de la Région Normandie, vivez cette œuvre majeure de l’art lyrique, 6èmeopéra le plus joué au monde, comme si vous y étiez.

    =À Val-de-Reuil, la vie culturelle ne doit jamais s’arrêter. C’est une volonté. C’est un engagement.

    Pour réserver votre place : cliquez ici

    Voir nos actualités culture

    Halloween s’invite à la médiathèque !

    La médiathèque Le Corbusier propose à tous les enfants de plonger dans l’univers d’Halloween, mercredi 28 octobre 2020, à partir ...
    Lire La Suite…

    Les Clowns rolivalois font découvrir le Népal aux écoliers

    L'équipe des Petites mains a démarré son tour des écoles ! Après avoir fait le tour du Népal l'an dernier, ...
    Lire La Suite…

    La musique au cœur des écoles !

    Près de 300 enfants des écoles rolivaloises ont assisté à la représentation musicale « Où tu vas comme ça ? ...
    Lire La Suite…

    Le VRASAD investit le cœur de ville !

    Samedi 26 septembre prochain, le VRASAD organise, de 14h00 à 16h00, un après-midi sportif et culturel ouvert à tous au niveau ...
    Lire La Suite…

    la Ville de Val-de-Reuil, avec l’Opéra Rouen Normandie, lance un parcours gratuit de découverte de l’art lyrique

    Communiqué de la Ville de Val-de-Reuil  Avec la retransmission de l’œuvre de Richard Wagner, Tannhauser, samedi 3 octobre, au Théâtre de ...
    Lire La Suite…

    Transdev forme ses futurs conducteurs de cars

    Transdev tiendra une réunion d’information au CCAS, le lundi 12 octobre prochain à 14h00 pour présenter sa formation diplômante de conducteurs de cars.

    Permettre à tous les Rolivalois de trouver une activité professionnelle, telle est la volonté de la Ville, qui au quotidien, multiplie les partenariats et les dispositifs pour répondre à cet enjeu humain et social. C’est en ce sens que le service emploi du CCAS de Val-de-Reuil accueillera l’entreprise Transdev, le lundi 12 octobre prochain à 14h00, pour une réunion d’information à l’attention des Rolivaloises et des Rolivalois concernant le souhait de cette entreprise, spécialisée dans le domaine du transport en commun de voyageurs, de recruter et de former en alternance 8 candidats au métier de conducteur de cars.

    Conducteur Période Scolaire (CPS)

    « Début Novembre, nous souhaitons ouvrir une session de formation diplômante et débouchant sur des offres d’emploi en CDI au sein même de nos structures », explique Shirley Cosert, la Responsable Ressources Humaines Territoire Eure de Transdev faisant part des raisons de cette démarche. « Le transport de voyageurs rencontre depuis plusieurs années de grandes difficultés pour recruter des Conducteur Période Scolaire (CPS). Le CPS est un contrat à temps partiel dont le volume horaire (30 à 35 heures semaines exercées sur 36 semaines à l’année) ne correspond souvent pas aux attentes des collaborateurs. C’est pourquoi, nous avons décidé de mettre en avant cette formation qui s’adresse à ceux qui veulent débuter une carrière au sein des métiers du transport en commun ou bien ceux qui ne peuvent exercer un métier à temps partiel. L’idée est de permettre à notre entreprise de pouvoir fidéliser ses salariés tout en répondant à un souhait du candidat ».

    La formation prise en charge par l’entreprise

    En ce sens, Transdev s’engage à préparer 8 alternants à l’obtention, dans un premier temps, de novembre 2020 à février 2021, du permis D et de la FIMO voyageurs, éléments indispensables pour la conduite de cars, puis de février jusqu’à novembre 2021, le CAP Agent d’Accueil et de Conduite Routière, Transport de Voyageurs (AACRTV). À noter que le coût de la formation est entièrement pris en charge par l’entreprise. À l’issue de cette année d’apprentissage, Transdev s’engage à proposer des contrats de conducteur période scolaire en CDI sur le secteur d’Elbeuf, mais aussi sur les secteurs de Vernon et de Pont-Audemer pour les candidats qui seraient mobiles. L’occasion rêvée pour bien débuter une carrière au sein de la filière transport en commun et d’évoluer dans cette branche.

    Inscriptions et pré-requis

    Cette réunion d’information est ouverte à tous les Rolivalois détenteurs du permis B. En raison de la crise sanitaire, les inscriptions sont obligatoires auprès du service emploi du CCAS au 02.32.09.51.41 ou 02.32.09.51.73 ou par E-mail : ccaron@valdereuil.fr

    L’emploi sur notre site

     

    Crée ta boîte

    Rolivalois, crée ta boîte !

    Vous êtes Rolivalois et voulez monter votre entreprise ? Avec Crée ta boîte, vous êtes guidés au fil de votre ...
    Lire La Suite…
    candidature spontanée

    Envoyer une candidature spontanée

    Vous recherchez un stage ? Merci de postuler en suivant ce lien : https://www.valdereuil.fr/vous-recherchez-un-stage Vous souhaitez déposer une candidature spontanée ...
    Lire La Suite…
    Carte de Val-de-Reuil

    Vie économique : Les commerces, entreprises artisanales et industrielles

    Créée en 1975 entre Seine et Eure, rebaptisée Val de Reuil en 1985, la cité rolivaloise, maintenant quatrième ville du ...
    Lire La Suite…
    En recherche d'emploi ?

    L’emploi

    La Ville de Val-de-Reuil a pour priorité la lutte pour l'emploi. De nombreuses actions sont mises en place, retrouvez ici ...
    Lire La Suite…

     

    L’actualité de l’emploi

     

    On recrute

    TECHNICIEN EN BATIMENT (H/F)

    Cadre d'emploi : Fonctionnaire de catégorie B Placé(e) sous l’autorité du directeur des Bâtiment et énergie, vous proposez et mettez ...
    Lire La Suite…
    rejoignez-nous

    AGENT DE POLICE MUNICIPALE (H/F)

    Cadre d'emploi : Placé(e) sous l’autorité du Maire et du responsable de la Police Municipale, vous aurez pour missions : ...
    Lire La Suite…

    Assistant(e) de la Responsable du Secrétariat Général (H/F)

    Cadre d'emploi : Rattaché(e) directement à la Responsable du Secrétariat Général, en lien quotidien avec le Maire, le Directeur Général ...
    Lire La Suite…

    La Cité de l’emploi s’installe à Val-de-Reuil

    Travailler à la réinsertion des Rolivalois éloignés de l’emploi, c’est l’objectif de la nouvelle Cité de l’emploi. Une première dans ...
    Lire La Suite…

    ATSEM (H/F)

    Cadre d'emploi : Vous assistez le personnel enseignant pour la réception, l’animation et l’hygiène des très jeunes enfants. Vous préparez ...
    Lire La Suite…

    Valdereuil_infos n°20 – DECEMBRE 2020 – JANVIER 2021

    En une de ce numéro : Nos commerçants ont du talent ! - Plateforme clic et collecte, plan de soutien ...
    Lire La Suite…

    1000 MASQUES INCLUSIFS : FAIRE BARRAGE AU VIRUS SANS QUE LE MASQUE NE SOIT UNE BARRIÈRE

    La Ville a remis 300 masques inclusifs aux enseignants, ATSEM, AVS, personnels de crèche, agents d’accueil municipaux et CCAS. Sept cent masques supplémentaires doivent être livrés d’ici la fin de la semaine. Sur demande auprès du CCAS, ils seront mis à la disposition des personnes sourdes, malentendantes ou rencontrant des difficultés pour s’exprimer.

    Vendredi dernier, les sourires sont redevenus visibles, les expressions limpides… Dans la classe de maternelle grande section de Corinne Hantzberg, les enfants de l’école Jean Moulin redécouvrent avec un plaisir non dissimulé le sourire de leur enseignante préférée.  Et pour cause : depuis vendredi dernier, la Ville a procédé à une distribution de masques inclusifs fabriqués dans les ateliers ébroiciens de l’APF France Handicap à destination des enseignants, ATSEM, AVS, personnel de crèche mais aussi des agents d’accueil municipaux et le CCAS.

    « Faire barrage au virus sans que le masque ne soit une barrière, telle est la raison pour laquelle j’ai souhaité que la Ville soit la première collectivité du département de l’Eure à commander auprès de nos partenaires de l’APF un millier de masques inclusifs destinés à favoriser l’apprentissage du langage et de la lecture à l’école, à améliorer la communication entre les agents d’accueil municipaux et les usagers de nos services publics et à équiper les personnes en situation de handicap  », explique Marc-Antoine Jamet, Maire de Val-de-Reuil. « Beaucoup de choses se passent au niveau de l’expression et de la communication non verbale. En ce sens ce masque permet à la fois à chacun de se protéger mais également à leurs interlocuteurs de voir le visage complet de ceux qui le portent, ce qui constitue un véritable atout pédagogique pour les enseignants », précise Catherine Duvallet, 1ère Adjointe en charge de l’Education.

    Un outil pédagogique indispensable

    En effet, côté enseignants, on ne boude pas son plaisir : « C’est super ! », exprime Aurélie Lefebvre, une enseignante en Très Petite Section (TPS) de l’école Jean Moulin à l’égard de ce masque transparent et anti-buée. « Avec les masques traditionnels, nos voix sont étouffées, on ne peut pas travailler l’articulation et la communication avec les enfants est rendue difficile. C’est impossible d’apprendre à parler sans voir la bouche de son interlocuteur. Ça va nous changer la vie ! ». Une pensée partagée par l’ensemble du corps enseignant rolivalois mais également par tous les fonctionnaires de la Ville au contact des usagers des services publics municipaux.

    Certifié par la DGA, anti-buée et lavable en machine à 60°C

    Au-delà de favoriser la communication verbale, ce masque novateur, inventé par Anissa Mekrabech, jeune créatrice toulousaine, elle-même atteinte de surdité, obéit aux mêmes règles d’utilisation que les masques en tissu. « Il peut être lavé 20 fois à la machine à 60°C. Le tissu en lui-même est un tissu chirurgical. On a choisi un niveau d’épaisseur qui permet une filtration de plus de 98% des particules. Il est le seul masque inclusif à avoir reçu la certification de niveau 1 de la Direction Générale de l’Armement. Pour la partie plastique, c’est un PET spécifique qui est utilisé avec un traitement de surface pour pouvoir recevoir l’anti-buée », précise David Torres, directeur régional adjoint à l’APF Entreprises, en charge de la production de ces masques inclusifs. Il fait part également des bienfaits de ce dernier au regard de l’emploi sur les entreprises adaptées. « Depuis que l’on a démarré la production de masques sur Évreux, on y a créé une dizaine d’emplois et près de 150 sur toute la France », conclut-il en soulignant les innovations apportées en permanence à ces masques fabriqués uniquement à la main, avec la participation de sa créatrice Anissa Mekrabech.

    Améliorer le cadre de vie des Rolivalois

    Depuis cette semaine et jusqu’à la fin du mois d’octobre, la Ville engage différents travaux de voirie pour assurer la sécurité et le confort des Rolivalois.

    Chaque année, des travaux d’amélioration ou de réfection des voiries sont entrepris pour la sécurité et le confort des Rolivalois. Le programme en est décidé par la Ville qui établit ses priorités avec l’agglomération.

    À partir de cette semaine et jusqu’à la fin du mois d’octobre, les rues, allé et impasse suivantes font partie de ce programme :

    • Voie de la Marelle du lundi 28 septembre au mercredi 7 octobre
    • Rue du Chant des Oiseaux du 30 septembre au 10 octobre
    • Allée Pique-Sou du lundi 5 octobre au lundi 20 octobre
    • Impasse des Murmures du mardi 6 octobre au mardi 21 octobre

    La circulation et le stationnement aux abords de ces chantiers pourraient être perturbés.

    Afin que l’entreprise Tofolutti, retenue pour la réalisation de ces chantiers, puisse intervenir dans de bonnes conditions et que tout soit terminé dans les meilleurs délais, nous vous remercions de respecter les zones d’intervention et les interdictions temporaires de circuler et de stationner.

    Nous sommes conscients de la gêne temporaire que ces travaux peuvent engendrer, mais ils sont réalisés pour que, à terme, notre vie quotidienne en soit améliorée.

    En cas de difficultés, nous vous engageons à prendre contact avec les services de la Ville, auprès de M. Erwan Duconseille, en charge de l’aménagement urbain à la Direction de l’aménagement et du cadre de vie (par courriel : educonseille@valdereuil.fr ou par téléphone au 02 32 09 51 40)

    La musique au cœur des écoles !

    Près de 300 enfants des écoles rolivaloises ont assisté à la représentation musicale « Où tu vas comme ça ? », proposée par le conservatoire de musique et de danse de Val-de-Reuil.

    C’était l’effervescence la semaine passée dans la cour de l’école Léon Blum où huit professeurs du conservatoire de danse et de musique de Val-de-Reuil s’étaient réunis auprès des enfants pour interpréter et adapter en musique le conte « Où tu vas comme ça ? », de Gilles Bizouerne. « Toute la semaine, les professeurs du conservatoire intervenant sur les temps scolaires se sont rendus dans les différentes écoles de la ville pour jouer un conte musical aux enfants de maternelle jusqu’au CE2 », explique Audrey Rojzman, en charge de la communication du conservatoire, évoquant les raisons de cette démarche artistique et culturelle. « L’idée était de permettre aux enfants de voir leurs intervenants habituels dans leur tenue de musiciens mais aussi de profiter de ce temps de représentation pour présenter les instruments de musique sous une forme ludique et conviviale ». Au total, ce sont près de 300 enfants issus des écoles Louise Michel, Léon Blum et Coluche qui ont pu assister à cette adaptation de conte dans laquelle des chansons du répertoire jeunesse telles que celles d’Henri Dès ont été intégrées.

    Des enfants conquis !

    Ainsi, à la manière du conte musical « Pierre et le Loup », chaque musicien a incarné à l’aide de son déguisement et de son instrument (flûte à bec, flûte traversière, batterie, surdo, basse, contrebasse, accordéon, conteuse, clarinette et violoncelle), un personnage du conte. Une mise en scène qui n’a pas manqué de séduire les jeunes pousses rolivaloises. Dans l’audience, les rires se multiplient, certains ont peur à la vue de la sorcière, d’autres dansent au contact des notes jouées par les musiciens. A l’issue de la représentation, tous ont applaudi et remercié les musiciens du conservatoire pour ce voyage musical de merveilleuse facture. A noter que les écoles n’ayant pas encore reçu la visite des musiciens seront invitées au mois de février prochain dans l’auditorium du conservatoire pour un second tour de piste.

    Les actus culture à Val-de-Reuil

    Halloween s’invite à la médiathèque !

    La médiathèque Le Corbusier propose à tous les enfants de plonger dans l’univers d’Halloween, mercredi 28 octobre 2020, à partir ...
    Lire La Suite…

    Les Clowns rolivalois font découvrir le Népal aux écoliers

    L'équipe des Petites mains a démarré son tour des écoles ! Après avoir fait le tour du Népal l'an dernier, ...
    Lire La Suite…

    La musique au cœur des écoles !

    Près de 300 enfants des écoles rolivaloises ont assisté à la représentation musicale « Où tu vas comme ça ? ...
    Lire La Suite…

    Le VRASAD investit le cœur de ville !

    Samedi 26 septembre prochain, le VRASAD organise, de 14h00 à 16h00, un après-midi sportif et culturel ouvert à tous au niveau ...
    Lire La Suite…

    la Ville de Val-de-Reuil, avec l’Opéra Rouen Normandie, lance un parcours gratuit de découverte de l’art lyrique

    Communiqué de la Ville de Val-de-Reuil  Avec la retransmission de l’œuvre de Richard Wagner, Tannhauser, samedi 3 octobre, au Théâtre de ...
    Lire La Suite…

    La culture à Val-de-Reuil

    Aucune publication trouvée.

    I have a dream !

    Passionné par le monde animal depuis sa plus tendre enfance et soucieux de son environnement, Jérémy Barber a décidé depuis plus d’un an maintenant de s’engager dans la lutte contre les déchets et pour la préservation de l’environnement local.

    Armé d’une paire de gants, de sacs poubelles et d’une paire de baskets, Jérémy Barber, un jeune rolivalois soucieux de son environnement, s’élance régulièrement aux quatre coins de la ville et de ses alentours pour faire la chasse aux déchets.

    « Ça fait plusieurs années que je cours et que je fais sans cesse ce triste constat : celle d’une présence de déchets toujours plus grande, que ce soit sur les bords de route, aux abords des écoles, ou encore sur les chemins et les pistes cyclables », explique ce passionné de sport et fervent défenseur de la nature. « C’est pourquoi j’ai décidé, il y a un peu plus d’un an, de passer à l’action à mon humble niveau en ramassant les déchets que je trouve à chaque fois que je vais courir ».

    Près d’une tonne collectée

    Une démarche nécessaire et vitale pour le bien-être de tous, qu’il engage chaque jour avec une même motivation : son rêve de voir un jour des rues sans déchets. « Ce n’est pas tous les jours facile, mais il faut le faire. J’aimerais que les enfants puissent vivre et jouer dans un environnement propre. Je garde un très bon souvenir de Val-de-Reuil durant mon enfance et j’aimerais qu’il puisse en être ainsi pour les enfants d’aujourd’hui. Cela est plus facile s’ils évoluent dans un environnement propre », souligne Jérémy qui s’est récemment lancé un défi de trente jours de ramassage consécutif.

    « Je me suis lancé ce défi pour me donner une estimation de la quantité de déchets que je pouvais ramasser en un mois de temps », indique-t-il faisant part, au 21ème jour de son défi, d’une moyenne de cinq à sept kilos de déchets par jour soit en tout près de 150kg à 200kg de déchets collectés. Une quantité qui vient s’ajouter à la tonne collectée depuis le début de son initiative.

    Tri et valorisation des déchets

    Une initiative qui ne s’arrête pas à la simple collecte de déchets. En effet, à l’issue de sa course, c’est toujours le même rituel : triage et recyclage. « Je me balade toujours avec deux sacs : le premier pour les ordures ménagères qui ne sont malheureusement pas récupérables et que je jette dans ma poubelle ou dans les containers de la ville, et le deuxième pour tout ce qui est recyclable comme le plastique, le verre, les bouchons ou encore les canettes en aluminium ou en métal », précise-t-il faisant part de partenariats engagés avec différents organismes pour la valorisation de déchets comme Bouchons 276 ou encore K’Net Partage, qui récupère les canettes pour venir en aide aux enfants en situation de handicap. « Pour le verre et le plastique, je vais les jeter dans les containers de tri de la ville ».

    Sensibilisation des enfants

    Outre ces actions solitaires, Jérémy Barber souhaite, dans un avenir proche, se rapprocher d’autres organismes ou personnes pour étoffer le mouvement mais aussi intervenir dans les écoles pour sensibiliser et responsabiliser les enfants aux déchets. « Ce sont les citoyens de demain. C’est important qu’ils prennent conscience des enjeux car ce sont eux qui vivront demain dans cet environnement », conclut celui qui n’en est pas à son coup d’essai en matière d’engagement pour la préservation de l’environnement.

    En effet, en 2014, Jérémy Barber avait entamé un tour des côtes françaises habillé en requin afin de sensibiliser le plus grand nombre aux menaces pesant sur les océans et notamment sur les squales, ainsi que l’importance que jouent ces derniers dans le maintien des écosystèmes marins (parcourant ainsi au pas de course plus de 2500 kilomètres en trois mois, soit l’équivalent d’un marathon par jour ralliant Boulogne-sur-Mer à Monaco).

    A noter que si vous souhaitez prendre part à cette aventure éco-citoyenne, vous pouvez contacter Jérémy Barber par e-mail : cleanupvdr@gmail.com

    Partenaires :

    K’net partage : https://knetpartage.fr/

    Bouchons276 : https://www.bouchons276.com

    L’actu de l’environnement à Val-de-Reuil

    L’EPIDE aux petits soins de la base ornithologique de la grande Noé

    Mercredi dernier, sept jeunes volontaires de l’EPIDE (Établissement Pour l’Insertion Dans l’Emploi) ont procédé à des travaux d’entretien de la ...
    Lire La Suite…

    Les clés de la réduction énergétique

    Le foyer Stéphanais, en partenariat avec GRDF et l’association Soliha, propose une journée de sensibilisation autour de la réduction énergétique, ...
    Lire La Suite…

    Un poulailler partagé au sein de l’éco-quartier des Noés !

    L’association Les Poulettes Rolivaloises lance ce week-end, samedi 12 et dimanche 13 septembre, des chantiers participatifs pour la construction de ...
    Lire La Suite…

    Jardins de Neustrie : des légumes bio vendus directement à la ferme !

    A compter du 11 septembre, chaque vendredi après-midi et samedi matin, les Jardins de Neustrie proposent une vente de leurs ...
    Lire La Suite…

    Anymania ouvre ses portes !

    Située au cœur de la ville, Anymania, la ferme pédagogique, écologique et solidaire a ouvert ses portes, ce lundi, au ...
    Lire La Suite…
    rejoignez-nous

    RESPONSABLE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE (H/F)

    Cadre d'emploi : Ingénieur territorial / Attaché territorial Les candidatures seront closes le 15 Septembre 2020 Enjeux et Missions Sous ...
    Lire La Suite…

    L’environnement à Val-de-Reuil
    L’écoquartier des Noés vient de remporter un nouveau prix national : le « Grand Prix Ville Durable » du concours Green Solutions Awards 2017. La distinction la plus élevée pour la France

    L’environnement

    Val-de-Reuil est une ville construite à la campagne. On n’y plante pas que des entreprises et des logements. Des parcs ...
    Lire La Suite…
    Grand prix des villes durables 2017

    Le logement

    L’écoquartier des Noés n’en finit pas de séduire ! A tel point que le premier écoquartier labellisé en Normandie est ...
    Lire La Suite…
    urbanisme

    Le Plan local d’urbanisme

    Vous voulez construire à Val-de-Reuil ? Vous trouverez dans cette rubrique les informations et documents nécessaires à vos démarches. LE ...
    Lire La Suite…

    Le VRASAD investit le cœur de ville !

    Samedi 26 septembre prochain, le VRASAD organise, de 14h00 à 16h00, un après-midi sportif et culturel ouvert à tous au niveau de la MJA.

    Favoriser la notion de vivre-ensemble, ou encore créer des liens de coopération et de solidarité entre les habitants, telles sont les valeurs de Val-de-Reuil Association Sportive et Artistique de la Défense (VRASAD) qui organise, ce samedi 26 septembre de 14h00 à 16h00, en partenariat avec l’associations Lire et faire lire et le Réseau d’Échanges Réciproques de Savoirs (RERS), un après-midi sportif et culturel au cœur de la Dalle, au niveau de la MJA. « Suite à notre collaboration avec le RERS pour la préparation du Carnaval, l’année passée, et de l’engouement que cela avait suscité auprès des habitants, nous souhaitions réitérer l’expérience en proposant, cette année, un samedi par mois, des actions sportives et culturelles ouvertes à tous », explique Benoît Balut, un bénévole de cette association constituée d’agents et de volontaires de l’EPIDE. « L’idée étant d’offrir des temps de convivialité, d’échanges et de partage au cœur du centre-ville, mais également des temps d’information et de formation auprès des jeunes avec la venue de nos partenaires comme l’EPIDE, le CIRFA ou encore la Police Nationale ».

    Cardio-training et confection de masques

    Ainsi, pour ce premier après-midi, les curieux de la journée pourront participer à une séance de cardio-training encadrée par les éducateurs sportifs du VRASAD et bénéficier de leurs précieux conseils au regard des bienfaits du sport-santé et de l’hygiène alimentaire. Ils pourront également prendre part aux jeux de société et aux ateliers de confection de masques proposés par le RERS, ou bien se laisser bercer les oreilles avec des lectures de contes animées par les membres de l’association Lire et faire Lire. Enfin, l’EPIDE sera également présent pour rencontrer et sensibiliser les jeunes aux parcours qu’elle propose au sein de son établissement. À noter qu’un protocole sanitaire sera mis en place afin d’assurer la sécurité de tous.

    *Rens 02 32 09 41 39

    Nos actus sportives à Val-de-Reuil

    Du sport à portée de main

    S’entretenir, transpirer et se défouler est possible même sans salle de sport ! Sur les 15 000 Rolivalois, 4 000 sont ...
    Lire La Suite…

    Semaine Olympique et Paralympique : Emilie Gomis à la rencontre des élèves de l’école Pivollet

    Que représentent les Jeux Olympiques dans la tête d’un enfant de maternelle ? Et les para-sports pour un collégien ? Pour mobiliser ...
    Lire La Suite…

    Léo Lagrange, un bijou architectural au coeur de Val-de-Reuil

    Depuis janvier 2020, le nouveau gymnase Léo Lagrange prend forme. Plus grand, plus fonctionnel, mieux intégré dans son environnement, il ...
    Lire La Suite…

    Cérémonie des vœux 2021 de Marc-Antoine Jamet et de la municipalité

    Pour une année belle et meilleure à Val-de-Reuil Cérémonie des vœux 2021 de Marc-Antoine Jamet et de la municipalité ...
    Lire La Suite…

    Les exploits de Saby et Arthur !

    Saby Chevalme et Arthur Bellitto ont brillé aux derniers championnats de France d’athlétisme qui se déroulaient du 15 au 18 ...
    Lire La Suite…

    La Mission Locale rolivaloise a remporté le cyclo-challenge !

    Le tour des Missions Locales Normandes a été remporté par Val-de-Reuil ! Après deux semaines de pédalage, de joie et ...
    Lire La Suite…

    Le VRASAD investit le cœur de ville !

    Samedi 26 septembre prochain, le VRASAD organise, de 14h00 à 16h00, un après-midi sportif et culturel ouvert à tous au niveau ...
    Lire La Suite…

    Le bien-être à portée de main !

    Adnan Tammar, un jeune auto-entrepreneur Rolivalois a lancé, au début de l'été, son activité de coaching sportif : Tammarfit Le ...
    Lire La Suite…

    Au Rendez-vous des clubs

    Communiqué de la Ville de Val-de-Reuil Dimanche 20 septembre, Stade Jesse Owens, pour s’inscrire et pratiquer une discipline à Val-de-Reuil, ...
    Lire La Suite…

    Le sport à Val-de-Reuil

    Aucune publication trouvée.

    la Ville de Val-de-Reuil, avec l’Opéra Rouen Normandie, lance un parcours gratuit de découverte de l’art lyrique

    Communiqué de la Ville de Val-de-Reuil 

    Avec la retransmission de l’œuvre de Richard Wagner, Tannhauser,

    samedi 3 octobre, au Théâtre de l’Arsenal,

    la Ville de Val-de-Reuil, avec l’Opéra Rouen Normandie,

    lance un parcours gratuit de découverte de l’art lyrique

     

    Les 26 septembre et 3 octobre prochains, la Ville de Val-de-Reuil, l’Opéra de Rouen Normandie et la compagnie Accentus, centre national d’art lyrique, s’associent pour vous faire vivre une expérience musicale unique alliant sensibilisation, approche pédagogique autour de la retransmission sur grand écran de l’œuvre monumentale de Richard Wagner avec une ambition commune : favoriser l’accès à la culture et démocratiser l’art lyrique auprès de tous les publics. Parmi les 10 communes normandes à qui cette retransmission a été proposée, Val-de-Reuil est la seule à offrir au plus large public ce parcours de pratique et de diffusion vocale et polyphonique. 

    Fort du succès du concert symphonique organisé l’an passé au Stade Jesse Owens devant 4.000 spectateurs venus de toute la Région Normandie, puis des deux diffusions sur écran géant du Barbier de Séville de Rossini et de Madame Butterfly de Puccini, qui avaient cumulé plus d’un millier d’entrées, ce nouveau rendez-vous dédié à l’art lyrique sera l’occasion pour les Rolivalois et les habitants de toute l’Agglomération Seine-Eure qui se joindront à eux de se laisser emporter par la magie de l’un des opéras les plus emblématiques du compositeur allemand.

    Une grande retransmission au Théâtre de l’Arsenal

    Samedi 3 octobre, à 18h00, diffusé en direct depuis la scène du Théâtre des Arts de Rouen, Tannhauser, le cinquième opéra composé par Richard Wagner en 1845, sera donc visible gratuitement et sur grand écran au Théâtre de l’Arsenal. Novices, afficionados ou curieux de découvrir l’art lyrique, 300 personnes, dans une jauge qui garantira le strict respect des gestes-barrière et de la distanciation physique entre les familles, pourront être accueillies lors de cette soirée dédiée à l’opéra. Mis en scène par David Bobée, à la tête du Centre Dramatique National Rouen Normandie, dirigé par le chef allemand, Rudolph Piehlmayer, régulièrement invité à prendre la direction des Opéras de Berlin et de Tokyo, les plus belles voix de l’opéra classique résonneront dans le plus grand Théâtre du département de l’Eure. Pendant plus de 3h45, Stefan Vinke, ténor, élu artiste masculin de l’année en 2000 par le magazine Opernwelt, Catherine Hunold, soprano, présentée comme l’héritière de Régine Crespin ou encore Samuel Hasselhorn, baryton, lauréat du Concours Reine Elizabeth 2018, tiendront les rôles principaux de cette distribution aux côtés de 90 musiciens et choristes de l’Orchestre régional de Normandie.

    Un plateau de musiciens et d’artistes de renommée internationale, une performance vocale exceptionnelle, une œuvre d’un compositeur qui a marqué l’histoire de l’opéra de son empreinte, un théâtre reconnu dans toute la Normandie pour ses grandes qualités acoustiques, une retransmission bénéficiant de l’expérience, de l’appui et des moyens techniques des équipes de France Télévision, samedi 3 octobre, c’est un grand moment de musique et de spectacle lyrique auquel la Ville vous invite à assister.

    Dès à présent, réservez vos places à l’aide des moyens de réservation ouverts par la Ville en appelant au 02.32.59.42.12 ou en remplissant le formulaire d’inscription en ligne disponible : cliquez ici pour accéder à la réservation

    Une initiative privilégiée au chant

    Afin d’accompagner et d’impliquer le plus grand nombre de spectateurs dans l’événementcette soirée sera précédée, une semaine auparavant, samedi 26 septembre, de trois sessions d’initiation à la pratique vocale et polyphonique. À 15h30, 16h30 et 17h30, dans l’auditorium du Conservatoire de musique et de danse de Val-de-Reuil, des ateliers de 45min à 1 heure, animés par un quatuor de chanteurs professionnels issus du chœur Accentus, à l’origine, notamment, de la création du Centre national d’art vocal, seront proposés à 120 personnes. Chanteurs amateurs ou choristes confirmés, pour tous les âges, toutes les tessitures et toutes les voix, pour connaitre les secrets d’un opéra et apprendre à donner de la voix, ces trois sessions, d’un haut niveau artistique, sont ouvertes à tous gratuitement en s’inscrivant au 02.32.59.42.12 ou depuis la plateforme de réservation développée par la Ville (cliquez ici pour vous inscrire)

    À travers ce projet, la Ville de Val-de-Reuil et l’Opéra Rouen Normandie ouvrent un nouveau chapitre de leur partenariat. Parce que la musique classique ne doit pas être réservée à une élite, parce que l’opéra est une évasion et un émerveillement, parce que, bien que chacun puisse en saisir l’émotion, trop de gens sont intimidés à l’idée d’aller écouter des œuvres du grand répertoire, la Mairie de Val-de-Reuil a décidé d’aller plus loin en offrant au public un parcours complet de découverte d’une œuvre emblématique de l’opéra romantique. À Val-de-Reuil, c’est l’Opéra qui vient aux Rolivalois. 

    À l’approche de cette semaine dédiée à l’Opéra, Marc-Antoine Jamet a déclaré : Ce double évènement porte en lui la volonté de la municipalité de resserrer encore ses liens avec l’Opéra Rouen Normandie, de rapprocher et de faire travailler ensemble tous les acteurs culturels de la commune et de faciliter l’accès à tous les arts et toutes les cultures. Je me réjouis tout d’abord que la Ville et l’Opéra Rouen Normandie développent de nouvelles formes de collaboration. Je veux en remercier son directeur, Loic Lachenal, et toutes les équipes de l’Opéra qui nous font confiance pour mener à bien ces projets innovants. Ensemble, nous avons osé. Ensemble, nous avons gagné. Je souhaite que l’Opéra nous fasse d’autres propositions. La fréquentation des spectacles et des diffusions accueillis à Val-de-Reuil au cours des deux dernières sont là pour en témoigner. Des captations audiovisuelles pour réunir un nouveau public, attirer de nouveaux spectateurs, les inciter à ouvrir les portes des théâtres et des salles de spectacle, c’est également l’objectif que poursuit cette nouvelle retransmission. Cette semaine placée sous le signe de l’Opéra augure, je le souhaite, l’organisation, à Val-de-Reuil, au Stade Jesse Owens, d’un nouveau grand concert symphonique. Ce projet met également en avant le travail de complémentarité et de cohérence que doivent mener l’ensemble des partenaires de la culture à Val-de-Reuil. Sous l’égide de la Ville, Opéra, Théâtre de l’Arsenal, Conservatoire se sont rapprochés et entendus pour organiser cet évènement. Je veux le saluer. Il faut continuer et amplifier cette dynamique pour aboutir à un véritable agenda culturel municipal. Enfin, ce rendez-vous de l’art lyrique rejoint de nombreuses autres initiatives : programme de lecture publique, expositions picturale ou photographique, découverte du patrimoine architectural de la Ville, concours pour la mise en peinture d’un nouveau mur pignon. Ces projets, la Ville les conduira cette année avec le nouveau directeur culturel. Il faut que notre Ville continue d’être le pôle culturel de son Agglomération. À Val-de-Reuil, la vie culturelle ne doit jamais s’arrêter.  

    Les actus culture à Val-de-Reuil

    Halloween s’invite à la médiathèque !

    La médiathèque Le Corbusier propose à tous les enfants de plonger dans l’univers d’Halloween, mercredi 28 octobre 2020, à partir ...
    Lire La Suite…

    Les Clowns rolivalois font découvrir le Népal aux écoliers

    L'équipe des Petites mains a démarré son tour des écoles ! Après avoir fait le tour du Népal l'an dernier, ...
    Lire La Suite…

    La musique au cœur des écoles !

    Près de 300 enfants des écoles rolivaloises ont assisté à la représentation musicale « Où tu vas comme ça ? ...
    Lire La Suite…

    Le VRASAD investit le cœur de ville !

    Samedi 26 septembre prochain, le VRASAD organise, de 14h00 à 16h00, un après-midi sportif et culturel ouvert à tous au niveau ...
    Lire La Suite…

    la Ville de Val-de-Reuil, avec l’Opéra Rouen Normandie, lance un parcours gratuit de découverte de l’art lyrique

    Communiqué de la Ville de Val-de-Reuil  Avec la retransmission de l’œuvre de Richard Wagner, Tannhauser, samedi 3 octobre, au Théâtre de ...
    Lire La Suite…

    La culture à Val-de-Reuil

    Aucune publication trouvée.

     

     

    Le bien-être à portée de main !

    Adnan Tammar, un jeune auto-entrepreneur Rolivalois a lancé, au début de l’été, son activité de coaching sportif : Tammarfit

    Le sport, l’activité physique, la nutrition… : des mots qui riment comme source de bien-être et d’entretien du corps pour Adnan Tammar, un jeune Rolivalois qui a récemment lancé son auto-entreprise Tammarfit. Spécialisé dans le coaching sportif et le sport santé, ce jeune entrepreneur propose des séances d’entraînement sur-mesure adaptées aux besoins et au rythme de vie de chacun. « Mon objectif est de permettre, à tous, une meilleure accessibilité au sport. 15 min d’activités physiques par jour peuvent suffit pour retrouver la santé et le bien-être », lance-t-il avec le sourire soulignant son approche à l’activité physique. « Il faut que le sport reste un plaisir et que cela ne soit pas contraignant. C’est la meilleure façon d’entretenir son corps. En ce sens, je développe des programmes en lien avec la ou les personnes à la fois sur le plan sportif, mais aussi sur le plan nutritionnel ». En effet, le sport est un domaine qui n’a plus de secrets pour lui. Après avoir été sportif de haut niveau de 2007 à 2013, notamment en représentant les couleurs de son pays, le Maroc, au championnat d’Afrique en 2009, Adnan a souhaité se tourner vers la recherche en intégrant l’université STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives) de Rouen où il poursuit son doctorat en entraînement sportif, spécialisé dans le sport santé. Il a également été chargé de développement au sein du club d’athlétisme rolivalois, le VRAC.

    Séances sur-mesure

    Ainsi, sous la houlette de cet expert, chacun peut travailler à son rythme à travers des séances sur-mesure que ce soit pour le sport santé (développé en lien avec des médecins), le sport compétition ou tout simplement le sport loisir. « Les séances peuvent se faire en forêt, au stade, à la piscine, etc. – autour de 7 thématiques qui sont le renforcement, l’agilité, la vitesse, l’endurance, la souplesse, la coordination, la puissance », indique Adnan détaillant sa démarche dans la conception de ses séances sur-mesure. « Je prends rendez-vous avec la personne. On identifie les besoins ensemble, j’établis un programme d’entraînement et je trouve les sports qui conviennent le mieux ». Et cerise sur le gâteau, on peut également prendre rendez-vous en ligne pour des séances en visioconférence, histoire de pratiquer et de s’entraîner à la maison. « La rubrique de Coaching en ligne a pour but de faciliter la pratique sportive. Un coach assurera la séance à distance de manière interactive », conclu ce jeune autoentrepreneur fortement sollicité depuis le début de son aventure.

    Crée ta boîte, un dispositif à l’écoute

    Une aventure épaulée par le dispositif crée ta boite, qui permet d’accompagner sur de nombreux points les personnes désireuses de se lancer dans le monde de l’entreprenariat. « Ils ont toujours été là pour moi, dès que j’avais une question, ils étaient là pour me répondre », témoigne Adnan qui ne manque pas de remercier l’écoute, les conseils et l’accompagnement prodigués par l’équipe de Crée ta boîte.

     

    Tammarfit

    53 bis Bd des belges 76000 Rouen

    Tel : 07 50 84 72 48

    Site internet : tammarfit.com

    Nos actus sportives à Val-de-Reuil

    Du sport à portée de main

    S’entretenir, transpirer et se défouler est possible même sans salle de sport ! Sur les 15 000 Rolivalois, 4 000 sont ...
    Lire La Suite…

    Semaine Olympique et Paralympique : Emilie Gomis à la rencontre des élèves de l’école Pivollet

    Que représentent les Jeux Olympiques dans la tête d’un enfant de maternelle ? Et les para-sports pour un collégien ? Pour mobiliser ...
    Lire La Suite…

    Léo Lagrange, un bijou architectural au coeur de Val-de-Reuil

    Depuis janvier 2020, le nouveau gymnase Léo Lagrange prend forme. Plus grand, plus fonctionnel, mieux intégré dans son environnement, il ...
    Lire La Suite…

    Cérémonie des vœux 2021 de Marc-Antoine Jamet et de la municipalité

    Pour une année belle et meilleure à Val-de-Reuil Cérémonie des vœux 2021 de Marc-Antoine Jamet et de la municipalité ...
    Lire La Suite…

    Les exploits de Saby et Arthur !

    Saby Chevalme et Arthur Bellitto ont brillé aux derniers championnats de France d’athlétisme qui se déroulaient du 15 au 18 ...
    Lire La Suite…

    La Mission Locale rolivaloise a remporté le cyclo-challenge !

    Le tour des Missions Locales Normandes a été remporté par Val-de-Reuil ! Après deux semaines de pédalage, de joie et ...
    Lire La Suite…

    Le VRASAD investit le cœur de ville !

    Samedi 26 septembre prochain, le VRASAD organise, de 14h00 à 16h00, un après-midi sportif et culturel ouvert à tous au niveau ...
    Lire La Suite…

    Le bien-être à portée de main !

    Adnan Tammar, un jeune auto-entrepreneur Rolivalois a lancé, au début de l'été, son activité de coaching sportif : Tammarfit Le ...
    Lire La Suite…

    Au Rendez-vous des clubs

    Communiqué de la Ville de Val-de-Reuil Dimanche 20 septembre, Stade Jesse Owens, pour s’inscrire et pratiquer une discipline à Val-de-Reuil, ...
    Lire La Suite…

    Des étoiles plein les yeux !

    Emilie Gomis, Vice-championne olympique de basket-ball avec l’Équipe de France, a rendu visite aux jeunes du club de basket rolivalois DBVR.

    Mercredi soir dernier, les basketteuses rolivaloises avaient des étoiles plein les yeux. Et pour cause, Emilie Gomis, Vice-championne olympique de basket-ball avec l’Équipe de France, qui était en visite au centre pénitentiaire des Vignettes dans le cadre d’une action de sensibilisation autour du sport-santé, a souhaité rendre visite aux jeunes du club de basket rolivalois (DBVR). Accueillie par Rachida Dordain, Adjointe aux sports, Jean-Jacques Coquelet, Conseiller départemental et Daniel Gassa, Conseiller municipal en charge du sport de haut niveau, elle fait part de son plaisir de venir dans la plus jeune commune de France. « C’est important pour moi d’intervenir dans ma région, c’est ici que j’ai commencé à jouer. On se doit de soutenir les clubs de sport qui subissent de plein fouet la crise sanitaire actuelle », explique avec le sourire Emilie Gomis, actuellement ambassadrice des J.O. de Paris 2024, qui a également profiter de sa venue pour soutenir l’engagement de la Ville pour faire de Val-de-Reuil une Terre de Jeux 2024. « En tant, qu’ambassadrice, l’objectif est aussi de sensibiliser la nouvelle génération aux Jeux olympiques et paralympiques. Fédérer tout le monde, pas seulement les sportifs de haut niveau, pour que ces Jeux de Paris soient une superbe fête ».

    Un club conquis !

    Côté joueuses, on ne boude pas son plaisir de voir celle qui a décroché l’argent aux JO de Londres en 2012 et qui a également été championne d’Europe en 2009. « J’attendais sa venue depuis hier soir. Je suis trop contente de la voir », confie Medina, impressionnée par la gentillesse et l’accessibilité de cette dame au grand cœur. « Ça fait plaisir de la voir venir ici alors qu’on n’est pas un grand club. Elle a du temps pour tout le monde. On pourrait croire qu’on la connait depuis toujours ». En effet, l’ancienne basketteuse internationale (194 sélections en équipe de France) n’a pas manqué de signer des autographes, de faire des photos souvenirs, d’apporter des messages d’encouragements et de conseils auprès de ces rolivaloises, toutes passionnées par le ballon orange. « Ça donne envie de se surpasser. C’est un peu notre référence, et puis cela montre aussi que le basket féminin est important aux yeux du club », rajoutent Inès et Julie, qui à l’image de leurs camarades, ont sûrement gravé à jamais dans leur mémoire cette rencontre placée sous le signe de la gentillesse et de l’humanité. « C’est un réel plaisir de la recevoir. Les filles sont vraiment heureuses, elles sont très nombreuses ce soir, ça ne peut que les encourager à pratiquer ce sport qu’on aime beaucoup », conclu Pascal Mourinet, le président de ce club qui a enregistré un nombre de signatures record dans les rangs de sa section féminine.

    Nos actus sportives à Val-de-Reuil

    Du sport à portée de main

    S’entretenir, transpirer et se défouler est possible même sans salle de sport ! Sur les 15 000 Rolivalois, 4 000 sont ...
    Lire La Suite…

    Semaine Olympique et Paralympique : Emilie Gomis à la rencontre des élèves de l’école Pivollet

    Que représentent les Jeux Olympiques dans la tête d’un enfant de maternelle ? Et les para-sports pour un collégien ? Pour mobiliser ...
    Lire La Suite…

    Léo Lagrange, un bijou architectural au coeur de Val-de-Reuil

    Depuis janvier 2020, le nouveau gymnase Léo Lagrange prend forme. Plus grand, plus fonctionnel, mieux intégré dans son environnement, il ...
    Lire La Suite…

    Cérémonie des vœux 2021 de Marc-Antoine Jamet et de la municipalité

    Pour une année belle et meilleure à Val-de-Reuil Cérémonie des vœux 2021 de Marc-Antoine Jamet et de la municipalité ...
    Lire La Suite…

    Les exploits de Saby et Arthur !

    Saby Chevalme et Arthur Bellitto ont brillé aux derniers championnats de France d’athlétisme qui se déroulaient du 15 au 18 ...
    Lire La Suite…

    La Mission Locale rolivaloise a remporté le cyclo-challenge !

    Le tour des Missions Locales Normandes a été remporté par Val-de-Reuil ! Après deux semaines de pédalage, de joie et ...
    Lire La Suite…

    Le VRASAD investit le cœur de ville !

    Samedi 26 septembre prochain, le VRASAD organise, de 14h00 à 16h00, un après-midi sportif et culturel ouvert à tous au niveau ...
    Lire La Suite…

    Le bien-être à portée de main !

    Adnan Tammar, un jeune auto-entrepreneur Rolivalois a lancé, au début de l'été, son activité de coaching sportif : Tammarfit Le ...
    Lire La Suite…

    Au Rendez-vous des clubs

    Communiqué de la Ville de Val-de-Reuil Dimanche 20 septembre, Stade Jesse Owens, pour s’inscrire et pratiquer une discipline à Val-de-Reuil, ...
    Lire La Suite…

    Modification temporaire de l’accès à la Place des 4 Saisons jusqu’à 15h00

    En raison d’une avarie mécanique, les travaux de modernisation de l’Avenue des Falaises ont pris du retard.

    La société Toffolutti nous informe, qu’en raison d’une avarie mécanique survenue sur l’engin de chantier servant à couler la dernière couche d’enrobé, les travaux de modernisation de l’Avenue des Falaises, sur la partie allant de Voie de la Nation au carrefour avec la Voie Blanche, qui devaient prendre fin au lever du jour, s’achèveront aujourd’hui aux alentours de 15h00.

    Ce décalage entraine une modification temporaire de l’accès à la Place des 4 Saisons. Ainsi, et à titre exceptionnel, les usagers et clients des commerces sont invités à sortir de la Place au niveau de l’immeuble Signal pour ensuite regagner la Chaussée de la Voie Blanche.

    Les équipes techniques de l’entreprise sont à pied d’œuvre pour réduire ce délai et rouvrir l’Avenue des Falaises dans les meilleurs délais. A noter que ce week-end, l’avenue des Falaises sera de nouveau accessible dans les deux sens de circulation et ce jusque lundi matin.

    Au Rendez-vous des clubs

    Communiqué de la Ville de Val-de-Reuil

    Dimanche 20 septembre, Stade Jesse Owens,
    pour s’inscrire et pratiquer une discipline à Val-de-Reuil,
    40 clubs sportifs rolivalois vous donnent rendez-vous!

    À Val-de-Reuil, fidèles à une tradition initiée il y a 20 ans et à laquelle nous n’avons jamais dérogé, la rentrée de nos clubs et de leurs licenciés, champions ou amateurs est accompagnée, soutenue et signalée.

    40 clubs et 70 disciplines sportives exposés

    C’est la raison pour laquelle, dimanche 20 septembre, de 13h30 à 18h00, au Stade Jesse Owens, près de quarante clubs sportifs de Val-de-Reuil, représentant 70 disciplines, donnent rendez-vous aux Rolivalois et aux habitants des communes voisines pour leur présenter leurs activités, les renseigner et les inviter à adhérer.

    Qui, à la sortie de l’été, ne s’est pas interrogé sur sa volonté (ou sur la nécessité) de reprendre une activité physique, d’en débuter une nouvelle ou de s’initier à de nouvelles pratiques sportives ? Indécis, curieux ou inquiet de ne pas avoir été parmi les premiers à remplir son bulletin d’inscription, que chacun se rassure, toutes les associations présentes ce dimanche dans la salle d’échauffement du Stade Jesse Owens vous proposeront de les rejoindre avec l’espoir de voir le plus grand nombre de visiteurs revêtir tenue et maillot à la fin de la journée. Petits ou grands, amateurs ou adeptes de la compétition, pour la détente ou la santé, pour bien vieillir ou bien grandir, à Val-de-Reuil, le sport se pratique à tous les âges, répond à toutes les envies et est accessible quel que soit son niveau ou sa condition. C’est le contrat d’objectifs passé entre la municipalité et toutes les associations Rolivaloises.

    Ce dimanche 20 septembre, ce sont près de 40 associations sportives représentées par une centaine de dirigeants et entraineurs qui attendront les visiteurs de pied ferme. Répartis dans la salle en huit pôles distincts, aucune discipline ne manquera à l’appel. Individuel, avec le VRAC, ou collectif, avec nos clubs de basket et de handball, de ballon, derrière l’ASVVP ou de raquette, emmenés par le VRTS et le club de badminton de Val-de-Reuil Louviers, de glisse ou aquatique, dans le sillage du Val-de-Reuil Natation, de combat ou de précision, tous les sports, dans la diversité et la richesse des acteurs associatifs Rolivalois, seront sur la feuille de marque au coup d’envoi.

    Une rentrée sportive encadrée, coordonnée et en toute sécurité

    Dès 13h30, à l’entrée du bâtiment puis dans son enceinte, prise de température, lavage des mains, respect de la distanciation physique et port du masque devront naturellement être respectés. Pour éviter tout brassage, tout croisement, rendre les déplacements plus fluides, l’entrée et la sortie du site seront séparées et un sens unique de circulation imposé à chaque participant.

    Lors de ce rendez-vous comme depuis la reprise des activités sportives, la Ville a veillé à ce que les protocoles sanitaires déterminés par le Ministère de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports soient parfaitement appliqués. À la demande de Marc-Antoine Jamet, des réunions de préparation à la rentrée des clubs se sont tenues avec toutes les associations bénéficiant de créneaux d’utilisation des stades, gymnases et équipements sportifs municipaux. Sous la conduite de Rachida Dordain et Daniel Gassa, élus en charge des sports, de Dominique Lego, adjoint à la sécurité et de Patrick Gressent, chargé des bâtiments publics, cette série d’entretiens a permis de dégager des procédures qui encadrent, avant, pendant et après l’effort, chaque activité et assurent à tous les pratiquants plaisir et sérénité.

    Pour favoriser le respect de ces règles sanitaires et soutenir le travail de contrôle réalisé par les encadrants associatifs, la Ville déploie d’importants moyens matériels et humains. À l’entrée de chaque équipement sportif, une borne de gel hydroalcoolique, fréquemment rechargée, a été installée. Les sanitaires sont désinfectés trois fois par jour et les vestiaires après chaque utilisation. Les espaces clos sont régulièrement aérés par les agents du service des sports chargés de l’accueil et du gardiennage des équipements. Un sens de circulation unique, matérialisé par une signalétique mise à disposition par la Ville, régit les déplacements dans chaque espace sportif. Enfin, pour respecter les distances entre chaque usager, l’utilisation des vestiaires est limitée et le nombre simultané de personnes autorisées à y accéder divisée de moitié. Offrir à chacun la possibilité de pratiquer l’activité de son choix en toute sécurité et retrouver la pleine utilisation de nos équipements, tel a été le double objectif du dialogue et de la concertation menés avec toutes les associations sportives de Val-de-Reuil. Grâce à ce travail, le nombre de créneaux horaires réservés aux associations Rolivaloises sera maintenu au même niveau que la saison dernière. 10.000 heures seront donc ouvertes cette année à nos 3.000 licenciés. Val-de-Reuil est plus que jamais le plus grand terrain de sport de l’Agglomération Seine-Eure.

    La Ville, premier partenaire du sport Rolivalois

    Ce rendez-vous témoigne donc du très haut niveau de soutien apporté par la municipalité aux associations et de la volonté de la Ville de faciliter leur travail. Il doit évidemment et avant de satisfaire à tout autre objectif valoriser l’engagement des bénévoles, promouvoir l’action des structures et accroitre leur visibilité auprès du public. Il doit également permettre, dans une période où les clubs, à Val-de-Reuil comme partout en France, craignent que la situation sanitaire n’affecte le nombre de leurs adhérents, d’enregistrer de nouvelles inscriptions. Dès le conseil municipal du 4 juin, pour ne pas dégrader la trésorerie des structures, la municipalité conduite par Marc-Antoine Jamet avait notamment proposé et fait adopter le versement anticipé du deuxième acompte des subventions aux associations. Lors de la prochaine assemblée délibérante, prévue lundi 5 octobre, le solde de ces subventions sera voté pour un montant d’aide financière de 185.000 euros en 2020.

    Au-delà de cette aide matérielle, afin d’accompagner le développement des clubs, libérer de nouveaux créneaux horaires et améliorer le confort des athlètes, la Ville a souhaité poursuivre et intensifier, dès cette année, les travaux de modernisation de ses équipements sportifs. Ainsi, le chantier du futur complexe sportif Léo Lagrange, momentanément interrompu entre la mi-mars et la mi-avril a repris et s’achèvera bien au cours du dernier trimestre 2021. Le remplacement du sol souple du Gymnase Alphonse Allais sera quant à lui effectué avant la fin de l’année. L’installation et la pose des modules de l’aire de skate-park, au-dessus du Parc des Sports, interviendront à l’automne. La remise en peinture extérieure des courts couverts du tennis figure également au calendrier des travaux prévus dans les quatre prochains mois.

    À la veille de ce rendez-vous, Marc-Antoine Jamet a déclaré : « À Val-de-Reuil, on peut pratiquer le sport dans 80 disciplines et sous toutes ses formes. C’est un privilège pour les rolivalois que leur envient visiteurs et voisins, certains préférant d’ailleurs s’inscrire dans nos clubs que dans ceux de leurs communes. Le sport est inscrit dans l’ADN de la plus jeune commune de France. Un tiers de ses habitants, en club ou à l’école, effectuent une activité physique encadrée. Il faut néanmoins continuer à attirer jeunes et moins jeunes vers la pratique du sport. Elle est essentielle à l’apprentissage de la vie et à la préservation de notre santé. C’est la première raison pour laquelle nous avons souhaité organiser cette journée. Je souhaite également, comme je l’ai indiqué à chaque Président d’association, que le pourcentage de Rolivalois au sein de nos clubs retrouve des niveaux qui correspondent à la majorité de leurs adhérents. Je serai vigilant à rééquilibrer ces attelages injustes qui nous font subventionner des ententes ou des alliances à parité avec des collectivités qui ne contribuent pas à due proportion des retombées dont elles profitent en adhérents, en victoires, en notoriété. Il faut une juste contrepartie des moyens donnés par la Ville aux associations sportives et des investissements réalisés par la collectivité pour moderniser les équipements mis à leur disposition. C’est l’enjeu de cet après-midi de rencontres. C’est l’objectif que je donne aux dirigeants des clubs. Faire croître le nombre d’adhérents rolivalois, jouer les premières places et les hauts de tableau, faire émarger de nouveaux talents et viser la performance, c’est ce que je souhaite à tous les clubs pour cette nouvelle saison. Nous comptons sur eux pour tenir cette feuille de route. Ils savent pouvoir compter sur la Ville pour les aider. Je souhaite que, par un document particulier qui me sera communiqué, ils puissent, bénéficiaires d’argent public, rendre tous compte de leurs orientations, de leurs recrutements, de leurs adhésions, de leurs objectifs, de leurs comptes, de leurs résultats et de leur implication à nos côtés.

    Nos actus sportives à Val-de-Reuil

    Du sport à portée de main

    S’entretenir, transpirer et se défouler est possible même sans salle de sport ! Sur les 15 000 Rolivalois, 4 000 sont ...
    Lire La Suite…

    Semaine Olympique et Paralympique : Emilie Gomis à la rencontre des élèves de l’école Pivollet

    Que représentent les Jeux Olympiques dans la tête d’un enfant de maternelle ? Et les para-sports pour un collégien ? Pour mobiliser ...
    Lire La Suite…

    Léo Lagrange, un bijou architectural au coeur de Val-de-Reuil

    Depuis janvier 2020, le nouveau gymnase Léo Lagrange prend forme. Plus grand, plus fonctionnel, mieux intégré dans son environnement, il ...
    Lire La Suite…

    Cérémonie des vœux 2021 de Marc-Antoine Jamet et de la municipalité

    Pour une année belle et meilleure à Val-de-Reuil Cérémonie des vœux 2021 de Marc-Antoine Jamet et de la municipalité ...
    Lire La Suite…

    Les exploits de Saby et Arthur !

    Saby Chevalme et Arthur Bellitto ont brillé aux derniers championnats de France d’athlétisme qui se déroulaient du 15 au 18 ...
    Lire La Suite…

    La Mission Locale rolivaloise a remporté le cyclo-challenge !

    Le tour des Missions Locales Normandes a été remporté par Val-de-Reuil ! Après deux semaines de pédalage, de joie et ...
    Lire La Suite…

    Le VRASAD investit le cœur de ville !

    Samedi 26 septembre prochain, le VRASAD organise, de 14h00 à 16h00, un après-midi sportif et culturel ouvert à tous au niveau ...
    Lire La Suite…

    Le bien-être à portée de main !

    Adnan Tammar, un jeune auto-entrepreneur Rolivalois a lancé, au début de l'été, son activité de coaching sportif : Tammarfit Le ...
    Lire La Suite…

    Au Rendez-vous des clubs

    Communiqué de la Ville de Val-de-Reuil Dimanche 20 septembre, Stade Jesse Owens, pour s’inscrire et pratiquer une discipline à Val-de-Reuil, ...
    Lire La Suite…

    Vous êtes sans connexion