Une matinée rien que pour soi !

Les salons du 1, rue Pierre Première, transformés en institut de bien-être

Les salons du 1, rue Pierre Première, transformés en institut de bien-être

Se déconnecter du quotidien le temps d’une matinée pour profiter d’une petite pause bien-être : c’est ce qui attendait une cinquantaine de femmes bénéficiaires de l’épicerie sociale Epireuil, tout au long du mois de décembre.

Les salons du 1, rue Pierre Première, transformés en institut de bien-être
Les salons du 1, rue Pierre Première, transformés en institut de bien-être

A peine entrés dans les locaux de la Garantie Jeunes, rue Pierre Première, que le ton est donné.  Accueil chaleureux autour d’un petit encas vitalité, salons aménagés façon cosy… Rien n’a été laissé au hasard pour permettre à chaque invitée de savourer l’expérience 100 % bien-être.

Autant dire que l’initiative – mise sur pied par Béatrice Courbois, éducatrice technique spécialisée à la Mission Locale, avec l’aide d’Epireuil et de quelques jeunes inscrits dans le dispositif Garantie Jeunes – a d’emblée séduit les participantes.

Ce jeudi matin, pour la dernière des quatre matinées bien-être, elles étaient encore une dizaine à s’attarder d’ateliers en ateliers où le mot d’ordre était clair : prendre soin d’elles et se faire plaisir.

Des ateliers tous azimuts

Faire une pause en prenant soin de ses ongles
Faire une pause en prenant soin de ses ongles

Ateliers onglerie, maquillage, coiffure mais aussi découverte de la fabrication de cosmétiques naturels, pause gourmandises ou encore séance de sophrologie avec Isabelle Galpin… il y a en avait pour tous les plaisirs pendant ces quatre matinées de douceur.

« Et cerise sur le gâteau, nous avons transformé notre vestiaire solidaire en vestiaire festif pour permettre à chacune de trouver les tenues parfaites à l’approche des fêtes », glisse Béatrice Courbois.

Pas question enfin pour les participantes de quitter les locaux de la rue Pierre Première sans leur petit kit bien-être offert par l’association Dons Solidaires.

Au final, cette initiative aura non seulement permis à de nombreuses femmes de profiter d’un petit moment “rien que pour elles” et aux jeunes de se mobiliser pour aboutir à la réalisation de ce projet pour le moins original.

Fabriquer ses produits cosmétiques naturels, c’est possible !