L’Astrolabe retrouve son pointeau !

L'Astrolabe est en effet un monument interactif réalisé avec des matériaux pouvant résister aux intempéries

L'Astrolabe est en effet un monument interactif réalisé avec des matériaux pouvant résister aux intempéries

C’est en présence de Marc-Antoine Jamet, du Conseil municipal et de nombreux Rolivalois qu’a eu lieu une sympathique cérémonie samedi 5 octobre.

L'Astrolabe retrouve son pointeau
L’Astrolabe retrouve son pointeau
C'est en présence de Marc-Antoine Jamet, du Conseil municipal et de nombreux Rolivalois qu'a eu lieu une sympathique cérémonie samedi 5 octobre.
C’est en présence de Marc-Antoine Jamet, du Conseil municipal et de nombreux Rolivalois qu’a eu lieu une sympathique cérémonie samedi 5 octobre.

Après avoir retiré le manteau bleu qui revêtait l’Astrolabe, c’est avec émotion qu’Alain Leboucher, sculpteur, fixait dans son axe le pointeau rénové, redonnant à l’instrument sa fonction de cadran solaire.

L’Astrolabe est en effet un monument interactif réalisé avec des matériaux pouvant résister aux intempéries. Il est construit à partir de trois cercles de quatre mètres : le cercle méridien nord-sud ; le cercle méridien est-ouest ; l’équateur. L’axe central composé  des deux cercles méridiens passant par les pôles, et le cercle de l’équateur gradué en heures et en minutes, forment un cadran solaire et permet au spectateur, qui devient acteur, coeur du mobilier urbain, d’orienter la flèche pour pointer les étoiles. C’est ce pointeau rénové qui a été rénové et remis samedi. «J’avais le désir de travailler sur une idée qui parle à l’imaginaire de chacun. D’où qu’il vienne. Et dans une ville nouvelle, chacun par définition vient d’ailleurs» Alain Leboucher .

L'Astrolabe est en effet un monument interactif réalisé avec des matériaux pouvant résister aux intempéries
L’Astrolabe est en effet un monument interactif réalisé avec des matériaux pouvant résister aux intempéries