Geneviève Adiasse, chevalier de l’ordre national du mérite !

Geneviève Adiasse décorée de l'Ordre du Mérite

Depuis 31 ans, Geneviève Adiasse accueille et donne son amour à de très nombreux enfants placés ! Un engagement qui lui a valu de recevoir le 14 juillet les insignes de chevalier de l’ordre national du mérite.

Geneviève Adiasse décorée de l'Ordre du Mérite
Geneviève Adiasse décorée de l’Ordre du Mérite

Elle a la modestie chevillée au corps. Bien que la discrétion soit son credo, Geneviève Adiasse est un véritable modèle de courage, de dévouement et de générosité. A 60 ans, cette mère de famille rolivaloise a permis à de très nombreux enfants de retrouver le sourire, voire même parfois le bonheur. Pendant ces longues années, elle a très largement contribué à leur donner un avenir.

Assistante familiale depuis 31 ans, ce sont pas moins de 50 enfants de la DDASS (devenue Aide Sociale à l’Enfance) qu’elle a accueillis chez elle.  « Nous en connaissons d’ailleurs un certain nombre : vos enfants de la DDASS sont nos enfants de la dalle », glissait Marc-Antoine Jamet, le 14 juillet dernier, avant de lui remettre les très honorifiques insignes de chevalier de l’ordre national du mérite.

Liens du coeur et liens du sang

IMG_3887

C’est en 1986 que la famille Adiasse s’installe à Val-de-Reuil avec leurs trois filles ; Geneviève avait alors déjà obtenu son agrément pour accueillir cinq enfants. « Il y a avait les liens du sang et les liens du cœur… vous n’avez jamais fait de différence », précise le maire.

Au fil des ans, dans cette « maison du bonheur », se succèderont des dizaines d’enfants de tous âges, de toutes origines, de toutes diversités. L’un d’eux venait même du Congo, un autre du Liban ; certains avaient souffert de maltraitance, de l’oubli, de l’abandon… Tous ont en tout cas trouvé dans ce foyer la bonté, la tendresse etla générosité.

« Vous leur avez tous inculqué des valeurs. Vous avez insisté sur le respect, la propreté, la politesse… leur expliquant que c’est à cela qu’ils seraient jugés », soulignait Marc-Antoine Jamet.

« J’espère avoir été à la hauteur »

IMG_3889

C’est au nom de cet engagement et de ce dévouement sans faille que l’ordre du mérite a choisi que Geneviève Adiasse devait le rejoindre. « J’espère avoir été à la hauteur pour tous, confiait la récipiendaire, la voix pleine d’émotion, après avoir reçu sa médaille des mains de Marc-Antoine Jamet (lui-même chevalier de la légion d’honneur).

« Nous avons en commun Monsieur le Maire de travailler pour les autres, dans l’intérêt général ». 

Une distinction qui ne changera toutefois en rien le quotidien de Geneviève Adiasse : «Je continue ma mission pour accompagner les jeunes », concluait-elle devant une foule de plusieurs centaines de personnes rassemblées au monument Mémoire et Paix.

14 juillet2

Partagez :

Vous êtes sans connexion