Le débat national pour la transition énergétique démarre aujourd’hui

Débat national sur la transition énergétique

Le débat national pour la transition énergétique, voulu par le Gouvernement et initié par la Ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, Delphine Batho, a débuté hier ses travaux en Haute-Normandie.

Débat national sur la transition énergétique
Débat national sur la transition énergétique

Il faut en remercier Alain Le Vern, le Président du Conseil régional, et Pierre-Henry Maccioni, Préfet de Haute-Normandie, qui ont engagé rapidement  ce processus. Notre région a fait de l’excellence énergétique un de ses horizons premiers. Il était logique et important, il était surtout naturel, qu’elle porte ce débat.

Après le Havre, le 3 avril, il se poursuit et s’installe aujourd’hui au coeur de l’agglomération Seine-Eure, à Val-de-Reuil. Pouvait-on imaginer meilleur symbole que la plus jeune commune de l’Eure ? Construite, dans les Trente Glorieuses, à l’ère du tout nucléaire, de l’absence d’isolation thermique, de l’omniprésence de la voiture et du radiateur électrique, elle accueille désormais, parmi les réalisations et les réussites de son renouvellement urbain, grâce à la réhabilitation profonde de la moitié de ses 6 000 logements, plusieurs immeubles qualifiés de “plus écologiques de l’Eure” par l’ANRU. Le travail n’est pas fini et la ville nouvelle entend poursuivre sa renaissance énergétique. Elle installe sur ses parkings, liées à la pose de la fibre optique, les premières stations de rechargement pour véhicules électriques.

Ce débat n’est pas une sollicitation supplémentaire, une invitation ordinaire, une réunion de plus. C’est la mise en place d’une ambition et d’une réflexion nationales répondant, à l’initiative du Président de la République et du Premier ministre, aux engagements de la feuille de route adoptée lors de la Conférence environnementale en septembre dernier. Les échanges qui en ressortiront serviront de base à un projet de loi-cadre qui sera présenté à l’automne 2013. C’est, de la part du Gouvernement, une nouvelle marque de ce souci de dialogue qui a porté ses fruits dans d’autres domaines, en particulier pour la protection de l’emploi, et qu’il faut saluer.

La transition énergétique est une question centrale du débat sur le retour de la croissance. Il sera l’an prochain également une des clefs du renouvellement du Parlement européen et de la campagne électorale qui le précédera. Verdir notre économie, diversifier ses énergies, c’est contribuer à son redressement. Réduire les modes actuels de consommations énergétiques est un acte de soutien au pouvoir d’achat et un axe de justice sociale pour les ménages les plus fragiles, confrontés au renchérissement de leurs factures de gaz, de fuel ou d’électricité.

Ensemble, ce jeudi à Val-de-Reuil, entrons dans le débat, à 17h00, au stade Jesse Owens où je serai heureux de vous accueillir pour un échange en présence d’Alain Le Vern, de Véronique Bérégovoy, Vice-présidente de la Région Haute-Normandie en charge de l’environnement, ainsi que Frédéric Sanchez, Président de la Communauté Rouen-Elbeuf-Austreberthe (CREA).

La transition énergétique est une priorité nationale. Elle doit être partagée et investie par le plus grand nombre. Les partis politiques s’en sont justement emparés. Des associations également et depuis longtemps. Au tour, désormais, de chaque citoyen de se l’approprier. Cela commence dans l’Eure, cet après-midi, à Val-de-Reuil.

Partagez :

Vous êtes sans connexion