Ecole intercommunale de musique et de danse de Val de Reuil
Ecole intercommunale de musique et de danse de Val de Reuil

L’école de musique et de danse de Val de Reuil – Léry – Poses a été créée en 1989 grâce à la volonté de la commune de Val de Reuil, ville nouvelle de l’Eure, associée au village de Poses.

Un Syndicat Intercommunal est alors créé regroupant les deux communes fondatrices de l’école. En 2001, la commune de Léry, rejoint ses voisines par convention permettant ainsi à sa population de bénéficier à son tour des activités d’un établissement d’enseignement artistique.

Aujourd’hui les activités de l’école regroupent plus de 800 participants, enfants jeunes ou adultes. Une quinzaine de disciplines instrumentales et trois disciplines chorégraphiques y sont enseignées. Un projet d’établissement a été bâti autour d’orientations larges et dynamiques :

* Les missions d’enseignement (sensibilisation, formation musicale et chorégraphique)

* Le projet musique et danse à l’école

* La diffusion artistique

* La pratique amateur

* Les partenariats

« Ce projet d’établissement, basé sur la démocratisation de l’accès à la musique et à la danse, prend le parti de son intégration au dispositif d’éducation des enfants. Il insiste également sur le soutien et le développement des pratiques artistiques amateur » (extrait)

Informations pratiques

Conservatoire intercommunal de musique et de danse

5 voie de la Palestre

27100 Val de Reuil

Téléphone: 02 32 59 45 93

Courriel : ecoledemusique.vdrp@wanadoo.fr

Site internet : https://www.conservatoire-vdrlp.com/

Le Festival du Caméléon
Le Festival du Caméléon

Le Festival du Caméléon

L’école organise chaque année le Festival du Caméléon (voir le site). Les Soirées du Caméléon ont vu le jour en 2001. Ce festival, à l’époque « Le printemps des Musiques Actuelles », est né de la volonté de rapprocher d’une part des master-class régulièrement organisées par l’Ecole de Musique et d’autre part les concerts des groupes amateurs.

L’idée de départ de ce festival à vocation pédagogique a donc été de coupler ces actions autour d’un projet commun axé sur les rencontres entre musiciens amateurs et musiciens professionnels en vue d’une série de concerts ayant lieu au printemps.

Les rencontres sont en quelque sorte la ligne conductrice de l’action : rencontre des musiciens, rencontre des esthétiques, rencontre des publics. En partant de l’hypothèse que les rencontres favorisent le partage d’expérience et permettent ainsi à chacun de prendre un recul nécessaire à sa pratique artistique, de s’enrichir et s’ouvrir, ce projet vise clairement à développer l’esprit critique et esthétique des jeunes musiciens en les confrontant à d’autres et au public.

Aujourd’hui, le festival, plus abouti en matière de programmation, propose à un public régional des artistes professionnels, en voie de développement et amateurs.

Le Caméléon a accueilli entre autres: Manu Dibango, Yaël Naim, Max Romeo, Danyel Waro, Adouk trio, les violons barbares, Electro Deluxe, Magic Malik, Emily Loizeau, Joey Starr (Caribbean Dandy),Eiffel, Stuck in the sound, Karimouche, Java, Dolly, les Têtes Raides, Debout sur le Zinc, les Blérots de Ravel, Rock Box, Percubaba, La Ruda, Electric GEM, la Maison Tellier, les Yeux Noirs…