Calendar1
<< Août 2017 >>
lmmjvsd
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
Vos Demarches Nous ecrire La meteo rolivaloise Venir a Val-de-Reuil Le menu des cantines Votre bulletin municipal Les chantiers et travaux Les galeries photos La galerie videos Les liens avec nos partenaires

Florence Parly, Ministre des Armées, au milieu des jeunes Rolivalois

image_pdfTélécharger en PDF

La Ministre des Armées Florence Parly était à Val-de-Reuil ce vendredi après-midi. Après une visite au bassin d’essais des Carènes, elle a rencontré les jeunes Rolivalois mobilisés sur les chantiers jeunes pilotés par la Ville.

 

C’est une nouvelle visite de prestige qu’a reçue Val-de-Reuil en ce milieu d’été. Un peu plus d’un mois après sa nomination au gouvernement, Florence Parly – la toute nouvelle Ministre des Armées – a fait halte dans la plus jeune commune de France ce vendredi après-midi 28 juillet.

Il s’agissait là de la première visite ministérielle de ce quinquennat ; alors même que Val-de-Reuil avait déjà reçu trois ministres en 2017 : Emmanuelle Cosse (Ministre du logement), Bernard Cazeneuve (premier Ministre) et Stéphane Le Foll (ministre de l’agriculture), tous membres du dernier gouvernement sous le quinquennat de François Hollande.

A la rencontre des chantiers jeunes

Il était 16h30 environ ce vendredi lorsque la ministre des Armées, qui venait de passer un long moment au bassin d’essais des Carènes (lire ci-dessous), s’est arrêtée sur l’esplanade de la mairie où l’attendaient de nombreux jeunes Rolivalois. A commencer par ces 42 jeunes de 16 à 20 ans qui achevaient leurs trois semaines de chantier jeunes au service de la ville.

« Ils ont accepté de donner de leur temps pour servir et embellir leur ville », a d’emblée tenu à souligner le maire, Marc-Antoine Jamet, en leur tirant son chapeau.

Très simplement, Florence Parly a échangé avec plusieurs d’entre eux qui achevaient de repeindre la balustrade menant à la mairie, saluant leur engagement et leur initiative. Nul doute que ces 42 jeunes, se souviendront longtemps de cette fin de chantier exceptionnelle !

Les centres de loisirs de la fête

Les petits des centres de loisirs n’oublieront pas non plus cet après-midi de juillet 2017. Une centaine d’entre eux avaient rejoint l’esplanade de la mairie pour saluer et souhaiter la bienvenue à la Ministre Parly qui n’a pas manqué de les interroger sur leur programme de vacances dans les centres des loisirs.

Elle n’a pas caché non plus son enthousiasme en découvrant l’existence du festival Cin’Eté, par l’intermédiaire de ces jeunes d’une douzaine d’années qui, caméra sur l’épaule, s’étaient transformés en reporters pour immortaliser cette visite exceptionnelle. Tous participaient aux ateliers cinéma organisés chaque après-midi, le temps du festival.

Après une demi-heure passée au milieu de la jeunesse rolivaloise, Florence Parly a quitté notre commune, ravie de cet après-midi particulièrement éclectique.

Au bassin d’essais des Carènes

De fait, sa première partie d’après-midi était consacrée à la  visite du bassin d’essais des Carènes, l’un des huit centres français d’expertise de la direction générale de l’Armement.

L’occasion pour la direction du site de lui présenter les compétences techniques et les moyens déployés, parfois uniques en Europe, pour réaliser les essais sur les bateaux.

Le site rolivalois qui emploie notamment 60 ingénieurs est notamment spécialisé dans les essais de tenue à la mer. Ici sont testés les comportements des bateaux face à la houle.

Un bassin de 600 m

Pour cela, un bassin d’essai de 600 m de long a été aménagé sur le site. On y génère des vagues afin de tester les comportements des bateaux face à la houle. « Quasiment tous les bateaux de la marine nationale – frégates, paquebots, sous-marins… – ont été testés ici », indique-t-on à la DGA. Les ingénieurs travaillent sur des maquettes de ces bateaux (à l’échelle 1/20e).

Florence Parly n’a pas manqué de saluer le travail de ces ingénieurs, de ces techniciens, de ces ouvriers « grâce à qui ces frégates, navires, sous-marins du futur permettront de montrer la supériorité opérationnelle de notre pays sur et sous les océans ».

Elle a aussi confié à l’assemblée son impatience de travailler avec tous les protagonistes de l’Armement à qui elle a tenu à exprimer sa plus grande confiance. « De nombreux défis nous attendent : l’intégration européenne, le rythme d’acquisition de l’Armement et l’innovation ». 

image_pdfTélécharger en PDF